Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2016

Le divorce est remboursé !

mariés.jpgLes commentateurs qui pointent l’insondable vulgarité du nouveau président des Etats-Unis n’ont sans doute pas regardé la nouvelle émission proposée en France par M6 : "Mariés au premier regard". Sous des dehors "scientifiques" (il y a là un psychologue, un sociologue et un sexologue qui n’ont que ce mot à la bouche), ce nouveau jeu de télé-réalité consiste à sélectionner des hommes et des femmes "scientifiquement compatibles" et de les faire se marier pour de vrai, à la mairie, mais sans se connaître, et devant leurs familles affolées. En cas d'échec, la production rembourse les frais du divorce. Vous pouvez imaginer quelque chose de plus vulgaire, vous ?

09/09/2015

J'exerce un nouveau métier

pape-francois.jpgMa vie a basculé le dimanche 21 août 2005. En ce dernier jour des JMJ de Cologne, au journal de 13h, mes amis de RTL m’ont demandé un papier de 55 secondes sur ce qu’avait dit Benoît XVI à propos de… l’Eucharistie. Ce jour-là, j’ai inauguré un nouveau métier : compresseur théologique. Hier, mes confrères de BFM-TV m'ont demandé d’expliquer pourquoi, à la veille de la seconde partie du Synode sur la famille, la simplification de la procédure d’annulation du mariage religieux permettait au pape François de ne point toucher au dogme de l’indissolubilité d’icelui, le tout en… 45 secondes chrono. Le métier de compresseur théologique demande un sacré sang-froid.

05/10/2014

Le Synode, c'est maintenant !

Synode.jpgAprès quelques entretiens ciblés à la veille du Synode, voici mon pronostic sur le dossier des divorcés remariés. Une première phase "doctrinale" verra se dresser tous les défenseurs de l'indissolubilité du mariage (au risque de bloquer la réflexion). Puis, lors d'une phase "pastorale", au nom de la miséricorde de Dieu, on tentera d'assouplir la discipline, en particulier les règles d'annulation du mariage (au risque de favoriser le laxisme). Enfin, lors d'une phase "sacramentelle", les évêques trouveront un compromis en élargissant le sacrement de pénitence sans compromettre celui du mariage. Les amateurs de théologie et de droit canonique vont se régaler.

 

25/09/2014

Divorcés remariés : une sacrée contradiction !

Divorces-remaries.jpgLa tension monte, à Rome, à propos de l'accès des divorcés remariés à la communion. D’un côté, il y a les défenseurs de l’indissolubilité du mariage : ce que Dieu a uni, seul Dieu peut le désunir, point barre. De l’autre, ceux qui contestent l’injustice canonique qui veut qu’un quidam ayant tué son père et sa mère mais qui s’en est repenti en confession, puisse recevoir la sainte communion, alors qu’une femme abandonnée par son mari et qui, plus tard retrouve l’amour, se voit définitivement interdite d’eucharistie ! Pourquoi est-ce si compliqué ? Parce que voilà : les uns et les autres ont raison !

01/03/2014

Divorcés remariés : "Pas de casuistique..."

pape.jpgPas simple, le dossier des divorcés remariés, actuellement interdits de communion. Les cardinaux eux-mêmes sont divisés : certains privilégient le dogme (l’indissolubilité du mariage), d’autres la souplesse (pourquoi sanctionner, par exemple, une femme larguée par son premier mari ?). On en reparlera lors du prochain synode, mais chacun a entendu, vendredi, le pape François : "Quand l'amour échoue, nous devons entendre la douleur de cet échec, accompagner les personnes qui ont connu l'échec de leur propre amour : ne condamnez pas ! (…) Nous devons cheminer avec eux ! Et ne pas faire de casuistique sur leur situation…"

12:47 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : pape, mariage, divorcés, dogme |  Facebook | | Lien permanent

05/12/2011

Crossés, les divorcés remariés !

alliances.jpgA Rome, l’Osservatore Romano vient de publier d’anciens textes du cardinal Ratzinger s’opposant à toute réforme du statut des divorcés-remariés. L’indissolubilité du mariage étant une vérité "révélée", écrivait le futur pape, il est interdit à un(e) divorcé(e) remarié(e) de communier à la messe du dimanche, même après quelques années de pénitence formelle ! Pour un(e) croyant(e) largué(e) par son conjoint, par exemple, c’est une double peine ad vitam aeternam ! Ainsi va le droit canon : la miséricorde, c’est bon pour les criminels et les voleurs, pas pour ceux qui, pour la seconde fois de leur vie, commettent le péché d’amour !

29/01/2011

La famille, la vie, la mort...

famille.JPGLe Conseil constitutionnel a donc tranché. Accrochez-vous, tenez-vous bien : le mariage, c’est l’union d’un homme et d’une femme. Voilà. C’est dingue. On n’arrête pas le progrès. Vous allez voir qu’on reconnaîtra officiellement, bientôt, j’en frémis d’avance, que le mieux pour un enfant, c’est qu’il ait un papa et une maman. C’est fou. Aussi fou que ce premier ministre qui, dans Le Monde de mardi, estimait, l’insensé, qu’il valait mieux aider les vieilles personnes à finir décemment leur vie que les euthanasier. Bon, je sais, la vie n'est as toujours aussi simple. Mais il n’est pas mauvais, parfois, de revenir aux fondamentaux.