Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2022

La télé célèbre les oeufs en chocolat...

resrr.jpgPas un bulletin d’information, à la télé française, qui ne consacre ce dimanche un sujet aux œufs de Pâques. La quasi-totalité de mes excellents confrères journalistes ignore visiblement que Pâques, c’est d’abord la plus importante fête religieuse de la planète ! Qu'il s'agit, pour 2 milliards de chrétiens, de célébrer la mort et de la résurrection de Jésus ! Bon, d'accord, c’est énorme, c’est majeur, c’est universel, c’est fondamental, c'est planétaire, mais ho ! on est en France, on ne va quand même pas évoquer un sujet religieux à la télé, non ? Encore un peu de chocolat ?

09/03/2022

La Russie a attaqué l'Ukraine.

274659982_10224073487718295_527641392124375955_n.jpgAu XXIe siècle, c’est simple, on ne peut justifier qu’un Etat envahisse un autre Etat, détruise des villes et tue des civils en brandissant la menace nucléaire. Point barre. Tous les "Oui mais quand même", les "Faut dire aussi que" et les "Ce n’est pas si simple" qui courent sur les chaines d'info et les réseaux sociaux, nourris des arguments de la propagande de Poutine, sont insupportables. Viendra, un jour, le temps d’analyser les causes de cette guerre et de juger ses auteurs. Pour l’instant, la Russie a déclaré la guerre à l’Ukraine, et ce sont les villes ukrainiennes qui sont bombardées. Et basta.

11:28 Publié dans Blog | Tags : russie, ukraine, poutine, médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/02/2022

Un révélateur pour les médias

BFM.jpgUne actualité aussi importante que la guerre en Europe est un révélateur pour les médias. En bien ou en mal. Bravo aux envoyés spéciaux sur le terrain, bravo aux journalistes spécialisés, bravo aux experts militaires qui décortiquent le déluge ininterrompu d’informations contradictoires ! Mais quelle pitié de voir se succéder sur certains plateaux de télévision autant d’invités aussi incompétents sur l’Ukraine qu’ils l’étaient sur la Covid 19 ! Quand il se passe des choses aussi fortes, les vains piapias tiédasses et décalés qui saturent bêtement nos écrans deviennent carrément insupportables…

21:06 Publié dans Blog | Tags : ukraine, russie, guerre, médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

24/01/2022

Quitter l'OTAN ? Quitter le Mali ?

C_DANS_LAIR.jpgNous étions 800.000, hier soir, sur la 5, à regarder le "C dans l’Air" spécial présidentielle sur la politique étrangère. Face à Caroline Roux et aux excellents Pierre Servent et Vincent Hugeux, Eric Zemmour exposait pour la première fois sa vision – radicale, mais très gaulliste – de la politique internationale de la France : OTAN ou pas OTAN ? Quitter ou non le Mali ? Parler avec la Chine ? Questions vitales ! Or ce lundi matin, loin de ces sujets compliqués, toutes les chaines de télé saturaient leurs écrans avec cette problématique essentielle : Gilbert Collard a-t-il trahi Marine Le Pen en rejoignant le camp Zemmour ?

11:24 Publié dans Blog | Tags : zemmour, médias, diplomatie, otan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/01/2022

Médias : la confiance en baisse

cover-r4x3w1000-5c1b52b7835e5-sipa-00848241-000045.jpgComme chaque année, le journal La Croix publie son "Baromètre de confiance dans les médias" qui fait autorité. J’en sors quelques chiffres inquiétants : 73 % des Français pensent que les médias ont trop parlé de la candidature Zemmour aux présidentielles ; aucun média, cette année, n’atteint les 50 % de confiance du public (la presse écrite remonte péniblement à 49 %) ; moins d’un tiers des sondés (32 %) pensent que les journalistes sont politiquement indépendants ; 61 % des gens voudraient que les médias donnent des infos fiables et vérifiées ; et le pire, peut-être : 38 % des 18-24 ans disent s’intéresser à l’actualité…

