Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/11/2017

Repos, pouvez fumer !

belmondo fume.jpgLa ministre de la Santé a reculé. Non, elle n’interdira pas aux cinéastes de montrer dans leurs films des gens qui fument sous prétexte que c’est mauvais pour leurs poumons. Ouf ! On n’interdira donc pas, dans la foulée, de tourner des films où un jeune boit de l’alcool, où un père gifle sa fille, où un cow-boy tue un indien ! Elle a compris, la ministre, que si l'on embrigade le cinéma dans les grandes causes nationales, aucun metteur en scène français ne pourra plus montrer un dragueur en train de harceler une collègue de bureau, ou un flic blanc qui tabasse un voyou de couleur, ou un gangster qui ne met pas sa ceinture dans la voiture qu’il vient de voler ! On revient de loin. Clap de fin.

11:26 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : cigarette, cinéma, interdits |  Facebook | | Lien permanent

21/11/2017

Gouverner, c'est interdire ?

interdit.jpgA quoi reconnaît-on un Etat bloqué, impuissant, dépassé par le monde qui l’entoure ? A la prolifération des interdits. C’est une constante de l’Histoire. C’est tellement plus facile, pour un gouvernement, d’interdire le mot "nègre" dans l’édition que de résoudre le problème des banlieues ! Tellement plus facile d’imposer une écriture inclusive antisexiste que d’assurer l’égalité des salaires hommes-femmes ! Tellement plus facile d’interdire les personnages qui fument dans les films que de s’opposer aux multinationales du tabac ! Interdire, ce n’est pas malin, certes, mais ça fait le buzz, ça ne coûte rien, ça fait viril, ça donne l’impression d’exister…

01/07/2016

Pas de bouseux dans Paris !

4CV.jpgIl y avait longtemps que les socialistes qui nous gouvernent n’avaient pas interdit quelque chose ! On finissait par s’inquiéter. Heureusement, c’est fait, voilà un nouvel interdit : depuis ce soir, les automobiles immatriculées avant le 1er janvier 1997 sont interdites à Paris (contrairement aux gros 4x4 diesel postérieurs à cette date, mais passons). Chez moi, à la campagne, ces vieilles voitures sont légion : voyez le nombre de 205, de 4L et même de R16 sur le parking de mon Intermarché ! Eh bien, leurs propriétaires ne peuvent plus aller faire une course à la capitale (à 1h30 de là) : depuis ce soir, la Ville-lumière est interdite aux pauvres et aux bouseux !