Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2024

Le Rwanda, terre d'exil

Rwanda.jpgLa loi imaginée par Boris Johnson à Londres en avril 2022 est devenue réalité. A partir de cet été, les immigrés illégaux entrés en Angleterre seront donc massivement expédiés par avion au Rwanda, un lointain pays d’Afrique qui touchera pour cela des royalties conséquentes. Avez-vous bien regardé la carte du continent africain ? Que des migrants afghans, pakistanais, albanais, marocains, syriens ou turcs soient déportés au Rwanda est insensé, cruel, machiavélique, et, pour tout dire, inhumain.

13/02/2024

Mayotte : il y a urgence !

mayotte.jpgL’unique maternité de Mayotte, 101ème département français, est la plus grande d’Europe. Sur 12.000 bébés qui y naissent par an, 90 % sont... étrangers ! L'ancestral "droit du sol" permet aux Comoriens voisins de devenir automatiquement français dans cette île où les Français sont déjà minoritaires. Les habitants n’en peuvent plus. Supprimer le "droit du sol" à Mayotte tient du simple bon sens. Maintenant, on va voir comment notre classe politique va noyer cette réforme urgente sous les bisbilles idéologiques, les petitesses électorales et les récupérations partisanes...

06/01/2024

Immigration : ne rien dire aux Français !

Mosco.jpgComment voulez-vous qu’on progresse ? Voyez la question de l’immigration. Non seulement les députés de l’opposition (LFI, RN, LR) ont sciemment refusé tout débat sur le sujet – quand 80 % de la population l’exigeaient – mais on apprend qu'un rapport de la Cour des comptes bourré d’infos aussi inquiétantes qu'essentielles, a été volontairement tenu secret par son président, Pierre Moscovici, jusqu’à ce que la loi soit votée ! Comment voulez-vous que les Français fassent confiance à des dirigeants qui les prennent pour des débiles ?

22/12/2023

Immigration : le cirque continue

20231220-img-immigration-une-loi-xenophobe-une-france-eteinte-1.jpgEnfumage politicien, manip partisane, faux suspense, bidouillage parlementaire et démissions bidon : on croyait avoir touché le fond quand le projet de loi sur l’immigration fut voté in extremis par le RN, en sus de la majorité macronienne et de LR. Et voilà que le président Macron se défausse sur le Conseil constitutionnel pour faire passer la pilule ! Et voilà, pire encore, que 32 présidents de départements annoncent qu’ils n’appliqueront pas la loi de la République ! Jusqu’où la classe politique ira-t-elle dans l’infantilisme, l’incompétence et l’irresponsabilité ?

23:00 Publié dans Blog | Tags : immigration, politique, macron, lr, rn | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

19/12/2023

Petit résumé d'une crise politique

Crise YR.jpgBon, on résume. 1) 80 % des Français veulent qu’on régule l’immigration, qui pose de plus en plus de problèmes. 2) Depuis 2022, la majorité à l’Assemblée nationale est relative, et force à négocier les projets de loi. 3) Les dirigeants politiques français ne savent pas ce qu'est un compromis.  4) Ils préfèrent s'insulter du matin au soir comme dans une cour de maternelle. 5) Le projet de loi sur l’immigration a tourné à la débandade politicienne. 5) On voit mal comment le RN pourrait ne pas gagner les prochaines élections. Bravo à tous.

29/11/2023

Crépol : mal nommer les choses...

crepol-b-colivier-chassignoleafpjpg.jpgLe débat public, dans les médias, est tombé bien bas. Depuis une semaine, la question récurrente porte sur les prénoms des délinquants de Crépol – vous savez, ceux qui vont draguer les filles avec des lames de 25 cm sur eux et qui ont tué le malheureux Thomas. Qu’il s’agisse de prénoms arabes (mais attention, ce sont ces Français, hein !) semble hystériser politiques, journalistes et commentateurs, comme si les Français eux-mêmes étaient immatures au point de sombrer dans tous les raccourcis et tous les amalgames. Faut-il encore citer Camus ? Mal nommer les choses…

17/09/2023

Immigration : on est d'accord...

Lampe.jpegSur le thème explosif de l’immigration, on peut se mettre tous d’accord : 1) sur le fait qu’il y aura de plus en plus de gens, notamment en Afrique, pour quitter leur pays et gagner l’Europe ; 2) qu’il est aussi absurde de leur ouvrir tout grand nos frontières (au risque d’une déstabilisation générale), que de leur fermer à double tour (nos économies auront de plus en plus besoin de main d’œuvre) ; 3) que c’est au niveau européen qu’il faut réguler tout ça. Voilà, on n’a encore rien réglé, mais on avance, on avance...