19:15 Publié dans Blog | Tags : actualité, presse, médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/01/2022

Le clash du jour, c'est Ibiza !

phpWGQo3X.jpgTout-à-l'heure, le président français expliquera, devant le Parlement européen ses projets pour l’Europe… Oui mais, attendez ! Breaking news, on arrête tout ! Edition spéciale ! Le ministre Blanquer, quelques jours avant son mariage, a emmené sa fiancée passer trois jours de vacances à Ibiza ! Des vacances ! A Ibiza ! Vous vous rendez compte ? A Ibiza, en Espagne ! Le scandale est énorme !  Ibiza, c’est connoté, non ? Comment peut-on aller passer le réveillon à Ibiza ? Vite, vite, qu’en pensent Jadot, Zemmour et Dupont-Aignan ? Ne faut-il pas être irresponsable pour aller à Ibiza ? Ibiza !  Allez, tous en chœur : Macron démission !

09/01/2022

Présidentielle : plus que trois mois...

DEBATFR001-77.jpgPlus que trois mois avant la présidentielle. Les médias sont au bord de l'hystérie. Attendez-vous à voir défiler sur vos écrans, cent fois par jour, les mêmes candidats répondant aux mêmes questions par les mêmes slogans, qui seront bruyamment commentés, du matin au soir, par les mêmes inconnus baptisés "experts" moulinant les mêmes poncifs – avec d’autant plus d’ennui que tous devront respecter les absurdes règles du CSA concernant le temps d’antenne. Le tout loin, très loin des vrais soucis des Français : étonnez-vous que ceux-ci, le 10 avril, soient nombreux à s’abstenir !

06/01/2022

Politique : un clash par jour

1325039_5285607-01-06.jpgEn fait de campagne présidentielle, on assiste à une "lutte des clashs" entre des candidats qui, privés de meetings pour raisons sanitaires, sont prêts à tout pour attirer l’attention des grands médias. Le "scandale" du drapeau européen, pour Zemmour et Le Pen ; l’envie d’ "emmerder" les non-vaccinés, pour Macron ; la promesse de "ressortir le Kärcher", pour Pécresse. Plus c’est transgressif, et plus les chaines d’info en redemandent ! Car, ne soyons pas dupes, cela les dispense de traiter les vrais problèmes du pays, ce qui serait, disons-le, très compliqué et très ennuyeux…

16/12/2021

Du passé faisons table rase !

Nouvelle couv - Copie.jpgIl y a juste trente ans disparaissait, sans coup férir, la deuxième superpuissance mondiale. On n'a pas le sentiment que cet événement gigantesque, qui changea la face du monde, intéresse aujourd’hui les médias français (à part La Croix, Valeurs Actuelles, Arte et Libération, soyons juste). Il faut dire qu’en France, les plus de 65 ans ont été nombreux à adhérer naguère au communisme, tandis que les moins de 35 ans détestent qu’on leur rappelle que l’histoire est tragique ! Du passé faisons donc table rase ! Pourtant, le rappel de ce que fut l'effondrement de l'URSS, il y a trois décennies, serait bien utile pour comprendre le monde actuel…

12/11/2021

Le beau mot de "solidarité"

20631517lpw-20631568-article-bielorussie-loukachenko-poutine-jpg_7286153_660x281.jpgIl y a trois mois que le KGB biélorusse (oui, il s’appelle toujours comme ça), couvert par le FSB russe, achemine par charters et par autobus des milliers de migrants à sa frontière occidentale (Lituanie, Lettonie puis Pologne). But : déstabiliser l’Europe en divisant les Européens. Eh bien, depuis trois jours que les médias français ont découvert le sujet, j’entends déjà, un peu partout, sur les ondes, que "certes, ce que fait la Biélorussie n’est pas bien, mais la Pologne n’est pas blanc-bleu non plus". Bravo la solidarité ! Poutine n’aura pas eu à se fatiguer beaucoup pour diviser les Européens...

