Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2019

Presse : le suicide français

Libé.jpgTerrifiant papier de Jérôme Lefilliâtre dans Libé sur la disparition programmée de la presse écrite en France, en particulier de la presse quotidienne régionale. Réductions drastiques d’effectifs, baisse de la qualité, effondrement des ventes, chute vertigineuse des recettes publicitaires. Oui, figurez-vous, les commerciaux des entreprises françaises, aujourd'hui, délaissent massivement la presse écrite pour diffuser leurs publicités sur Google, Facebook ou Amazon. Comme aux États-Unis, où les deux tiers du territoire sont désormais privés de presse écrite. Et vous avez vu quel président on élit quand on n’a plus que les réseaux sociaux pour source d’information ?

21/05/2019

Services publics en milieu rural...

facteur.jpgJuré, craché ! Il faut les entendre, le président et son gouvernement, échaudés par la colère des "gilets jaunes" : dans les zones rurales, le recul des services publics, c’est fini ! On vous a compris, on ne touche plus à rien, promis ! Et puis, voilà, j’apprends hier que dans mon coin de Bourgogne, désormais, le facteur ne passera plus à 12h30, ce qui était déjà bien tardif, mais à 14h30. Comme je suis abonné à trois quotidiens, je vais être amené à lire la presse dans l’après-midi ou en rentrant chez moi, vers 18h ou 19h. Ou à résilier mes abonnements : à quoi bon lire des journaux qui donnent des nouvelles déjà connues, voire dépassées ?

26/01/2019

Les nouvelles ne sont pas bonnes

p-journaux.jpgLes habitués de ce blog connaissent bien le grand sondage annuel de "La Croix" sur les médias. Cette année, j’en retiens 5 chiffres, attention, ça pique… 1) 69 % des gens (!) pensent que les journalistes ne sont pas indépendants des politiques. 2) 67 % des sondés pensent que les médias en ont trop fait sur les "gilets jaunes". 3) 26 % des Français s’informent par Facebook, 17 % seulement par la presse écrite. 4) 23 % des sondés (!) justifient la récente agressivité à l’égard des journalistes. 5) A peine 1 % des 18-24 ans consultent les journaux quand ils doivent approfondir un sujet. Au secours.

08/11/2018

Presse : la catastrophe menace

Presse.jpgOn dit souvent qu’en matière de médias, l'Amérique a cinq ans d’avance sur nous. Or, aux Etats-Unis, sur les 3.143 comtés qui composent le territoire, plus de 2.000 n’ont plus de quotidien local, et 200 n’ont plus de journaux du tout ! Ailleurs, les organes de presse qui n’ont pas encore fermé n’ont plus les moyens de couvrir la vie politique ou intellectuelle : toute la pub est partie sur internet ! On parle de "journaux fantômes", on déplore les "déserts médiatiques". Une part croissante des Américains moyens n’est plus informée que par les télés locales et les réseaux sociaux. Etonnez-vous qu'ils votent pour Trump !

00:51 Publié dans Blog | Tags : presse, journaux, usa, trump | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/04/2018

La presse française, ça vaut quoi ?

arnaud-lagardere.jpgOui, je sais, le marché, la mondialisation, tout ça. Mais l’héritier du groupe Lagardère, Arnaud Lagardère, n'aurait-il pas pu vendre Elle, Télé 7 Jours, France Dimanche, Art & Décoration et tout un tas de journaux et radios qui composaient naguère le groupe Hachette-Filipacchi… à un groupe français, plutôt qu'à un homme d’affaires tchèque ? Pourquoi pas à un milliardaire indien ou un fond de pension chinois ? Pour le fils Lagardère, les journaux sont des actifs comme les autres – les mauvaises langues disent qu’il en a peu lus dans sa vie – et qu’importe ce qu’ils contiennent, ceux qui les font ou ceux qui les lisent !

08/06/2016

Quand un peuple arrête de lire...

donald-trump.jpgSi notre avenir vient, le plus souvent, d’outre Atlantique, il serait opportun de jeter un œil sur la situation dramatique de la presse écrite aux Etats-Unis, qui est mourante. Les quotidiens aux USA, depuis 1990, ont perdu 60 % de leurs effectifs journalistiques ! Ils ne sont plus qu’un complément élitiste aux grands médias audiovisuels et à ceux qui fleurissent sur le web. Or, comme on sait, ces nouveaux supports ont réduit au minimum l’enquête, l’investigation, la réflexion, l'intelligence et la critique, au profit de l'image, de l’émotion et du simplisme. Voilà ce qui nous attend. Or, vous voyez pour qui on vote, quand on cesse de lire ?

22:02 Publié dans Blog | Tags : trump, journaux, journalisme, usa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/09/2014

Qui soutient Sarkozy ?

sarkozy.jpgQui applaudit au retour de Sarkozy ? Qui implore le Ciel chaque soir pour que l’ancien président revienne en politique ? D’abord, les médias de gauche, de Canal + à Libération, qui font monter la sauce, sans complexe, car Sarko pourrait bien leur éviter le dépôt de bilan. Ensuite, le Parti socialiste, pour qui cet adversaire commun représente le dernier espoir d’éviter l’éclatement. Egalement, les humoristes, dont l’inspiration s’est soudain tarie après la défaite de Sarko en 2012. Enfin, François Hollande lui-même, qui ne peut qu’être tiré vers le haut par un adversaire de ce niveau. Finalement, oui, cela fait du monde…

00:08 Publié dans Blog | Tags : sarkozy, 2017, ump, journaux, ps | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/03/2014

La presse écrite sauvée par Sarko !

sarko-une.jpgOn commence à mieux percevoir la stratégie des journaux plombés par la crise et déprimés par le désintérêt du public pour François Hollande (sauf quand il trompe sa compagne, mais on ne peut rééditer le coup du casque toutes les semaines) : seul Sarko fait vendre du papier, alors faisons du Sarko tous les jours, du soir au matin ! Orchestrons son retour, multiplions les affaires, traquons ses proches, comme au bon vieux temps où il était au pouvoir ! Mais attention, pas trop, il ne faudrait pas compromettre sa réélection en 2017, ho ! Vous ne voudriez pas, en 2018, voir fermer Libé, Marianne, le Point, l’Obs et la moitié de leurs confrères ! 

05/03/2014

La politique touche le fond

patrick-buisson.jpgC'est vrai que la progression du chômage, c’est lancinant et ennuyeux. Que la politique illisible de Hollande et Ayrault fait bâiller. Que les municipales n’intéressent que les candidats qui s’y présentent. Et que l’affaire russo-ukrainienne est bien compliquée ! Alors on se vautre dans les affaires glauques en espérant qu'elles, au moins, feront vendre un peu de papier : affaire Copé, affaire Buisson, prétextes à clouer au piloris médiatique des gens dont, en réalité, on se tamponne le coquillard. En France, les seuls efforts contre la crise visent à inverser la courbe de la mévente des journaux…

00:08 Publié dans Blog | Tags : copé, buisson, journaux, affaires | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/10/2012

Le débat public va se dégrader

 journal.jpgLes grèves à France 3 et Radio France, la disparition de Témoignage Chrétien, les bagarres au couteau entre les chaînes du câble, les licenciements contestés à Europe 1, les purges à Presstalis, etc : s’il est un secteur qui va prendre la crise économique de plein fouet, c’est bien la presse. La plupart des journaux écrits étant déjà "à l’os", réduisant les personnels, économisant sur le reportage et la relecture, il ne faut pas s’attendre à ce que l’information s’améliore, en France, dans les mois et les années qui viennent. Ce qui veut dire – et c’est bien le plus grave – que le débat public, au fil des tensions politiques et sociales, va continuer à se dégrader…


09:33 Publié dans Blog | Tags : presse, journaux, débat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |