Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2017

La laïcité, c'est ça !

johnny_madeleine_macron.jpgA tous les sectaires, les grincheux et les pinailleurs qui croient encore que la laïcité est un outil de lutte contre la religion, l’hommage populaire rendu à Johnny Halliday, hier, a apporté une réplique magistrale. Dans la foule des fans qui se pressaient autour de la Madeleine, rien ne distinguait ceux qui croient au Ciel et ceux qui n’y croient pas. Garant de la laïcité, le chef de l’Etat a parlé en dehors de l’église, et n’a pas béni le cercueil. Subtil mélange, très français, qui permet une émouvante cérémonie où chacun, selon ses convictions, est libre de prier, de méditer, de frapper dans ses mains au rythme des guitares ou de pleurer, tout simplement, l'ami disparu.

09/12/2017

Qui pour rassembler les Français ?

nicolas-sarkozy-johnny-hallyday.jpgTendance historique ou coïncidence générationnelle ? Les morts qui rassemblent la France, désormais, sont à droite. Mireille Darc, Simone Veil, Jean d’Ormesson, Johnny Halliday s’étaient clairement engagés auprès de VGE, Chirac ou Sarko. Depuis Coluche et Balavoine, morts en 1986, la gauche produit peu de mythes capables d’incarner la nation – si l’on excepte, peut-être, le chanteur Renaud, à son corps défendant. La lutte des classes, ce n’est pas fédérateur. Ce ne sont pas Brigitte Bardot, Gérard Depardieu, Line Renaud, Françoise Hardy, Charles Aznavour, Michel Sardou ou Alain Delon qui me démentiront. Longue vie à eux !

08/12/2017

France, mère des lettres...

ormesson.jpgExcellent discours de Macron aux Invalides, ce matin. Les amoureux des lettres en ont été flattés, mais doivent-ils en être dupes ? "Nous sommes là, profondément unis par ce qui est l'essence même de la France: l'amour de la littérature et l'amitié pour les écrivains !" Jolie formule, certes, mais depuis longtemps dépassée. En réalité, la littérature ne commande plus rien, et les écrivains, les vrais, sont une espèce en voie d’extinction. C’est pour cela, du reste, que nous sommes tous redevables à Jean d’Ormesson : il aura fait croire aux Français, jusqu’au bout, qu’un écrivain était un personnage important !

07/12/2017

L'actualité loin de Paris

L'EScale.jpgOn n'est pas obligé d'habiter Paris pour être connecté avec la grande actualité. A 30 minutes de chez moi, à Migennes, le cabaret L’Escale n’a jamais oublié ce samedi 16 avril 1960 où, descendant du train de Paris, un gamin de 17 ans est venu chanter pour la somme de 500 F de l’époque : il s’appelait Johnny Halliday. Plus près encore, à 20 minutes de mon jardin, le château de Saint-Fargeau se rappelle, lui, un petit garçon bien élevé, fils d’ambassadeur et descendant du fameux conventionnel Lepeletier de Saint-Fargeau, qui y a passé tous les étés de sa jeunesse : il s’appelait Jean d’Ormesson.

06/12/2017

Au-delà de leur talent...

Jean-d-Ormesson-Johnny-Hallyday.jpgDeux disparitions, et la France se retrouve unanime. Jean d’Ormesson et Johnny Halliday, l’aristocrate et le rocker, incarnaient les valeurs que les Français adorent s’attribuer : le talent, la constance, l’élégance, l’autodérision, l’humour, la séduction, mais aussi un trait de caractère plus remarquable, plus indispensable aujourd’hui qu’hier : l’un et l’autre étaient des gentils. Non seulement ils respectaient leurs publics respectifs, non seulement ils savaient faire preuve de générosité, mais ils aimaient les gens. Dans un monde où l’argent, la jalousie, l’injustice et la bêtise ne cessent d’envenimer les relations humaines, ces deux-là avaient gardé, jusqu'au bout, le goût des autres.

17:53 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : halliday, d'ormesson |  Facebook | | Lien permanent

04/12/2017

Des listes nationales aux européennes !

europe.jpgIl y a donc de fortes chances pour que les prochaines européennes, en 2019, voient s’opposer des listes nationales. Pourquoi, en France, passe-t-on son temps à changer les règles des scrutins électoraux ? Ce n’est pas que je défende l’actuel mode de scrutin, qui visait officiellement à rapprocher les députés européens des régions (lesquelles ont été changées, elles aussi) : faites le test autour de vous, qui est capable de citer un seul député européen de sa région ? Mais qui, dans la sphère politicienne, osera émettre cette évidence que l’Europe n’existera qu’à l’apparition de listes... européennes ?

08:59 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : europe, européennes, scrutin |  Facebook | | Lien permanent

03/12/2017

L'info toujours menacée

reporter.jpgParaphrasant le célèbre slogan du Loto, mon vieil ami Jérôme Bonaldi disait naguère : "L’information, c’est pas facile, ça coûte cher et ça ne rapporte rien !" C’est pour cela, sans doute, que la présidente de France Télévision avait envisagé de s’en prendre cette année à deux emblématiques émissions, Envoyé spécial et Complément d’enquête. Elle a reculé. Tant mieux pour l’intelligence, pour la culture, pour la démocratie. Ira-t-elle jusqu’à orienter son couperet vers toutes les émissions minables, les séries débiles, les divertissements niais, les jeux crétins et les plateaux vulgaires qui font l’essentiel de la programmation du service public ? "Service public", tu parles !

02/12/2017

Cette sale lueur qui se lève à l'Est

Tsar-Ipatiev.jpgJe déteste ces effluves nauséabonds provenant de pays qui me sont chers. A Moscou, à l’approche du centenaire du massacre de la famille impériale par les bolcheviks (17 juillet 1918), un certain nombre de responsables politiques, judiciaires et religieux agitent l’idée perverse selon laquelle ce meurtre épouvantable serait "d’origine rituelle", c’est-à-dire, bien sûr, qu’il serait inspiré par "les juifs". Pour avoir enquêté sur le sujet, j’affirme, comme beaucoup d’historiens, que cette thèse est totalement imbécile. La Russie n’a-t-elle pas connu suffisamment d’épreuves, qu’il faille l’entrainer vers cette fange ?

01/12/2017

Mélenchon, on s'en tamponne !

jean-luc-melenchon.jpgIl est désespéré, Mélenchon ! A la télé, on ne l’interroge que sur le naufrage politique du Venezuela (dont il faisait naguère un modèle pour la France) et sur sa collègue Danielle Obono (dont les écarts racistes en ont scandalisé plus d’un). Alors il agonit la presse d’injures : il voudrait tellement que les journalistes le prennent au sérieux ! Sauf que le programme de la France Insoumise, actuellement, tout le monde s’en tamponne le coquillard : c’est Macron qui gouverne, et c’est le programme de Macron qui intéresse les gens ! Qu’importe, aujourd’hui, ce que proposent Mélenchon et son groupuscule anachronique ?

00:46 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mélenchon, macron, politique |  Facebook | | Lien permanent

30/11/2017

Une simple erreur de traduction

Notre_Pere.jpgUn simple verbe changé dans le Notre Père, ce 3 décembre, et c’est une révolution ! Pour les gens de mon âge, surtout s’ils ont eu la chance de faire du latin, cette affaire n’en est pas une. "Et ne nos inducas in tentationem", avions-nous appris au catéchisme, c’est-à-dire "Ne nous laissez pas succomber à la tentation". Quand, après le Concile, il fallut réciter "Et ne nous soumet pas à la tentation", on l’a fait, bien sûr, comme tout le monde, mais avec la conscience d’une faute de traduction : allons, comment Dieu pouvait-il nous soumettre à la tentation ? Cinquante ans après, l’erreur est corrigée. Dont acte. A l’aune d’une histoire deux fois millénaire, c’est une péripétie !

18:40 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : prière, eglise, notre père |  Facebook | | Lien permanent

28/11/2017

Glyphosate : à qui se fier ?

roundup.jpgLe glyphosate, je n’y connais évidemment rien. Mais je suis frappé, ce matin, par l’unanimité des agriculteurs soulagés de voir repousser à 5 ans l’interdiction de ce produit, et par l’unanimité des médias à considérer ce délai comme un crime écologique. Qui croire ? Le CICR (Centre international de recherche sur le cancer) qui a qualifié le glyphosate de "cancérogène probable", ou l’Agricultural Health Study qui, au terme d’une étude épidémiologique basée sur 89.000 cas, assure le contraire ? Entre le politiquement correct (qui guide la plupart des médias) et les lobbies internationaux (capables d’acheter les scientifiques), à qui se fier ?

25/11/2017

L'apartheid aux portes de Paris ?

intersyndicale-sud-fo-93.jpgSi l’on a mis naguère des uniformes aux soldats, des maillots aux sportifs et des blouses aux écoliers, c’était pour constituer des groupes, des équipes, des collectifs où chacun était l’égal de l’autre : on s’en battait l’œil, dans ma jeunesse, de la couleur de peau ! Comment la République a-t-elle pu nourrir en son sein un syndicat enseignant (enseignant !) qui organise impunément, en Seine-Saint-Denis, des stages de formations "racisés", c’est-à-dire interdits aux blancs ? Non mais, ho ! Va-t-on s’exterminer, en France, demain, pour sa couleur de peau ? Pourquoi cette dérive insensée ? Qui a merdé ? Et quand ?

10:43 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : racisme, noir, syndicat, apartheid |  Facebook | | Lien permanent

24/11/2017

Il faut réécrire la Marseillaise !

sexisme,écriture inclusive,patrimoine,MarseillaiseJ’ai éclaté de rire, pensant que c’en était une bien bonne, mais non ! Le groupe Vert au Conseil de Paris a réellement proposé que l’on institue, à la place de la traditionnelle Journée du Patrimoine, une "Journée du Matrimoine et du Patrimoine" ! Au concours de la proposition politique la plus grotesque de l’année, celle-ci a de fortes chances de décrocher le pompon (et le mommon aussi, d’ailleurs). Peut-on émettre un vœu plus imbécile ? Oui, tiens, après tout, au nom de la lutte contre toutes les formes de sexisme, j’exige énergiquement de l’Etat qu’il transforme le début de la Marseillaise, qui devra commencer dorénavant par : "Allons enfants de la Matrie..." 

23/11/2017

Repos, pouvez fumer !

belmondo fume.jpgLa ministre de la Santé a reculé. Non, elle n’interdira pas aux cinéastes de montrer dans leurs films des gens qui fument sous prétexte que c’est mauvais pour leurs poumons. Ouf ! On n’interdira donc pas, dans la foulée, de tourner des films où un jeune boit de l’alcool, où un père gifle sa fille, où un cow-boy tue un indien ! Elle a compris, la ministre, que si l'on embrigade le cinéma dans les grandes causes nationales, aucun metteur en scène français ne pourra plus montrer un dragueur en train de harceler une collègue de bureau, ou un flic blanc qui tabasse un voyou de couleur, ou un gangster qui ne met pas sa ceinture dans la voiture qu’il vient de voler ! On revient de loin. Clap de fin.

11:26 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : cigarette, cinéma, interdits |  Facebook | | Lien permanent

22/11/2017

CESE : un machin inutile et partial

CESE,euthanasie,mariage gayVous vous rappelez le Conseil économique, social et environnemental (CESE), ce bidule qui sert à recycler anciens ministres, ex-syndicalistes, francs-maçons nécessiteux et amis du pouvoir ? Si ce barnum avait voulu pousser lui-même à sa suppression, il n’aurait pas fait autrement. Le voilà qui se saisit du dossier de l’euthanasie, dimanche, pour le motif qu’il a reçu 200.000 signatures en ce sens. Alors que tout le monde se rappelle qu'il y a quatre ans, il avait ostensiblement envoyé à la poubelle 700.000 signatures demandant un débat avant la loi sur le mariage gay ! Non seulement ce machin est scandaleusement inutile mais, en plus, par sa partialité, il déshonore la République !

00:17 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : cese, euthanasie, mariage gay |  Facebook | | Lien permanent

21/11/2017

Gouverner, c'est interdire ?

interdit.jpgA quoi reconnaît-on un Etat bloqué, impuissant, dépassé par le monde qui l’entoure ? A la prolifération des interdits. C’est une constante de l’Histoire. C’est tellement plus facile, pour un gouvernement, d’interdire le mot "nègre" dans l’édition que de résoudre le problème des banlieues ! Tellement plus facile d’imposer une écriture inclusive antisexiste que d’assurer l’égalité des salaires hommes-femmes ! Tellement plus facile d’interdire les personnages qui fument dans les films que de s’opposer aux multinationales du tabac ! Interdire, ce n’est pas malin, certes, mais ça fait le buzz, ça ne coûte rien, ça fait viril, ça donne l’impression d’exister…

20/11/2017

L'ère du vide

plenel-charlie.jpgC’est moi qui fatigue, ou bien ? Je n’arrive pas à m’intéresser aux échanges assassins entre Edwy Plenel et Charlie Hebdo à propos de la complaisance supposée du premier envers Tariq Ramadan et l’islamisme militant. Je trouve profondément insipides les insultes que s’envoient Yann Moix et son collègue Aymeric Caron à propos de la création de l’Etat d’Israël. Je ne trouve pas le moindre intérêt aux scuds échangés entre Laurent Wauquiez et Thierry Solère, aux injures proférées par Jean-Luc Mélenchon à l’égard de la presse, à l’exclusion du PS de Gérard Filoche, etc. Au secours ! Mauriac, Sartre, Camus, Aron, revenez ! Ils sont devenus nuls !

19/11/2017

Les embarras de Paris...

Hidalgo.jpgQuand ça se délite, ça se délite. Selon une enquête du magazine Challenge, Anne Hidalgo va devoir faire face à un joli scandale : son premier adjoint Bruno Julliard, qui attribue les concessions de nombreux lieux festifs disponibles dans l’espace public parisien, a épousé cet été Paul Le Goff, devenu depuis un des piliers de la société Noctis, laquelle règne sur tous les lieux branchés qu’on loue dans les quartiers les plus huppés de la capitale : quais de Seine, Montparnasse, Champ de Mars, etc. Même un enfant de cinq ans est capable de comprendre qu’il y a là, à l’évidence, un gros, gros problème de conflit d’intérêts…

01:11 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : paris, hidalgo, julliard |  Facebook | | Lien permanent

18/11/2017

Aux frais du contribuable...

Mexandeau.jpgIl est furibard, Louis Mexandeau ! Comment ! Lui, l’ancien ministre des PTT de François Mitterrand, il va être obligé, désormais, de payer ses billets de train ? (Demi-tarif, certes, puisqu’à 86 ans il bénéficie d’une carte Senior, mais quand même !) Ben oui, depuis le mois d'octobre, les anciens ministres et parlementaires honoraires, y compris les socialistes, n’ont plus le privilège exorbitant de prendre le train sans payer, et s’ils font mine d’ignorer la loi, ils paient une amende, comme tout le monde ! Je pose une question provocatrice : au nom de quoi, exactement, le citoyen Mexandeau voyageait-il gratuitement, aux frais du contribuable, depuis quatre décennies ?

13:07 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : mexandeau, privilèges, sncf |  Facebook | | Lien permanent

17/11/2017

Une sacrée contradiction

salvator-mundi.jpgIl y a donc un type qui, mercredi, à New York, a déboursé 450 millions de dollars pour pouvoir accrocher dans son entrée un portrait du Christ en "sauveur du monde" (Salvator mundi). Le tableau est peint par Léonard de Vinci, certes, mais enfin, franchement, cela fait une sacrée somme. Vertigineux paradoxe : c’est Jésus, justement, qui expliqua (Lc,16,13) que l’on ne pouvait servir deux maîtres et que pour être sauvé, le monde aurait à choisir entre Dieu et l’Argent. A vue d'œil, comme ça, le hiatus de 450 millions de dollars entre le prix du portrait et la parole de celui qu’il représente me semble difficile à combler.

17:45 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : christ, vinci, christie's, argent |  Facebook | | Lien permanent