Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/03/2015

Lire ou haïr, il faut choisir

zem-ruq.jpgJ’ai fait un rêve. J’ai rêvé que tous les animateurs télé qui crachent sur Eric Zemmour, qui font applaudir le public en l’insultant, qui le condamnent sur la foi de bribes d’interviews tronqués, se mettaient… à lire son livre ! Oui, je sais, un livre, c’est lourd, c’est du texte, c’est compliqué, il n’y a pas d’images, on n’éructe pas, on ne zappe pas, ce sont des raisonnements, des démonstrations, il faut y consacrer du temps, le poser, le reprendre, parfois aller chercher un mot dans le dictionnaire, réagir, réfléchir, relire un passage, nuancer un jugement, formuler une critique, puis une autre… Pffui ! C’est vrai, la haine, c’est plus facile.  

 

15/03/2015

Les ombres d'un président

bazin.jpgLu le livre de François Bazin, ex-Nouvel Obs, un des plus fins connaisseurs de la gauche française : Les ombres d’un président (paru chez Plon). Sous la plume d’un des meilleurs journalistes politiques de la place, l’analyse est dévastatrice : Hollande, apparatchik sans charisme, social-démocrate par défaut, conservateur gentillet, à la mentalité de chef de bureau, apôtre de la "restauration républicaine" (c’est-à-dire du retour en arrière), n’avait aucun programme ni aucune vision en 2012. Son seul grand talent : savoir gagner du temps. Son seul horizon : la campagne de 2017. S’il tient jusque là. Le récit est ciselé, intelligent, minutieux, mais… terrifiant !

10:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/03/2015

Départementales : Valls a tort !

blog-dép.jpgMarre d’entendre Valls et les autres faire croire aux Français que le FN va gagner les départementales, et que c’est le problème numéro un de nos concitoyens ! C’est d’autant plus suspect que ce n’est pas vrai. Ce qu’on prévoit, sur le terrain, ce n’est pas tant la victoire du FN, mais : 1) le record absolu de la non-participation, qui soulignera le rejet de toute la classe politique, et 2) la spectaculaire marginalisation du PS (dans mon canton, il n’a même pas présenté de candidat !). En sus, oui, c’est vrai, 3) le FN devrait faire le même score qu’aux dernières municipales. Mais c’est la conséquence du 1) et du 2), ni plus, ni moins.

 

10:54 Publié dans Blog | Tags : départementales, valls, fn, yonne | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

13/03/2015

Le triomphe des brutes épaisses

brute-2.jpg

Poutine n’est pas une brute, mais il semble de plus en plus débordé par les nuques raides et les grandes gueules qui veulent imposer un bastion russe à l’intérieur de l’Ukraine, façon Daech en Syrie, en violant tous les principes civilisés. Ces chiens de guerre sont ravis de damer le pion, à coup de canon, boum boum, aux extrémistes ukrainiens qui, eux-mêmes privés de cerveau, prétendaient leur interdire de parler leur langue. Contre les crétins va-t-en-guerre, les incultes avinés et les brutes épaisses, les gens qui lisent des livres et respectent le droit sont souvent démunis. Toute comparaison avec la politique française serait évidemment fortuite. 

19:19 Publié dans Blog | Tags : violence, russie, ukraine, brutes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/03/2015

Qui a plombé notre système de santé ?

 Roselyne-Bachelot.jpgIl y a un critère de la bonne santé politique d’un pays, c’est… son système de santé, justement. Or celui-ci, en France, se déglingue dangereusement. La faute à qui ? A ceux qui auraient dû gérer intelligemment ce dossier, et qui l’ont laissé pourrir depuis vingt ans. Faudra-t-il faire le procès des présidents Chirac, Sarkozy et Hollande, des ministres Dufoix, Kouchner, Douste-Blazy, Bertrand, Bachelot et Touraine, ainsi que des 600.000 élus locaux qui, à des titres divers, en province, n’ont pas été fichus d’anticiper la grave crise dans laquelle nous sommes ? A quoi servent les politiques si ce n’est à cela, en priorité, justement ?

