Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/10/2021

Eoliennes : qu'importent les juges ?

IMG_0056.jpgEn Bourgogne, décidément, les multinationales du vent se fichent complètement des habitants et de leur environnement. La société allemande Enertrag a décidé d’ignorer purement et simplement le recours lancé en 2020 par l’association locale "Les Hauts de l’Auxois" et les écolos de Cussy-les-Forges concernant l’impact de 5 éoliennes géantes sur les oiseaux et les chauves-souris du coin. A quoi bon attendre la future décision de la Cour d’appel de Lyon ? Celle-ci ne vient-elle pas de désavouer le préfet de l’Yonne dans sa défense des paysages du Chablisien au profit de la société espagnole Siemens-Gamesa ? C’est que les actionnaires s’impatientent…

15/10/2021

Eoliennes : le massacre continue...

img20211015_11040564.jpgEt pendant ce temps-là les multinationales du vent, pressées par leurs actionnaires, font le forcing pour nous imposer leurs éoliennes. Dans l’Yonne, le Chablisien avait échappé au pire (7 éoliennes de 150 mètres de haut, à Préhy) lorsque le préfet de l’Yonne, pour sauver ce paysage de vignes connu dans le monde entier, avait retoqué le projet en mai 2019. Eh bien, l’entreprise espagnole Siemens Gamesa a déposé un recours auprès de la cour administrative d’appel de Lyon qui, tenez-vous bien, a cassé l’arrêt du préfet de l’Yonne ! Les magistrats lyonnais, visiblement, préfèrent la sangria au chablis…  

10/10/2021

Une escapade en enfer

paris-chantiers-travaux-circulation-trafic.jpgPremière escapade parisienne en voiture, pour raison familiale, depuis dix-huit mois. Le choc est rude. Embouteillages absurdes, avenues entières réservées aux vélos, cyclistes libres de tous droits, trottinettes débridées, multiples rues barrées pour travaux, innombrables chantiers déserts, itinéraires détournés, pas une seule place de stationnement, marquages au sol délirants, violence des altercations, insultes et bras d'honneur, absence totale de policiers, sans parler de la saleté incroyable des lieux touristiques ! Sûr qu’en 2022 les provinciaux, les banlieusards, les vieux, les malades et les pauvres ne voteront pas pour Hidalgo !

07/09/2021

Dur, dur d'être écolo...

sandrine-rousseau-aeab7c-0@1x.jpegOn a beau respecter ici toutes les opinions, il y en a qui donnent le vertige. Comme la proposition de Sandrine Rousseau, candidate EELV aux présidentielles, qui suggère, sans mollir, de "s’émanciper des religions parce qu’elles sont toutes patriarcales". Vaste programme, aurait dit le Général. Une bêtise pareille, assortie des habituels délires racialistes et intersectionnels qui complètent magnifiquement les phobies des maires écolos envers le Tour de France et les sapins de Noël, font au moins comprendre pourquoi le parti EELV a du mal à recruter plus de 30.000 personnes pour sa primaire. Pas sûr que cela suffise pour diriger la France.

28/08/2021

Eoliennes : les Sud-coréens débarquent !

stockage-energie-eolienne.jpgLes éoliennes, c’est d’abord une industrie capitalistique. Par les subventions qu’il offre et les profits colossaux qu’il génère, le marché français attire depuis longtemps les multinationales danoises, allemandes ou chinoises – qui se fichent complètement, faut-il le préciser, du patrimoine touristique et culturel de notre vieux pays ! Avez-vous entendu les écolos, "idiots utiles" des actionnaires de ces grosses sociétés étrangères, réagir au rachat de la filiale française du groupe britannique RES par le géant sud-coréen Hanwha ? Trop occupés par les futures présidentielles, sans doute ?

12/08/2021

Après le rapport du GIEC...

centrale-nuclaire-min.jpgAprès le dernier rapport du GIEC, très percutant et très convaincant sur l’exigence d’une énergie non carbonée, on aurait pu s’attendre, en France, à un débat sur la relance urgente du nucléaire. Pas un mot ! Silence radio ! Pendant que l’énergie nucléaire est vigoureusement relancée en Russie (Rosatom), aux Etats-Unis (Westinghouse) et en Chine (CNNC), la France est en train de perdre son avance technologique et sa capacité exportatrice en la matière, engluée qu’elle est dans des a-priori archaïques et quasi-religieux qui datent, grosso modo, de mai 68. Mais chut ! Sujet tabou, on vous dit !

12/06/2021

Eoliennes : quand est-ce qu'on vote ?

60_660x281.jpgS’il y a un sujet qui se prêterait légitimement à un RIC (Référendum d’initiative citoyenne), c’est bien les éoliennes, non ? Or aucun écolo, aucun "insoumis", aucun de ceux qui manifestaient si fort pour le RIC ne propose cette idée, tiens, au hasard, dans ma région de Bourgogne-Franche-Comté, par exemple ! Serait-ce parce le sondage OpinionWay de mardi – fort peu relayé par les médias, à part La Tribune et La Croix – révèle que 61 % des habitants de cette région estiment que les éoliennes défigurent les paysages ? Et que seulement 11 % des sondés sont d’accord pour que des éoliennes soient plantées à côté de chez eux ? Alors, quand est-ce qu’on vote ?

02/06/2021

Le spectre des Gilets jaunes

BP dec 20.jpgIl aura donc fallu que le Figaro publie une longue tribune virulente de l’ami Stéphane Bern, à la fois vedette médiatique très populaire et incontournable expert en patrimoine, pour que le scandale des éoliennes intéresse enfin, au bout de dix ans, les rédactions des grands médias nationaux. Mais il ne faut pas s’y tromper : ce qui passionne les journalistes parisiens, avant tout, c’est l’aspect "gilets jaunes" du dossier (la colère contre les diktats de Paris qui impose brutalement sa politique aux élus et aux habitants des territoires ruraux). Les aspects économiques et juridiques du dossier, c’est trop compliqué…

01/06/2021

Paris n'est pas la France (air connu)

60_660x281.jpgAvez-vous remarqué que 99 % des responsables écolos invités sur les plateaux télé habitent en milieu urbain ? Qu’ils soient venus se faire élire en région parisienne, ou qu’ils occupent des mairies de grandes villes, que des citadins ! Ce matin, à la suite du coup de gueule de Stéphane Bern dans le Figaro d'hier, la chaîne LCI a invité, pour défendre la cause des éoliennes contre la colère de milliers d’associations locales qui se constituent pour lutter contre ce fléau, l’adjoint EELV au maire… de Paris ! Si les chaînes d’info, pour parler écologie, voulaient bien se donner la peine de franchir le périphérique…

 

12/04/2021

Eoliennes : la colère monte...

IMG_5788.JPGCes infos-là n’intéressent pas les grands médias parisiens, mais elles se multiplient. Dans le Tonnerrois (Yonne), tout le monde se mobilise contre les nuisances sonores et les décès d’oiseaux dus aux éoliennes : plaintes de deux municipalités (Censy et Pasilly) et de de la Ligue de protection des Oiseaux, rapports de plusieurs bureaux d’études, appui de la Direction régionale de l’Environnement (Dreal) et même arrêté préfectoral imposant un bridage diurne… Mais les toutes-puissantes multinationales du vent (Gamesa-Siemens, en l’espèce) s'en tamponnent, elles sont au-dessus des lois ! Sachez qu’en province, la colère monte, monte…

04/04/2021

Poitiers : les talibans ont encore frappé

Marianne - Copie.jpgLes élus EELV se surpassent. Leur concours d’idées idiotes ne connaît pas de trêve pascale, et c’est la maire de Poitiers qui pourrait bien le gagner : cette dame a décidé, tenez-vous bien, de supprimer les aéroclubs de sa région – parce que les petits avions, figurez-vous, consomment de l’énergie. Et tant pis pour l’association "Rêves de gosse" qui offrait des baptêmes de l’air aux enfants handicapés de Poitiers ! "L’aérien ne doit plus faire partie des rêves d’enfants", a déclaré la dame. On s’interroge sur ses prochaines décisions : déboulonner les statues de Saint-Exupéry ? Interdire les auto-écoles ? Supprimer le chauffage urbain ?  

26/03/2021

CESE : une rude bataille d'influence

Palais_d'Iéna_2012.JPGEncore un sujet que les médias ne traiteront pas. Marginalisée par l’élection "ni droite ni gauche" de Macron en 2017 et par l’essor des mouvements LGBT sur le terrain sociétal, la franc-maçonnerie française se bat pour survivre. La bagarre pour le contrôle du CESE (réformé, celui-ci passe de 233 à 175 sièges) en est la démonstration : Jean Castex, le haut-fonctionnaire Jean-Remi Combexelle et le super-député Stanislas Guérini, tentent de limiter la casse et d’imposer le responsable mutualiste Thierry Beaudet à la présidence, à la grande fureur des écolos qui croyaient que leur heure était venue. Passionnants jeux d’influence dans une République essoufflée…

20/03/2021

Une vache a cent ans...

la-vache-suit-rit.jpgVoilà enfin un centenaire magnifique, démocratique, souriant et positif – bien plus consensuel, en tout cas, que les commémorations de Napoléon Ier ou de la Commune de Paris ! Car c'est bien en mars 1921, à Lons-le-Saunier, au fond du Jura, qu’est née la "Vache qui rit". Bon, évidemment, il ne faudrait pas que les militants EELV gâchent la fête en lui reprochant de n’être pas assez noire, d’être féminine uniquement grâce à ses boucles d’oreille, d’avoir contribué au succès de la très polluante caravane du Tour de France, et d’incarner, en plus, les immémoriales vertus de la viande rouge !

11/03/2021

Les Talibans ont encore frappé

goasguen.jpgC’est la guerre, à la Mairie de Paris, entre Anne Hidalgo et les écolos ! Je lis dans Le Monde que l’utra-féministe Alice Coffin (EELV) s’est spectaculairement opposée à ce que le Conseil de Paris donne le nom d’une place de la capitale à Claude Goasguen, récemment décédé : ce vieux mâle blanc n’était-il pas raciste, sexiste et homophobe, allons ? Anne Hidalgo enrage : les centaines de milliers de Parisiens qui, en 37 ans, ont élu Goasguen à des mandats divers (député, adjoint de Chirac, maire d’arrondissement) étaient-ils donc un ramassis de fachos trans- et lesbophobes ? L’alliance PS-EELV aux présidentielles est mal emmanchée…

13:22 Publié dans Blog | Tags : paris, eelv, écolos, féministes | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/02/2021

EELV pousse un peu le bouchon

andouillettes-aux-figues.jpgLa ville de Lyon était, jusqu'à présent, une des capitales mondiales de la gastronomie. On venait du bout de la terre pour faire le tour des bouchons lyonnais et y déguster les spécialités locales : petit salé aux lentilles, saucisson brioché, tête de veau sauce gribiche, pâté en croûte, andouillette aux figues, os à moelle truffé, andouille aux pommes de terre, rôti de bœuf aux champignons… On comprend pourquoi le nouveau maire de Lyon a décidé d'interdire la viande dans les cantines scolaires de sa ville : les enfants pourraient y prendre goût et, ainsi, vouloir perpétuer la tradition. Or, on l'a compris, pour les écolos, la tradition, c’est mal.

11/02/2021

2022 : Et une candidate de plus !

écolos,2022,présidentielle,féministesVu hier sur France 5 une dame que je ne connaissais pas et qui se présente, elle aussi, aux présidentielles de 2022. Elle s’appelle Sandrine Rousseau, elle est prof à Lille, elle n’a pas de parti. Son titre de gloire : avoir accusé le dirigeant EELV Denis Baupin de harcèlement sexuel en 2016. C’est à ce titre plutôt paradoxal qu’elle veut piquer la place de Yannick Jadot, ou d’Eric Piolle, on ne sait plus, comme candidate écolo en 2022. Son projet : "déconstruire le rapport de domination de l’humain sur la nature comme celui de l’homme sur la femme". Vaste programme. Vous allez voir : les télés et les radios vont se l'arracher ! A star is born !

10/02/2021

Ecolos : le cheval de la discorde

cheval-.jpgLu dans le Figaro cette info qui, dans la tristesse ambiante, aura fait éclater de rire plus d’un lecteur. Au Mans, le maire socialiste Stéphane Le Foll a confié une partie de la collecte des déchets du centre-ville à une carriole tirée par un cheval. Economies budgétaires, pas de particules fines, gain en carbone, atout pour l’environnement, recyclage du crottin, plaisir des enfants… sauf que les écolos animalistes et antispécistes s’opposent fermement à cette innovation hippomobile au nom du bien-être animal : c’est un travail trop "fatigant" (sic) pour des chevaux ! Magnifique, non ?

03/02/2021

Qui condamne qui, au juste ?

hulot.jpgLe Tribunal administratif de Paris, pour la première fois, a donc condamné l’Etat français pour n’avoir pas tenu ses promesses en matière de réduction des gaz à effet de serre. Les plaignants sont des ONG comme la Fondation Nicolas Hulot, Oxfram, etc. Ce qui fait pouffer grave, c’est que ces deux dernières associations sont présidées ou dirigées respectivement par Nicolas Hulot (ancien ministre) et Cécile Duflot (ancienne ministre). On attend avec intérêt de savoir si ces deux anciens représentants de l‘Etat vont être dûment condamnés, dans cette affaire, pour inaction climatique…

19:16 Publié dans Blog | Tags : écolos, hulot, duflot, etat, climat | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/01/2021

Attention : coupures de courant !

fessenheim.jpgLes techniciens d’EDF nous alertent donc : d’ici le retour du printemps, nous pourrions bien souffrir de coupures d’électricité. Vendredi, paraît-il, c’était tout juste : il faisait - 3° ! Vous imaginez s’il avait fait - 15° ? Nous sommes prévenus : si l’hiver est aussi rigoureux qu’en 2012 et 2018, ces coupures de courant seront inévitables. Mais ce seront de "petites coupures", a précisé sur BFM-TV la ministre écolo Barbara Pompili. C'est rigolo comme personne, encore, sur les plateaux télé, n'a osé demander si le gouvernement avait bien eu raison, finalement, tous comptes faits, de fermer la centrale nucléaire de Fessenheim…

23:20 Publié dans Blog | Tags : edf, nucléaire, écolos, pompili | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/10/2020

C'est dans les vieux pots...

slogan.jpgMarx, le retour ! "Lutte des classes" et "convergence des luttes" sont les deux mantras de tous ceux qui veulent détruire la société capitaliste en montant les noirs contre les blancs, les femmes contre les hommes, les ouvriers contre les patrons, les gilets jaunes contre les flics, les écolos contre les libéraux, les homos contre les hétéros, etc. Tous ces militants sans mémoire se retrouvent autour du même mot d’ordre puisé dans un vieux fatras de slogans éculés datant du XIXe siècle : "Du passé faisons table rase !" Il est vrai qu’il est moins fatigant de rejeter le monde que de chercher à en comprendre les fondements pour mieux en corriger les excès…