Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/08/2019

G7 : "Macron, démission !"

macron-et-valdimir-poutine-.jpg"My country, right or wrong !" disent les Anglais. Nous, c’est l’inverse : plus Emmanuel Macron s’efforce de défendre les intérêts de la France dans un monde décidément hostile (Brexit, Chine, Poutine, Amazonie, G7), moins il est soutenu par ses compatriotes – élus, journalistes, gilets jaunes, ONG, intellectuels – qui lui donnent tort absolument sur tout ! Ce qui permet évidemment à tous les Trump, Xi et autres Poutine de lui renvoyer dans les dents, à chaque échange un peu rude, qu’il n’est pas suivi par son peuple ! Oui, je sais, c’était déjà le cas au temps du général de Gaulle. Les Français, ces incorrigibles ronchons coupeurs de tête, ne changeront pas. Hélas.  

22/08/2019

Août : le temps du vide

télé.jpgIl est temps que le mois d’août s’achève. Au moins à la télé, sur les chaînes d’info. Quoi de plus déprimant, quand les rédacteurs en chef, les animateurs confirmés et les journalistes spécialisés sont en vacances, que de voir s’étriper à longueur de journée, sur des sujets insignifiants, des débatteurs de seconde zone, des journalistes en retraite et des consultants inconnus parlant de tout et de n’importe quoi sans compétence ni légitimité ? C’est la limite du genre : faire mouliner du vide et de l’à-peu-près par des blablateurs occasionnels, cela fait-il avancer le schmilblic ? Le Café du Commerce, quand la population du quartier est partie à la mer, c’est un peu tristounet.

11:38 Publié dans Blog | Tags : télé, débats, août, été | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/08/2019

Presse : le suicide français

Libé.jpgTerrifiant papier de Jérôme Lefilliâtre dans Libé sur la disparition programmée de la presse écrite en France, en particulier de la presse quotidienne régionale. Réductions drastiques d’effectifs, baisse de la qualité, effondrement des ventes, chute vertigineuse des recettes publicitaires. Oui, figurez-vous, les commerciaux des entreprises françaises, aujourd'hui, délaissent massivement la presse écrite pour diffuser leurs publicités sur Google, Facebook ou Amazon. Comme aux États-Unis, où les deux tiers du territoire sont désormais privés de presse écrite. Et vous avez vu quel président on élit quand on n’a plus que les réseaux sociaux pour source d’information ?

20/08/2019

Poutine n'est pas libéral

Poutine liberalisme.jpg"L'idée libérale est devenue obsolète". C’est Poutine, quelques jours avant la réunion du G7 à Biarritz, qui expliquait cela au Financial Times. Il est gonflé, Vladimir Vladimirovitch ! En Russie, après trois siècles de pratique autocratique brutale, la monarchie impériale est devenue obsolète, en effet. De même, le marxisme-léninisme, après sept décennies de dictature, de terreur et d’impuissance, est devenu obsolète, c'est sûr. Mais le régime libéral, les Russes n'ont jamais essayé ! Les droits de l’homme, la liberté d’entreprendre, la démocratie, la responsabilité individuelle, tout ça,c'est trop risqué, trop compliqué, trop aléatoire ! Alors, hop, obsolète ! Si c’est Poutine qui le dit…

10:51 Publié dans Blog | Tags : poutine, libéralisme, russie, g7 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/08/2019

Plus c'est gros, plus ça passe !

KaaJunglecubs.jpgIl y en a, franchement, qui me gâcheraient les vacances ! Le patron du Casino d’Angers, par exemple, qui explique benoîtement que c’est "pour le bien des consommateurs" qu’il va tourner la loi en ouvrant son hyper le dimanche grâce à des caisses automatiques surveillées par deux vigiles d’une entreprise sous-traitante ! Ou ces députés qui proposent de changer la loi, eux, au motif de "contribuer à faire de la France une nation sportive" ...en rétablissant le droit de vendre de l’alcool dans les stades, c’est-à-dire le droit pour les supporters de se saouler à la bière pendant les matchs de foot. En plus de faire le mal, ces gens-là voudraient qu’on les décore ?

