Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2017

Un bon coup de jeune...

bébés.jpgRoulez jeunesse ! L’heure est au renouvellement. On célèbre les novices, on loue les inconnus, on s’esbaudit devant tous ces jeunes élus qui découvrent leur écharpe de député. Et on a raison. Un bon coup de jeune, façon Macron, c’est ce qu’il fallait à la scène politico-médiatique. A la condition, bien sûr, de ne pas préférer bêtement la nouveauté à la compétence. A condition de ne pas considérer l’expérience et le talent comme des défauts. Tous les représentants du "vieux monde" qui viennent d'être "dégagés" ne sont pas des nuls – demandez à David Pujadas, Natacha Polony, William Leymergie, Georges Pernoux, Thomas Sotto ou Philippe Meyer…

19/06/2017

On passe à autre chose ?

panneau.jpgIl était temps que cette période électorale se termine. Le taux d’abstention laisse d’ailleurs penser que des millions de gens se sont lassés de cet interminable délire collectif où l’on a pulvérisé les indices de violence verbale, de haines recuites, de mauvaise foi systématique et d’arguments imbéciles. La démocratie, c’est souvent violent, injuste et déprimant, mais voilà : on n’a pas trouvé de meilleure méthode pour désigner les responsables publics depuis le poison, la dague et les chars ! Alors il faut faire avec. Mais si les médias pouvaient désormais nous parler davantage de voyages, d’histoire, de philosophie, de bricolage, de livres… de la vraie vie, quoi !.

26/05/2017

Daech : une cathédrale en cendres

maria-auxiliadora-cathedral.jpgL’Etat Islamique a encore frappé. Aux Philippines, avant-hier, des terroristes du groupe "Maute", qui se réclame de Deach, ont attaqué et incendié la cathédrale de Marawi (photo), au sud du pays, après avoir enlevé et pris en otage une quinzaine de fidèles catholiques qui s’y trouvaient, et mis le feu au siège de l’évêché. Le président Duterte a décrété l’état d’urgence dans la région. L’armée a commencé à bombarder la ville où se cachent encore une quarantaine de djihadistes. Pardon de vous gâcher ce week-end ensoleillé, mais les médias, sans doute trop occupés par le drame de Manchester, n’ont pas beaucoup parlé de la cathédrale de Marawi…

11:56 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : daech, marawi, medias, manchester |  Facebook | | Lien permanent

20/05/2017

Sélectionner les journalistes ?

presse.jpgLe jeune Emmanuel Macron découvrirait-il la presse ? Il s’énerve – à juste titre – de voir qu’un président français visitant un pays étranger soit traqué pendant toute sa visite pour ses éventuelles "petites phrases" politiciennes par une armée d'envoyés spéciaux qui se fichent complètement du pays qui les accueille. Alors, ne doutant de rien, il a décidé... de choisir lui-même les journalistes qui l’accompagnent ! Ah ben non, monsieur le Président, ça, j’ai peur que ce ne soit pas possible. C’est basique, un chef d’Etat qui sélectionne les bons et les mauvais journalistes, cela s’appelle un dictateur. C’est bien embêtant, je sais, la démocratie est imparfaite, mais c’est ainsi !

03/05/2017

Au nom de l'antifascisme...

antifascisme.jpgComme à chaque séquence comparable, le tout-Paris bien-pensant et médiatique entonne le vieil air vigoureux de l’"antifascisme", que les communistes ont inventé naguère pour justifier toutes leurs actions contre l’ordre bourgeois, même les plus illégales. Tout est permis quand il s’agit de "faire barrage" : violer la neutralité du service public, ignorer les règles de la République, vilipender le suffrage populaire, immoler un flic en plein Paris, que sais-je ! Sus à la bête immonde ! No pasaran ! Au passage, le bon peuple est toujours subjugué d’entendre tel grand journaliste agiter le spectre du "fascisme" après avoir invité cinquante fois Marine Le Pen à son micro !

