Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2021

Présidentielles : vivement 2027 !

image.jpgDepuis un an, les médias se donnent un mal de chien pour intéresser le public à la présidentielle de 2022. L'épisode Zemmour en est le dernier avatar. Or, imperturbablement, selon tous les sondages, Emmanuel Macron devrait battre Marine Le Pen au second tour de scrutin. D’où la tentation de se projeter sur le coup d’après. On sait déjà qu’en 2027, Edouard Philippe (centre droit) se retrouvera face à Laurent Wauquiez (LR) au premier tour, avant d’affronter au second tour Marion Maréchal-Le Pen (extrême droite), la gauche explosée étant toujours dans les choux. A moins qu'un troisième homme...? Vite, vite, on attend les premiers sondages sur cette hypothèse !

23/05/2021

Marine découvre les éoliennes

IMG_5835.JPGLes grands médias parisiens n’ont toujours pas compris le ras-le-bol qui monte dans nos régions contre les éoliennes allemandes, chinoises ou danoises qui massacrent impunément notre patrimoine. En revanche, je lis dans le JDD de ce matin une idée qui, je vous le garantis, va faire son chemin : figurez-vous que défendre le patrimoine touristique français contre les multinationales du vent, c’est… faire le jeu du Rassemblement national ! Ben tiens ! Après l’immigration, après l'insécurité, vous allez voir que la défense de nos paysages va devenir, à son tour, un signe de coupable complicité avec les idées de la famille Le Pen !

12:43 Publié dans Blog | Tags : le pen, éoliennes, rn, jdd | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/04/2021

Et à la fin, qui c'est qui gagne ?

Trans.jpgEn fait, les Français se ficheraient des groupuscules extrémistes de tout poil, des promoteurs du racialisme ou de l’apartheid, des trans en colère et autres porte-voix de la "cancel culture" à l’américaine, si ceux-ci ne bénéficiaient de la complicité de certains milieux universitaires, du manque de courage des responsables politiques et, surtout, de la complaisance des grands médias. En contribuant à l’inquiétude croissante des braves gens attachés à la France, à la République, aux droits de l’homme et à la paix civile, les radios et les télés confortent le discours de Marine Le Pen à l’approche de 2022. Et c’est cela, moi, qui m’inquiète.

04/03/2021

Bonnet blanc, blanc bonnet ?

gerard-miller.jpgEntendu hier sur LCI le psy mélenchoniste Gérard Miller expliquer tranquillement qu’aujourd’hui, à un an des présidentielles, il ne voyait pas la différence entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen ! Ainsi, c’est précisément cette gauche virulente qui, depuis trente ans, n’a pas de mots assez forts pour accuser bruyamment le centre et la droite de fricoter en coulisse avec l’extrême droite, qui ne voit plus aucun inconvénient, finalement, tout bien pesé, à favoriser l’arrivée de Marine Le Pen à l’Elysée en s’abstenant au second tour de 2022 ! Vous comprenez pourquoi je ne voterai jamais, vraiment jamais, pour ces gens-là ?

12:49 Publié dans Blog | Tags : mélenchon, lfi, le pen, miller, 2022 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/03/2021

La trahison des clercs

Libé 2022.jpgLa Une de Libé sur cette gauche qui, cette fois, c'est-à-dire en 2022, "ne fera pas barrage" à Marine Le Pen, a déclenché une curieuse polémique. S’il s’agit des électeurs de gauche, il y a belle lurette qu’une grande partie d’entre eux, notamment les communistes, ont rallié l’extrême-droite. En vrai, ce sont les élus, les cadres, les élites, les porte-parole, ceux qui causent à la télé, qu’il faut incriminer. A force de traiter systématiquement de "fachos", depuis trente ans, les braves gens qui osaient s'inquiéter des conséquences de l’immigration, ils ont fait que Marine Le Pen, aujourd’hui, a atteint 48 % dans les sondages !

