Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/04/2019

Haro sur Benoît XVI !

Le Monde.jpgEn Une du Monde d’aujourd’hui : "Pédophilie : Benoit XVI incrimine l’esprit de Mai 68". Développé sur six colonnes indignées en page 6. Voilà encore une polémique fallacieuse et bien inutile ! Les sociologues et les historiens savent bien que la "libération sexuelle", dont le pic historique est Mai 68, en effet, ont fait sauter tous les tabous, y compris celui de la pédophilie (n’est-ce pas Gabriel Matzneff, Daniel Cohn-Bendit, Thierry Levy, Libération et tant d’autres intellos qui se font discrets aujourd’hui ?). Mais voilà, c’est l’ancien pape qui le dit, alors, forcément, on s’insurge, on s’insulte, on hystérise le débat. Quelle perte de temps !

10/04/2019

Brexit : un crime parfait

brexit.jpgLes Britanniques auront réussi, au-delà de leurs espérances, à rendre l’Europe ridicule aux yeux du reste du monde. Ils auront aussi accompli un exploit : bloquer totalement et durablement le fonctionnement de l’Europe qui ne s’occupe plus que du Brexit. Vous entendez le rire des Chinois, les gloussements de Trump ? Or, la "perfide Albion" n’a pas fini son œuvre destructrice : ne dit-on pas aujourd'hui qu’elle va élire ses députés européens, désigner un commissaire britannique, envoyer des fonctionnaires et participer à l’élection du président du Conseil européen ? Ce n’est plus une farce, c’est un crime parfait.

22:56 Publié dans Blog | Tags : brexit, europe, angleterre | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

08/04/2019

La colère monte, monte...

eoliennes.jpgAprès "Envoyé spécial", "C Politique" a traité le sujet hier : les médias commencent à comprendre que le mitage du territoire français par les multinationales du vent risque fort de provoquer un jour, en dehors des grandes villes, une réaction semblable à celle des 80 km/h. A part les paysans qui se font acheter par les fabricants d’éoliennes (un chèque de 10.000 euros, c’est tentant), les ruraux amoureux de leurs paysages voient avec angoisse leur patrimoine abîmé, gâché, violenté, défiguré par ces milliers de mats géants subventionnés - un comble - par eux, les contribuables ! Macron et Philippe devraient faire gaffe. Je dis ça, je dis rien… 

07/04/2019

Sale temps pour l'histoire !

Couv-simpl-jpg.jpgSale temps pour le livre d’histoire ! Bien sûr, il y a le vieillissement du lectorat, la baisse du pouvoir d’achat, la raréfaction des points de vente, le recul des sciences humaines, etc. Mais il y a surtout un effacement de la mémoire collective, plus ou moins volontaire, qui occulte certains pans de l’histoire. Ainsi, à l’automne 2017, à part deux ou trois dossiers dans la presse magazine, il n’y eut aucune émission importante, aucun colloque, aucune exposition, aucune commémoration rappelant ce que fut la révolution d’Octobre, véritable matrice de notre histoire moderne. On va voir, cette année, si le 30e anniversaire de la chute du mur de Berlin connait le même sort…

06/04/2019

Sortir du "grand débat"

Peage de R.jpgLes médias parisiens ont tort de faire monter la pression, de jour en jour, du matin au soir, jusqu'à plus soif, sur l’inévitable déception qui sera celle des "gilets jaunes" quand Emmanuel Macron tirera officiellement les conséquences du "grand débat". Comme si la crise actuelle obéissait à une logique comptable, ou programmatique, ou même rationnelle ! Poser la question dans ces termes est absurde, car la réaction des "gilets jaunes", ou de ce qu’il en reste, on la connaît parfaitement ! Elle sera triple : 1) "On n’est pas écoutés". 2) "On ne lâche rien". 3) "Macron démission". On parie ?

05/04/2019

Fake news : l'arroseur arrosé

fake news.jpgOn avait bien dit que la loi anti fake-news, votée par le parlement français fin 2018, était une usine à gaz. Ce que je lis dans le Figaro est à la fois désespérant et magnifique. Le réseau social Twitter a trouvé si inapplicable la réglementation nouvelle qu’il a décidé, pour ne pas violer la loi française, de faire barrage à toutes les publicités politiques, sans exception. Première victime de cette sélection : une publicité du gouvernement français intitulée "OuiJeVote" destinée à inciter les twittos à aller s’inscrire sur les listes électorales en vue des européennes avant la fin mars ! Bloqué, le message ! C’est malin !

04/04/2019

Age de la retraite : ça coince !

martinez 3.jpgLa polémique sur l’âge de la retraite est significative : si notre régime politique n’est plus capable d’assumer le fait que 2 + 2 = 4, il est mal barré ! Constatons d’abord une évidence que personne ne met en doute : l’espérance de vie augmentant sensiblement, il faut forcément repousser l’âge de la retraite si l’on ne veut pas baisser le montant des pensions. Voilà. C’est simple. Sauf que ça coince. Et que l’’évidence se fracasse sur le mur des manœuvres politiciennes, des magouilles syndicales, des intérêts catégoriels, de l’irresponsabilité médiatique et des surenchères extrémistes. Comment croire en la démocratie dans ces conditions ?

03/04/2019

Intéressons les gens à l'Europe !

bagarre_village_gaulois.gif (2).jpgFrance 2 était déjà bien audacieuse, pour son émission de jeudi, de faire débattre sur l'Europe les neuf principales têtes de liste européennes. Vous imaginez l’enthousiasme des jeunes à l’idée de voir s’apostropher pendant deux heures les Jadot, Brossat, Lagarde, Bellamy, Dupont-Aignan, Aubry, Loiseau, Glucksmann et autres Bardella ! Eh bien ! La justice a imposé à la chaine, tenez-vous bien, d’y ajouter trois autres candidats, plus inutiles les uns que les autres : Hamon, Philippot et Asselineau ! Du coup, Nathalie Arthaud et Jean Lassalle ont saisi les juges pour en être ! On va en apprendre, des trucs, jeudi soir...

02/04/2019

Benoît XVI avait tous les défauts !

Benoit-XVI.jpgJ’avais entendu dire que le livre "Sodoma" étrillait Jean-Paul II, aussi me suis-je fait un devoir de le lire jusqu’au bout. Surprise : le pape polonais n’y fait l’objet d’aucune attaque personnelle (contrairement aux seconds couteaux de l’époque, Casaroli, Dziwisz, Sodano, Trujillo, Marcinkus, tous accusés des pires turpitudes). En revanche, le malheureux Benoît XVI y est traité de tous les noms (pervers, schizophrène, homophobe maladif, obsédé, paranoïaque, cruel, hypocrite, diabolique, etc) sur des dizaines de pages (p. 485-521 et 538-549) où il est écrabouillé sous les insultes les plus crues, les révélations les plus étranges et les accusations les plus sordides. Quelle idée, aussi, de s'être opposé au mariage gay !

01/04/2019

Hou la menteuse...!

sibeth-ndiaye.jpgSibeth Ndiaye est-elle la meilleure personne pour porter la parole du gouvernement en pleine crise des gilets jaunes ? Pas sûr, vu son curriculum qui ne l’a pas beaucoup portée à discuter sur les ronds points ! Mais je trouve très injuste le déluge de critiques qui s’est abattu sur l’ex-chargée de com’ de Macron pour avoir dit un jour qu’elle était capable, dans le cadre de son job, de "mentir" pour son patron. Très injuste, parce que la communication politique n’est faite que de propos rattrapés, déformés, niés, effacés, tordus, tronqués ou inventés ! Pour une fois que la porte-parole d’un haut dirigeant politique disait la vérité !  

31/03/2019

Si on commence à écouter le peuple...

