Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2009

Rendez-vous en septembre !

BL Toucy.jpgVotre blogueur bourguignon préféré, qui doit terminer un nouveau livre pour le 1er septembre, se met en congé très provisoire. Rassurez-vous, amis lecteurs connus ou inconnus - qui êtes de plus en plus nombreux à venir picorer sur ce blog un peu de bon sens, d'indignation, d'irrévérence et de rigolade - je reprendrai mon billet quotidien en septembre. J'ai du mal, désormais, à ne pas me mettre à mon clavier après le café du matin pour cette petite gymnastique matinale qui, depuis mai 2006, vous est aveuglément et amicalement dédiée. Rendez-vous à la rentrée, donc.

D’ici là, si cela vous amuse, vous pouvez aller piocher dans mes archives : https://lecomte-est-bon.blogspirit.com/archives/

Bonne fin de vacances à tous !

 

15/08/2009

Assomption ? Ascension ?

   Ce matin, 15 août, sur les radios, les journalistes hésitaient un peu à annoncer… l’Assomption… l’Ascension ?... enfin, la montée au Ciel ?... de la Vierge Marie. A leur décharge, la publication du volet français de l’enquête European Values Survey est venue confirmer la sécularisation de notre société : aujourd’hui, 42 % des Français se déclarent "catholiques" (contre 70 % en 1981), et seulement 19 % "catholiques pratiquants". Il faut souligner aussi que seulement 17 % se déclarent "athées convaincus". Les autres ? Ils hésitent, tâtonnent, baptisent les enfants, désertent les églises, ignorent le pape, etc. Le professeur Bréchon, qui pilote l'enquête, dit qu'ils ont des "croyances molles". Allez vous étonner qu’ils confondent l’Assomption et l’Ascension…

14/08/2009

Licra : de quoi je me mêle ?

   La Licra proteste énergiquement contre l’alliance électorale contractée entre l’UMP et Philippe de Villiers. La Licra, c’est la Ligue Internationale contre le racisme et l’antisémitisme. Respect, bien sûr. Moi aussi, je suis contre le racisme et l’antisémitisme. Mais cette association s’ennuie-t-elle tellement, a-t-elle si peu à faire contre le racisme et l’antisémitisme dans le monde, qu’elle se mêle étrangement d’accords entre partis politiques qui, franchement, la concernent assez peu ? Sauf à penser, comme le président de la Licra, un certain Gaubert, que Philippe de Villiers est raciste et antisémite. Auquel cas la Licra doit lui intenter un procès et le jeter en prison, vite, plutôt que consacrer ses gigantesques subventions publiques à faire de la petite politique politicienne.  

 

12/08/2009

Il ne s'est rien passé

L’affaire du petit Gauthier, hier, restera un des événements majeurs de cet été. Toutes les télés, tous les journaux ont dépêché des envoyés spéciaux à Eygalières, dans les Alpilles, pour couvrir cet incroyable fait divers. Je résume l’info : un enfant de 2 ans s’est égaré à quelques centaines de mètres de sa maison de vacances, il a passé la nuit dans un buisson, on a eu peur à cause de la proximité d’un canal, les gendarmes ont retrouvé le bambin au petit matin, il avait une égratignure, il a réclamé son biberon. C'est inoui, non ? Affolement médiatique, conférences de presse, interviewes des proches, ouverture des JT, course aux images fortes, concours d’émotion, etc. On imagine mal ce que cela aurait été s'il s'était passé quelque chose. Vivement que les rédacteurs en chef reviennent de vacances, la semaine prochaine, qu’on reparle enfin du parti socialiste !

11/08/2009

Vive la Puisaye-Forterre !

YR-août09.JPG   Très sympa, le papier que l'Yonne Républicaine consacre, ce matin, au petite livre publié par les Editions de Bourgogne sous le titre Il était une fois la Puisaye-Forterre (cf ci-contre sur ce blog). Le journaliste explique très bien que cet ouvrage, destiné au grand public, est à la fois une synthèse et une première. Il n’existait pas de présentation globale de la Puisaye : de son histoire mouvementée, de ses grands hommes, de ses atouts économiques et touristiques. Voilà un vide comblé ! A tous ceux que le sujet intéresse, je dédicacerai l’ouvrage ce samedi 15 août, de 10h à 12h30, à la librairie Jofac, à Toucy – une des capitales de la Puisaye !

 

10/08/2009

Bientôt "Livres en Vignes"

pivot tast.JPGLa deuxième édition de la fête "Livres en vignes", qui célèbre chaque année le livre et le vin au château du Clos de Vougeot (Côte d’Or), se prépare. Elle aura lieu les 26 et 27 septembre. La liste des participants est quasiment arrêtée. Chacun peut la consulter sur le site www.livresenvignes.com ainsi que le programme complet, les débats, les animations, les prix à décerner, etc. C’est Bernard Pivot qui présidera cette deuxième édition. Il sera entouré de Luc Ferry, Jean-Robert Pitte, Philippe Meyer, Denis Tillinac, Claude Villers, Michel Quint et quelque soixante autres d’écrivains, nationaux et régionaux, qui auront tous de respectueux égards pour ce lieu très cistercien, pour les livres qu’on y dédicacera et pour les bouteilles qu’on y dégustera…  

09/08/2009

Les stagiaires d'Attali

 Vous vous rappelez mon dicton britannique du mois dernier ? "L'information, c'est ce que l'on ne veut pas que vous imprimiez. Le reste, c'est de la communication". Bel exemple fourni cette semaine par le site Rue89. Président de PlaNet Finance, Jacques Attali recrute des collaborateurs : de préférence en 4è ou 5è année de Sciences Po, et, bien sûr, parfaitement bilingues. Il paie ses stagiaires… 400 euros par mois. Non mais, ho, ces jeunes-là, ils travailleraient pour Attali et en plus, ils voudraient être payés ? Jacques Attali, c’est l’homme qui critiquait, dans son célèbre rapport, les entreprises "qui recourent de façon récurrente aux stagiaires pour occuper des postes de travail, au lieu de recruter des jeunes de façon pérenne". Faites ce que je dis...

08/08/2009

La chute du roi Lire

Les gens achètent de moins en moins de livres. C’est un éditeur qui vous le dit. Et c’est l’Insee qui le confirme dans une étude parue hier : en 2006, les ménages ont consommé moins de 0,5 % de leurs dépenses en livres, soit 30 % de moins qu’il y a trente ans. Cette baisse, sensible depuis 1995, est commune à toutes les générations. Si les jeunes achètent moins de livres, quelques phénomènes comme Harry Potter évitent aux statistiques de connaître la chute libre, grâce soit rendue aux best-sellers ! Pour être juste, c’est l’écrit en général qui morfle : les Français dépensent de moins en moins pour lire les journaux, notamment les jeunes générations (moins de 0,3 %). Une époque s’en va, avec ses bonheurs, ses habitudes, ses références. Si je parle de la chute du roi Lire, y en a encore combien qui rigolent ?

07/08/2009

J'ai été licencié

J’ai été licencié. A mon grand âge, cela n’arrive pas tous les jours. Depuis quelques années, j’étais pigiste occasionnel au Journal du Palais (groupe Forumeco) où je publiais, en dernière page, des "portraits" de personnalités bourguignonnes (en bas, colonne de droite sur ce blog). Mais le pdg du groupe a décidé que les pigistes coûtaient trop cher, et qu’il valait mieux s’en passer. Toujours ce vieux fantasme qui titille les patrons de presse : comment réussir à faire des journaux sans journalistes ? J’ai reçu hier mes indemnités de licenciement : 29 euros brut. Une fois déduites quinze retenues sociales diverses et obligatoires, mes indemnités de licenciement se montent donc à 23,27 euros. Je me demande déjà ce que je fais faire de tout cet argent.

06/08/2009

UMP, AXA, même combat

   Il paraît que mon post sur le courrier d’AXA a fait du sproumps. Tant mieux. Marre de toutes ces entreprises, institutions et organismes qui ont supprimé leur service du courrier au profit de logiciels aussi inhumains que faillibles. Résultat : plus personne ne relit jamais la moindre lettre. Je le souligne, il n’y a pas que les entreprises : mon amie Jeanine L., dans l’Yonne, vient de recevoir une lettre de Xavier Bertrand, secrétaire général de l’UMP, la félicitant pour son adhésion au parti de Nicolas Sarkozy. Sympa, la lettre. Chaleureuse et dynamique. Sauf que Jeanine L. a adhéré à ce parti, qui ne s’appelait pas comme cela à l’époque, en …1966. Elle n'est pas contente, Jeanine. Pas contente du tout.

05/08/2009

La manne associative

Entendu l’ex-sénateur Karoutchi, ce matin, sur Europe 1, rappeler que le Conseil régional d’Ile-de-France distribue annuellement pour 500 millions d’euros de subventions aux associations. En toute discrétion, et, à quelques arrangements près, selon le bon vouloir du président en place. En 2007, je m’étais étonné dans ce blog, en lisant dans le Bien Public l’interminable liste des subventions associatives attribuées par la municipalité de Dijon, que celle-ci finance l’équipe de ski des cheminots locaux, la "Collection incroyable des gays et lesbiennes", le comité local du Mouvement de la Paix, les Unions départementales de la CGT, de la CFTC et de FO, etc, etc. Le maire m’en a beaucoup voulu. Et il a pris une sage décision : désormais, on ne publie plus la liste de ces subventions dans le Bien Public !

04/08/2009

Bonne fête, Vianney !

curedars.jpg   Il m’arrive de relever, dans ce blog, quelques perles d’inculture religieuse. Celle d’aujourd’hui est assez drôle. Dans les éphémérides télévisées, après la météo, on signale parfois le saint du jour. Mais pour ne pas défier les ayatollahs de la laïcité, on reste discret sur leur état de sainteté. On fête les "Gabriel" ou les "Augustin". Résultat, aujourd’hui, l’ordinateur s’est pris les pieds dans le tapis et, je ne sais plus sur quelle chaîne, invite à fête les "Vianney". L’Eglise catholique invite, en effet, chaque 4 août, à célébrer le saint curé d’Ars, dont le nom complet était Jean-Marie Vianney. Mais les ordinateurs et ceux qui les pilotent ne sont pas armés pour de telles finesses. Alors, bonne fête à tous les Vianney !

03/08/2009

Elus locaux : l'orage menace

Le bras de fer s’annonce tendu. C’est le 16 septembre, paraît-il, que le gouvernement va lancer la réforme des collectivités locales. A la hussarde. C’est-à-dire à la barbe des élus locaux. Croyez-moi, pour que le président de l’Assemblée des Départements de France monte au créneau en plein mois d’août, il faut que la menace soit sérieuse ! On devrait bientôt entendre le Sénat sortir de sa torpeur estivale. Car les élus n’ont aucune envie, mais vraiment aucune, qu’on touche à leurs statuts, à leurs pouvoirs, à leurs habitudes, à leurs privilèges. Aucune envie de devoir réduire leurs compétences floues, leurs discrets trésors de guerre, leurs subventions discrétionnaires, leurs investissements contestables, leurs dépenses inutiles. Plus conservateur qu’un élu local, tu meurs ! La bagarre va être terrible...

02/08/2009

A qui profitent les éoliennes ?

eoliennes.jpgPetit rappel à l'attention des naïfs. A qui profitent les éoliennes ? Pas aux consommateurs d’énergie : la part éolienne dans la production globale d’électricité restera infinitésimale. Pas aux adversaires des centrales nucléaires : même s’il était multiplié par dix, le parc éolien ne réduirait pas d’un kWh la production électrique d’origine nucléaire. Pas aux contribuables : nous paierons tous, par nos impôts, l’avantage exorbitant accordé par EDF aux entreprises privées qui viennent en France profiter d’une loi économiquement absurde en soudoyant à bas prix quelques agriculteurs aux abois. Pas aux chômeurs : cette technologie ne crée pas d'emplois. Pas aux écologistes, enfin : quel défenseur de l'environnement peut se réjouir de voir nos paysages ruraux hérissés de ces étranges poteaux métalliques et bruyants grands comme la moitié de la Tour Eiffel ?

01/08/2009

AXA est grand !

Trouvé dans mon courrier une lettre des assurances AXA. Enfin, pas vraiment une lettre. Un étron pondu par ordinateur, rédigé dans un français approximatif, et signé "Le directeur général délégué". Sans aucun nom. Ni aucune signature, bien sûr. Cette missive ne m’est adressée par personne. L’ordinateur d’AXA, donc, m’informe qu’il "regrette de devoir mettre fin à mon contrat d’assurance voiture". Pourquoi ? Mystère. Mon contrat d’assurance automobile ayant été renouvelé chez le même courtier, sans problème, depuis trente ans, peut-être suis-je en droit de savoir pourquoi, à partir du 10 octobre prochain "à 0 heure" (sic), je dois trouver un autre assureur pour ma voiture ? AXA ne me dit rien. AXA s’en fout. AXA me raye de ses tablettes. AXA me crache à la gueule. Et c’est ainsi qu’AXA est grand.