Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2017

Macron, comme Giscard...

Macron-VGE.jpgIl y a tout juste deux mois, c'est-à-dire avant l’affaire Fillon, j’écrivais ceci : "Comparaison n'est pas raison, certes, mais quand même. Emmanuel Macron est en train de ringardiser le PS (à gauche) exactement comme Valéry Giscard d’Estaing, en 1974, avait ringardisé l’UDR (à droite). VGE avait connu, lui aussi, ces ralliements successifs de parlementaires inquiets de leur réélection à venir, donnant l’impression d’une dynamique irrépressible. Macron manque de structures partisanes, comme le jeune Giscard en son temps, mais il incarne, comme lui, quelque chose de neuf. Il est aussi isolé par rapport au Parti socialiste que VGE l’était par rapport aux bataillons gaullistes, mais il est en train de provoquer le même effet de bascule." Quelque chose à changer ?

13/03/2017

Les marchepieds du FN ?

hamon-fillon-macron.jpgMarre d’entendre Benoît Hamon expliquer qu’il est là pour "faire barrage à Marine Le Pen", que Macron et Fillon sont les "marchepieds" du FN, etc. Un enfant de dix ans est capable de comprendre que sur l’échiquier politique, Macron et Fillon (et Dupont-Aignan dans une moindre mesure) sont les plus à même de faire réellement baisser le score du FN, évidemment ! Si les socialistes passent leur temps à mettre les libéraux, les conservateurs et l’extrême-droite dans le même sac, c'est qu’ils rêvent de voir s’effondrer la digue que la droite classique a érigée et confortée, depuis trente ans, entre les électeurs FN et les siens. Vieux théorème mitterrandien : plus le FN monte, plus la gauche a des chances de sauver ses sièges…

20:09 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : hamon, fillon, macron, le pen, fn |  Facebook | | Lien permanent

12/03/2017

Le temps n'est pas à la rigolade

les-francais-sont-les-champions-du-monde-du-pessimisme.jpgSimple arrêt, ce dimanche, dans un Relay de la gare Montparnasse. Les titres des livres proposés au voyageur traduisent parfaitement l’ambiance qui règne dans tout le pays. Ce ne sont que "terreur" (Y Moix), "psychodrame" (JM Rouart), "naufrage" (Ch Clerc), "incapables" (FO Giesbert), "rien à foutre" (B Teinturier), "derniers jours" (Ch Barbier), "fin de règne" (P Rambaud), "France blessée" (A. Sinclair), "chemins noirs" (S Tesson), "décadence" (M Onfray), "culpabilité" (P Bruckner), "égarés" (J d’Ormesson), etc, etc. On voit bien qu’il flotte dans l’air un pessimisme, une angoisse, une désespérance qui expliquent, en bonne partie, le climat électoral délétère dans lequel nous avons de plus en plus de mal à respirer...

11/03/2017

A propos du dossier Fillon...

bercy.jpgMon blog d’hier m'a valu quolibets et lazzis : on me dit qu’à Paris, "tout le monde sait" que le dossier fiscal de Pénélope Fillon aurait été remis à François Hollande par Thomas Cazenave, qui dirigeait le cabinet d’Emmanuel Macron à Bercy avant de rejoindre le cabinet du président ; lequel aurait simplement transmis le dossier à Gaspard Gantzer, son directeur de la communication, avec consigne d'en faire "bon usage" ; Gantzer (sorti dans la même promotion de l'ENA que Macron) aurait personnellement transmis le dossier le 9 janvier à Michel Gaillard, journaliste au Canard Enchaîné. J’ai mis, évidemment, des conditionnels partout. Y a pas un journaliste, dans le coin, pour vérifier tout cela ?

00:17 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : fillon, bercy, pénélope, gantzer |  Facebook | | Lien permanent

10/03/2017

Trois sujets d'enquête

tintin-reporter.jpgUne idée pour redorer le blason de la grande presse auprès de l’opinion ? Qu’elle enquête sur trois sujets qui font problème : 1) Qui est le haut fonctionnaire de Bercy qui a envoyé le dossier Fillon au Canard Enchaîné début janvier, et pourquoi ne l’a pas fait un an, deux ans ou dix ans plus tôt ? 2) Pourquoi le Procureur national financier s’est-il précipitamment saisi de ce minable dossier d’assistant parlementaire alors qu’il est voué, par la loi, aux affaires financières complexes relatives à la grande délinquance financière ? 3) Qu’est-ce qui a motivé les juges qui ont convoqué le candidat de la droite républicaine le 15 mars, précisément, soit l’avant-veille du dépôt des candidatures aux présidentielles ? Allez, les jeunes, au travail !

09/03/2017

La symphonie des adieux

Juppé.jpgMoi, ce qui me fait doucement rigoler, c’est le concert d’éloges qui accompagne, dans les médias, tout dirigeant politique annonçant qu'il se retire sur son Aventin, loin des miasmes et des lazzis de la politique active. Même Nicolas Sarkozy fut encensé quand il quitta la scène après sa défaite aux primaires : quelle élégance, quelle noblesse ! Dans la tempête qui menace de faire chavirer son parti, Alain Juppé quitte le navire : tout le monde loue sa grande sagesse ! C’est clair : pour avoir les faveurs de la télé, il faut abandonner le combat, cesser toute résistance, renier toute conviction et rendre les armes. Il doit être content, de Gaulle, s’il voit tout cela de là-haut…

00:08 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : juppé, sarkozy, démission |  Facebook | | Lien permanent

08/03/2017

Les infos du jour

francois-fillon.jpgCe mardi, en voiture, j’ai beaucoup écouté la radio. Je résume les infos du jour. Fillon aura du mal à se remettre des attaques que lui a portées hier Alain Juppé. Fillon a scandaleusement gonflé les chiffres de la manif de dimanche au Trocadéro. Fillon a menti en disant que des journalistes avaient évoqué, mercredi, le suicide de sa femme. Fillon, en répétant à trois reprises sur France 2 qu’il n’était pas autiste, a montré son manque de respect pour les autistes. Selon le Canard Enchaîné, Fillon n’a pas déclaré aux impôts un emprunt contracté en 2013. A Orléans, le soir, Fillon a été accueilli par des casseroles. Il me semble avoir aussi entendu qu’il s’est produit une avalanche à Tignes, mais que rien ne permettait de penser, pour l'instant, que Fillon en était responsable.

07/03/2017

Patience, vous lirez cet été !

L2048x1536-fit_jean-luc-melenchon-candidat-front-gauche-election-presidentielle-2012-invite-politique-emission-politique-france-5-11-mars-2012.jpgu dans Livres Hebdo : les ventes de livres, en France, ont baissé de 3,5 % en janvier 2017 (par rapport à janvier 2016). Ce n’est pas étonnant : sauf exceptions rarissimes, avez-vous vu passer à la télé, depuis deux mois, le moindre auteur de roman, d’essai ou de document qui ne soit pas politique ? La campagne présidentielle, hystérisée par l’affaire Fillon, a vampirisé tout ce qui nous aurait volontiers distraits de ce feuilleton électoral obsédant ! J’en sais quelque chose : depuis douze ans que je vis de mes livres, je n’ai jamais été aussi peu invité sur les ondes que pour mes "Secrets du Kremlin". Qui aurait cru que la lutte à mort entre Staline et Trotski serait un jour éclipsée par les chicayas partisanes entre Hamon et Valls ?

06/03/2017

"Entre 30.000 et 200.000 personnes"

Trocadéro.jpgAu lieu de passer leur temps à s’indigner qu’on puisse mettre en doute leur impartialité, mes excellents confrères de la presse parisienne feraient mieux de s’attaquer, une bonne fois pour toutes, à un problème qui les ridiculise à chaque grande manif. Enfin, quand même, en 2017, comment peut-on expliquer sans rougir qu’il y avait hier au Trocadéro "entre 30.000 et 200.000 personnes" ? Est-il inimaginable que l’Agence France-Presse, par exemple, envoie un drone au-dessus de la foule, prenne des photos, les analyse numériquement, compare avec la même analyse faite par la police, et annonce le chiffre de manifestants ? On s’étonne, ensuite, que plus personne n’ait confiance en la presse !

05/03/2017

La droite vit un cauchemar

peuple-droite.jpgCe que mesurent mal les commentateurs parisiens, c’est le terrible cauchemar vécu, en province, par des millions de braves gens composant la bonne vieille droite républicaine, qui pensaient légitimement sanctionner le quinquennat socialiste, et qui voient, la boule au ventre, que cette espérance leur échappe. La faute aux médias ? Aux juges ? Aux primaires ? A Fillon lui-même ? Qu’importe ! Cette population-là refuse rageusement de se faire voler l’alternance qui lui paraissait acquise. Quitte à s’accrocher désespérément, aveuglément, pathétiquement, à un candidat gravement déconsidéré mais seul encore capable, à leur yeux, de réaliser leur souhait !