10/03/2015

Le n'importe quoi territorial

Departement_Names.jpgPromis, juré, Manuel Valls (en avril 2014) et François Hollande (en mai 2014) avaient bien annoncé, péremptoires, la suppression des départements. Or, moins d'un an plus tard, les députés viennent de confirmer que les départements sont repartis pour un siècle, avec encore plus d’élus qu’avant ! Faut-il en rire ou en pleurer ? Jamais une réforme territoriale - vieux rideau de fumée destiné à masquer l'impuissance gouvernementale en matière économique - n'aura été menée de façon plus brouillonne. Comment voulez-vous que les Français, qui ne sont pas aveugles, gardent confiance dans leurs institutions ?

09/03/2015

Valls et les derviches tourneurs

valls.jpg"Le Front National à 30 %, c’est d’une extrême gravité !" Le premier ministre découvre la lune et tombe de l’armoire... avec quelques années de retard ! Au passage, il offre à la classe politique le prétexte à mouliner huit jours de plus (au moins) le sujet qui l'obsède et que tous scandent en boucle dans les médias, tels des derviches tourneurs : le FN ouh-la-la, le FN aïe-aïe-aïe, le FN bla-bla-bla ! C’est tellement plus simple de proférer des anathèmes contre le mauvais temps, la main sur le cœur, que de prendre à bras le corps, un par un, les vrais sujets politiques : la sécurité, l’emploi, l’immigration, la santé...

09:56 Publié dans Blog | Tags : valls, fn, ps, politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/03/2015

Deux visions de la femme

soeur-mar.jpgAllumé deux fois la télé sur France 2, par hasard, en 24 heures. Hier soir, chez Frédéric Taddéi, tombé sur un débat abscons entre des féministes militant, si j'ai bien compris, pour l’indifférenciation sexuelle (elles employaient des mots trop compliqués pour moi). Et puis tout à l’heure, vu un "Envoyé spécial" réalisé par Yann Arthus-Bertrand sur sœur Marie-Thérèse (photo) et ses 54 orphelins, à Brazzaville, au Congo : des images magnifiques, des phrases simples, des valeurs fortes, des espoirs fous. Vertigineux contraste entre ces deux visions de la femme : d’un côté, la vanité stérile des nantis ; de l’autre, la force de l’amour et l’espérance du monde. Vive la télé.

05/03/2015

Le département, c'est maintenant !

cg21.JPGLa campagne départementale est lancée, sur des bases dont chacun mesure aujourd'hui l’absurdité. En Côte d’Or, par exemple, la réduction des cantons ruraux a abouti à… une augmentation du nombre des élus ! Fortiche, non ? Or, 3 conseillers de plus pendant six ans, cela va coûter 758 000 euros au contribuable. Pis : comme il s’agit cette année d’élire un conseil "départemental" et non plus "général", ce changement de nom va entraîner 1,3 million d’euros de frais (marquage des voitures, signalétique des bâtiments, fournitures de bureau, arrêts de bus, etc). Au total, cette réforme aussi idiote qu’inutile va coûter, en Côte d'Or, plus de 2 millions d’euros ! On marche vraiment sur la tête.

03/03/2015

L'Europe mérite une fessée !

Fessée.jpgLes grands débats autour de l’interdiction de la fessée m’ont toujours agacé : il est tellement évident qu’une simple tape sur les fesses qu’un bébé qui joue avec un couteau n’a rien à voir avec la violence que subissent certains enfants ! Mais cette fois, c’en est trop : comment ne pas voir que l’Europe, impuissante en Afrique, impuissante en Ukraine, impuissante face au terrorisme, impuissante pour aider la Grèce, impuissante pour discipliner ses banques, impuissante pour relancer la croissance, se donne bonne conscience en traitant de sujets prodigieusement secondaires au point d’en être ridicules !

13:22 Publié dans Blog | Tags : fessée, europe, ukraine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/03/2015

Les sectaires, ça ose tout...

vierge-de-publier.jpgEn ces temps de tensions, chacun contribue au "vivre ensemble" à sa façon. En Haute-Savoie, les socialistes (Fédération départementale du PS) et les "libres penseurs" (Fédération de la Libre Pensée) sont partis en guerre contre une statue de Notre-Dame-du-Léman commandée à un artiste local par la municipalité de Publier – et remboursée depuis par une association privée – sous prétexte que le parc municipal où elle a été érigée fait partie du domaine public ! Les sectaires, ça ose tout, c’est à ça qu’on les reconnaît. Si vous connaissez des chrétiens de Mossoul, ne leur racontez pas cette histoire, ils ne vous croiront pas.

 

01/03/2015

Les Enfoirés, à la retraite !

penfoires.jpgC’est rigolo, ce qui arrive aux Enfoirés ! Ces artistes sympathiques qui perpétuent depuis vingt ans le geste généreux de Coluche envers les déshérités, avaient oublié que nombre d’entre eux (Goldman, Jugnot, J Clerc, Le Forestier, Obispo, Bruel, Aubert, etc) étaient… sexagénaires ! Faut pas qu'ils s'étonnent que la génération montante les considère désormais comme des papys privilégiés, des babyboomeurs sentencieux, des donneurs de leçon blindés, jaloux du monopole qu’ils exercent depuis des décennies sur le show-biz et les plateaux télé ! C'est sûrement injuste, mais la jeunesse est sans pitié…

28/02/2015

Nemtsov, l'anti-Poutine

Nemtsov.JPG

Je l’avais connu chez lui, à Nijni-Novgorod, en 1994. Il avait 35 ans. Je l’avais comparé à Tony Blair. Boris Nemtsov était la preuve vivante que la Russie n’était pas condamnée à s’en retourner au temps des troubles, des tsars, de la violence. Ce brillant physicien était venu à la politique par Sakharov et Gorbatchev. Nommé vice-premier ministre de Boris Eltsine en 1997, il en était devenu l’un des deux successeurs possibles. L’autre, aussi jeune que lui, s’appelait Vladimir Poutine. La Russie renaissante avait le choix entre deux destins. L’assassinat de Nemtsov, cette nuit, confirme qu’elle a pris le mauvais chemin.

10:41 Publié dans Blog | Tags : nemtsov, russie, poutine | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/02/2015

Les réacs, au goulag !

lePoint.JPGJe suis atterré quand j’entends la Nouvelle Edition de Canal + consacrer vingt minutes, hier, sans rire, à l’urgence de "lutter" contre les "réacs". Comment réduire au silence ces dangereux individus que Le Point met en Une le même jour, les Finkielkraut, Luchini, Zemmour, Ferry, Reynié, Baverez et autres Bellamy ? Moi, vous me connaissez, je conseillerais plutôt de lire ce qu’écrivent ces auteurs, qui ne sont pas exactement des néo-nazis ! Ce serait plus sain que de s’obstiner aveuglément à "avoir tort avec Robespierre, Marx, Lénine, Staline, Mao, Khomeiny, plutôt qu’avoir raison avec Camus", comme dit Michel Onfray, le facho bien connu.

26/02/2015

Heureusement, l'Etat est là !

hopital urgences.jpgSi j’ai bien compris Marisol Touraine, la France a les femmes enceintes les plus bêtes du monde, et il est temps que l’Etat les prennent en main. Comme 17,8 % des femmes enceintes, chez nous, continuent de fumer au troisième trimestre de leur grossesse, l’Etat français, dans sa sagesse, va obliger les fabricants de tabac à imprimer un pictogramme sur les paquets de clopes pour les avertir du danger. Mais les bureaucrates qui ont pondu ce truc – unique au monde – ont-ils seulement réalisé que nos femmes enceintes sont si bêtes qu’elles ne savent peut-être pas lire les pictogrammes ? Franchement, en matière de santé, l’Etat n’a pas d’autres urgences ?

 

10:25 Publié dans Blog | Tags : santé, urgences, etat, tabac, touraine | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

25/02/2015

Merci à Philippe Besson

Dédic-cave.JPGUn grand merci, avec retard, à Philippe Besson qui est venu animer vendredi la 57è rencontre du Club des écrivains de Bourgogne, à Dijon. Son roman Vivre vite, édité chez Julliard, est une bio romancée de James Dean. Bien construit, bien écrit, son récit montre qu’on peut raconter la vie d’un type mort à 25 ans. L’acteur était un sale gosse arrogant, mais au talent prodigieux et au charme fou. Philippe Besson, qui ne manque lui-même ni de talent ni de charme, nous a fait passer un moment délicieux, intéressant et sympathique : merci Philippe ! 

12:04 Publié dans Blog | Tags : besson, écrivains, bourgogne | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/02/2015

La vérité, la raison et le dialogue

cukierman-crif.jpgPas très futé, le sieur Cukierman ! Sans doute le président du CRIF a-t-il raison en soulignant que les dernières manifestations d’antisémitisme en France sont le fait de musulmans, mais faut-il pour autant jeter l’opprobre sur tous les musulmans ? La politique, la vraie, celle qui fait avancer le bateau, ne consiste pas à prouver qu’on a raison, mais à trouver les mots qui permettront le dialogue, puis l’entente. Cela s’appelle la civilisation. Les religieux tombent souvent dans ce travers : qu’importe d’imposer à l’autre sa vérité, à tout prix, quand le but du jeu est de vivre en paix, tous ensemble, sous le regard de Dieu ? 

22/02/2015

Où sont les femmes ? (air connu)

morano.jpgObscure secrétaire d’Etat du gouvernement socialiste, une certaine Laurence Rossignol vient de se faire connaître, le temps d’un tweet, en protestant contre le fait que tous les invités politiques des médias, ce dimanche, étaient des hommes : Le Guen, Mariton, Mélenchon, Cambadélis, Dupont-Aignan, Lang, Le Foll, etc. Je comprends votre rage, Madame la Ministre, mais, sauf votre respect, vous posez la question à l’envers : à la réflexion, ce n’est pas qu’il y a trop peu de femmes politiques sur les écrans, c’est qu’il y a beaucoup, beaucoup trop d’hommes politiques inutilement interviewés, le dimanche, sur les chaînes de télé ! 

19/02/2015

Laïcité à géométrie variable

calotte.jpgQuelqu’un pourrait-il m’expliquer pourquoi, dans la loi Macron, figure discrètement, hop, la suppression de deux fêtes religieuses chrétiennes dans les Dom-Tom, au bénéfice de fêtes locales laïques ? Je ne suis pas sûr que cette étrange pichenette législative soit dans l’esprit du temps. C’est comme le regrettable oubli du chef de l’Etat qui n’a pas dit, dans son hommage aux égorgés de Libye, que ceux-ci étaient coptes, donc chrétiens. On ne pourrait pas arrêter, un temps, ces chiquenaudes anticléricales datant d’un autre siècle et qui, sauf erreur de ma part, n’ont aucun effet sur le chômage ?

18/02/2015

Une armée d'impuissants

Valls.jpgLes députés socialistes, ceux qui ont porté Hollande au pouvoir, ont donc été incapables de s’entendre sur un projet de loi attrape-tout qui ne cassait pas trois pattes à un canard : ouverture de quelques magasins le dimanche, promotion de lignes d’autocar, vague assouplissement du régime des notaires, etc. Affolés par tant d’audace, les élus dits "frondeurs", que personne n’osera plus jamais appeler "progressistes", ont bloqué toute velléité de réforme législative jusqu’en 2017. Transformant l'ensemble de la classe politique, pour un bon bout de temps, en une armée d’impuissants. Beau travail, camarades ! 

18:50 Publié dans Blog | Tags : macron, ps, frondeurs, politique | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |