Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/02/2018

Va-t-on interdire aussi le chablis ?

la-magnes-buzyn.jpgVous entendez hurler de rire les Italiens, les Espagnols, les Africains du Sud, les Néo-Zélandais, les Californiens, les Chiliens, les Argentins, les Suisses et même les Chinois ? Il n’y a vraiment qu’en France où un éminent membre du gouvernement (Agnès Buzyn, mercredi, sur France 2) déclare officiellement et sans modération que "le vin est un alcool comme un autre", un poison que "rien ne distingue de la vodka ou du whisky", et qu’il est temps de diaboliser, voire, sans doute, d’interdire carrément ce liquide malfaisant ! Quelqu’un, à Paris, pourrait-il compléter d’urgence l’éducation de cette dame… ou, fissa, la virer du gouvernement ?

00:37 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : vin, alcool, buzyn, interdits |  Facebook | | Lien permanent

29/01/2018

Interdits, exclusions, anathèmes...

interdits,LR,Maurras,DarmaninAlors, quels nouveaux interdits, exclusions et anathèmes ont égayé, ce week-end, la patrie des droits de l'homme ? On a vu, au Conseil national de LR, une minorité de militants extrémistes réclamer bruyamment l’exclusion de Valérie Pécresse et de tous ceux qui, dans leur propre parti, ne sont pas de leur avis. On a vu des associations antiracistes convaincre la ministre de la Culture de rayer le nom de Charles Maurras, horresco referens, de la liste des commémorations nationales pour 2018. On a vu la féministe Caroline de Haas obtenir de la justice qu’elle corrige le tir à propos du ministre Gérard Darmanin afin que celui-ci, présumé violeur, soit exclu du gouvernement. Taïaut, taïaut, taïaut !

13:10 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : interdits, lr, maurras, darmanin |  Facebook | | Lien permanent

27/01/2018

Par delà le bien et le mal

interdiction.jpgLa prolifération des interdits (à la télé, à l’école, dans les livres, au cinéma, sur la route, partout !) est le propre des sociétés post-démocratiques où l’Etat, à tort ou à raison, croit devoir suppléer le sens moral, ce consensus universel qui a longtemps défini le bien et le mal et auquel chacun se conformait, grosso modo, sauf à "fauter" aux yeux du grand nombre. La sécularisation des sociétés occidentales, où l’argent s’est imposé comme la principale norme commune, est la première cause de cette désertification morale où les jeunes générations, cernées par les interdits de toute nature, cherchent désespérément des repères…

10:49 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : interdits, morale |  Facebook | | Lien permanent

15/01/2018

Que c'est loin, mai 68 !

mai68.jpgIl y a 50 ans, il était "interdit d’interdire". Depuis, la France a fait un grand pas… en arrière ! La pensée progressiste, en 2018, consiste à interdire le plus de choses possible : les opéras comme Carmen qui finissent par la mort d’une femme ; les statues de pape surmontées d’une croix chrétienne ; les films où des cow-boys blancs tuent des indiens basanés ; les automobiles qui roulent au gazole ; le cinéma pour enfants, à Noël, où il est question de la Nativité ; les animaux que les gamins vont voir dans les cirques de village ; les humoristes qui délirent sur les homos ou les femmes battues… Dany, reviens, ils sont devenus fous !

23/11/2017

Repos, pouvez fumer !

belmondo fume.jpgLa ministre de la Santé a reculé. Non, elle n’interdira pas aux cinéastes de montrer dans leurs films des gens qui fument sous prétexte que c’est mauvais pour leurs poumons. Ouf ! On n’interdira donc pas, dans la foulée, de tourner des films où un jeune boit de l’alcool, où un père gifle sa fille, où un cow-boy tue un indien ! Elle a compris, la ministre, que si l'on embrigade le cinéma dans les grandes causes nationales, aucun metteur en scène français ne pourra plus montrer un dragueur en train de harceler une collègue de bureau, ou un flic blanc qui tabasse un voyou de couleur, ou un gangster qui ne met pas sa ceinture dans la voiture qu’il vient de voler ! On revient de loin. Clap de fin.

11:26 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : cigarette, cinéma, interdits |  Facebook | | Lien permanent

21/11/2017

Gouverner, c'est interdire ?

interdit.jpgA quoi reconnaît-on un Etat bloqué, impuissant, dépassé par le monde qui l’entoure ? A la prolifération des interdits. C’est une constante de l’Histoire. C’est tellement plus facile, pour un gouvernement, d’interdire le mot "nègre" dans l’édition que de résoudre le problème des banlieues ! Tellement plus facile d’imposer une écriture inclusive antisexiste que d’assurer l’égalité des salaires hommes-femmes ! Tellement plus facile d’interdire les personnages qui fument dans les films que de s’opposer aux multinationales du tabac ! Interdire, ce n’est pas malin, certes, mais ça fait le buzz, ça ne coûte rien, ça fait viril, ça donne l’impression d’exister…

01/07/2016

Pas de bouseux dans Paris !

4CV.jpgIl y avait longtemps que les socialistes qui nous gouvernent n’avaient pas interdit quelque chose ! On finissait par s’inquiéter. Heureusement, c’est fait, voilà un nouvel interdit : depuis ce soir, les automobiles immatriculées avant le 1er janvier 1997 sont interdites à Paris (contrairement aux gros 4x4 diesel postérieurs à cette date, mais passons). Chez moi, à la campagne, ces vieilles voitures sont légion : voyez le nombre de 205, de 4L et même de R16 sur le parking de mon Intermarché ! Eh bien, leurs propriétaires ne peuvent plus aller faire une course à la capitale (à 1h30 de là) : depuis ce soir, la Ville-lumière est interdite aux pauvres et aux bouseux !