00:14 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : fillon, droite, républicains |  Facebook | | Lien permanent

04/03/2017

L'Etat, quelle importance ?

ministres.jpgL’info a fait trois-quatre lignes, ici ou là, pas plus : Axelle Lemaire a quitté le gouvernement pour aller faire campagne, elle a été remplacée par Christophe Sirugue. Christophe qui ? Pour aller faire quoi ? Aucun intérêt. Quelle importance, aujourd’hui, un poste de ministre de la République ? Qui s’intéresse aux titulaires quasi inconnus de ministères dont l’impuissance est notoire ? Sur les grands sujets, un ministre n’a souvent aucune prise, il se console en laissant son administration (qu’il contrôle plus ou moins) pondre de nouvelles normes (dictées ou non par l’Europe) dans son secteur, qui seront d’ailleurs rarement appliquées. La déliquescence de l’Etat, ce n’est pas un problème ?

03/03/2017

Taiaut ! Taïaut ! Tue ! Tue !

Fillon.jpgTrop, c’est trop. Je suis comme Eric Dupond-Moretti, comme Pierre Arditti et, sans doute, comme des millions de Français : je déteste l’incroyable acharnement avec lequel les médias, en meute, pourchassent François Fillon en l'accusant de tous les maux depuis déjà six semaines. Un argument chasse l’autre. Depuis hier, c’est l’hallali contre la manifestation de soutien organisée en sa faveur au Trocadéro dimanche, dans laquelle, tenez-vous bien, ô scandale, il y aurait des cathos ayant participé naguère à la Manif pour Tous. Comment ose-t-il ? Quelle honte, quelle indécence ! Et ce salaud malfaisant, ce criminel immonde, cette ordure fasciste voudrait être président de la République ?

02/03/2017

On ne critique pas les juges !

juges.jpg"La justice est indépendante !" clament avec indignation la présidente du Parquet national financier Eliane Houlette (nommée par François Hollande), le juge Eric Halphen (engagé auprès d’Emmanuel Macron) et le juge Eric de Mongolfier (engagé auprès de Benoît Hamon). Intouchables, les juges ? Faut-il rappeler l’affaire du "mur des cons" ? (Tiens, la juge responsable, quatre ans après, va passer en correctionnelle, vous le saviez ?) Et le Parquet national financier n’admet-il pas lui-même avoir engagé toute cette affaire, en janvier, après la parution du Canard Enchaîné ? Fillon ou pas Fillon, qui peut nier que les juges, de nos jours, sont beaucoup trop souvent dépendants… de la presse ?

28/02/2017

Une très étrange amnésie

marx-engels-lenine-staline.jpgJ’avais découvert le phénomène, de conférence en conférence, quand j’ai publié ma biographie de Gorbatchev. Je le retrouve avec mes "Secrets du Kremlin" parus pour le centenaire de la révolution russe. Lénine, Trotski, Staline, connais pas ! Les Français ont effacé de leur mémoire toute l’histoire du communisme : la terreur, le goulag, le mensonge, la dissidence ont été évacués, rayés, oubliés par une ancienne génération honteuse d’y avoir cru naguère, et par une jeune génération ignorant jusqu’au risque totalitaire, inculte sur le sujet et, du coup, incapable de comprendre la Russie de Poutine. Regrettable, désolante, dangereuse amnésie !

27/02/2017

Trois minutes à contre-courant

bravo.jpgAllez, pour le fun, soyons positif ! J’ai l’impression, moi, que Marine Le Pen a fait de gros progrès quand elle passe à la télé, sur le fond comme sur la forme. Je trouve que François Fillon est doté d’un psychisme incroyablement solide. J’admire sans réserve le jeune Emmanuel Macron pour son intelligence acérée et son talent exceptionnel. J’ai changé d’avis sur Benoît Hamon, qui restera certainement comme la révélation politique de cette année 2017. Je suis bluffé par le talent d’orateur de Jean-Luc Mélenchon, qui est le seul à m’émouvoir. Bon, certes, je n’ai pas grand-chose à dire sur les autres candidats, il ne faut pas exagérer, mais allons ! ces cinq-là n’ont pas que des défauts !

26/02/2017

Qu'est-ce que le "dégagisme" ?

dégagisme.jpgLe "dégagisme" est un nouveau concept politique né lors des révolutions arabes et adapté, chez nous, à la volonté populaire de "dégager" les sortants, les Sarkozy, Hollande, Juppé, Valls et consort. Pourquoi une grande partie de la population, gauche et droite confondues, veut-elle les "dégager" ? Parce que cette génération d'élus post-Mitterrand et post-Chirac a globalement aggravé la situation des Français sur le plan agricole, en matière de santé, dans le domaine scolaire et dans leur vie de tous les jours, alors qu’ils avaient été élus pour corriger et améliorer ladite situation. Le malaise actuel tient à ce qu’on n'est pas sûr que leurs successeurs aient bien compris le message…

25/02/2017

Cécile Duflot, le retour !

Duflot,EELV,Jadot,HamonElle est très forte ! Elle m’épate ! Ecrabouillée par Yves Jadot lors des primaires écolos de novembre, Cécile Duflot était invitée à "dégager" au même titre que Sarkozy, Hollande, Juppé et autres Valls. Mais que nenni ! L’archi-battue s’est démenée comme un diable, en coulisses, depuis un mois, pour faire aboutir l’idée d’un ralliement du candidat écolo à Benoît Hamon – voilà, c’est fait ! Son véritable objectif étant, bien sûr, de décrocher un accord électoral avec le PS pour que celui-ci ne lui subtilise pas sa circonscription parisienne – voilà, c’est fait ! D'un coup, elle a fait disparaître son vainqueur, hop, et assuré sa réélection à l’Assemblée en juin. Elle m’épate, je vous dis, elle m’épate !

00:02 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : duflot, eelv, jadot, hamon |  Facebook | | Lien permanent

24/02/2017

Un débat, ça sert à quoi ?

un-debat-inedit-qui-fait-deja-debat.jpgLes polémiques autour du grand débat que TF1 entend organiser le 20 mars me font rigoler. Bien sûr que l’absence des "petits candidats" est injuste ! Mais faut-il rappeler à quoi sert un tel débat ? A confronter les idées et les programmes en lice. Or, dans la cacophonie générale qu’induirait la présence de 12 candidats (et le peu de temps accordé à chacun), à quoi servirait un échange croisé entre Macron et la trotskiste Nathalie Arthaud à propos de la désertification rurale, ou entre Mélenchon et Alexandre Jardin sur la présence française au Mali ? Cette présidentielle inédite battrait un nouveau record : celui du débat le plus inutile de l’histoire de la République !

23/02/2017

Fillon...Macron... Fillon... Macron...

macron-fillon.jpgComme je l’avais écrit ici même le 10 février, Bayrou ne pouvait se présenter aux présidentielles sans que sa seule présence n’ôte suffisamment de voix à Macron pour faire qualifier Fillon au second tour. Il a donc choisi de rallier ledit Macron, au risque que sa présence cette fois, dissuade quelques caciques du PS, inquiets pour leur réélection, de rejoindre l’ancien ministre de François Hollande. Bien malin qui peut prévoir, désormais, comment va évoluer le rapport de force entre Fillon et Macron. L’essentiel étant, pour ma part, que celui qui passera devant l’autre ratatine bien Marine Le Pen au second tour. Pour le reste, on s’arrangera.

22/02/2017

Plan B, moi, jamais !

panneau-de-cible.jpgA l’aube de 2017, il ne pouvait pas être battu. La presse a alors révélé que sa femme avait été son assistante parlementaire. Puis… que deux de ses enfants l’avaient été aussi. Puis… que sa femme avait un salaire exorbitant. Puis… qu’elle avait touché de grosses indemnités chômage. Puis… qu il habitait un manoir valant 700.000 euros. Puis… qu’il aurait été, selon certains, à voile et à vapeur. Puis… qu’il avait travaillé, quand il était conseil, pour le groupe Axa. Puis… qu’il avait gagné de l’argent en faisant des conférences. Puis… qu’il abusait des avions du gouvernement quand il était premier ministre. Et ce n’est pas fini… Quand on voit ce qui est arrivé à Fillon, on comprend que la droite ne trouve pas de plan B !