RIC.pngL’autre jour, je plaisantais en proposant d’inaugurer le fameux RIC (référendum d‘initiative citoyenne) par quelques questions qui fâchent, dont celle-ci : Etes-vous pour ou contre le remplacement des formules "père" et "mère" par "parent 1" et "parent 2" dans les formulaires administratifs ? Eh bien ! Figurez-vous que l’IFOP a posé la question dans un récent sondage. Résultat : 77 % des Français sont opposés à ce remplacement ! Allons, vous savez ce que c’est : le peuple ne comprend rien à la modernité, les ploucs sont viscéralement réacs, etc. Au moins, on est sûr d’un truc : on ne proposera jamais ce sujet dans un quelconque référendum !

10:46 Publié dans Blog | Tags : référendum, ric, peuple, famille | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/03/2019

Les pratiquants pensent que...

pedo.jpgLu dans LIbé le fameux sondage Odoxa réalisé pour TC sur la réaction des Français face aux affaires de pédophilie dans l’Eglise. On y découvre que 78 % des "catholiques pratiquants" se déclarent pour le mariage des prêtres (qui, c’est prouvé, n’a aucun rapport avec la pédophilie) et que 68 % d'entre eux se disent favorables à l’ordination des femmes (qui, c’est clair, n’a rien à voir avec les abus sexuels). Or, selon la fiche technique du sondage, les "pratiquants" sont 2 + 12 = 14 % du total du panel interrogé par internet : on parle donc, respectivement, de 109 et 95 internautes ! Un sujet aussi grave ne méritait-il pas un peu plus de sérieux ?

11:37 Publié dans Blog | Tags : eglise, sondages, pédophilie | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

29/03/2019

Et le slogan le plus inepte est...

affiche fn.jpgLes européennes approchent. Voici venir le temps des slogans électoraux. La liste LREM pourrait bien adopter : "Nous l'Europe !". Si j’étais Glucksmann, j’inventerais : "Changer l'Europe, maintenant". Dupont-Aignan devrait choisir : "Pour une autre Europe !". Si j’étais la France Insoumise, je prendrais : "Pour changer d'Europe". Et le Rassemblement national sortira sans doute : "Pour sauver la France, changeons d'Europe !". Ces cinq slogans, particulièrement débiles, étaient ceux de la précédente campagne pour les élections européennes, en 2014. Pas sûr que l’on réussisse, cette année, à trouver des formules plus creuses. Le concours reste ouvert.

28/03/2019

Vive le Brexit !

manif-brexit.jpgIl faudra quand même penser, un jour, à remercier les Britanniques. Sans eux, sans le Brexit, plusieurs partis français populistes ou extrémistes auraient fait campagne pour la sortie de l’Europe : on aura déjà évité cela. Mais surtout, les électeurs français, même les plus naïfs, commencent à comprendre que l'incroyable panade dans laquelle se vautre la classe politique outre-Manche est la conséquence directe des promesses électorales imbéciles faites, il y a deux ans, par des politiciens irresponsables. Faut-il faire un dessin à tous ceux qui s’imaginent que la France est à l’abri d’une telle embardée démagogique ?

 

27/03/2019

C'est si loin, l'Europe !

parlement-europeen - ptt.jpgQuestion : lequel d’entre vous peut citer plus de deux ou trois noms de députés européens ? En dehors, bien sûr, de quelques vieux crabes nommés Jean-Marie Le Pen, José Bové ou Jean-Luc Mélenchon. Alors, combien ? Rassurez-vous, ce n’est pas votre faute. D’abord, le mode de scrutin aux européennes a toujours produit des élus hors sol, souvent parisiens, loin des préoccupations des électeurs. Ensuite, avez-vous jamais vu un grand média français, télé ou radio, inviter le moindre parlementaire européen à parler de ce qu’il fait à Strasbourg ou à Bruxelles ? Sauf, bien sûr, s’il s’appelle Jean-Marie Le Pen, José Bové ou Jean-Luc Mélenchon…

26/03/2019

Les macaques et les matraques

violences.jpgEt si, au lieu de s’injurier comme des macaques sur les plateaux de télé, on posait calmement la question du maintien de l’ordre dans une démocratie moderne : comment 5.000 manifestants dont 1.500 professionnels de la casse peuvent-ils, au XXIe siècle, faire trembler la République ? La cinquième puissance du monde n’est donc pas capable de mater quelques cinglés en cagoule applaudis par des naïfs en gilet jaune ? Il est vrai que d’un côté, le but est, surtout, de ne pas faire de victimes, alors qu’en face, il est d’en provoquer pour hystériser la crise. Avouons que cela complique les choses. Et qu’il est plus facile, en effet, de s’injurier comme des macaques sur les plateaux de télé…

25/03/2019

A chacun son gilet jaune

Meluche.jpegBientôt cinq mois qu’ils courent désespérément après le mouvement ! Les Jean-Luc Mélenchon,  Nicolas Dupont-Aignan, Marine Le Pen et autres leaders populistes n’en peuvent plus de flatter les "gilets jaunes" ou plutôt leurs représentants auto-proclamés, ceux qui passent à la télé avec, souvent, quelques arrière-pensées à l'approche des élections européennes. Le dépôt des listes pour ce scrutin imminent donne un peu de piment à ce festival de démagogie : c’est à qui pourra afficher un gilet jaune sur sa liste en position presque éligible ! Oui, "presque" parce que, ho, faudrait pas déconner, non plus…

24/03/2019

Moins d'inégalités, et alors ?

Gilets-jaunes-.pngJe me suis déjà référé dans ce blog à La Connaissance inutile du regretté Jean-François Revel. La crise des "gilets jaunes" est une nouvelle illustration de cette thèse. A quoi bon expliquer, par exemple, que la France est un des pays les moins inégalitaires du monde ? A quoi bon démontrer que les inégalités, en France, diminuent d’année en année ? En politique comme en météorologie, c’est le "ressenti" qui compte ! Et Tocqueville écrivait déjà, en 1856, que les inégalités sont d’autant moins supportables, dans un pays, qu’elles sont réduites. En gros, on n’envie pas la Rolls d’un magnat du pétrole, on envie la grosse voiture de son voisin. Mais… à quoi bon avoir lu Tocqueville ?

23/03/2019

Barbarin : un précédent australien

11087045.jpgAvec tout le respect que je dois aux victimes du père Preynat, traiter le pape de "traitre" et de "judas" parce qu’il a refusé la démission du cardinal Barbarin n’est pas très malin. Mieux vaut se renseigner avant. Notamment sur le cas, très semblable, de l’archevêque d’Adélaïde, Mgr Wilson, condamné l’an dernier pour le même motif que Barbarin et, sous la pression de l'opinion, poussé à la démission par ses proches. Celle-ci, en juillet, a été acceptée par le pape… avant que la justice australienne, en appel, annule la condamnation du prélat et le proclame innocent ! Il n'est pas interdit de se mettre, rien qu’une minute, à la place du chef de l'Eglise...

22/03/2019

L'exemple vient d'en haut

slogan.jpgLa valeur en baisse, dans notre société en capilotade, c’est le respect. Respect de l’autre, de soi, des femmes, des institutions, de la patrie, de la famille, des anciens. Mais pourquoi voulez-vous que les jeunes, les petits, les sans-grades, les gilets jaunes, les pauvres, les braves gens respectent qui que ce soit quand ils voient à la télévision les politiques et les journalistes passer leur temps à se contredire, à s’injurier, à se mépriser, à se mentir, à se couper la parole ? Tiens, un exemple : comment voulez-vous que la "France d’en bas" respecte le président qu’elle a élu dès lors que la "France d’en haut" traine celui-ci dans la boue du matin au soir ?