30/04/2017

Il y a actualité et actualité...

al-azhar.jpgQuel dommage que les médias français, obnubilés par les petitesses électoralistes de Mélenchon et de Dupont-Aignan, n’aient pas compris l’importance historique de la visite du pape François à l’université sunnite Al-Azhar du Caire, hier ! Je le cite : "Ensemble, de ce lieu de rencontre entre Ciel et terre, terre d’alliances entre les peuples et entre les croyants, redisons un "non" fort et clair à toute forme de violence, de vengeance ou de haine commises au nom de la religion ou au nom de Dieu…" Pas un mot, pas un commentaire là-dessus, ou quasi ! Comment faut-il leur expliquer que c’est dans ce genre d’événements, qui s’inscrivent dans une perspective millénaire, que se joue le sort de la civilisation, de la culture, de la paix ?

19/04/2017

Un recul de la raison

7787811253_marine-le-pen-francois-asselineau-nicolas-dupont-aignan-jacques-cheminade-et-jean-luc-melenchon.jpgIntox, confusion, ignorance, haine : chaque jour de cette campagne marque un recul de la raison. Et plus encore depuis que les médias doivent respecter l’égalité de temps de parole. Marre d’écouter les journalistes disséquer avec le plus grand sérieux, à la télé, les inepties infantiles de Philippe Poutou, les aberrations soûlantes de Nathalie Arthaud, les prêches simplistes de Jean-Luc Mélenchon, les billevesées souverainistes de Nicolas Dupont-Aignan, les mensonges réducteurs de Marine Le Pen, les incises absurdes de Jacques Cheminade, les obsessions marginales de François Asselineau et les élégies incohérentes de Jean Lassalle ! Qu’est-ce qu’ils doivent rigoler, Trump et Poutine !

31/03/2017

Et vous, vous votez pour qui ?

loft-story.jpgJamais, à trois semaines d’un scrutin présidentiel, je n’ai rencontré autant d’amis, de parents, de connaissances ou de voisins qui ne savent pas encore pour qui ils vont voter ! Jamais ! C’est le signe que la vie politique est devenue dangereusement instable. Parce que sans références historiques, sans personnalité dominante, sans confrontation culturelle, sans perspective européenne, sans vision à long terme. La faute à qui ? D’abord à la génération sortante, qui n’a pas su empêcher les médias de réduire la politique, la vraie, l’utile, la noble, en une interminable et désolante émission de télé-réalité. Alors, en effet, voter pour Steevy ou pour Loana, franchement, on hésite…

27/03/2017

Ma contribution au débat

165_gNL___duel-politique-jusqu-ou-peut-aller-emmanuel-macron_x240--xs.jpg"Laissez-moi parler ! Je ne vous ai pas interrompu ! Vous avez tort ! Ne m’interrompez pas ! Vous savez que j’ai raison ! Ne me coupez pas la parole ! Laissez-moi finir ma phrase ! J’ai raison et vous êtes un menteur ! Laissez-moi vous répondre ! Vous n'avez pas le droit de dire cela ! Les Français ne sont pas dupes ! Vous ne m’avez pas répondu ! C’est faux ! Faux ! Faux ! Je vous ai laissé parler ! Les sondages se trompent, vous le savez bien ! Vous n’avez pas toujours dit cela ! Tout le monde sait que vous ne dites pas la vérité ! Les Français trancheront !" Voilà. C’était ma contribution au débat de fond sur les sujets essentiels qui intéressent prioritairement les Français dans une période de crise, etc, etc.

16/03/2017

La "clause Molière" dans les médias !

TheWall.jpgIl paraît que la nouvelle "clause Molière" (qui vise, vous savez, à imposer l’usage de la langue de Molière sur les chantiers français) va s’appliquer aux médias ! Breaking news ! De The Wall à Secret Story, de Money Drop à The Voice, tous les animateurs, qu’ils soient vintage ou geek, people ou pas people, devront prouver qu’ils parlent le français. Sinon, pas question de les faire entrer dans la news room, sur ma life ! Interdits de stand up, même les pros de la punchline, les champions du golden buzzer, les fans du fast checking ! Allez, hop, en français, les OFNI Awards et autres Guess my Age ! Hélas, je déconne : cette info n’était qu’un joke, un hoax, un fake news !

