Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/03/2021

C'est qui, le pape ? C'est où, l'Irak ?

irak.jpgIl y a encore dix ans, le voyage historique du pape en Irak aurait donné lieu, sur les chaines de télé, à plusieurs directs exceptionnels (à Mossoul, notamment) et à quelques beaux plateaux d’experts (sur C dans l’Air, par exemple). Oui, mais ça, c’était avant : c'était quand les responsables des chaines d’info osaient encore sortir de leur train-train (vaccination, violences urbaines, politique) ; quand les médias n’étaient pas encore tétanisés par ce que Jacques Julliard, dans le Figaro, nomme "la haine du christianisme" ; et, surtout, quand les journalistes de moins de 50 ans savaient encore la différence entre le sunnisme et le chiisme…

07/03/2021

Régions : on a perdu 10 milliards d'euros...

REGIONS.jpgEncore une info trop compliquée pour que la télé s’y intéresse : selon la Direction générale des collectivités locales (DGCL), la réforme des régions de 2015 est un gigantesque fiasco. Elle devait permettre d’économiser 10 milliards d’euros, or, à mi-chemin de cette échéance, les 13 nouvelles régions ont permis d’économiser… zéro euro ! Question : qui est responsable d’une perte programmée de cette importance ? Réponse : personne ! Evidemment, on aurait pu mettre sur le coup le Parquet national financier – dix milliards d’euros, quand même ! – mais le PNF est bien trop occupé, depuis sa création, à enquêter sur Sarkozy !

05/03/2021

La traductrice était blanche !

a gorman.jpgVoici une information qui montre que nous aussi, les éditeurs et les écrivains, nous entrons irrésistiblement dans un autre monde – un monde racialisé, totalitaire et terrifiant. L’éditeur néerlandais Meulenhoff avait confié la traduction d’un texte de la poétesse noire Amanda Gorman (une jeune Américaine révélée lors de l’investiture de Joe Biden) à une autrice, star aux Pays-Bas : Marieke Lucas Rijneveld. Or, tenez-vous bien, celle-ci est blanche : polémique immédiate, pressions des minorités, scandale public et…rétropédalage de l’éditeur, qui s’est platement excusé ! Dans le monde de demain, la qualité d’une traduction littéraire dépendra donc de la couleur de la peau. Brrr.

04/03/2021

Bonnet blanc, blanc bonnet ?

gerard-miller.jpgEntendu hier sur LCI le psy mélenchoniste Gérard Miller expliquer tranquillement qu’aujourd’hui, à un an des présidentielles, il ne voyait pas la différence entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen ! Ainsi, c’est précisément cette gauche virulente qui, depuis trente ans, n’a pas de mots assez forts pour accuser bruyamment le centre et la droite de fricoter en coulisse avec l’extrême droite, qui ne voit plus aucun inconvénient, finalement, tout bien pesé, à favoriser l’arrivée de Marine Le Pen à l’Elysée en s’abstenant au second tour de 2022 ! Vous comprenez pourquoi je ne voterai jamais, vraiment jamais, pour ces gens-là ?

12:49 Publié dans Blog | Tags : mélenchon, lfi, le pen, miller, 2022 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/03/2021

Sur un "faisceau d'indices" ?

sarkozy.jpgLe tsunami de réactions qui a suivi la condamnation de Nicolas Sarkozy, hier, a occulté un argument qui me parait fondamental : c’est qu’on puisse envoyer quelqu’un en prison sur un "faisceau d’indices", c’est-à-dire sans qu’aucune preuve n’ait été trouvée, en plusieurs années d’instruction, qui établisse la culpabilité du suspect. Je croyais, moi, simple citoyen, qu’au cas où la police et la justice ne trouvent pas de preuves, le doute devait toujours profiter à l’accusé, et non à l’accusation. En tout cas, dans un régime démocratique. Vous avez entendu Poutine et Erdogan hurler de rire, hier, en apprenant le jugement ?

09:12 Publié dans Blog | Tags : sarkozy, justice, magistrats | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

01/03/2021

La trahison des clercs

Libé 2022.jpgLa Une de Libé sur cette gauche qui, cette fois, c'est-à-dire en 2022, "ne fera pas barrage" à Marine Le Pen, a déclenché une curieuse polémique. S’il s’agit des électeurs de gauche, il y a belle lurette qu’une grande partie d’entre eux, notamment les communistes, ont rallié l’extrême-droite. En vrai, ce sont les élus, les cadres, les élites, les porte-parole, ceux qui causent à la télé, qu’il faut incriminer. A force de traiter systématiquement de "fachos", depuis trente ans, les braves gens qui osaient s'inquiéter des conséquences de l’immigration, ils ont fait que Marine Le Pen, aujourd’hui, a atteint 48 % dans les sondages !

28/02/2021

Une pensée pour Christophe Lantenois

Lantenois.jpgUne pensée, ce matin, pour Christophe Lantenois, 65 ans, reporter photographe au journal L’Union-L’Ardennais, actuellement entre la vie et la mort après avoir été massacré hier après-midi dans le quartier de la Croix-Rouge, à Reims, par une bande de "jeunes" armés de barres de fer - qui, au passage, ont réduit en miettes son matériel de photo. La police parviendra-t-elle à arrêter ces petits vauriens criminels, souvent des mineurs analphabètes échappant à l’autorité de mères impuissantes et de pères irresponsables ? Seront-ils jugés ? Seront-ils condamnés ? On compte sur les journalistes de L’Union-L’Ardennais pour ne pas lâcher l’affaire…

26/02/2021

Peut-on rire de tout ?

Jeru COUV - Copie (3).jpgLa presse confessionnelle unanime, de La Croix à Fréquence protestante, a salué avec sympathie le numéro de Noël de Jérusalem Magazine, ce faux journal paru en Judée quinze jours après la naissance de Jésus ("Mystérieuse naissance à Bethléem"). Ce qui confirme que l'on peut "rire de tout", comme disait Desproges, y compris de la religion, dès lors qu’elle fait l’objet d’un humour décalé, voire provocateur, mais ni vulgaire, ni agressif. Ce n'est pas la même chose de caricaturer un hideux prophète Mahomet qu’on encule, et d'interviewer le grand frère de Joseph sur la relation de couple qu'entretient celui-ci avec Marie. On en reparle bientôt…

25/02/2021

Il y a 150 ans, la Commune de Paris

commune.jpgLa France ne serait plus la France si ses élites ne s’étripaient pas comme des chiffonniers sur un sujet comme la Commune de Paris, dont la commémoration aura lieu en mai. L'événement, surtout à gauche, sera très discuté. Je vous propose, d’ores et déjà, de classer les polémistes en deux catégories : ceux qui raconteront comment les Communards, le mercredi 24 mai 1871, ont assassiné sauvagement, en les fusillant sur un trottoir, l’archevêque de Paris, Mgr Darboy, et cinq de ses acolytes ; et ceux qui passeront sous silence ce meurtre aussi spectaculaire qu’emblématique. N'écoutez pas les seconds, vous gagnerez du temps...

23/02/2021

EELV pousse un peu le bouchon

andouillettes-aux-figues.jpgLa ville de Lyon était, jusqu'à présent, une des capitales mondiales de la gastronomie. On venait du bout de la terre pour faire le tour des bouchons lyonnais et y déguster les spécialités locales : petit salé aux lentilles, saucisson brioché, tête de veau sauce gribiche, pâté en croûte, andouillette aux figues, os à moelle truffé, andouille aux pommes de terre, rôti de bœuf aux champignons… On comprend pourquoi le nouveau maire de Lyon a décidé d'interdire la viande dans les cantines scolaires de sa ville : les enfants pourraient y prendre goût et, ainsi, vouloir perpétuer la tradition. Or, on l'a compris, pour les écolos, la tradition, c’est mal.

21/02/2021

Islamo-gauchisme : gagnons du temps !

jdd.JPGJ’essaie de suivre honnêtement, ces jours-ci, les débats sur l’islamo-gauchisme. Je note qu’on peut gagner du temps en laissant de côté trois types d’interventions inutiles : 1) Quand un politique ou un universitaire commence sa phrase par : "Je ne sais pas ce que c’est que l’islamo-gauchisme". 2) Quand la personne interviewée commence par "L’islamo-gauchisme, ça n’existe pas". 3) Et, encore plus ringard : "L’islamo-gauchisme est une invention de l’extrême-droite". Chez ces militants de gauche ou d’extrême-gauche, au fond, le principal danger n’est pas l’islamo-gauchisme, mais l’obscurantisme !

10:56 Publié dans Blog | Tags : gauchisme, islamisme, gauche | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

20/02/2021

L'histoire de France, on s'en tamponne !

sorbonne.jpgJe rigole quand j’entends dire, à propos de l’islamo-gauchisme, qu’il serait sacrilège de toucher à l’université française, ce havre de liberté intellectuelle, sanctuaire de la recherche libre, creuset de la science et du progrès, ec. De Jean-Luc Mélenchon à l’actuel président de la Sorbonne, tous ces beaux esprits oublient trois choses : 1) La Sorbonne, à l’origine, est une création de l’Eglise catholique. 2) Elle a été brutalement fermée par la Révolution en 1791. 3) C’est Napoléon qui l’a ressuscitée en 1806. Curieux comme tous ces intellos marxistes, extrémistes ou gauchistes ignorent tout de l’histoire de France !

18/02/2021

L'amateurisme, voilà l'ennemi !

vidal.jpgOn a souvent eu l‘occasion de pointer ici le désolant amateurisme politique dont font preuve, depuis 2017, nombre de ministres et de parlementaires macronistes. La ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, vient d’en donner un désespérant exemple : demander au CNRS d’enquêter "scientifiquement" sur l’infiltration "islamo-gauchiste" dans nos universités, c’était évidemment déclencher une réaction hystérique de la plupart des scientifiques, chercheurs et universitaires du pays ! Et derrière ce tollé prévisible, entendez-vous hurler de rire la petite frange des militants de la cancel culture, du racialisme, de l'intersectionnalité et autres débordements idéologiques ?

17/02/2021

Quand les médias se font juges...

richard-berry.jpeg"Tout homme est présumé innocent jusqu'à ce qu'il ait été déclaré coupable". Voilà. Ce n’est pas compliqué. C’est un des fondements de notre droit depuis 1789. On est d’autant plus fondé à être scandalisé par la décision de France Télévisions de déprogrammer, le 12 février, un film où Richard Berry joue le rôle principal, en raison des accusations lancées contre lui dans la presse par sa fille Coline. Que les médias s’érigent désormais en juges, violant les bases mêmes de l’état de droit, c’est une dérive gravissime. Une dérive terrifiante, même, pour une raison simple : qui, dans les médias, aura le courage de condamner les médias ?

16/02/2021

Sciences Po : mon souvenir à moi...

IEP.jpgPétaudière friquée et sexiste, lieu de pouvoir propice au viol, repaire de harceleurs machistes : les articles que je lis ici ou là sur Sciences Po me rendent perplexe. Moi qui suis entré dans cette école un peu par hasard, j’en ai gardé un souvenir différent : pendant trois années, j’ai appris des milliers de trucs, j’ai découvert des matières inattendues, je me suis forgé une culture politique, j’ai appris à parler en public, j’ai eu des profs remarquables, j’ai connu d’excellents maitres de conférence, j’ai fréquenté des milieux très divers, je me suis fait des amis formidables et j’ai acquis un diplôme sans lequel je ne serais jamais devenu journaliste. Bizarre, non ? Aurais-je raté quelque chose ?