26/10/2020

Démocratie : attention, fragile !

jean-luc-melenchon.jpgIntéressante, l’enquête de la Fondapol dans le Figaro de ce jour. Terrifiante, aussi : en 2022, dit l’étude, 79 % des électeurs (!) sont prêts à voter au premier tour "contre le système" (abstention, blanc, populistes, anticapitalistes). La logique voudrait donc qu’Emmanuel Macron et Marine Le Pen se retrouvent au second tour avec chacun 15-20 % des suffrages exprimés, et que le premier l’emporte par défaut...à moins que les anti-système d’extrême gauche (mélenchonistes et autres) ne rejoignent les anti-système d’extrême droite (lepénistes et autres) dans un même rejet confus de la démocratie représentative, et qu’ils fassent basculer la France dans l’inconnu. Brrr.

02/10/2020

Vos gueules, les ruraux !

Toucy-marché-1 - Copie.JPGLe Premier ministre, chantre de la ruralité, se fiche de nous quand il prétend défendre les "territoires". Dans ma petite région de Puisaye, à 90 minutes de Paris, on continue de démanteler méthodiquement les services publics de proximité – trésoreries-perceptions, urgences de nuit, etc. Ce matin, mon journal local annonce qu’on va supprimer l’antenne Enedis de Toucy (alors que se multiplient les coupures d’électricité dues aux orages) et qu’on va fermer la brigade de gendarmerie de Saint-Amand-en Puisaye (alors que la criminalité progresse considérablement) ! Etonnez-vous que les ruraux, chez moi, votent en masse pour Marine Le Pen !

07/09/2020

Chic ! Bientôt les présidentielles !

marine-pen.jpgComment exister dans les médias, en ces temps ingrats, quand on est dans l’opposition ? Un seul moyen : tout miser sur 2022 ! Marine Le Pen a ouvert le bal ce week-end en s’imposant comme la candidate du RN. Jean-Luc Mélenchon avait ostensiblement éliminé, la semaine dernière, ses jeunes rivaux de LFI. Chez les Verts, la lutte entre Eric Piolle et Yannick Jadot s’annonce féroce. Chez Les Républicains, le suspense François Baroin est insoutenable. Tout cela permet aux médias de sortir du triptyque pandémie-insécurité-islamisme et de retrouver leurs fondamentaux : interviewes convenues, sondages inutiles, polémiques stériles...

28/08/2020

Dur, dur d'être un opposant !

un-lyceen-avec-un-masque.jpgCompliqué, en ce moment, d’être un porte-parole de l’opposition ! On le mesure à la facilité démagogique dans laquelle tombent, un par un, tous les politiciens hostiles à la majorité : celle-ci ayant limité la gratuité des masques aux familles pauvres et aux personnes vulnérables, les voilà tous, de Mélenchon à Marine Le Pen, qui, indignés, exigent que l'Etat fournisse gratuitement les masques à tous les écoliers, collégiens et lycéens ! Y compris aux enfants de bourgeois, aux familles aisées, aux fils de riches ? Y compris. La communication politique est ainsi : si on commence à émettre des nuances, le slogan n’a plus d’impact…

18/06/2020

Tous gaullistes !

mai-68-de-gaulle-chienlit.jpgQuand j'entends la totalité des politiciens français, en rangs serrés, se référer au général de Gaulle, franchement, je rigole. Quand je me suis éveillé à la politique, à la fin des années 1960, seul le parti gaulliste, l’UDR, vantait ses mérites ! L’extrême gauche et les communistes le traitaient de fasciste. Les radicaux et les socialistes le dézinguaient tous les jours. Mitterrand, depuis 1945, en avait fait son adversaire numéro 1. Les centristes et les libéraux le considéraient comme un ringard. Quant à l’extrême droite, son ennemi juré, elle a même cherché à l’assassiner ! Si vous voulez rigoler un peu, en ce 18 juin 2020, allumez la télé…

23/03/2020

Madame Irma avait tout prévu !

Marine.jpgCe n’est pas à l’Elysée qu’il faut envoyer Marine Le Pen, mais à la Foire du Trône, dans le palais de Madame Irma ! Car cette femme, figurez-vous, est une extraordinaire voyante qui avait tout prévu, tout compris, tout annoncé, tout proposé avant tout le monde – avant le corps médical, le gouvernement, les experts, le Conseil d’Etat ! Si on l’avait écoutée, le coronavirus se serait arrêté, tel le nuage de Tchernobyl, à la frontière française ! Chers amis d’Europe 1, vos auditeurs auront compris, ce matin, qu'ils avaient bien tort d’obéir à la bande de menteurs incompétents qui gère la crise : sûr que cela va rendre service au pays !

10:16 Publié dans Blog | Tags : le pen, coronavirus, médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/05/2019

Macron a gagné !

11200773.jpgEmmanuel Macron me fait penser à un jeune prodige des échecs qui joue contre une dizaine de joueurs aguerris et qui les élimine un par un, déclenchant quolibets, rumeurs et jalousies ! Contrairement à la plupart des commentateurs politiques qui expliquent doctement que Macron a perdu l’élection européenne de dimanche, je crois, moi, qu’il faut saluer - qu'on l'aime ou non - le talent de celui qui, c’est sûr, se retrouvera seul face à Marine Le Pen en 2022, et que les Verts, viscéralement hostiles à l’extrême-droite, aideront naturellement, au second tour de la présidentielle, à se faire réélire pour 5 ans. Echec et mat. Chapeau l’artiste. 

16:02 Publié dans Blog | Tags : macron, le pen, 2022, européennes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/05/2019

Macron-Le Pen : hors sujet !

affiches-europeennes.pngNon, le vote du 26 mai ne consistera pas à choisir entre Emmanuel Macron et Marine Le Pen ! Non, ce scrutin ne sera pas la revanche des dernières présidentielles ! Pourvu que les grands médias ne tombent pas dans ce piège réducteur, infantile et franchouillard ! Il reste deux semaines pour intéresser les Français, pour une fois, à ce qui se passe en Allemagne, en Pologne, en Espagne, en Belgique ; pour toucher du doigt, enfin, la réalité de nos choix économiques et sociaux ; et pour désigner, le 26 mai, nos représentants au Parlement européen. La course de petits chevaux entre Macron et Le Pen, on s’en bat l’œil !

25/03/2019

A chacun son gilet jaune

Meluche.jpegBientôt cinq mois qu’ils courent désespérément après le mouvement ! Les Jean-Luc Mélenchon,  Nicolas Dupont-Aignan, Marine Le Pen et autres leaders populistes n’en peuvent plus de flatter les "gilets jaunes" ou plutôt leurs représentants auto-proclamés, ceux qui passent à la télé avec, souvent, quelques arrière-pensées à l'approche des élections européennes. Le dépôt des listes pour ce scrutin imminent donne un peu de piment à ce festival de démagogie : c’est à qui pourra afficher un gilet jaune sur sa liste en position presque éligible ! Oui, "presque" parce que, ho, faudrait pas déconner, non plus…

08/02/2019

Populisme : l'exemple italien

affiche FN - Copie.jpgPetit rappel utile. En Italie, l’alliance des démagogues de droite et de gauche a gagné les élections de 2018 en promettant "l’aboliton de la pauvreté" grâce à l’institution d’un "revenu citoyen" destiné aux "cinq millions de démunis", le tout sans augmentation des impôts. Magnifique programme ! Sauf que le couple Di Maio-Salvini, arrivé au pouvoir, a découvert le réel. L’ "abolition de la pauvreté" est remise aux calendes, vu que le "revenu citoyen" ne profitera, au mieux, et seulement pendant dix-huit mois, qu’à une partie des familles concernées, et cela… grâce à une augmentation sensible de la pression fiscale ! Allez, tous ensemble, tous ensemble : "Macron, démission !"