16:19 Publié dans Blog | Tags : dimanche, sport, alcool, casino | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/08/2019

Les mêmes depuis cinquante ans...

steve.jpgDepuis mon adolescence, j’entends une frange de l’opinion, très minoritaire, protester contre les "violences policières". Toujours avec les mêmes moyens : cocktails molotov, pavés, boulons, vitres brisées, etc. Cinquante ans plus tard, les mêmes groupuscules "continuent le combat" qui consiste à faire croire que la France est une dictature insupportable (policiers fachos, juges corrompus, président illégitime, journalistes aux ordres, etc). Il suffit d’avoir un peu couru le reste du monde pour savoir que ce n’est pas vrai. "La France est un paradis peuplé de gens qui se croient en enfer", dit Sylvain Tesson qui, lui, a roulé sa bosse. En fait, les Français ne voyagent pas assez.

01/08/2019

Bonnes vacances à tous !

Comme chaque année, du 1er au 15 août, le Blog de Bernard Lecomte passe du mode "quasi quotidien" au mode "très aléatoire". Bonne vacances à tous !

09:47 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

31/07/2019

La vérité, les faits, quelle importance ?

depositphotos_60721797-stock-photo-guillotine.jpgUn ministre est accusé, photo de homards à l’appui, de gaspiller l’argent de l’Etat ? Hourvari chez les députés écolos : "Rugy, démission !" Et puis après, on verra si c’était vrai… Un malheureux gamin tombe dans la Loire dans la confusion d’une soirée qui finit mal ? Hurlements dans les rangs des partis de gauche : "Castaner, démission !" Et puis, plus tard, on verra bien ce qui s’est passé… Qu’importent les faits ? A quoi bon une enquête ? Tue, tue ! Ce n’est plus de la politique, c’est du chamboule-tout. Etonnez-vous que les citoyens de base, qui ont du bon sens, n’aient plus confiance dans la classe politique !

30/07/2019

Des violences contre la République

permanences.jpgLes violences commises contre les permanences d’élus sont un signe de l’inquiétante désagrégation du sens civique. La République, c’est d’abord le respect de la loi. Si la loi est mauvaise, ou injuste, ou néfaste, on la change. Les élus de la nation sont faits pour cela. La démocratie a été inventée pour éviter la guerre civile. Quand j’entends certains démagogues, à la télé, justifier qu’on viole la loi "parce que la colère du peuple est légitime",  j’ai envie de leur prêter mes livres d’histoire. Non, violer la loi républicaine n’est jamais légitime ! Ou alors, c’est la loi du plus fort qui la remplace, et on sait où cela mène.

29/07/2019

La radio, un média fabuleux !

4600344-bernard-poirette-et-patrick-cohen-1200x630-2.jpgLa radio est un média fabuleux. Dès mes premiers reportages en URSS pour La Croix, j’allais régulièrement en faire profiter les auditeurs de RTL, à cent mètres de là, rue Bayard, au micro du regretté Jacques Chaput. Quarante ans plus tard, il reste quelques "voix" de radio : Patrick Cohen, Jean-Jacques Bourdin, Catherine Ney, Bernard Poirette, etc.  Mais disons-le, beaucoup de leurs successeurs, hommes ou femmes, ont aujourd’hui des voix banales, outre qu’ils manquent terriblement de répartie et nous infligent des rires de cour de récréation. On va finir par oublier que la radio est un media fabuleux. Fabuleux = qui transporte, qui envoûte, qui fait rêver…

14:36 Publié dans Blog | Tags : radio, journalistes, médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/07/2019

Cachez ce sein... (suite)

Myriam 2.jpgLe Meilleur des mondes, c’est maintenant. Pour illustrer mon blog d’hier sur le recul du topless, j’avais d'abord utilisé la très fameuse affiche qui recouvrit en 1981 tous les panneaux de la société Avenir (le mannequin Myriam sans soutif, photographié par Jean-François Jonvelle pour l’agence CLM-BBDO). Eh bien, aussi sec, Facebook a immédiatement bloqué ce post : des seins nus, quelle horreur ! Pourquoi pas une paire de fesses ? Ou un couple qui s’embrasse sur la bouche ? Voilà le monde que nous façonnent les Gafa, qui se fichent complètement de la loi française. Elle dit quoi, Mme Schiappa, sur le sujet ?

27/07/2019

Cachez ce sein... (corrigé)

topless 2.JPGLa libération sexuelle, c’est fini. En arrière, toutes ! Voyez le sondage de l’Ifop qui révèle qu’à peine 22 % des femmes d’aujourd’hui bronzent volontiers les seins nus, contre 34 % il y a dix ans. "Le topless n’a plus la cote", titre mon journal. Oui, je sais, on s’en tamponne ! Mais je note, dans les causes de ce recul, un chiffre curieux : 59 % des moins de 25 ans se couvrent les seins par crainte "d’attirer le désir des hommes" ! Ben oui, les filles, vous verrez, aïe-aïe-aïe, parmi les calamités qui vous menacent, en sus du réchauffement climatique, il y a aussi le désir des hommes. La vie est un enfer.

"Cachez ce sein..."

myriam.jpgLa libération sexuelle, c’est fini. En arrière, toutes ! Voyez le sondage de l’IFOP qui révèle qu’à peine 22 % des femmes d’aujourd’hui bronzent volontiers les seins nus, contre 34 % il y a dix ans. "Le topless n’a plus la cote", titre mon journal. Oui, je sais, on s’en tamponne ! Mais je note, dans les causes de ce recul, un chiffre curieux : 59 % des moins de 25 ans se couvrent les seins par crainte "d’attirer le désir des hommes" ! Ben oui, les filles, vous verrez, aïe-aïe-aïe, parmi les calamités qui vous menacent, en sus du réchauffement climatique, il y a aussi le désir des hommes. La vie est un enfer.

19:17 Publié dans Blog | Tags : topless, plage, femmes, hommes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/07/2019

Tour de France : le sens des valeurs

coureurs.jpgDans un monde qui perd ses repères, le Tour de France redonne le sens des valeurs : effort, courage, etc, etc. Ainsi, à chaque étape, France Télévision propose aux téléspectateurs de gagner la bagatelle de 50.000 euros (!) en répondant à une question complètement débile, genre : "Combien un vélo a-t-il de roues ?" ou "De quelle couleur est le maillot jaune ?". Le gagnant sera tiré au sort à la fin de la course. Quand vous pensez que la majorité des coureurs qui escaladaient hier l’Izoard et le Galibier ne gagnent pas 50.000 euros par an, vous mesurez à quel point ce jeu imbécile prépare les jeunes aux tristes réalités du monde…

25/07/2019

Après Trump, Johnson !

Gugusse.jpgCela commence à faire peur. Les Américains ont élu à leur tête un gros beauf machiste, inculte et irresponsable. Les Brésiliens ont élu un apprenti dictateur sexiste et homophobe. Et voilà que les Britanniques se donnent un Premier ministre sans convictions, hyper démago et menteur invétéré ! Savez-vous ce que disait Boris Johnson quand il était jeune journaliste au Telegraf et qu’on lui reprochait de raconter n’importe quoi dans ses articles ? "Il ne faut jamais laisser les faits contredire une bonne histoire !" Inquiétant, non ? Tous mes vœux, amis d’outre-Manche ! Il y a des jours où j’adore Macron.