15/02/2021

Il aura ma peau, Léon !

napoleon.jpg"Napoléon, héritier ou fossoyeur de la Révolution ?" De mon temps, à Sciences Po, c’était le sujet d’exercice le plus répandu, le plus banal, le plus éculé, qui permettait de s'exercer au fameux plan en deux parties : "Certes… Mais…"  En cette année du bicentenaire de la mort de l’Empereur, la question se pose de nouveau, mais sans humour, sans réflexion, sans recherche historique : Napoléon, le Français le plus connu dans l’histoire du monde (avant de Gaulle et Brigitte Bardot) n’était-il pas un vulgaire dictateur assassin, sexiste et raciste ? Allez, sortez les insultes, les grossièretés, les caricatures : la castagne va durer plusieurs mois !

14/02/2021

Laïcité : le grand retour en arrière

louis XVIII.jpgIl est choquant, à propos du projet de loi contre l’islamisme, de voir les députés, ignorant l’histoire de France, restreindre aujourd’hui les libertés dont bénéficiaient hier les chrétiens et les juifs pour mieux faire entrer l’islam dans le cadre légal de la République. On n’ose leur souffler cette règle simple : "Chacun professe sa religion avec une égale liberté, et obtient pour son culte la même protection". Voilà qui est clair, juste, sobre et démocratique, non ? Evidemment, il ne faudrait pas que nos parlementaires découvrent que c’était l’article 5 de la Charte constitutionnelle octroyée par le roi Louis XVIII en juin 1814…

12/02/2021

Le cri de Denise Bombardier

Bombardier.jpegLu le cri d’alarme de Denise Bombardier dans le Journal de Montréal de lundi. Le 28 janvier, des activistes LGBT ont obtenu de la Cour supérieure du Québec que les mots homme, femme, père et mère disparaissent du Code civil (pour cause de discrimination à l’égard de personnes transgenres et non binaires) On les remplacera par le mot filiation. Et Denise Bombardier de s’insurger contre ce "délire" : s’il n’y a plus ni homme ni femme, comment allons-nous désormais lutter pour l’égalité hommes-femmes, pour combattre les violences faites aux femmes ? Elle a raison, Denise, mais comme naguère contre la pédophilie, face au politiquement correct, elle se sent un peu seule…

10:27 Publié dans Blog | Tags : féminisme, lgbt, québec, femme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

11/02/2021

2022 : Et une candidate de plus !

écolos,2022,présidentielle,féministesVu hier sur France 5 une dame que je ne connaissais pas et qui se présente, elle aussi, aux présidentielles de 2022. Elle s’appelle Sandrine Rousseau, elle est prof à Lille, elle n’a pas de parti. Son titre de gloire : avoir accusé le dirigeant EELV Denis Baupin de harcèlement sexuel en 2016. C’est à ce titre plutôt paradoxal qu’elle veut piquer la place de Yannick Jadot, ou d’Eric Piolle, on ne sait plus, comme candidate écolo en 2022. Son projet : "déconstruire le rapport de domination de l’humain sur la nature comme celui de l’homme sur la femme". Vaste programme. Vous allez voir : les télés et les radios vont se l'arracher ! A star is born !

10/02/2021

Ecolos : le cheval de la discorde

cheval-.jpgLu dans le Figaro cette info qui, dans la tristesse ambiante, aura fait éclater de rire plus d’un lecteur. Au Mans, le maire socialiste Stéphane Le Foll a confié une partie de la collecte des déchets du centre-ville à une carriole tirée par un cheval. Economies budgétaires, pas de particules fines, gain en carbone, atout pour l’environnement, recyclage du crottin, plaisir des enfants… sauf que les écolos animalistes et antispécistes s’opposent fermement à cette innovation hippomobile au nom du bien-être animal : c’est un travail trop "fatigant" (sic) pour des chevaux ! Magnifique, non ?