Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2012

Les approximations d'Obama

 Obama.jpgLes Américains, sauf rares exceptions, sont nuls en histoire. Barack Obama est bien le représentant désinvolte de cette grande nation qui ignore tout de l’Europe : le voilà, à son tour, qui évoque les "camps polonais" (sic) lors d’une cérémonie qui – un comble – visait à honorer la mémoire de Jan Karski, le Polonais qui a révélé à Roosevelt l’existence des camps nazis. Quelqu’un aurait dû lui dire qu’à l’époque d’Auschwitz, la Pologne avait été envahie par les Allemands, qui y ont tué 6 millions d'habitants. Quelqu’un pourrait-il lui dire, aussi, qu’après avoir entendu le récit de Karski sur les camps de la mort, Roosevelt s’est empressé de ne rien faire ?

08:00 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : obama, camps, pologne, auschwitz |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Nuls en histoire ou géographie...Et si les deux sont liées, c'est pathétique...
Normal, quand on installe Paris au Texas et qu'on y coiffe une pseudo-tour Eiffel d'un stetson... Ca confuse !

Écrit par : Patrice Lusardi | 31/05/2012

Les commentaires sont fermés.