Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/12/2019

Interdire les Miss France ?

miss yonne.jpgLaurent Ruquier n’aime pas les femmes, ce qui est son droit le plus absolu. Alors il veut supprimer le concours des Miss France ! Au nom du féminisme, un comble ! Faut-il ne rien comprendre à la France profonde que de vouloir interdire une des dernières animations de nos provinces en déshérence, ces concours du dimanche qui font la joie de millions de jeunes filles et de leurs copines, dans un esprit festif et bon enfant ! Qui est-il, Laurent Ruquier, pour dénier à ces jeunes femmes leur liberté de participer aux fêtes qu’elles veulent, sans demander l’autorisation à des animateurs parisiens qui savent mieux qu’elles ce qui est bon pour elles ?

16/11/2019

Finkielkraut, au Goulag !

goulag.jpgLes nouvelles féministes vont-elles remplacer les bolcheviks et autres staliniens français que la chute du Mur, il y a trente ans, avait renvoyés à leurs chères études ? La dernière pétition lancée par ces folles furieuses exige l’interdiction du philosophe Alain Finkielkraut sur les ondes de France Culture ! Au pays de Voltaire et de Simone Weil, ces militantes n’ont qu’une obsession : interdire, bâillonner, faire taire, censurer ! Le but est d’éliminer, purement et simplement, tous les hommes qui ne sont pas de leur avis. Et comme leur porte-parole Caroline de Haas proclame "qu'un homme sur deux ou trois est un agresseur" (sic), cela risque de faire du monde : ne faudra-t-il pas, bientôt, réinventer le Goulag ?

03/09/2019

Mal nommer les choses...

Féminicide.jpgUn mot figure en Une de tous les journaux d’aujourd’hui : "féminicide". Etrange mot qui désigne le meurtre d’une femme pour sa qualité de femme (et non de conjoint). Il vient de la féminisation du mot homicide. Sauf qu’il n’y a qu’un "m" à homicide, le mot n’ayant rien à voir avec "homme" puisqu’il vient du latin homo (être humain, homme ou femme) et pas de vir (homme, par opposition à femme). Oui, je sais, le latin, tout le monde s’en tamponne, mais quand même ! Je pose une question, histoire de contribuer à mon tour, comme disait Camus, au malheur du monde : doit-t-on dire "féminicide", désormais, pour qualifier le meurtre d’un homo par son mari ? Ou bien ?

27/07/2019

Cachez ce sein... (corrigé)

topless 2.JPGLa libération sexuelle, c’est fini. En arrière, toutes ! Voyez le sondage de l’Ifop qui révèle qu’à peine 22 % des femmes d’aujourd’hui bronzent volontiers les seins nus, contre 34 % il y a dix ans. "Le topless n’a plus la cote", titre mon journal. Oui, je sais, on s’en tamponne ! Mais je note, dans les causes de ce recul, un chiffre curieux : 59 % des moins de 25 ans se couvrent les seins par crainte "d’attirer le désir des hommes" ! Ben oui, les filles, vous verrez, aïe-aïe-aïe, parmi les calamités qui vous menacent, en sus du réchauffement climatique, il y a aussi le désir des hommes. La vie est un enfer.

09/07/2019

Il y a 100 ans, le vote des femmes...

vote femmes.jpgVoici qu’approche un anniversaire important… qu’aucun média ne mentionnera, je vous en fais le pari ! Dans un discours célèbre, le 15 juillet 1919, le pape Benoït XV se prononçait solennellement pour le droit de vote des femmes. En France, la gauche radicale et socialiste s’y opposa fermement, estimant que "les femmes voteraient comme leurs curés" ! C’est le Sénat qui bloqua l’affaire, y compris lors du Front populaire… jusqu’à ce que le général de Gaulle, catholique pratiquant, fasse voter les femmes par l’ordonnance du 21 avril 1944 (le Sénat, supprimé en 1940, n’avait pas encore été rétabli). Mais tout cela, les médias n’oseront jamais vous le rappeler !

22/06/2019

Allez les Bleues !

Coupe-du-monde-feminine-2019-qui-sont-les-Bleues.jpgSauf à être Finkielkraut, Zemmour ou Elisabeth Levy, champions du petit pont sociétal et du contre-pied politiquement incorrect, il serait suicidaire, aujourd’hui, de  parasiter le chœur ébaubi des commentateurs, unanimes à s’extasier devant le foot féminin, tellement plus beau, plus aimable et moins testostéroné que le foot masculin ! Il faut dire que les mêmes commentateurs, il y a encore trois semaines, se fichaient complètement des "Bleues" et trouvaient normal qu’au PSG, les footballeurs gagnent, en moyenne, 2.500 fois le salaire de leurs collègues footballeuses. O tempora, o mores !

12/06/2019

Des arguments très étranges !

David-Belliard.jpgJe croyais que c’était un gag, mais non ! Le futur candidat écolo (EELV) aux municipales de Paris en 2020, un certain David Belliard, a réellement déclaré dimanche, dans une interview au JDD : "L’homme fort, puissant, quinquagénaire, blanc et hétérosexuel qui passe à la télé et qui décide de tout, c’est terminé !". Ce qui laisse entendre que lui-même est efféminé, plutôt faiblard, probablement impuissant, quadra, un peu métisse, homosexuel, qu’il ne passe jamais à la télé et qu’il ne décide jamais de rien. Est-il bien certain, le gars, que ces caractéristiques soient de bons arguments électoraux ?

17/12/2018

Couvrez le corps de la femme !

aubade.jpgA peine les chaînes d’info avaient-elles réduit en intensité la couverture des "gilets jaunes" qu’une information débile s'engouffrait promptement dans la sphère médiatique : une adjointe de Mme Hidalgo à la Mairie de Paris, une communiste (!) nommée Hélène Bidard, a exigé le retrait d’une publicité "Aubade" accrochée aux Galeries Lafayette, au prétexte qu’on ne pourrait plus, aujourd’hui, utiliser le corps de la femme, même habillé, pour vendre de la lingerie féminine ! Pudibonderie imbécile, à l'américaine. Tartufferie féministe grotesque et dangereuse : vivement que toutes les femmes portent le voile intégral, non ?

16/11/2018

Selon que vous serez homme ou femme...

les-propos-de-juliette-meadel.jpgIl est ahurissant, à l’heure où les principes démocratiques sont ébranlés, d'entendre une ancienne secrétaire d’Etat de François Hollande, Juliette Méadel, s’indigner de l’acquittement du dénommé Georges Tron, aux pratiques sexuelles un peu étranges : "Le doute ne doit pas bénéficier aux accusés ! C'est le retour du droit de cuissage !" Et cette dame est avocate ? Selon elle, le bénéfice du doute – un des fondements de la civilisation – ne devrait plus s'appliquer à l’accusé quand la victime est une femme ? Quel recul vertigineux dans la marche vers l’égalité homme-femme !

12:18 Publié dans Blog | Tags : féminisme, tron, méadel, justice | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/08/2018

Halte au harcèlement sexuel !

lilybrick-maiakovski.jpgTombé sur cette lettre de Maïavovski à Lili Brik (26 octobre 1921) : "Ne m'oublie pas, pour l'amour du Christ. Le jour le plus joyeux de ma vie sera celui de ta venue. Aime-moi ! Fais attention à toi, repose-toi, écris si tu n'as pas besoin de quelque chose. Je t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrassse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse et t'embrasse ! Si tu ne m'écris rien sur toi, je deviendrai fou !" Voilà, sans conteste, un cas de harcèlement manifeste qui devrait valoir à son auteur, selon la loi Schiappa, une amende méritée de 750 euros, non ?

21/07/2018

Un Tour de France sans hôtesses ?

hptesses.jpgLe Tour de France approche de Paris. Or, personne n’ose poser la question : qui remettra les maillots des vainqueurs après l’arrivée sur les Champs Elysées, avec les bouquets de fleurs, les bises et tout le toutim ? Car, faut-il le rappeler, le Conseil de Paris a voté en mai pour l'interdiction des hôtesses à l'arrivée de la Grande Boucle dans la capitale. Les élus parisiens, envoûtés par la vague féministe "MeToo" venue d’Amérique, se sont ainsi couverts de ridicule aux yeux de la population française, mais un vote est un vote, même quand il est débile ! Alors on fait quoi des hôtesses, le 29 juillet ? On leur met des moustaches ou on leur impose le voile intégral ?

13/07/2018

Le foot me gonfle (4)

sexy foot.jpgPardon, mais je n’en peux plus de rigoler après avoir découvert le communiqué de la Fédération internationale de Football (FIFA) qui, très sérieusement, a demandé mercredi à son service de retransmission télé de ne plus faire de gros plans, pendant les matchs de la Coupe du monde, sur les "femmes sexy" (sic) qui hurlent de joie ou se pâment, dans les gradins, à chaque fois qu'un joueur marque un but. Notons que les dirigeants de la FIFA, ces féministes bien connus, ont attendu qu'on arrive à la finale pour diffuser leur communiqué un tantinet hypocrite, mais tellement, tellement révélateur !

10/07/2018

Foot : où sont les femmes ?

foote.jpgTenté ce soir un exercice difficile : lire dans le "Figaro" le long papier où le philosophe Marcel Gauchet constate que la séparation des sexes appartient au passé et que la domination masculine n’existe plus… et, en même temps, regarder le foot à la télé. Impossibe ! Car, excusez-moi, pardon, mais j’entends peu de voix protester contre l’absence de femmes dans l’équipe de France (elles jouent entre elles, comme les handicapés) ou sur le banc de touche ! Trop d’argent en jeu, sans doute ! Savez-vous qu’au PSG, les footballeurs gagnent, en moyenne, 2.500 % de plus que les footballeuses ? Mais que font les Femen ?

 

23:31 Publié dans Blog | Tags : football, féminisme, gauchet | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/06/2018

La vraie beauté est intérieure !

miss.jpgAux Etats-Unis, les féministes ont marqué un point qui pulvérise les records de bêtise collective : la prochaine élection de Miss America, tenez-vous bien, ne se fera pas sur des critères physiques ! La traditionnelle présentation en maillot, en particulier, sera remplacée par un exposé avec le jury sur je ne sais quels projets sociaux. C’est à peu près comme si on obligeait les pilotes des 24 heures du Mans à se plier désormais à la règle des 80 km/h ! On élira donc des Miss aux épaules cachées, aux seins bridés, aux jambes couvertes, et aux yeux… ouh la, et si l’une des filles avait de beaux yeux ? Aïe ! Gagnons du temps : imposons-leur le voile intégral !

22:18 Publié dans Blog | Tags : miss, féminisme, voile, beauté | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

27/03/2018

Ciel, le Roi bat la Reine !

cartes.jpgBon sang mais c’est bien sûr, il va aussi falloir supprimer la plupart des jeux de cartes ! Avez-vous bien réalisé que dans le classique jeu de 52 cartes, le Roi était supérieur à la Reine ? Voilà qui risque d’insuffler de vilains préjugés machistes à tous les gosses qui apprennent à jouer à la bataille – lesquels sont déjà psychologiquement fragilisés quand on leur explique que le 1 est supérieur au 2 ! Aux échecs, cela se discute : la Dame est beaucoup plus mobile que le Roi et c’est elle, souvent, qui le met en échec. Reste le jeu de Dames où, excusez-moi, l’égalité femmes-hommes est scandaleusement bafouée. Ah, j’oubliais, il va aussi falloir interdire le jeu de bilboquet, forcément…

23:10 Publié dans Blog | Tags : jeux, féminisme, bataille, roi, reine | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

24/03/2018

Les Canadiens privés de sexe

masculin-feminin%20copie.jpgUne fois encore, on aimerait que ce soit une blague. Mais c’est Marianne qui nous apprend qu’au Canada, le politiquement correct a encore marqué des points : depuis mercredi, là-bas, les employés du service public ne peuvent plus appeler leurs administrés "Monsieur" ou "Madame", officiellement "par respect pour la diversité" (les bi, les trans, etc), de même qu’ils doivent demander, par exemple, la "profession du parent" au lieu de celle du père ou de la mère. Au passage, cette obligation de faire disparaître le masculin et le féminin de notre civilisation risque de nous priver de deux vieilles choses pourtant bien utiles : la politesse et la canadienne.

10/03/2018

Censure, le retour !

censure-1.jpgA-t-on bien compris l’importance de ce qui s’est passé le 2 mars ? Mobilisés en quelques heures par deux associations féministes (Osez le féminisme et The Nasty Uterus), quelque 150.000 anonymes ont exigé violemment, sur les réseaux sociaux, l’interdiction d’un livre qu’ils n’avaient pas lu, On a chopé la puberté, chez Milan Jeunesse. L’éditeur, tétanisé, a cédé à ces e-Inquisiteurs : le livre, tiré à 2.000 exemplaires, ne sera pas réimprimé. De même que s’arrête la collection "Les Pipelettes" qui hébergeait l’ouvrage – collection conçue, écrite et illustrée par des femmes, sidérées par ce lynchage collectif digne du Moyen âge. Les éditeurs ont du souci à se faire. Les démocrates aussi.

09/03/2018

Et le César de l'hypocrisie est attribué à...

hommes.jpgIl était une fois un jeune président de la République qui décida d’en finir, une bonne fois pour toutes, avec l’inégalité hommes-femmes. Il demanda à son directeur de cabinet de réunir dans son bureau le Premier ministre, les présidents de l’Assemblée, du Sénat et du Conseil économique et social, les présidents du Conseil constitutionnel, du Conseil d’Etat et de la Cour des comptes, le président du CSA, les présidents des groupes LREM à l’Assemblée et au Sénat, et les présidents des deux principaux groupes d'opposition des deux chambres. Et là, il fallut bien poser la question qui démangeait les seize participants à ce prestigieux cénacle : "Et si on invitait aussi une femme ?"

06/03/2018

Les femmes au pouvoir !

joigny.jpgEmouvants, tous ces élus qui affichent leur volonté de promouvoir les femmes en politique ! Sauf qu’à vouloir trop prouver, on se prend les pieds dans le politiquement correct. Dans l’Yonne Républicaine de ce matin, un long article montre qu’à la mairie de Joigny, près de chez moi, on a nommé plein de femmes à des postes de directrice adjointe, chef de service, etc : 115 femmes contre 74 hommes, qui dit mieux ? Je rigole, parce que le journal n’insiste pas, même en note, sur le fait que les deux patrons politiques de la ville, le maire et son premier adjoint (qui est aussi le conseiller départemental du coin) sont des hommes. Quand même. Faut pas déconner, ho.

09/02/2018

Hulot : la rumeur et le droit

hulot.jpgL’affaire Hulot confirme, s’il le fallait, les inquiétudes exprimées à la suite de la déferlante "Balance Ton Porc". Dès lors que toute rumeur est reçue à charge quand il s’agit d’un homme accusé de harcèlement sexuel, n’importe quelle femme est dorénavant en mesure, en un seul tweet, d’accuser de viol un ministre, un chanteur, un journaliste, son chef de service ou son voisin de palier – en pleine connaissance des pires conséquences possibles : scandale public, excitation des gazettes, gouvernement en crise, famille explosée, réputation brisée, etc. Plus que jamais, il faut raison garder : le droit, tout le droit, rien que le droit !