13/10/2021

C'est quand, l'élection présidentielle ?

Panneaux 6.jpgVoilà six semaines que les médias ont lancé avec fracas la campagne présidentielle : débats, polémiques, disputes, etc. Friands de buzz, ils ont fait monter Eric Zemmour dans les sondages. Avides de clashs, ils exacerbent la moindre anicroche, le moindre dérapage verbal. Sur toutes les chaines, du matin au soir, on invective, on piège, on insulte, on condamne, on tacle… Pendant que l’immense majorité des Français, sur le terrain, en province, se fiche complètement de l’élection présidentielle qui aura lieu, rappelons-le, en avril 2022. Rarement le décalage aura été aussi flagrant entre les médias et la vraie vie !

12/10/2021

Pétain : deux poids, deux mesures ?

838_000_arp2405290.jpgQue mes confrères journalistes passent leurs journées à contester les propos d’Eric Zemmour sur Pétain, cela est légitime : on ne touche pas impunément à l’histoire de France. Mais que les mêmes journalistes soient absolument muets sur le sujet quand ils interviewent un autre candidat aux présidentielles, le dénommé Fabien Roussel, chef d’un parti (le PCF) qui fut clairement et concrètement allié à Hitler et Pétain pendant les deux premières années de la guerre et de l’occupation (d’août 1939 à juin 1941), cela me plonge dans la perplexité. Qu’est-ce qui justifie qu’il y ait à ce point, dans les médias, en matière d’histoire de France, deux poids et deux mesures ?

11/10/2021

Pédophilie : oublié, Cohn-Bendit ?

cohn_bendit_ina.jpgSuis-je tordu, dépassé, sénile ? Au moment même où tous les médias sont horrifiés par le rapport Sauvé sur la pédophilie dans l’Eglise, suis-je donc le seul journaliste à m’étonner de voir commenter tranquillement l’actualité sur LCI, hier, un chroniqueur nommé Daniel Cohn-Bendit, le même qui vantait sur Apostrophes, le 23 avril 1982, les caresses des petites filles de 5 ans ? Suis-je donc le seul journaliste à m’étonner que les intellectuels qui défendaient et prônaient la pédophilie il y a quarante ans, notamment dans Libération, soient exonérés, eux, d’avoir fait l’apologie des abus sexuels qu’ils reprochent aux prêtres de cette époque ? Y a pas un truc qui ne colle pas, là ?

27/09/2021

Trois jours sans Zemmour

eric-zemmour-le-22-avril-2021-a-paris_6312392.jpgJ'ai passé trois jours sans ouvrir un journal, sans regarder la télé. Ce matin, je reprends contact avec les médias : Zemmour, Zemmour, Zemmour ! Lequel lance chaque jour un thème nouveau repris aussitôt, massivement, par toute la presse : les prénoms français, les délinquants mineurs, les immigrés en prison, les prestations sociales allouées aux étrangers, les relations avec la Hongrie, etc. Pendant que Marine Le Pen se ratatine, que la gauche s’effondre en silence et que la droite républicaine se noie dans ses petits micmacs procéduriers : étonnez-vous que la campagne présidentielle, demain, porte sur les sujets fixés, balisés et cadrés par Eric Zemmour !

14/09/2021

Il n'y a pas de prénoms "français"

5c92c568240000b400c6f915.jpegLe débat sur les prénoms "français" lancé par Eric Zemmour et repris goulument par l’ensemble des médias, est complètement insensé. Parce qu’il n’y a pas de prénoms français : il y a des prénoms judéo-chrétiens, d’origine biblique, qu'on a donnés pendant des siècles à 99 % des bébés européens... et les autres ! Que le regain de prénoms islamiques provoque le débat, on peut en discuter. Mais en quoi s’appeler Magda, Antoni, Marcin, Anna, Jozef, Johnny, Mary, Ewa, Giovanni, Franck, Helen, Nikos, Julian, Nathan ou Bartolomeo poserait-il, en France, le moindre problème ? Ce sont tous des prénoms tirés des Evangiles !