03/03/2017

Taiaut ! Taïaut ! Tue ! Tue !

Fillon.jpgTrop, c’est trop. Je suis comme Eric Dupond-Moretti, comme Pierre Arditti et, sans doute, comme des millions de Français : je déteste l’incroyable acharnement avec lequel les médias, en meute, pourchassent François Fillon en l'accusant de tous les maux depuis déjà six semaines. Un argument chasse l’autre. Depuis hier, c’est l’hallali contre la manifestation de soutien organisée en sa faveur au Trocadéro dimanche, dans laquelle, tenez-vous bien, ô scandale, il y aurait des cathos ayant participé naguère à la Manif pour Tous. Comment ose-t-il ? Quelle honte, quelle indécence ! Et ce salaud malfaisant, ce criminel immonde, cette ordure fasciste voudrait être président de la République ?

15/02/2017

Pourquoi une telle défiance ?

1dupond-moretti.jpgQuelque chose me frappe dans la crise de confiance qui plombe aujourd’hui les politiques et les journalistes : si les premiers ne cessent d’admettre, plus ou moins maladroitement, qu’il leur incombe de se réformer, les seconds font preuve d’une spectaculaire incapacité à se remettre en question. Qu’un Eric Dupond-Moretti ou qu’un Pierre Arditi ose dénoncer en direct "l’hallali" ou "l’acharnement" dont les médias font preuve à l’égard de François Fillon, et c’est, à chaque fois, un tollé d’indignation corporatiste ! Mes excellents confrères ne feraient-ils pas mieux de se demander sérieusement pourquoi 67 % des Français sont convaincus que les journalistes ne disent pas ce qu’ils pensent ?

11/02/2017

Politique : tous aux abris !

sniper-2.jpgTous aux abris ! Rien ni personne ne seront plus épargnés dans un débat médiatique cantonné aux privilèges, magouilles et petites compromissions des uns et des autres : le coût de la garde rapprochée de Julie Gayet, l’étrange poste attribué à la femme de Jean-Marc Ayrault en 2012, les 100.000 euros d’indemnités indument perçues par Sapin quand il était maire d’Argenton-sur-Creuse, le salaire exorbitant du coiffeur de Hollande, l’appartement de complaisance de la députée Delphine Batho, les frais de bouche du ministre Macron à Bercy, sans parler de l’emploi apparemment fictif de la fille d’Edwy Plenel à la Mairie de Paris ! Attention, âmes sensibles, ça va tirer dans tous les coins !

04/02/2017

Politiques, journalistes, tous pourris ?

penelope.jpgIl ne faut pas être grand clerc pour constater, à trois mois des présidentielles, l’inquiétante dégradation de la confiance des Français envers leur classe politique. Mais il y a pire encore : c’est la dramatique défiance des mêmes Français envers leurs médias ! Je renvoie au terrifiant sondage de La Croix d’hier, qui révèle, par exemple, que 67 % des gens pensent sérieusement que les journalistes sont dépendants du pouvoir politique ! Ce chiffre insensé est parfaitement inexact, bien sûr, mais il est révélateur du malaise qui plombe notre démocratie. Or, à coup sûr, l’affaire Fillon va encore aggraver cette double défiance vis-à-vis des politiques et des médias. Sale temps pour la démocratie.

 

11/12/2016

Les médias en questions

débat.jpgTombé ce soir, sur France 5, sur un débat posant la question de l’indépendance des médias en ces temps agités de primaires de gauche et de droite. Bruce Toussaint, Franz-Olivier Giesbert et les autres m’ont replongé 30 ans en arrière – mêmes problèmes d’actionnaires et de pensée unique, même connivence entre journalistes parisiens de tous bords, mêmes exigences d’égalité de temps de parole entre les candidats aux élections, mêmes arguments brouillons dans un langage d'initiés auquel le grand public ne comprend rien. Le numérique n’a rien changé au fond du problème. Tout juste peut-on dire que les électeurs font encore moins confiance aux journalistes qu’il y a trente ans, ce qui n’est pas peu dire !

07/12/2016

La fin du journalisme politique ?

Alain-Duhamel-et-Olivier-Mazerolle.jpgPour assurer le spectacle permanent qu’est devenue la vie politique, les derniers journalistes spécialisés sont peu à peu remplacés par des commentateurs professionnels dont la verve est plus prisée que la compétence : d'estimables directeurs de journaux, des touche-à-tout audiovisuels, des représentants en sondages, des généralistes plus ou moins bavards, des JRI saute-ruisseau et des champions en banalités. Aucun ne connaît la Constitution de 1958, les discours du général de Gaulle, l’oeuvre de François Furet ou la liste des présidents de la IIIe République, mais quelle importance ? J’ajoute : aucun ne franchit jamais le périphérique, mais faut-il vraiment connaître la France et les Français pour causer dans le poste ?

03/12/2016

Un gigantesque Café du Commerce

YR Hollande.JPGC’est rigolo comme un événement politique aussi inattendu que la déclaration de François Hollande, jeudi soir, transforme soudain la sphère médiatique en un gigantesque Café du Commerce où des dizaines de journalistes, experts, éditorialistes, commentateurs et observateurs de tout poil passent un temps fou à dire qu’ils ne s’attendaient pas à ce coup de théâtre et qu’ils ne savent pas davantage ce qui va se passer maintenant ! Ce qui n’empêche pas les uns et les autres d’émettre les hypothèses les plus diverses, en répétant toujours les mêmes poncifs, sans preuves ni fondements, et en faisant beaucoup de bruit inutile avec leur bouche…

01/12/2016

Fillon, cette fois, on sait !

matinale-de-france-inter.jpgLe petit monde politico-médiatique parisien, depuis un an, s’est complètement trompé sur François Fillon. Heureusement, depuis la victoire de celui-ci aux primaires, il a corrigé le tir. Avec une compétence et un aplomb qui laissent rêveur, les mêmes commentateurs assurent aujourd’hui que Fillon est un mystique ultralibéral et moyenâgeux, un partisan farouche d’une "casse sociale" destinée à profiter aux riches, un fieffé salaud qui veut privatiser la Sécu, dépouiller les hôpitaux et les gendarmeries, renvoyer les femmes à leurs fourneaux et faire volontairement, en cinq ans, le malheur du pays ! C’est bon de voir le microcosme redevenir pertinent.

09/11/2016

Dissoudre le peuple américain ?

trump.jpgQue dire de l’élection de Donald Trump sans proférer des banalités ? Sans rappeler, notamment, que les médias français, à force de prendre leurs désirs pour des réalités, se sont autant plantés dans leurs prédictions américaines qu’ils s’étaient vautrés à propos du Brexit britannique ? Il n’était donc pas imaginable, vu de Paris, que le peuple américain élise à sa tête un milliardaire grossier, sexiste, homophobe et islamophobe ? Ben si. Le peuple britannique a voté pour le Brexit, le peuple américain a voté Trump. Ah ! Cette vieille tentation émise par Bertold Brecht, prix Staline 1955, de "dissoudre le peuple et d’en élire un autre" !

18:34 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : trump, brecht, peuple, usa, médias |  Facebook | | Lien permanent

05/10/2016

Les primaires, une bénédiction !

primaires,politique,médiasFinalement, les primaires sont une bénédiction, car elles font gagner un temps fou ! Comme moi, sans doute, vous en avez tellement assez d’entendre les mêmes personnages, les mêmes commentaires, les mêmes rétrospectives et les mêmes débats que vous avez coupé la radio et la télé. Même les journaux se lisent beaucoup plus vite quand on saute la politique. Quel plaisir, soudain, de lire des livres et d’écouter de la musique ! On reprendra le cours de l’info quand Trump sera élu, Bachar el-Assad renversé ou le pape François assassiné – seuls événements susceptibles de sortir les rédactions de leur bulle politicienne. Enfin… pour un jour ou deux, au moins !

10:37 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : primaires, politique, médias |  Facebook | | Lien permanent