Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2018

Selon que vous serez homme ou femme...

les-propos-de-juliette-meadel.jpgIl est ahurissant, à l’heure où les principes démocratiques sont ébranlés, d'entendre une ancienne secrétaire d’Etat de François Hollande, Juliette Méadel, s’indigner de l’acquittement du dénommé Georges Tron, aux pratiques sexuelles un peu étranges : "Le doute ne doit pas bénéficier aux accusés ! C'est le retour du droit de cuissage !" Et cette dame est avocate ? Selon elle, le bénéfice du doute – un des fondements de la civilisation – ne devrait plus s'appliquer à l’accusé quand la victime est une femme ? Quel recul vertigineux dans la marche vers l’égalité homme-femme !

12:18 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : féminisme, tron, méadel, justice |  Facebook | | Lien permanent

01/08/2018

Halte au harcèlement sexuel !

lilybrick-maiakovski.jpgTombé sur cette lettre de Maïavovski à Lili Brik (26 octobre 1921) : "Ne m'oublie pas, pour l'amour du Christ. Le jour le plus joyeux de ma vie sera celui de ta venue. Aime-moi ! Fais attention à toi, repose-toi, écris si tu n'as pas besoin de quelque chose. Je t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrassse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse, t'embrasse et t'embrasse ! Si tu ne m'écris rien sur toi, je deviendrai fou !" Voilà, sans conteste, un cas de harcèlement manifeste qui devrait valoir à son auteur, selon la loi Schiappa, une amende méritée de 750 euros, non ?

21/07/2018

Un Tour de France sans hôtesses ?

hptesses.jpgLe Tour de France approche de Paris. Or, personne n’ose poser la question : qui remettra les maillots des vainqueurs après l’arrivée sur les Champs Elysées, avec les bouquets de fleurs, les bises et tout le toutim ? Car, faut-il le rappeler, le Conseil de Paris a voté en mai pour l'interdiction des hôtesses à l'arrivée de la Grande Boucle dans la capitale. Les élus parisiens, envoûtés par la vague féministe "MeToo" venue d’Amérique, se sont ainsi couverts de ridicule aux yeux de la population française, mais un vote est un vote, même quand il est débile ! Alors on fait quoi des hôtesses, le 29 juillet ? On leur met des moustaches ou on leur impose le voile intégral ?

13/07/2018

Le foot me gonfle (4)

sexy foot.jpgPardon, mais je n’en peux plus de rigoler après avoir découvert le communiqué de la Fédération internationale de Football (FIFA) qui, très sérieusement, a demandé mercredi à son service de retransmission télé de ne plus faire de gros plans, pendant les matchs de la Coupe du monde, sur les "femmes sexy" (sic) qui hurlent de joie ou se pâment, dans les gradins, à chaque fois qu'un joueur marque un but. Notons que les dirigeants de la FIFA, ces féministes bien connus, ont attendu qu'on arrive à la finale pour diffuser leur communiqué un tantinet hypocrite, mais tellement, tellement révélateur !

10/07/2018

Foot : où sont les femmes ?

foote.jpgTenté ce soir un exercice difficile : lire dans le "Figaro" le long papier où le philosophe Marcel Gauchet constate que la séparation des sexes appartient au passé et que la domination masculine n’existe plus… et, en même temps, regarder le foot à la télé. Impossibe ! Car, excusez-moi, pardon, mais j’entends peu de voix protester contre l’absence de femmes dans l’équipe de France (elles jouent entre elles, comme les handicapés) ou sur le banc de touche ! Trop d’argent en jeu, sans doute ! Savez-vous qu’au PSG, les footballeurs gagnent, en moyenne, 2.500 % de plus que les footballeuses ? Mais que font les Femen ?

 

23:31 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : football, féminisme, gauchet |  Facebook | | Lien permanent

06/06/2018

La vraie beauté est intérieure !

miss.jpgAux Etats-Unis, les féministes ont marqué un point qui pulvérise les records de bêtise collective : la prochaine élection de Miss America, tenez-vous bien, ne se fera pas sur des critères physiques ! La traditionnelle présentation en maillot, en particulier, sera remplacée par un exposé avec le jury sur je ne sais quels projets sociaux. C’est à peu près comme si on obligeait les pilotes des 24 heures du Mans à se plier désormais à la règle des 80 km/h ! On élira donc des Miss aux épaules cachées, aux seins bridés, aux jambes couvertes, et aux yeux… ouh la, et si l’une des filles avait de beaux yeux ? Aïe ! Gagnons du temps : imposons-leur le voile intégral !

22:18 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : miss, féminisme, voile, beauté |  Facebook | | Lien permanent

27/03/2018

Ciel, le Roi bat la Reine !

cartes.jpgBon sang mais c’est bien sûr, il va aussi falloir supprimer la plupart des jeux de cartes ! Avez-vous bien réalisé que dans le classique jeu de 52 cartes, le Roi était supérieur à la Reine ? Voilà qui risque d’insuffler de vilains préjugés machistes à tous les gosses qui apprennent à jouer à la bataille – lesquels sont déjà psychologiquement fragilisés quand on leur explique que le 1 est supérieur au 2 ! Aux échecs, cela se discute : la Dame est beaucoup plus mobile que le Roi et c’est elle, souvent, qui le met en échec. Reste le jeu de Dames où, excusez-moi, l’égalité femmes-hommes est scandaleusement bafouée. Ah, j’oubliais, il va aussi falloir interdire le jeu de bilboquet, forcément…

23:10 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : jeux, féminisme, bataille, roi, reine |  Facebook | | Lien permanent

24/03/2018

Les Canadiens privés de sexe

masculin-feminin%20copie.jpgUne fois encore, on aimerait que ce soit une blague. Mais c’est Marianne qui nous apprend qu’au Canada, le politiquement correct a encore marqué des points : depuis mercredi, là-bas, les employés du service public ne peuvent plus appeler leurs administrés "Monsieur" ou "Madame", officiellement "par respect pour la diversité" (les bi, les trans, etc), de même qu’ils doivent demander, par exemple, la "profession du parent" au lieu de celle du père ou de la mère. Au passage, cette obligation de faire disparaître le masculin et le féminin de notre civilisation risque de nous priver de deux vieilles choses pourtant bien utiles : la politesse et la canadienne.

10/03/2018

Censure, le retour !

censure-1.jpgA-t-on bien compris l’importance de ce qui s’est passé le 2 mars ? Mobilisés en quelques heures par deux associations féministes (Osez le féminisme et The Nasty Uterus), quelque 150.000 anonymes ont exigé violemment, sur les réseaux sociaux, l’interdiction d’un livre qu’ils n’avaient pas lu, On a chopé la puberté, chez Milan Jeunesse. L’éditeur, tétanisé, a cédé à ces e-Inquisiteurs : le livre, tiré à 2.000 exemplaires, ne sera pas réimprimé. De même que s’arrête la collection "Les Pipelettes" qui hébergeait l’ouvrage – collection conçue, écrite et illustrée par des femmes, sidérées par ce lynchage collectif digne du Moyen âge. Les éditeurs ont du souci à se faire. Les démocrates aussi.

09/03/2018

Et le César de l'hypocrisie est attribué à...

hommes.jpgIl était une fois un jeune président de la République qui décida d’en finir, une bonne fois pour toutes, avec l’inégalité hommes-femmes. Il demanda à son directeur de cabinet de réunir dans son bureau le Premier ministre, les présidents de l’Assemblée, du Sénat et du Conseil économique et social, les présidents du Conseil constitutionnel, du Conseil d’Etat et de la Cour des comptes, le président du CSA, les présidents des groupes LREM à l’Assemblée et au Sénat, et les présidents des deux principaux groupes d'opposition des deux chambres. Et là, il fallut bien poser la question qui démangeait les seize participants à ce prestigieux cénacle : "Et si on invitait aussi une femme ?"

06/03/2018

Les femmes au pouvoir !

joigny.jpgEmouvants, tous ces élus qui affichent leur volonté de promouvoir les femmes en politique ! Sauf qu’à vouloir trop prouver, on se prend les pieds dans le politiquement correct. Dans l’Yonne Républicaine de ce matin, un long article montre qu’à la mairie de Joigny, près de chez moi, on a nommé plein de femmes à des postes de directrice adjointe, chef de service, etc : 115 femmes contre 74 hommes, qui dit mieux ? Je rigole, parce que le journal n’insiste pas, même en note, sur le fait que les deux patrons politiques de la ville, le maire et son premier adjoint (qui est aussi le conseiller départemental du coin) sont des hommes. Quand même. Faut pas déconner, ho.

09/02/2018

Hulot : la rumeur et le droit

hulot.jpgL’affaire Hulot confirme, s’il le fallait, les inquiétudes exprimées à la suite de la déferlante "Balance Ton Porc". Dès lors que toute rumeur est reçue à charge quand il s’agit d’un homme accusé de harcèlement sexuel, n’importe quelle femme est dorénavant en mesure, en un seul tweet, d’accuser de viol un ministre, un chanteur, un journaliste, son chef de service ou son voisin de palier – en pleine connaissance des pires conséquences possibles : scandale public, excitation des gazettes, gouvernement en crise, famille explosée, réputation brisée, etc. Plus que jamais, il faut raison garder : le droit, tout le droit, rien que le droit !

20/01/2018

Trop de féminisme tue le féminisme

therese-revant.jpgLa France n’est pas l’Amérique. Chez nous, heureusement, la majorité des femmes hausse les épaules quand quelques extrémistes veulent censurer le baiser volé à la Belle au Bois Dormant. Mais attention, le mouvement est lancé, et on ne sait pas jusqu’où il ira. A New York, les féministes ont exigé de retirer du Metropolitan Museum of Art le tableau Thérèse rêvant, de Balthus, par pur puritanisme. Dans l’Utah, un prof a été viré de son école pour avoir montré des œuvres d’Ingres, François Boucher et Modigliani jugées offensantes parce que pornographiques. Et n’oublions pas qu’à Paris, des élus ont proposé, sans rire, que les Journées du Patrimoine deviennent les Journées du Matrimoine…

 

15/01/2018

Que c'est loin, mai 68 !

mai68.jpgIl y a 50 ans, il était "interdit d’interdire". Depuis, la France a fait un grand pas… en arrière ! La pensée progressiste, en 2018, consiste à interdire le plus de choses possible : les opéras comme Carmen qui finissent par la mort d’une femme ; les statues de pape surmontées d’une croix chrétienne ; les films où des cow-boys blancs tuent des indiens basanés ; les automobiles qui roulent au gazole ; le cinéma pour enfants, à Noël, où il est question de la Nativité ; les animaux que les gamins vont voir dans les cirques de village ; les humoristes qui délirent sur les homos ou les femmes battues… Dany, reviens, ils sont devenus fous !

11/01/2018

Au bûcher, les traîtresses !

26240783_10156468253995769_8612337758644267777_o.jpgCe qui me frappe dans l’affaire de la tribune du Monde d’hier, ce n’est pas le texte de l’article lui-même (que je trouve plutôt raisonnable et assez révélateur) mais l’extrême violence avec laquelle les femmes qui l’ont signé ont été aussitôt insultées, critiquées, accusées, clouées au pilori médiatique ! J’ai entendu sur les ondes de véritables horreurs sur Catherine Deneuve, Joëlle Losfeld, Sylvie Le Bihan et leur centaine de co-signataires. Au bûcher, les traîtresses ! La libération de la parole des femmes, dont chacun se félicite depuis l’affaire Weinstein, serait-elle exclusivement réservée, et avec quelle brutalité, aux plus radicales d’entre elles ?

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : féminisme, femme, débat, deneuve |  Facebook | | Lien permanent

17/12/2017

Terreur médiatique

Les-Z-Amours-Quand-Tex-derape.jpgBoosté par le féminisme radical, le "politiquement correct" vire à la terreur médiatique. Ainsi, pour avoir sorti dans une interview une mauvaise blague sur les femmes battues, l'humoriste Tex, qui anime l’émission "Les Z’Amours" depuis 17 ans, vient d’être brutalement licencié par France 2 ! Et chacun a pu voir, hier, sur TF1, lors de l’élection de Miss France, les pathétiques séquences où les miss, sur un texte laborieusement rédigé par la production, jurent qu’elles sont contre les violences faites aux femmes ! Je tiens d’ailleurs à assurer solennellement ici que je suis résolument contre toute forme de harcèlement sexuel – après tout, je ne sais pas qui lit mon blog !

25/10/2017

C'est la langue qu'on assassine

ecriture-inclusive.jpgEn publiant un premier manuel scolaire en "écriture inclusive", l’éditeur Hatier a relancé le débat sur ce sabir artificiel et approximatif qui rend les mots illisibles à force de les hacher à coup de tirets, de parenthèses inopportunes et de points-médians (sic) sous le prétexte de féminiser de force la langue de ce vieux sexiste de Chateaubriand, de ce porc de Stendhal et de ces odieux machos qu’étaient Rimbaud et Verlaine. Comme toute volonté idéologique de tordre le réel, cette atteinte à l’usage le vrai juge de paix en la matière – est évidemment totalitaire. Mais surtout, elle assassine une langue qui passait, jusque-là, pour une des plus belles du monde.

02/08/2017

Délit de faciès

Schiappa 3.jpgPardon de la citer à nouveau, mais la jeune ministre Marlène Schiappa n’en finit pas d’accorder à la presse de longues interviews très personnelles où, à chaque fois, elle dit des trucs détonants. Dans le JDD de dimanche, par exemple, elle explique, sans rire, qu’elle est très critiquée "parce qu’elle est jeune, un peu typée, avec des cheveux longs". Ce qu’on lui reproche, dit-elle avec assurance, "c'est d'être qui je suis et d'être là où je suis" (sic). Magnifique : Marlène Schiappa invente le délit de faciès sans faciès. Christiane Taubira expliquait aussi, en son temps, que ses détracteurs étaient tous des racistes… mais au moins, elle, était noire !

27/06/2017

Hommes : 19. Femmes : zéro !

rugy.jpgBon, on récapitule ? Sous le règne bouleversifiant et jupitérien du jeune Emmanuel Macron, on note ceci : le Président de la République est un homme ; le Premier ministre est un homme ; le président de l’Assemblée nationale est un homme ; le président du Sénat est un homme ; le président des députés macronistes est un homme, comme tous les autres présidents de groupe, et c’est kif-kif au Sénat. On rappelle que le président du Conseil constitutionnel est un homme, comme le président de la Cour des Comptes, le président du Conseil économique et social, le président du CSA et la plupart des présidents de ceci ou de cela. La révolution "En Marche" n’aurait-elle pas oublié quelque chose ?

22:08 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : femmes, féminisme, parité |  Facebook | | Lien permanent

23/01/2017

On change de monde

feministes.jpgEst-ce être réac de constater qu’on change de monde, et pas forcément en mieux ? L’autre soir, à la télé, le sympathique Julien Clerc racontait que son père était un grand bourgeois très exigeant et très cultivé, mais qu’enfant, il se détendait chez sa mère créole, dans un milieu très populaire où l’on écoutait, tenez-vous bien, des disques de Brassens, Brel et Barbara. Vu, le saut de civilisation ? Vous imaginez Cyril Hanouna programmer des chansons de Barbara ? De même, samedi, en voyant les manifestantes féministes anti-Trump se rassembler sous la banderole "Mon vagin t’emmerde !", je n’ai pu m’empêcher d’aller relire quelques pages de George Sand et de Colette…