19/10/2022

Après le deuil, l'oubli ?

lola-tuee-ans.jpgSuis mal à l’aise face aux basses polémiques déclenchées par l’épouvantable assassinat de la petite Lola. Oui, bien sûr, il faut observer un temps de recueillement après un tel drame. Mais oui, aussi, il faut poser les questions qui fâchent avant que l’actualité ne les emporte. Je pense moins à la non reconduction des étrangers condamnés à quitter le territoire qu’au problème plus large de la désespérante impuissance des politiques face aux grandes questions qui taraudent les citoyens. Si cette tragédie pouvait aider à prendre conscience de cette impuissance et des dangers qu’elle recouvre…

18/10/2020

Au-delà de l'indignation...

samuel.jpgHorreur. Tristesse et colère. Le meurtre sauvage de ce malheureux prof d’histoire-géo est un acte barbare qui choque chacun d’entre nous. Je serai par la pensée, bien sûr, place de la République, ce dimanche à 15 heures. Mais ensuite ? Au-delà de la douleur, de la rage, de l’indignation, des y’a-qu’à et des faut-qu’on, il va bien falloir répondre collectivement à ce formidable défi lancé à notre civilisation. Collectivement, c’est-à-dire en lien avec l’immense majorité des musulmans français qui désapprouvent le radicalisme islamiste. Première question : combien seront-ils, ceux-là, tout-à-l’heure, place de la République ?

24/08/2020

L'obscurantisme progresse...

anne-vignot.jpgUne horreur. A Besançon, au cœur de la Bourgogne-Franche-Comté, une jeune fille bosniaque, musulmane, a été tabassée et tondue (!) par sa propre famille parce qu’elle veut épouser un jeune immigré serbe, habitant le même immeuble, mais chrétien. Attention, à écouter la nouvelle maire EELV de Besançon, Anne Vignot, il ne faut surtout pas dire que cette adolescente est bosniaque, qu’elle est musulmane, et qu’elle s’est fait tabasser et tondre parce que son petit ami est chrétien : ce malheureux fait divers, qu'on se le dise, n'a rien à voir avec l’origine et la religion des personnes concernées ! L’obscurantisme progresse - y compris, visiblement, à la mairie de Besançon…

07/03/2018

Le déni de réalité

salvini.jpgCe qui fascine, à propos des élections italiennes, c’est le déni de réalité qui caractérise encore certains médias. Combien de mes excellents confrères de Libération, de France Inter ou de France Info n’arrivent toujours pas, c’est plus fort qu’eux, à expliquer froidement, sereinement, que la victoire de l’extrême-droite en Italie est due essentiellement à la question de l’immigration ? Il faut ne jamais franchir le périphérique parisien pour ne pas voir que nos vieilles sociétés européennes sont dangereusement ébranlées, et le seront demain plus encore, par ce bouleversement culturel majeur, et qu’on ne trouvera pas de solutions à ce problème en le niant !

17/01/2018

Le président et les migrants

La-circulaire-Collomb-sur-les-migrants-contestee-en-justice.jpgJe cite le président de la République : "Il faut que les Français comprennent que c'est un problème européen (…). L'immigration clandestine ne doit pas être tolérée : les clandestins qui viennent en France, qui sont hors-la-loi, doivent donc s'attendre à être rapatriés ou dirigés sur un pays de leur choix (…). Le mot n’est pas plaisant, mais ils doivent être expulsés ! (…) On ne peut pas mettre un policier tous les dix mètres, on peut tout de même contrôler les passages aux frontières…" Ah ! Un détail : ce n’est pas Emmanuel Macron qui parle, c’est François Mitterrand, interviewé à la télévision le 10 décembre 1989. Il y a presque trente ans…

01/09/2015

C'est quoi, un "migrant" ?

migrants.jpgCombien de temps encore la France va-t-elle interdire les statistiques ethniques ? Ce tabou républicain entretient une confusion assassine. Réfugiés afghans, Maliens, immigrés maghrébins, beurs, arabes, musulmans, chrétiens d’Orient, réfugiés syriens, roms, gens du voyage, etc : personne ne comprend plus rien aux phénomènes d’immigration ! Le mot "migrant" lui-même, préféré à "réfugié" ou à "immigré", occulte la réalité et accroît le sentiment irrationnel d’insécurité. Comment traiter le sujet si on ne distingue pas une Française voilée faisant son marché à Dijon et un jeune médecin chassé de Mossoul qui tente, à Calais, de gagner l’Angleterre ?

05/08/2015

Les trottoirs de Paname

morano.jpgAu mois d’août, le débat politique est encore plus désespérant. Face à la proposition de la mairie de Paris visant à trouver des immeubles inoccupés pour y loger les migrants sans abri, l’ineffable Nadine Morano crie au scandale parce que tous ces va-nu-pieds encombrent avec leurs matelas les trottoirs de notre belle capitale. Ben justement, M’dame, leur proposer d’emporter ces matelas dans des immeubles vides, cela permettrait de dégager les trottoirs, non ? Ainsi va la politique française : c’est au moment où la gauche commence enfin à aborder concrètement la question de l’immigration que la droite la canarde avec des arguments débiles !

01/07/2015

Raffarin et les migrants

raff.jpgRoboratif, le propos de Jean-Pierre Raffarin sur les migrants, ce matin, sur France Inter : "C’est ma culture, je suis chrétien. Donc quand je vois quelqu’un qui est étranger, avant d’être un étranger il est mon frère. Alors bien sûr qu’il faut traiter les problèmes, bien sûr que je vois les difficultés, bien sûr que je veux limiter l’immigration. Mais on ne me fera pas dire de quelqu’un qu’on a repêché dans l’eau qu’il faut le rejeter à la mer simplement parce qu’on n’est pas capables de l’accueillir !" Bien vu, bien dit. Tout comme sa dénonciation du "manichéisme" et de la "radicalité" qui caractérisent les échanges politiques sur l'immigration. Rafraîchissant.

28/10/2009

Un débat bien "français"

Dans une société politico-médiatique manichéenne et réductionniste, tout débat est bon à prendre, surtout sur les fondamentaux. Mais j’ai peur que le futur "grand débat" sur l’identité nationale soit fichtrement mal emmanché. Que cette initiative vise ostensiblement à réparer les dégâts électoraux du scandale Frédéric Mitterrand, cela fragilise sa légitimité. Que ce soit un dissident du Parti socialiste, Eric Besson, qui monte au créneau, c'est assez suspect. Que le chef de l’Etat justifie le débat par la crise de la production laitière est un peu ambigu. Et que la gauche traite aussitôt l’adresse de Sarkozy aux agriculteurs de "pétainiste", voilà qui nous projette aussitôt en arrière. Voilà, me semble-t-il, de la politicaillerie bien... française ! 

29/10/2008

Cargèse-les-deux-Eglises

Eglise latine.JPGVacances à Cargèse, où nous poursuit le dossier de l’émigration. Quand les Grecs de Vytilo menacés par les Turcs ont émigré à Paomia, en 1676, leur réussite a rendu jaloux les autochtones qui les ont sauvagement anéantis en 1715. Après l’annexion de l’île par la France en 1769, Marbeuf installa les rescapés à Cargèse, où ils ont prospéré, mais de nouveaux affrontements ethniques éclatèrent à la Révolution. Puis, peu à peu, les mariages mixes au soleil ont assaini les divergences économiques et culturelles. Et le tourisme, aujourd’hui, achève de faire vivre tout le monde en harmonie. Aujourd’hui, l’église "grecque" de Cargèse, de rite byzantin, fait face à l’église latine, en parfaite intelligence, et le village est un petit paradis.

26/01/2008

Travailler plus ?

Article L.311-5 du code du travail : un chômeur qui refuse un emploi "valable" (en termes de qualification, de rétribution et de proximité géographique) doit être rayé de la liste des demandeurs d’emploi et privé de son indemnité de chômage. Cette loi fait hurler de rire tous les élus locaux, bien placés pour savoir qu’il est quasiment impossible, aujourd’hui, d’obliger un chômeur à retrouver un job s’il préfère se les rouler aux frais du contribuable. Or, selon l’Unedic, environ 7 millions d’emplois sont à pourvoir, dans notre pays, d’ici à 2015. Et pas des plus qualifiés : employés de maison, agents d’entretien, etc.
Il y a deux solutions : faire venir des immigrés pour occuper tous ces emplois disponibles ; ou sanctionner sévèrement le bras d’honneur et le poil dans la main. Cruel dilemme.