09:46 Publié dans Blog | Tags : italie, populisme, salvini, le pen | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/02/2019

Fatigant, la politique !

girouette.JPGC’est fatigant, la politique. Les mêmes qui accusaient Macron de rester silencieux au plus fort de la contestation des "gilets jaunes" l’accusent aujourd’hui de trop parler en public. Le même qui a tout fait depuis son élection pour marginaliser les élus locaux s’appuie délibérément sur eux pour sortir de la crise. Les mêmes qui veulent davantage de services publics exigent de payer moins d’impôts. La même qui voulait que notre pays quitte carrément l’Europe ne veut même plus, aujourd’hui, sortir de la zone euro. Les mêmes qui applaudissaient au mot d’ordre de référendum brandi par les "gilets jaunes" sont massivement hostiles à l‘idée que Macron propose un référendum. Fatigant, je vous dis !

23/01/2019

Une nouvelle arme politique : le mensonge

Le-Pen-Melenchon-Dupont-Aignan.jpgTant que les contre-vérités les plus folles sont diffusées par des internautes totalement incultes, par des officines de désinformation ou par des "gilets jaunes" manipulateurs, on peut encore espérer circonscrire la gravissime épidémie de fake news qui envahit le débat public. Mais quand c’est Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon ou Nicolas Dupont-Aignan qui expliquent, sans rire, que Macron va céder l’Alsace-Lorraine à l’Allemagne ou partager le siège de la France au conseil de sécurité de l’ONU les trois mêmes accusant les journalistes, les vrais, d’être des vendus et des menteurs alors il y a vraiment de quoi être très, très pessimiste sur l’avenir.

04/01/2019

Drouet, Nicolle, quel projet politique ?

gilets jaunes,mélenchon,le pen,démagogie,macronIl serait temps que les Philippot, Mélenchon, Le Pen et autres Dupont-Aignan cessent leur insupportable démagogie à l’égard de l’étrange Eric Drouet qui appelle à "marcher sur l’Elysée" et de l’inquiétant Maxime Nicolle qui rêve d’un "soulèvement national". La colère des gilets jaunes, au départ, était légitime et respectable, mais il faut bien admettre que le mouvement n’a pas su se doter de porte-parole crédibles, ni amorcer le moindre dialogue avec le pouvoir, ni bâtir l'esquisse d'un projet politique. "On ne nous écoute pas", "Macron démission", "Faut choquer l'opinion" et "On ne lâche rien", au bout de deux mois, cela commence à bien faire !

08/12/2018

Et maintenant ?

émeutes.jpgEt maintenant ? Maintenant que la France a perdu son crédit aux yeux du monde, que Macron n’a plus aucune chance de réformer l’Europe, que l'image de Paris est durablement abîmée, que la fin de l’année touristique est gravement plombée, que le commerce a dégringolé un peu partout en France, que le budget 2019 est d’ores et déjà compromis, que le retour de la croissance est remis aux calendes et que les mesures annoncées par le gouvernement vont encore creuser la dette, quelqu’un sait-il comment arrêter cet immense gâchis ? Marine ? Jean-Luc ? Des idées ?

07/10/2018

Européennes : c'est parti !

Le Pen,Europe,européennes,Wauquiez,LRSur mon pare-brise, ce matin, le premier tract de la campagne européenne (ci-contre). Les mots, la maquette, les points d’exclamation : le FN change de nom, pas de ton. Ce qui m’étonne, c’est que le Rassemblement national s’en prenne avec une telle violence aux dirigeants du parti LR, des "imposteurs" qui nous "enfument", qu’il faut "démasquer", etc. Les Républicains, partisans d’une Europe fédérale et de l’ouverture des frontières à tous les migrants ? Bigre ! Et moi qui pensais que Marine Le Pen accusait de tout cela, précisément, Emmanuel Macron ! J'ai dû rater un épisode...