Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/07/2019

Après Trump, Johnson !

Gugusse.jpgCela commence à faire peur. Les Américains ont élu à leur tête un gros beauf machiste, inculte et irresponsable. Les Brésiliens ont élu un apprenti dictateur sexiste et homophobe. Et voilà que les Britanniques se donnent un Premier ministre sans convictions, hyper démago et menteur invétéré ! Savez-vous ce que disait Boris Johnson quand il était jeune journaliste au Telegraf et qu’on lui reprochait de raconter n’importe quoi dans ses articles ? "Il ne faut jamais laisser les faits contredire une bonne histoire !" Inquiétant, non ? Tous mes vœux, amis d’outre-Manche ! Il y a des jours où j’adore Macron.

07:55 Publié dans Blog | Tags : johnson, trump, europe, angleterre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/04/2019

Brexit : un crime parfait

brexit.jpgLes Britanniques auront réussi, au-delà de leurs espérances, à rendre l’Europe ridicule aux yeux du reste du monde. Ils auront aussi accompli un exploit : bloquer totalement et durablement le fonctionnement de l’Europe qui ne s’occupe plus que du Brexit. Vous entendez le rire des Chinois, les gloussements de Trump ? Or, la "perfide Albion" n’a pas fini son œuvre destructrice : ne dit-on pas aujourd'hui qu’elle va élire ses députés européens, désigner un commissaire britannique, envoyer des fonctionnaires et participer à l’élection du président du Conseil européen ? Ce n’est plus une farce, c’est un crime parfait.

22:56 Publié dans Blog | Tags : brexit, europe, angleterre | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

28/06/2016

L'Angleterre survivra

brexit_3558801k.jpgPourquoi en vouloir aux Britanniques ? Un célèbre professeur de Sciences Po, André Siegfried, avait l’habitude de commencer son cours d’histoire diplomatique ainsi : "Messieurs, rappelez-vous toujours les trois caractéristiques majeures de l’Angleterre : 1) l’Angleterre est une île… 2) …entourée d’eau… 3) …de toute part !" C’est à partir de ce triple constat historique, géographique et politique qu’il faut mesurer l’impact du Brexit qui, au fond, ne change pas grand-chose puisque l’Angleterre, hors de Schengen et rétive à l’euro, était restée 1) une île, etc… L’Angleterre survivra. L’Union européenne, c’est moins sûr. Car elle n'est pas une île, et qu'elle prend l'eau de toute part.

13/05/2015

L'exemple vient d'Angleterre...

cameron-etc.jpgUn dernier regard sur les élections au Royaume Uni, gagnées par David Cameron. Les libéraux-démocrates ont essuyé une cruelle défaite : leur chef, Nick Clegg, a démissionné. Le chef du parti anti-européen Ukip, Nigel Farage, a été battu dans sa circonscription : il a démissionné. Le parti travailliste a été nettement battu par son rival conservateur : son chef, Ed Miliband, a démissionné, lui aussi. Je ne voudrais pas pointer tous les battus qui, de ce côté de la Manche, expliquent sans rire qu’ils sont indispensables à la vie politique française, mais, franchement, j’en connais qui devraient en prendre de la graine !  

07/04/2009

Les cathos marquent un point

Les cathos marquent un point. En ce moment, ce n’est pas fréquent. Et ce point n’est pas banal, jugez-en : les parlementaires britanniques vont bientôt abolir la loi qui, depuis trois siècles, interdit aux membres de la famille royale d’épouser un ou une catholique. Dans l’immédiat, cela ne changera pas grand-chose – le prince Charles vieillit – mais imaginez que son fils aîné William convole avec une jeune catholique, et, par respect ou par amour, baptise son propre aîné dans la confession de son épouse : vous imaginez, dans quelques années, un roi d’Angleterre catholique ? Dans un pays dont le monarque est, constitutionnellement, chef de l’Eglise anglicane !