Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2019

Vivre à l'européenne...

presidente.jpgLa présidente de la Commission européenne a créé un poste de commissaire chargé de la "protection du mode de vie européen". L’intitulé, assez clair, a aussitôt déclenché un tir de barrage de la gauche française ! Les Lumières, la démocratie, la mode, la gastronomie, la liberté de conscience, l’égalité hommes-femmes et l’exigence de justice sociale, pour Raphaël Glucksmann et quelques autres, c’est du pipeau ! Faut-il être sourd et aveugle pour ne pas voir qu’il y a bien un "mode de vie européen", de Varsovie à Oslo, de Bucarest à Lisbonne, et qu’il faut effectivement le défendre… notamment, mais oui, contre la culture américaine !

13/09/2019

L'égalité, c'est pour les autres !

ratp.jpgL’ADN de la gauche, depuis deux siècles, c’est l’égalité. Je rigole en écoutant, ce matin, tous les partis et syndicats de gauche justifier le blocage de Paris par les salariés de la RATP au nom de la défense de privilèges exorbitants (que financent par l’impôt les autres travailleurs, passons). Tout le mode sait que c'est une injustice sociale flagrante, qu'on ne réglera qu'en lissant la réforme des retraites sur une génération. Si les gouvernements Mauroy, Fabius, Jospin, Bérégovoy ou Rocard avaient lancé ce chantier, en leur temps, on aurait fait un grand pas vers l’égalité des Français. Mais voilà : l’égalité, c’est toujours bon pour les autres…

12/09/2019

PMA : le passé recomposé

manif.jpgSi au moins, à propos de la PMA, les journalistes cessaient de rabâcher que l’opposition au "mariage pour tous", en son temps, fut le fait d’une poignée de cathos intégristes ! Car cette opposition, qui rassemblait 55 % des Français [sondage de février 2013], mais oui, englobait : la quasi-unanimité des partis de droite et du centre, la totalité des représentants des religions en France, l’immense majorité de la population des Dom-Tom, l’Académie de médecine, l’UNAF, le Défenseur des Droits, le Comité national d’éthique, les Semaines Sociales de France et d’innombrables personnalités non catholiques, de Lionel Jospin à Simone Veil, qui n’étaient pas de dangereux fachos obscurantistes !

11/09/2019

PMA : une unanimité qui fait peur

pma.jpgCe qui frappe le téléspectateur moyen, dans l’actuel débat sur la bioéthique, c’est que la totalité des présentateurs d’émission, animateurs de débats et autres éditorialistes sont favorables à la PMA. Tous ! Sans aucune exception ! Si une minorité d’entre eux sont des militants de la cause, les autres sont tétanisés à l’idée de passer, en posant la moindre question dérangeante, pour un homophobe, un ringard, un réac ou un catho intégriste. Faut-il s'étonner, en face d’une telle unanimité médiatique, que les rares invités opposés à la PMA aient un mal fou à exposer leurs arguments, et que l'opinion publique, du coup, n'y comprenne pas grand chose ? Franchement, cela fait un peu peur.

10/09/2019

Pesticides : les médias sont unanimes

coquelicots.jpgQuand les médias sont unanimes, c’est toujours suspect. Surtout sur les sujets complexes. J’ignore, pour ma part, si les maires qui prennent des arrêtés anti-pesticides à la veille des élections municipales méritent les lauriers que leur tressent à l'envi les journalistes parisiens, mais j’aimerais que ceux-ci entendent aussi mes amis agriculteurs qui pestent contre tous les lotissements qui bordent de si près, aujourd’hui, leurs exploitations : l'urbanisation à tout crin, en faisant bétonner quelque 50.000 hectares de terre agricole, a réduit au minimum l’espace qui séparait naguère la ville et les champs, forcément ! Pas vrai, les écolos ?  

09/09/2019

La première fois depuis deux siècles

banner-accueil-mairie2.jpgEst-ce une retombée de l’élection d'Emmanuel Macron qui transcendait, en 2017, la gauche et la droite ? Ou est-ce une mutation en profondeur du tissu politique français ? Maintenant que les municipales sont lancées, on voit bien qu'elles s'annoncent comme la première élection, en France, depuis deux siècles, qui ne soit pas conditionnée, même de loin, par l’affrontement entre la gauche et la droite. La gestion d’une commune, désormais, ne se réfèrera à aucun système idéologique, à aucun modèle historique. Ce qui donne un peu le vertige : sur quels critères jugerons-nous dorénavant qu’une ville est bien gérée ?

08/09/2019

LREM, un bateau ivre

11529766.jpgSale temps pour LREM. Et cela ne va pas s'arranger. Un parti politique sans chef, c’est un bateau ivre soumis à toutes les pressions, tous les excès, toutes les incohérences. Personne ne comprend qu’à la veille du débat sur la bioéthique, ce parti ait brutalement exclu un membre de son groupe parlementaire, Agnès Thill, parce qu’opposée à la PMA, et qu’aujourd’hui, il continue de cajoler en son sein le député Cedric Villani, lequel refuse tout net son arbitrage en faveur de Benjamin Griveaux pour les municipales de Paris ! Sectarisme dans un cas, impuissance dans l’autre : il y a des limites au fameux "En même temps".

11:03 Publié dans Blog | Tags : lrem, macron, villani, municipales, pma | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

07/09/2019

Ecologie punitive

Dechets 4.jpgLa défense de l’environnement est une chose trop sérieuse pour la laisser aux Verts, champions de l’écologie "punitive" : culpabilisation, réglementation, complication, inspection, sanction ! Et pas seulement dans nos campagnes, où la collecte des déchets est devenue un casse-tête inextricable. Je lis dans le Bien Public qu’à Dijon, des habitants ont été condamnés pour avoir déposé des sacs-poubelle devant chez eux, un matin, alors que "les sacs auraient dû être sortis une heure avant la collecte prévue à 19h30". Bonne nouvelle : ils ont dû payer une amende, ils ne sont pas en prison. Pas encore.

05/09/2019

La grosse erreur de Macron

municipales logo.jpgMon blog du 31 août (sur Paris, Dijon et Sens) était prémonitoire. Les municipales risquent réellement de tourner au désastre pour le parti du Président. Et il apparaît, de plus en plus, que ce sera de sa faute ! Macron ne s’intéresse pas aux territoires : les bisbilles locales, ce n’est pas son truc. Or, l’histoire de la Vè République est constante : si le président ne veut pas trancher dans le vif des investitures locales, il lui faut absolument déléguer ce rôle au Premier ministre qui, s’il n’est pas membre de son parti, se voit bombarder "chef de la majorité". A l’évidence, ce n’est pas le cas. Erreur ! Grosse, grosse erreur, Monsieur le Président !

04/09/2019

Mort du cardinal Etchegaray

Etchegaray-procure.jpgLe cardinal Roger Etchegaray est mort. Il fallait s’y attendre, bien sûr : à presque 97 ans, le vieux lutteur d’Espelette, basque parmi les Basques, devait nous quitter tôt ou tard. Mais cela fait un choc. Un vide. Qu’on me permette de dire l’affection qui me liait à celui que j’ai accompagné pendant deux ans dans la rédaction de ses Mémoires, à Rome, en 2006-2007, et qui fut une des plus belles rencontres de ma vie de journaliste. De son entrée au séminaire de Bayonne (1943) jusqu’à son élection comme vice-doyen du Sacré collège (2005), sa vie a épousé la vie de l’Eglise moderne. C’est un grand monsieur qui vient de nous quitter…

22:47 Publié dans Blog | Tags : etchegaray, eglise, vatican | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/09/2019

Mal nommer les choses...

Féminicide.jpgUn mot figure en Une de tous les journaux d’aujourd’hui : "féminicide". Etrange mot qui désigne le meurtre d’une femme pour sa qualité de femme (et non de conjoint). Il vient de la féminisation du mot homicide. Sauf qu’il n’y a qu’un "m" à homicide, le mot n’ayant rien à voir avec "homme" puisqu’il vient du latin homo (être humain, homme ou femme) et pas de vir (homme, par opposition à femme). Oui, je sais, le latin, tout le monde s’en tamponne, mais quand même ! Je pose une question, histoire de contribuer à mon tour, comme disait Camus, au malheur du monde : doit-t-on dire "féminicide", désormais, pour qualifier le meurtre d’un homo par son mari ? Ou bien ?