07:55 Publié dans Blog | Tags : johnson, trump, europe, angleterre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/07/2019

Ces "affaires" qui n'en sont pas

image.jpgPas regardé la télé pendant deux jours. J’allume et je tombe, incrédule, sur… l’affaire de Rugy ! Il n’y a donc aucun autre sujet, en ce moment, qui intéresse les plateaux télé ? Le CETA, l’agriculture, le réchauffement climatique, la PMA, Boris Johnson, on s’en tamponne ? L' "affaire de Rugy" serait devenue une "affaire Médiapart", à entendre tous ces gens qui ne connaissent pas la loi sur la presse de 1881. Foutaises ! Le problème de la presse, n'est-ce pas plutôt la course à l‘audience entre les chaînes de télé, qui les pousse à baisser le niveau et surtout, surtout, ne jamais diffuser plus de deux phrases intelligentes d’affilée sur les vrais enjeux de notre temps ?

22/07/2019

Avec deux jours de retard...

mamoudou_barry.jpgDeux poids, deux mesures. Qu’un président de l’Assemblée nationale (François de Rugy) fasse servir du homard à des dîners officiels, et l’ensemble des médias surexcités suivent, minute par minute, ce feuilleton désolant. Qu’un jeune enseignant guinéen (Mamoudou Barry) soit sauvagement assassiné à cause de la couleur de sa peau, en plein jour, à Rouen, par des supporters algériens, le jour de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations, et les mêmes médias mettront deux jours à se demander, prudemment, s’il s’agit bien d’un crime raciste ! Il y a quand même un sacré problème dans le traitement de l’information, non ?

20/07/2019

Le triomphe de la politique-spectacle

Balance-ton-post.jpgOn gagne beaucoup plus d’argent à la télé qu’en politique. C’est Roselyne Bachelot qui l’avait expliqué en devenant chroniqueuse sur LCI. On comprend que Raquel Garrido (ancienne porte-parole de FI) et Laurence Saillet (ancienne porte-parole de LR) aient sauté le pas, à leur tour, pour se retrouver en septembre sur le plateau de Cyril Hanouna. Comme Sophia Chikirou (ex-communicante de FI), nouvelle chroniqueuse sur BFMTV. De mon temps, quitter les médias pour faire de la politique (rappelez-vous Baroin, Baudis, Mamère, Cavada, etc) était une sorte d’ascension sociale, une consécration. Aujourd’hui, c’est l’inverse. Et, franchement, ce n’est pas bon signe.

19/07/2019

Ils ne font plus rire ?

humoristes.jpg"Les humoristes ne font plus rire", titrait le Figaro dimanche. Une page assassine pour Dany Boon, Gad Elmaleh et Jamel Debbouze, qui, ces derniers temps, ont essuyé bide sur bide. Sans parler des plagiats peu glorieux qui ont entaché leur réputation. Il faut dire que l’humour propre à ces trois stars (le stand up où on raconte sa vie) est pratiqué aujourd’hui partout en France par des dizaines d’humoristes de seconde zone. Mêmes sujets, mêmes gags, mêmes mimiques, mêmes grossièretés. On s’en lasse vite. Et on se prend, en effet, à regretter les Raymond Devos, Pierre Dac, Jacqueline Maillant, Coluche et autres Pierre Desproges…

22:52 Publié dans Blog | Tags : humout, théâtre, coluche, rire, devos | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

18/07/2019

Eoliennes : qui va payer ?

IMG_3256.JPGEncore une info que vous ne retrouverez pas sur les grands médias parisiens. C’est le Journal du Centre qui la publie. A 40 mn de chez moi, il y a un parc éolien (Oisy-Clamecy) qui perd énormément d’argent et, c’est prouvé, qui ne sera jamais rentable. Aujourd’hui, c’est presque banal. Le problème, c’est que le journal n’a pas réussi à savoir qui va devoir, un jour, démanteler à grand prix toutes ces éoliennes. La société allemande ABO Wind explique qu’elle n’en est plus propriétaire depuis 2013. Tiens ! Mais alors, qui va devoir payer ? Les collectivités locales – c’est-à-dire les contribuables – embringuées dans ce mauvais plan ?