06/08/2021

Les antivax à la Une

florian-philippot (2).jpgLa complaisance des grands médias envers les groupuscules antivax est incompréhensible. Ce matin, RTL a invité pendant 20 minutes l’antivax Florian Philippot, ancien bras droit de Marine Le Pen… mais au nom de quoi, grands dieux ? Demain, attendez-vous à ce que les chaines d’info mettent largement en valeur les manifestants qui saccagent les vaccinodromes et les vitrines des pharmaciens, qui intimident physiquement et insultent les journalistes couvrant leurs excès, qui traitent de "collabos" les personnels soignants, et qui s’affichent avec des étoiles jaunes en braillant des slogans révisionnistes. C’est donc cela, désormais, l’information ?

04/08/2021

Médias sans mémoire...

manif antivax.jpegAvez-vous remarqué que la nouvelle génération des présentateurs télé ne fait plus jamais référence au passé ? La preuve quand mes jeunes confrères s’extasient à longueur de débats sur les 200.000 malheureux manifestants qui défilent ici et là (chez moi : 750 à Auxerre, 150 à Sens) contre la "dictature" sanitaire. Il n’y a pas si longtemps, pour intéresser les médias à l’école libre, au CPE, au mariage gay ou à la réforme des retraites, il fallait largement dépasser le million de manifestants. Mais ça, c’était avant. Depuis les Gilets jaunes, une poignée de militants anonymes et déterminés suffit à remplir les écrans de télé pendant des heures et des heures…

29/07/2021

La télé, l'été, c'est que des rediff

antivax.jpg"L’actualité ce matin, c’est le passe sanitaire… Plus de la moitié de la population est vaccinée… 170.000 personnes ont manifesté contre le pass sanitaire… Macron est en train d’instaurer une dictature… Il faut respecter les anti-vax… Les manifestants sont des incultes antisémites… Il faut arriver à l’immunité collective… Je ne veux pas qu’on m’injecte un vaccin… La vaccination est le seul rempart contre le virus… La quatrième vague sera pire que la troisième… Le problème, c’est qu’on n’a pas de recul… Macron démission... Ce qui menace nos libertés, c’est le confinement…" Ceci était un petit résumé des débats à la télé depuis des mois et, à l’évidence, pour le reste de l’été. On la rallumera en septembre !

16/07/2021

Coup de chapeau à Dupont-Aignan

1434131-nicolas-dupont-aignan-est-l-invite-d-rtl.jpgIl n’y a pas de sot métier. Le proverbe m’est revenu ce matin en écoutant, sur RTL, une interview de Nicolas Dupont-Aignan, un homme public marginal et autoproclamé dont le métier est : dire du mal de Macron. Matin, midi et soir, quoi qu’il arrive, quelle que soit l’intensité du coronavirus, les menaces chinoises ou turques, le désastre sanitaire en Afrique ou le trou de la Sécu, Dupont-Aignan réalise méticuleusement l’objet de son autoentreprise : il dit du mal de Macron. La constance avec laquelle ce politicien rigoureusement inutile exerce son fascinant métier même pendant les vacances d’été méritait, franchement, un coup de chapeau.

11/07/2021

Le retour des coupeurs de tête

Manuel-Valls.jpgQue Manuel Valls soit recruté par BFMTV m’indiffère. Mais les cris d’orfraie que cette nouvelle a déclenchés me font peur. Quelle intolérance ! Quelle violence ! Nos nouveaux coupeurs de tête (en général d’extrême-gauche, mais pas que) avaient déjà "exigé" l’interdiction de certains chroniqueurs dérangeants comme Alain Finkielkraut ou Eric Zemmour, puis la fermeture de médias comme CNews ou Valeurs actuelles. Qu’on puisse aujourd’hui, en France, prôner la même censure radicale et la même terreur médiatique que Goebbels, Staline, Mao ou Pol Pot, voilà qui me stupéfie.