02/09/2019

Oui, mais lui, c'est pas pareil...

l-ecrivain-yann-moix.jpgCe qui me gêne le plus, dans l’affaire Yann Moix, ce n’est pas le flot de mensonges et d’accusations que profère en désordre l’ancien sniper de l’émission ONPC, ni le méli-mélo familial qui tient lieu, cette année, de scandale littéraire bien glauque et bien sordide. C’est l’incroyable facilité avec laquelle certains virulents pourfendeurs de l’antisémitisme trouvent soudain des excuses - à titre tout-à-fait exceptionnel, bien sûr - à celui est leur ami (Laurent Ruquier), leur auteur (Olivier Nora), leur collaborateur (BHL), leur salarié (Catherine Barma), etc. Je ne juge personne, je trouve seulement que le "deux poids, deux mesures", sur le sujet de l’antisémitisme et du racisme, est simplement insupportable.

31/08/2019

LREM, la machine à perdre

benjamin-griveaux-et-cedric-villani.jpegLes municipales s'annoncent comme un désastre pour le parti LREM. Tous ces députés élus à la va-vite en 2017 n'ont aucunement acquis, en deux ans, le sens du collectif. Le "parti du président" est, en réalité, une machine à perdre. A Paris, la rivalité infantile entre Griveaux et Villani va faire réélire Anne Hidalgo. Chez moi, en Bourgogne, même constat. A Sens, les dissensions entre la candidate sur place et la candidate désignée par Paris vont permettre la réélection de la maire LR sortante. Et à Dijon, les trois élus LREM, qui soutiennent chacun une liste différente, font exactement le jeu du PS, pourtant mal en point. Question : tous ces gens-là sont-ils vraiment faits pour la politique ?

22:29 Publié dans Blog | Tags : municipales, lrem, paris, dijon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/08/2019

Le ras-le-bol des maires

Piscine.jpgAu lieu de supprimer un quart des députés, mesure démagogique s’il en est, Macron ferait mieux de revenir sur la fameuse loi NOTRe qui a dépouillé les maires d’une grande part de leurs pouvoirs. Un exemple, tiré de l’Yonne Républicaine d’hier ? La piscine de Charny (5.000 hab) a une fuite, ce qui embête d’autant plus le maire de la ville que le sujet n’est plus de sa compétence, mais de celle de la Communauté de communes, une administration anonyme sise à 40 minutes en voiture et dont le président, inconnu des habitants de Charny, a augmenté les impôts de ceux-ci pour construire une autre piscine à Toucy, un bourg situé à 20 minutes de là ! Etonnez-vous que les maires rechignent à se représenter aux municipales !

09:25 Publié dans Blog | Tags : charny, macron, maires | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/08/2019

PMA : les médias sont unanimes...

images.jpgLes médias sont unanimes : la PMA, c’est plié ! Or, au risque de me répéter, les mêmes médias tardent à aborder, sur le fond, les quatre questions essentielles : 1) Est-il opportun de créer un "droit à l’enfant" supérieur au "droit de l’enfant" …à avoir un père, par exemple ? 2) La société doit-elle obligatoirement remédier aux inégalités dues à la naissance et à l’état de vie (grand/petit, moche/jolie, homo/hétéro, etc) ? 3) Les médecins, dont le métier est de soigner des malades, doivent-ils aussi combler les désirs particuliers de personnes bien portantes ? 4) La PMA entraînant inéluctablement la GPA, est-il souhaitable d’ouvrir délibérément la voie à la marchandisation du corps de la femme ? On parlera de tout cela après le vote ?

