Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2022

Une question de niveau...

Rivier.jpgJe tombe par hasard sur ce tweet rédigé par une certaine Emmanuelle Rivier, conseillère municipale de Paris : "Comme si on était pas [sic] le pays le plus patriarcal de toute la planète !" Je ne connais pas cette dame. A l’évidence, elle n’a jamais voyagé, jamais ouvert un livre, jamais lu un rapport. Pardon d'être un peu sommaire, mais ce qu’elle dit est idiot, tout simplement. Elle incarne le terrifiant effondrement intellectuel qui caractérise notre nouvelle classe politique. Mitterrand, Simone Veil, Giscard, Badinter, Barre, Rocard, c’était quand, déjà ?

11:13 Publié dans Blog | Tags : politique, culture, élus | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/10/2022

Démission ! Démission ! Démission !

index.jpgQu’est-ce qui permet à tant de personnages publics poursuivis par la justice sous les huées médiatiques, de rester à leur poste, tels Alexis Kohler (secrétaire général de l’Elysée), Eric Coquerel (président de la commission des finances), Julien Bayou (député), Eric Dupont-Moretti (ministre) ou Adrien Quatennens (député) ? C’est l’article 9 de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen du 26 août 1789 : "Tout homme est présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable". Un peu simpliste, certes, mais on n'a pas trouvé mieux, en deux siècles et demi, pour assurer l’égalité de tous devant la loi.

03/10/2022

Tous contre Poutine ?

Discours-de-politique-generale-les-signaux-envoyes-a-la-droite-par-Elisabeth-Borne.jpgLe débat qui a suivi le discours d’Elisabeth Borne ce lundi à l’Assemblée nationale, a marqué une étape : il n’y a plus de parti, en France, qui défende Poutine. Ni à l’extrême-gauche, qui reste pourtant farouchement anti-américaine, ni à l’extrême-droite, où nul n’admire plus les muscles du président russe. Devant les massacres, les bombardements, les crimes de guerre et les menaces nucléaires, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen ont dû changer de discours. Il aura fallu huit mois pour que la France parle enfin d'une seule voix. Mieux vaut tard que jamais.

20:38 Publié dans Blog | Tags : poutine, russie, ukraine, députés, rn, lfi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/10/2022

Il y a actualité et actualité...

1358394-france-2-celebre-les-70-ans-du-jt-de-20-heures-dans-une-soiree-speciale-jeudi-13-juin-2019.jpgDifficile de ne pas suivre, jour après jour, l’actualité en Ukraine – ses horreurs, ses rebondissements, ses menaces. On tente, parfois, de changer de chaîne. On tombe alors sur un député inconnu qui explique pourquoi il faut, d’une façon ou d’une autre, réformer les retraites. Ou sur une insipide interview de Yannick Jadot expliquant que les écolos ne se résument pas au harcèlement sexuel. Broutilles, redites, piapias, vanités et temps perdu. On doit se rendre à l’évidence, notre futur s’écrit davantage dans les couloirs du Kremlin que dans ceux de l’Assemblée nationale…

01/10/2022

Donbass : les leçons de l'Histoire

d8776c4_1663924038911-2022-09-23t083631z-1365090892-rc2umw9onwxf-rtrmadp-3-ukraine-crisis-referendums.JPGJ’entends, sur les plateaux télé, le scepticisme des commentateurs : comment Poutine peut-il imaginer annexer le Donbass contre l’avis du monde entier et au mépris de toutes les règles de droit ? C’est oublier que ledit Poutine a un modèle que les Occidentaux, visiblement, ont oublié : quand Staline a annexé brutalement les pays Baltes, en 1944, les Occidentaux ont condamné ce coup de force, et n’ont jamais reconnu l’appartenance de ces trois pays à l’URSS ! Ce qui n’a pas empêché ces trois malheureux Etats de faire partie de l’URSS, contre leur gré, pendant un demi-siècle…

28/09/2022

Il n'y aura plus que des ailiers gauche...

phpWPJUxX_1.jpgEncore une vieille coutume républicaine pulvérisée par l’extrême gauche – avec, il est vrai, la déconcertante complicité de quelques "idiots utiles" appartenant à la Macronie. L’équipe de foot de l’Assemblée nationale est traditionnellement composée de députés de tous bords, tous élus du peuple et dûment chaussés de crampons. Eh bien la Nupes (y compris le PS), à la veille d’un match à but humanitaire, vient de dynamiter ce vieux consensus footballistique en exigeant l'expulsion des joueurs issus du RN ! Attention, citoyens supporters, cette guillotine installée dans la surface de réparation, c'est la République qu’on assassine...

27/09/2022

Robespierre, sors de ce corps !

000_9NC6F4-eW7L5NbY.jpgA chaque fois qu’un dirigeant politique croise la route de Sandrine Rousseau, elle le flingue. Après Eric Piolle, Yannick Jadot, Eric Coquerel, Adrien Quatennens, c’est Julien Bayou qui a été condamné à la guillotine par celle qui se prend, à elle toute seule, pour un Comité de salut public. A qui le tour ? Jean-Luc Mélenchon n’a qu’à bien se tenir ! Même les médias – c’est dire ! – commencent à émettre quelques réserves à son égard. Les responsables de la Nupes et de EELV ne se rendent donc pas compte de l’image détestable que cette femme ambitieuse donne de la gauche, des députés, des écolos et surtout… du féminisme ?

26/09/2022

Quand Poutine "mobilise"

870x489_000_32ju7zc.jpgDe retour sur ce blog après avoir passé trois jours hors actualité - pour constater que c’est bel et bien de mauvaise grâce que Poutine a accordé aux chefs de l’armée cette "mobilisation partielle" dont il ne voulait pas. Il savait, lui, grâce au FSB (qui reste bien informé à l’intérieur du pays) que l’annonce d’une "mobilisation", fût-elle qualifiée de "partielle", ferait descendre beaucoup de gens dans la rue - des mères, des épouses, des jeunes et des moins jeunes qui savent, aujourd'hui, ce qui se passe en Ukraine. Pour l’instant, la police contient le mouvement, mais pour combien de temps avant de tirer sur la foule ?

21:11 Publié dans Blog | Tags : poutine, russie, guerre, ukraine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/09/2022

Un loser au Kremlin

ac98974_7c9aa7af7e2843e89878249d724ac196-7c9aa7af7e2843e89878249d724ac196-0.jpgEn Ukraine, sur le plan militaire, l’armée russe a perdu la bataille du Donbass. A Samarkand, Poutine a essuyé un grave revers diplomatique. En Russie, le système de propagande et de terreur du FSB commence à être débordé. A Moscou, les ultranationalistes ne cachent plus leur mépris pour Poutine. A Londres, lors des obsèques d’Elisabeth II, Poutine était au ban des nations. Et maintenant, Poutine décrète une mobilisation partielle qu’il avait toujours voulu éviter. Qui peut imaginer qu’un tel loser restera longtemps à la tête de la glorieuse Russie ?

09:50 Publié dans Blog | Tags : poutine, russie, ukraine, guerre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/09/2022

A force de faire la morale...

TSOE24PDNZFADLFY2TCSUVLJSU.jpgIl fallait s’y attendre. A force de donner des leçons de morale à la terre entière, les dirigeants de la Nupes sont dans un sale pétrin. Coquerel, Bayou, Quatennens, qui faisaient passer la sacro-sainte "parole des femmes" avant la présomption d’innocence, sont pris à leur propre piège, et sommés de démissionner de leurs fonctions électives pour leur détestable comportement à l’égard de la gent féminine. Les Caroline de Haas et autres Clémentine Autain, dont le silence est pathétique, vont avoir du mal, dans l’avenir, à  dénoncer le machisme sans faire hurler de rire. Si tu montes au cocotier..

20:02 Publié dans Blog | Tags : lfi, nupes, féministes, sexisme, metoo | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/09/2022

Poutine au ban des nations

poutine-959x480.jpgOn a dit et redit que Poutine allait se retrouver, lui et son pays, au ban des nations. Mais on n’avait pas prévu que le décès d’Elisabeth II allait précipiter spectaculairement cette exclusion de la Russie du monde civilisé. Les Britanniques n’ont pas voulu que le voyou sans foi ni loi qui veut effacer les Ukrainiens de la surface de la terre soit représenté aux obsèques de leur Reine, haute figure de ces régimes que Poutine qualifie de "dégénérés", de "décadents" et de "pourris". Rien que ça ! Il ne l’aurait pas un peu cherché, le dictateur moscovite ?

16/09/2022

Rentrée littéraire : un léger mieux

envois-livres-Poste-serait-fragilisation-supplementairele-millier-libraires-independants-disposent-commande-Internet_0_728_464-728x400.jpgLes éditeurs, mal remis du Covid, seraient-ils devenus raisonnables ? Cette année, la rentrée littéraire de septembre n’aura suscité que 490 nouveaux titres, alors que le chiffre oscillait, ces dernières années, entre 500 et 650 nouveautés. Il y a donc un léger mieux. Pour en mesurer l'importance, j’emprunte au Syndicat national de l’édition (SNE) un autre chiffre, qui montre l’étendue de ce gâchis annuel, des masses énormes d'invendus étant retournés par les libraires aux diffuseurs : en moyenne, chaque année, 26.300 tonnes de ces livres invendus partent au pilon. 26.300 tonnes !

19:18 Publié dans Blog | Tags : livres, édition | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/09/2022

Après Poutine, qui ?

thumbs_b_c_912a0cf1d69eda22a3b057f0cb8b2ce6.jpgÇa bouge à Moscou. On essaie d'anticiper ? Poutine va s'accrocher, mais il est fichu ; il sera bientôt écarté et remplacé par un des siens, un Patrouchev quelconque, qui gérera la défaite en Ukraine, qui fera le ménage dans les hautes sphères du pouvoir, mais qui sera incapable d'éviter l’effondrement du pays (chaos économique, magasins vides, manifs éparses, velléités séparatistes en Sibérie, etc). Le risque est alors qu'un réseau d’ultranationalistes fascisants confisque soudain le pouvoir au nom du nécessaire rétablissement de l’ordre...

12/09/2022

Un frisson monarchique

c1de76a_Z62mdJZPjZHFcCzHYL52DPLs.jpgDepuis le 8 septembre, nos médias sont fascinés, obnubilés, hypnotisés par la disparition d’Elisabeth II. Jour et nuit. La France s’offre ainsi, à l’œil, une voluptueuse parenthèse monarchique. Que c’est beau, la monarchie ! Ah, cet équilibre délicat entre royauté (sacrée) et démocratie (totale) dont bénéficient autour de nous les Belges, les Danois, les Espagnols, les Luxembourgeois, les Norvégiens, les Néerlandais ! Nous, évidemment, c’est différent, on guillotine les rois. On n’aime que les monarques morts. Alors, bien sûr, le cercueil de la reine d’Angleterre nous enchante, on fait durer le plaisir…

11/09/2022

Avec la dernière des énergies...

TRIBUNE.-Arret-de-Fessenheim-les-lecons-d-une-decision-incoherente.jpgMais quel est l’inconscient qui a fermé la centrale nucléaire de Fessenheim ? "C’est pas moi", dit Martine Aubry, ex-premier secrétaire du PS. "C’est pas moi", affirme François Hollande, ex-président de la République, avec la dernière des énergies. "C’est pas moi", renchérit Emmanuel Macron, alors ministre de l’Economie. "C’est pas moi", assure Ségolène Royal, ex-ministre de l’Ecologie. "C’est pas nous", jurent ses successeurs Sébastien Lecornu et François de Rugy. "C’est pas moi", dit Elisabeth Borne, ex-ministre de la Transition écoloqique. En fait, la France ne manque pas d’électricité, elle manque de mémoire...

10/09/2022

Après Poutine, le chaos ?

VP.jpgJe le répète : Poutine a définitivement perdu la guerre, et pas seulement sur le plan militaire. Ce qui est nouveau, c’est que les Russes, après six mois de propagande hallucinante, commencent à comprendre qu’ils sont gouvernés par un personnage incompétent qui les emmène dans le mur. Des pressions vont se faire sentir ici ou là, venant d’élus locaux, d’intellectuels ou de militaires, pour dégager Poutine. Mais dans un pays totalitaire, on ne remplace pas un président comme ça ! Après Poutine, l’anarchie, ou le fascisme, ou les deux ? Gaffe, ça risque de tanguer à l’est…

17:20 Publié dans Blog | Tags : poutine, ukraine, russie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/09/2022

Laisser tomber l'Ukraine ?

segolene-and-luc.jpgMais qu’est-ce qui peut bien passer dans la tête d’une Ségolène Royal ou d’un Luc Ferry – qu’on a connus tous les deux mieux inspirés – quand ils prêchent soudain à la télévision la bienveillance envers Poutine, la levée des sanctions et le lâchage des Ukrainiens ? Il faut surtout éviter, disent-ils, l’un et l’autre alignés sur le RN, de ne pas contrarier le "processus de paix". Mais ils ne suivent pas l’actualité, ces deux-là ? De quel "processus de paix" parlent-ils ? De la volonté farouche de Poutine, dès qu’il aura refait ses forces, d’absorber toute l’Ukraine ?

05/09/2022

Les sanctions ? Quelles sanctions ?

usine-tanger.jpg"Les sanctions occidentales n’ont aucun effet sur la Russie". Ce mantra est répété à l’envi à la télévision, avec un sourire entendu, par des "experts" qui ont tous les mêmes caractéristiques : ils ne parlent pas le russe, ils n’ont quasiment jamais mis les pieds en Russie, ils n’ont aucun informateur dans la population russe. Osera-t-on leur conseiller de lire les articles, de plus en plus nombreux, des gens qui connaissent le sujet ? A commencer par la passionnante étude des chercheurs de l’université de Yale, parue en août, qui annonce une véritable paralysie de l’économie russe cet hiver ?

04/09/2022

Le pape va-t-il condamner les barbecues ?

Ioannes_Paulus_I.jpgObservateur privilégié du traitement des affaires religieuses par les médias français, je constate, au fil des ans, leur indifférence croissante – sauf rares exceptions – face à ce qui se passe au Vatican : le consistoire présidé par le pape François, la béatification de Jean-Paul Ier, quelle importance ? Que le pape dirige une communauté de 1,3 milliard de fidèles très concernée par l’avenir du monde, échappe totalement à mes confrères journalistes. Mais bon sang, pourquoi le pape François ne s’insurge-t-il pas contre les barbecues ?

02/09/2022

Poutine n'aura pas le temps...

Gorby-Pout.jpgImagine-t-on un communiqué officiel plus méprisant et plus vulgaire que celui du président Poutine expliquant que "son emploi du temps ne lui permettra pas d’assister aux funérailles" de son prédécesseur Mikhaïl Gorbatchev ? Cette plate excuse, invraisemblable, confirme que Vladimir Poutine est resté un voyou mal redressé par sa formation d’agent du KGB, et qu'il incarne aujourd’hui l’exact contraire du projet avorté de Gorbatchev il y a trente ans : ouverture, optimisme et pacifisme pour l’homme de la perestroïka ; fermeture, violence et haine recuite pour son brutal successeur. Brrr. 

18:28 Publié dans Blog | Tags : poutine, gorbatchev, urss, russie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |