Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/08/2016

Un(e) candidat(e) par jour

cecile-duflot.jpgA un moment, j’ai eu peur. En voyant que les candidats aux primaires de gauche approchaient la dizaine, j’ai cru qu’elle allait renoncer. Cela aurait été dommage de ne pas voir inviter sur les plateaux télé, nuit et jour, pendant des mois, cette jeune femme brune qui parle comme une mitraillette en enfilant des banalités gauchisantes, et qui représente un des nombreux courants d'un groupuscule de 3.000 membres qui passent leur temps à se diviser. Cécile Duflot va pouvoir taper publiquement, du matin au soir, elle aussi, sur le président qui a fait sa carrière en la nommant ministre de la République (on ne sait plus de quoi, mais cela n’a aucune importance). Ingrate, va !

12:27 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : duflot, eelv, primaires, écolos |  Facebook | | Lien permanent

19/10/2015

Tous ensemble ! Tous ensemble !

ecolos.jpgLa gauche française, qui n'est plus grand chose, est très divisée. Sa plus petite composante est le mouvement écolo. Dans ce groupuscule un peu confus, il y a plusieurs tendances, dont une, minoritaire, qui veut participer au gouvernement. Au sein de cette petite mouvance vient d’apparaître l’Union des Démocrates et des Ecologistes (UDE), une poignée de militants venus du Front Démocrate (composé de trois ou quatre membres) et d’un nouveau machin récemment monté par deux parlementaires isolés : Ecologistes ! Déjà, en soi, ça fait rire. Mais savez-vous quel est l’objectif déclaré de ces gens importants qui ne représentent vraiment qu'eux-mêmes ? "Créer un rassemblement". Je vous jure.

21:52 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : écolos, eelv, placé, gauche |  Facebook | | Lien permanent

08/07/2015

L'Europe impose enfin un cessez-le-feu !

feu de cheminée.jpgEn 2013, sans aucune concertation, un arrêté préfectoral interdisait les feux de cheminée en Ile-de-France en raison d’un plan de protection de l’atmosphère (PPA) imposé par Bruxelles. L’hiver dernier, de vives protestations poussaient la ministre Ségolène Royal à annuler, avec bon sens, cet interdit parfaitement bureaucratique. Eh bien ! Les écolos ont aussitôt fait appel et… ils ont gagné : le 2 juillet, le tribunal administratif de Paris a ordonné qu’on revienne au diktat liberticide de Bruxelles ! Un processus aussi peu démocratique, cela vous ne donne pas envie de mettre le feu, vous ?  

10/04/2015

Interdire, toujours interdire !

Chanel-musee-d-Orsay.jpgInterdire, à gauche, c’est décidément une obsession. Dernier exemple en date : une députée écolo, Laurence Abeille, veut interdire… les pubs géantes qui financent le ravalement et la réfection des monuments historiques à Paris et dans les grandes villes. Pour une fois qu’on avait trouvé le moyen de préserver et de restaurer le patrimoine sans puiser dans l’argent des impôts ! Mais non, la députée trouve ça laid, elle exige donc l’intervention de la police – seul l’Etat, c’est bien connu, sait ce qui est beau pour le peuple ! Elle ne s’est pas demandée, l’écolo-flicarde, comment les Romains ont financé, ces dix dernières années, la restauration de leur ville ?

03/12/2014

Supprimons les voitures !

rocade2.jpgSur une rocade à quatre voies, on roule normalement à 110 km/h. Quand un bureaucrate, sous la pression de je ne sais quels élus écolos, oblige soudain toute la population automobile d'une ville à descendre sa vitesse à 90 ou à 70 sous la menace de radars impitoyables autant que rémunérateurs, cela crée une tension nerveuse, des mauvais réflexes et des ralentissements imprévus. Voyez à Dijon. Je lis dans le Bien Public : quand la "rocade est" était limitée à 110, elle causait 39 accidents par an ; depuis qu’elle est passée à 90, elle cause 60 accidents par an, soit une augmentation de 54 %. A quand la transformation de la rocade de Dijon en piste cyclable ?

 

12:59 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : dijon, vitesse, rocade, écolos |  Facebook | | Lien permanent

05/11/2014

Contestation à géométrie variable

eoliennes.jpgJ’entends bien l’argument des écolos qui, à Sivens, contestent le pouvoir républicain détenu par les élus locaux qui confondraient souvent leurs mandats électifs et leurs responsabilités dans les syndicats intercommunaux et autres établissements publics gérant, par exemple, la construction de barrages. Pas faux. Sauf que les mêmes écolos sont étrangement muets quand cette confusion tourne à la prise illégale d’intérêt, comme l’a récemment révélé le Service central de prévention de la corruption (SCPC), dans le cas des implantations d’éoliennes en milieu rural. La révolution, oui, mais... à géométrie variable !

31/10/2014

C'est l'Etat qu'on assassine

manif.jpgJe fais partie des archéo-démocrates attachés, excusez-moi, à la souveraineté du peuple, celle qui fait qu’un Etat est encore, dans notre pays, l’émanation du suffrage universel. C’est pourquoi je m’étonne d’entendre autant de commentateurs trouver parfaitement normal que des groupuscules écolos (élus par personne) appuyés par des bandes de casseurs (élus par personne) remettent en cause par la violence une décision prise par des conseillers généraux (élus par le peuple) soutenus par les parlementaires locaux (élus par le peuple). Je ne juge pas le dossier au fond, mais il n’y a pas un problème, là ?

18:31 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : etat, démocratie, écolos, élus |  Facebook | | Lien permanent

29/10/2014

Deux poids, deux mesures

casseurs.JPGAttendez, c’est moi qui perd la mémoire ou bien ? Il y a deux ans, c'est bien Manuel Valls qui avait tout fait pour assimiler les braves gens de la "Manif pour tous" aux quelques dizaines d’extrémistes avinés venus casser du flic à la fin de leurs défilés contre la loi Taubira ? Or, ce sont les mêmes cinglés qui viennent exacerber la violence, foulard au visage et barre de fer à la main, sur le barrage de Sivens ou dans les rues de Nantes, dans l'espoir de provoquer quelque bavure policière. Oui, mais là, ce sont des manifs écolos, et il faut ménager à tout prix Cécile Duflot et autres Noël Mamère - lesquels se gardent bien, eux, de dénoncer ces invraisemblables violences médiévales !

01/03/2012

Ben, et les éoliennes ?

eoliennes.jpgNi Sarkozy ni Hollande ni personne n’en parle ! Pas un mot sur les éoliennes, c’est un sujet qui fâche ! Or, subrepticement, pendant que les candidats aux présidentielles font mine de s’écharper sur la proportionnelle, le mariage homo ou le génocide arménien, les sociétés capitalistes allemandes et danoises, elles, grignotent méthodiquement notre territoire. Comme en Bourgogne, où le match entre les multinationales vendeuses de vent et les défenseurs obstinés du patrimoine est tristement inégal : les arguments financiers, nappés de politiquement correct et enrobés de bons sentiments, auront toujours raison des amoureux de la nature et des défenseurs des paysages.

05:15 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : éoliennes, écolos |  Facebook | | Lien permanent