15:50 Publié dans Blog | Tags : pma, gpa, lgbt, bioéthique, médecins | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/08/2019

Le buzz, la haine et le droit

yann-moix-invite.jpgLe buzz est lancé. Et quel buzz : sordide, glauque à souhait ! Brouet malodorant de violence, de haine, de conflit familial, de mensonges, de gloire littéraire, d’argent, de délation et d’antisémitisme, le livre de Yann Moix va faire un carton ! Je ne connais pas l’auteur, sinon par ses provocations à la télé qui me l’ont rendu insupportable. Je ne connais pas ses parents, mais je connais son frère Alexandre, que je trouve très sympathique – et certainement plus crédible que son aîné. Mais au-delà de l’embrouillamini familial, tentons de relever le niveau en posant la question qui fâche : un romancier a-t-il tous les droits ? Ou bien la liberté d’écrire s’arrête-t-elle, elle aussi, où commence celle de l’autre ? Vous avez quatre heures !

11:30 Publié dans Blog | Tags : moix, littérature, haine, roman | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

27/08/2019

Bolsonaro, Trump : la classe !

bolsonaro.jpgA l’attention de tous ceux qui dézinguent Macron à longueur de journée, je veux souligner ici la classe du président brésilien Bolsonaro qui compare grassement l’âge de Brigitte Macron à celui de sa jeune et jolie femme, ce qui humilie forcément Macron (je le cite), rivalisant ainsi d’élégance avec le président américain Trump qui expliquait qu’une femme cédait toujours à une star qui lui caressait la chatte (pardon, je le cite), ou avec le président russe Poutine qui butait ses ennemis tchétchènes jusque dans les chiottes (je le cite aussi). Je ne suis pas toujours d’accord avec Macron, loin de là, mais franchement, comment ne pas le préférer à tous ces gougnafiers ?

09:41 Publié dans Blog | Tags : trump, poutine, bolsonaro, macron | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/08/2019

La presse écrite, quelle importance ?

14001400.jpgPeut-être ai-je mal écouté, ou y a-t-il eu un bug ? J’ai cru comprendre, ce matin, en écoutant Europe 1, que la nouvelle grille des programmes avait supprimé la "Revue de presse". Or, c’est la "Revue de presse" qui m’avait poussé à rester fidèle, toutes ces années, à la matinale d’Europe 1. Je l’ai toujours écoutée, depuis Ivan Levaï en 1974 jusqu’à David Abiker en 2019, je me suis toujours régalé de ce survol des journaux du jour, à la fois pratique, intelligent, parfois thématique et souvent plein d’humour. Qu’une grande radio comme Europe 1 abandonne cette incitation à lire la presse écrite, c’est très, très dommage. A moins que j’aie mal écouté, ce matin, ou y a-t-il eu un bug ?

23/08/2019

G7 : "Macron, démission !"

macron-et-valdimir-poutine-.jpg"My country, right or wrong !" disent les Anglais. Nous, c’est l’inverse : plus Emmanuel Macron s’efforce de défendre les intérêts de la France dans un monde décidément hostile (Brexit, Chine, Poutine, Amazonie, G7), moins il est soutenu par ses compatriotes – élus, journalistes, gilets jaunes, ONG, intellectuels – qui lui donnent tort absolument sur tout ! Ce qui permet évidemment à tous les Trump, Xi et autres Poutine de lui renvoyer dans les dents, à chaque échange un peu rude, qu’il n’est pas suivi par son peuple ! Oui, je sais, c’était déjà le cas au temps du général de Gaulle. Les Français, ces incorrigibles ronchons coupeurs de tête, ne changeront pas. Hélas.  

22/08/2019

Août : le temps du vide

télé.jpgIl est temps que le mois d’août s’achève. Au moins à la télé, sur les chaînes d’info. Quoi de plus déprimant, quand les rédacteurs en chef, les animateurs confirmés et les journalistes spécialisés sont en vacances, que de voir s’étriper à longueur de journée, sur des sujets insignifiants, des débatteurs de seconde zone, des journalistes en retraite et des consultants inconnus parlant de tout et de n’importe quoi sans compétence ni légitimité ? C’est la limite du genre : faire mouliner du vide et de l’à-peu-près par des blablateurs occasionnels, cela fait-il avancer le schmilblic ? Le Café du Commerce, quand la population du quartier est partie à la mer, c’est un peu tristounet.

11:38 Publié dans Blog | Tags : télé, débats, août, été | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |