Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/10/2017

Trop de politique nuit

Marine.jpgPersonne ne s’intéresse à la succession de Macron à la tête du parti LREM. La dernière "Emission politique" de France 2, jeudi, a fait un bide spectaculaire. Ces temps-ci, audimat oblige, les JT de 20 h se gardent bien d’inviter Benoît Hamon, Marine Le Pen, Jean-Luc Mélenchon, Laurent Wauquiez ou Edouard Philippe ! Toutes les "petites phrases", toutes les polémiques artificielles, tous les faux débats sont vains : les Français ont soupé, cette année, de la politique. Ils ne craignent plus la victoire du FN, ils sont plutôt contents d’avoir renouvelé le personnel politique, ils souhaitent globalement que Macron redresse la France, ce pourquoi ils l’ont élu. Tout le reste est bruit de fond et temps perdu.

15:12 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : politique, lrem, fn, débat |  Facebook | | Lien permanent

12/06/2017

Un scrutin vraiment indéfendable

le-pen-melenchon.jpgDepuis le temps qu’on nous promet d’instiller un peu de proportionnelle dans le scrutin majoritaire ! Les députés "En Marche" détiendront donc, pour cinq ans, entre 420 et 450 des sièges (sur 577), alors que leur parti a recueilli dimanche les voix de 13,43 % des électeurs inscrits. Le FN, dont la candidate a obtenu 11 millions de voix le 7 mai, n’aura sans doute qu’un député, peut-être deux. A peu près autant que les "Insoumis" de Mélenchon. Plus malsain, tu meurs ! Attention, danger ! Macron ordonnera-t-il à tous ses nouveaux élus de se faire brutalement harakiri en réformant fissa le scrutin qui les a si facilement fait élire ? Evidemment non. Alors accrochez-vous, ça va tanguer !

13/05/2017

Le parachute revient à la mode

meluche.jpgC’est un article politique qui avait disparu de toutes les panoplies électorales et qui fait à nouveau fureur, notamment à Marseille : le parachute. A l’examen des scores que leurs candidats ont remportés aux présidentielles, le FN et Jean-Luc Mélenchon ont remis à la mode la vieille technique du parachutage, unanimement décriée depuis au moins trente ans, qui consiste à se faire élire par des pourcentages d’électeurs théoriques sans aucune considération pour les habitants d’un territoire dont le candidat ignore tout. Pas sûr que cette instrumentalisation cynique des citoyens amène, de nos jours, à de grandes victoires…

06/05/2017

Macron-Le Pen, pendant cinq ans ?

face-a-face.jpgIl est une conclusion à tirer du triste débat de mercredi soir, que je ne vois pas beaucoup évoquer par les commentateurs parisiens : c’est la perspective terrifiante d’avoir demain une majorité "macroniste" élargie à la gauche modérée et à la droite raisonnable, et en face, en guise d’opposition, Marine Le Pen et le FN éventuellement élargi à Nicolas Dupont-Aignan et Christine Boutin ! Bon, je sais, ce n’est pas politiquement correct, mais serai-je le seul, moi qui souhaite le succès d’Emmanuel Macron, à espérer que la droite classique et républicaine se refasse une santé, en juin, pour éviter que le face-à-face mortifère de mercredi ne se prolonge pendant cinq ans ?  

 

04/05/2017

Marine a raté son débat, mais...

Marine Le Pen,peuple,présidentielle,Le Pen,FNSi l’on écoute les réactions après le grand débat de mercredi soir, on se dit que Marine Le Pen a perdu gros, ce jour-là, en raison de son agressivité dérangeante et de son infériorité intellectuelle sur certains thèmes comme l’entreprise ou l’euro. Bon, la fille de Jean-Marie Le Pen ne sera pas présidente de la République, tant mieux ! Mais cela n’enlève rien à la colère des Français d’en bas, qui ont porté cette femme dangereuse au second tour de l'élection  présidentielle : le jeune Macron serait bien inspiré, dès son élection, de lister les sujets qui ont provoqué ce mécontentement populaire et de s’efforcer de les résoudre, un à un !

26/04/2017

Vote catho : Fillon, pas le FN !

vote.jpgVu les chiffres de "La Croix" sur le vote catho ? Ils confirment d’abord que les catholiques non pratiquants votent, à un poil près, comme tous les Français, et que le seul "vote catho" qui ait un sens est celui des pratiquants, lesquels s'expriment en fonction de valeurs spécifiques. Je note que ces cathos-là ont massivement préféré Fillon (44 %) à Macron (16 %) : qu’est-ce que cela aurait été sans les "affaires" ! Je note aussi que les cathos pratiquants – et non pas les militants divers qui prétendent les représenter – sont toujours beaucoup moins attirés par le FN (16 %) que l’ensemble de la population française (21,4 %) : si cela pouvait faire taire tous les commentateurs pour lesquels les cathos sont forcément proches des fachos !

13/03/2017

Les marchepieds du FN ?

hamon-fillon-macron.jpgMarre d’entendre Benoît Hamon expliquer qu’il est là pour "faire barrage à Marine Le Pen", que Macron et Fillon sont les "marchepieds" du FN, etc. Un enfant de dix ans est capable de comprendre que sur l’échiquier politique, Macron et Fillon (et Dupont-Aignan dans une moindre mesure) sont les plus à même de faire réellement baisser le score du FN, évidemment ! Si les socialistes passent leur temps à mettre les libéraux, les conservateurs et l’extrême-droite dans le même sac, c'est qu’ils rêvent de voir s’effondrer la digue que la droite classique a érigée et confortée, depuis trente ans, entre les électeurs FN et les siens. Vieux théorème mitterrandien : plus le FN monte, plus la gauche a des chances de sauver ses sièges…

20:09 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : hamon, fillon, macron, le pen, fn |  Facebook | | Lien permanent

27/01/2017

Marine à l'Elysée ? Brrr !

Marine.jpg

 J’écoute ce qui se dit dans mon coin de Bourgogne. Je suis troublé. C’est la première fois que je me dis que Marine Le Pen peut gagner en mai. C’est elle, bien sûr, qui profite de l’attaque précise, ciblée, millimétrée portée contre le candidat de la droite aux présidentielles que le Canard aurait évidemment pu sortir pendant les cinq ans où Fillon était premier ministre, mais à l’époque, la cible était Sarkozy ! Cette affaire fragilise le seul candidat capable, par son positionnement, de réduire sensiblement le score du FN, et donne à celui-ci de puissantes raisons d’expliquer que tous les hommes politiques sont pourris. La question de la rémunération des assistants parlementaires est-elle de même importance, tout bien pesé, que l’éventuelle arrivée de Marine Le Pen à l’Elysée ?

07/01/2017

Le patriotisme confisqué

pcf patriote.jpgPourquoi la France a-t-elle tant de mal à se définir (identité, culture, idées, histoire) dans le grand vent de la globalisation ? Parce que le Parti communiste n’est plus là, avec ses 30 % des voix, son appareil militant, ses dizaines d’associations et ses 70 journaux, pour défendre la "renaissance française", la Marseillaise et le drapeau tricolorecomme il le faisait dans les années 50, dressé sur ses ergots contre "l’impérialisme américain". Ce patriotisme-là, populaire, massif, viscéral, antieuropéen, c’est le FN qui l’a repris à son compte, un demi-siècle plus tard, et qui en a fait son fonds de commerce. Faudrait-il donc être coco ou facho pour être patriote ?

00:38 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : patriotisme, france, nation, pcf, fn |  Facebook | | Lien permanent

09/08/2016

Quand l'Etat s'en tamponne

déserts med.JPG"Les déserts médicaux gagnent du terrain" : cette Une de l’Yonne Républicaine m’a sapé le moral. Voilà dix ans que je m’évertue à expliquer que le taux de désertification médicale est la principale cause de la hausse du vote FN dans les départements ruraux. Aucun ministre de la Santé de gauche ou de droite, de Mme Bachelot à Mme Touraine, n’a jamais pris ce gravissime dossier à bras-le-corps : or, le sentiment d’abandon des braves gens quand ils n’ont plus ni généraliste, ni gynéco, ni ophtalmo à l’horizon est bien plus important, en termes électoraux, que tous les piapias politiciens, pour ou contre Marine Le Pen, à la télé ! Mais je vois bien que je crie dans… le désert !

13:46 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : désert médical, etat, santé, fn |  Facebook | | Lien permanent

26/05/2016

Un raz-de-marée pour le FN ?

68-2.jpgLa référence électorale est bien connue. En juin 1968, la même "chienlit" (grève des transports et pénurie d’essence) avait débouché sur un raz-de-marée électoral en faveur du parti gaulliste et de ses alliés (394 sièges à la droite, 91 à la gauche). En juin 2016, si la même situation débouchait sur une élection législative, la gauche y serait ratiboisée (selon les meilleurs experts, il ne resterait que 30 députés socialistes à l’Assemblée) mais surtout, c’est le FN qui raflerait la mise, à l’autrichienne. Et Hollande, mais oui, serait obligé d’appeler Marine Le Pen à Matignon pour dix mois de cohabitation ! Bon, je sais, la CGT s’en tamponne, mais, pardon, moi et quelques amis, cela nous soucie grave…

00:09 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mai 68, udr, fn, chienlit, cgt |  Facebook | | Lien permanent

03/04/2016

Les lycéens sont dans la rue !

lyceens.jpgUn air de déjà vu. Ces lycéens attardés de 18-19 ans qui parlent encore plus vite que Cécile Duflot pour "exiger" le retrait d’un projet de loi qui tente de leur ouvrir le marché du travail, ces jeunes très politisés qui protestent contre la "répression policière" en plein état d’urgence, nous rappellent que la France est un pays qui n'a pas évolué depuis un demi-siècle. Mais les médias, eux, adorent ces jeunes aussi formatés que leurs aînés ! Bon, évidemment, il ne faudrait pas oublier que les jeunes Français, aujourd’hui, sont majoritairement à droite, et votent davantage pour le FN que leurs parents. Mais à quoi bon s’embarrasser du réel ?

00:14 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : lycéens, manifs, politique, jeunes, fn |  Facebook | | Lien permanent

28/03/2016

Pourquoi le FN progresse

medecin-de-campagne.jpgMieux vaut tard que jamais. Je me tue depuis des années à expliquer que la progression du Front National, dans les territoires ruraux comme celui où j’habite en Bourgogne, n’a rien à voir avec je ne sais quelle montée du racisme, mais qu’elle est juste proportionnelle à la disparition des services publics et des médecins généralistes dans nos villages ! C’est exactement ce que démontre la route récente étude de l’IFOP commentée cette semaine dans le Figaro, Slate et quelques autres médias. Si seulement les dirigeants et journalistes politiques nationaux pouvaient enfin s’en convaincre et corriger, d'urgence, leurs a priori sur l’aménagement du territoire !

23/02/2016

La régression, c'est maintenant !

Donald-Trump.jpgVoilà ce qui arrive quand on arrête de lire des livres ! La politique, désormais, se passe de réflexion philosophique, de références historiques, de débat d’idées. L’époque est aux imprécations, aux insultes, à l'inculture et à la dérision. Voyez le succès de Donald Trump aux Etats-Unis, voyez les scores du FN en France. Voyez aussi la nostalgie pour le régime communiste en Russie, ou la thèse quasi officielle, en Pologne, selon laquelle Walesa était un sous-marin communiste. Voyez la diabolisation, chez nous, de tous ceux qui tentent de réfléchir librement à l’évolution de la société. Au feu, les livres d’histoire ! Au bûcher, les philosophes ! La régression, c'est maintenant !

10:37 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : trump, inculture, dérision, fn |  Facebook | | Lien permanent

31/01/2016

Les citations de la semaine

christiane-taubira.jpgVoici les trois plus belles citations de la semaine. Bravo à Laurent Ruquier qui a déclaré : "Si demain le FN passe, je prends mes cliques et mes claques, et je me tire. Je m'en fous, j'ai 53 balais, j'ai gagné ma vie, je n'ai pas de problème !" Félicitations au philosophe marxiste Alain Badiou, qui écrit à propos du terrorisme : "Ce ne sont pas les "barbares" qui ont déclaré une guerre, mais c'est l'Etat français qui est allé, à la remorque des firmes et quelquefois des Américains, se mêler à des affaires impériales bourbeuses et créer par-là même cette situation". Hollande, assassin ! Enfin, la palme revient à Christiane Taubira pour son tweet définitif : "Parfois résister c'est rester, parfois résister c'est partir". Définitif, je vous dis.

18:16 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : ruquier, taubira, badiou, fn |  Facebook | | Lien permanent

19/01/2016

Ne faisons pas le jeu du FN !

3-singes.jpgLes débordements sexistes de Cologne rappellent, certes, que la culture majoritaire chez les migrants orientaux n’est pas la même que la nôtre… mais chut, il ne faut pas faire le jeu du FN ! Les attentats de ces derniers mois se réfèrent tous, à tort ou à raison, à l’Etat Islamique ou à l’islam tout court... mais attention à ne pas faire le jeu du FN ! L’insécurité dans laquelle vivent les juifs de France du fait de radicaux islamistes plus ou moins cinglés, est insupportable…. mais ne faisons pas le jeu du FN ! Bien sûr, on pourrait réfléchir, enquêter, confronter les points de vue, débattre, analyser, tirer des enseignements… mais cela ferait sûrement le jeu du FN !

17/12/2015

Jamais sans Marine

marine-le-pen.jpgQue les attentats de Daech aient profité électoralement au FN, c’est une évidence. Que le FN et Daech soient des organisations comparables, c’est une sottise. Que cette polémique pourrie monopolise l’attention des médias, c’est navrant. Il n’y a donc pas de sujet plus important, actuellement ? Je sais bien – je l’ai dit cent fois ici – que les journalistes préfèrent mettre Marine Le Pen au centre de l’actualité, audimat oblige, plutôt que d’y placer, par exemple, la lutte contre le chômage. Mais je croyais que le résultat des régionales leur avait ouvert les yeux. Je me trompais : cette semaine, c’est au premier qui invitera Marine Le Pen à "s’expliquer" à son micro, en espérant, bien sûr, provoquer une nouvelle polémique imbécile !

09:43 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : le pen, médias, fn, audimat |  Facebook | | Lien permanent

15/12/2015

Au diable, les électeurs du FN !

FN.jpgAllez, à droite comme à gauche, l’objectif, c’est 2017 ! On a déjà oublié le vote FN des régionales. On a déjà oublié ces 6 millions de compatriotes incultes et pas fréquentables, ces sans-diplôme et ces sans-grade, ces grossiers personnages qui ont exprimé leur angoisse d’être bousculés dans leur mode de vie – à tort ou à raison – par des populations venues d’ailleurs. Que répondre, dans ma petite commune rurale, à ces 46,05 % d’électeurs du FN qui voudraient qu’on les aide, qu’on leur explique, qu’on les consulte, qu’on les rassure ? Que dire à ces citoyens un peu perdus qui demandent qu’on les respecte pour ce qu’ils sont, et non pour ce qu’on voudrait qu’ils deviennent ?

10:00 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : fn, régionales, peuple |  Facebook | | Lien permanent

14/12/2015

Vaincu par la "race blanche" ?

Claude_Bartolone.jpgLes résultats contrastés du scrutin, hier soir, ont fait oublier la campagne électorale et ses dérapages révélateurs. Il faudra pourtant revenir sur les propos de Bartolone, quatrième personnage de l’Etat, qui accusa son adversaire LR-UDI-Modem de "défendre Versailles, Neuilly et la race blanche". Façon Morano, mais en pire. C’est bien plus grave que de promettre, comme le premier ministre, la "guerre civile" en cas de victoire du FN ! La France serait-elle donc coupée en deux, entre la "race blanche" et une population… métissée ? Les socialistes feraient peut-être bien de réfléchir avant de reconduire Bartolone au perchoir, comme on s’y attend, sous les applaudissements des caciques du PS !

10/12/2015

Une terrible responsabilité

Montel.jpgLes socialistes de Bourgogne-Franche-Comté ont donc pris une terrible responsabilité en refusant de se désister alors qu’ils sont bel et bien arrivés, dimanche, en troisième position. Bien sûr, on connaît la chanson, on l’entend déjà : si le FN emporte la région, ce sera la faute à Sarkozy, à Sauvadet, au Medef, à la droite, aux autres, comme d’hab ! Mais l’écume politicienne retombée, l’histoire retiendra que le PS local, tétanisé à l’idée de ne pas retrouver ses petits fauteuils régionaux, a joué à quitte ou double l’avenir d’une magnifique région qui ne méritait pas cela et qui, d’un coup, risque de perdre une grande part de son attractivité. A moins qu’un miracle, d’ici dimanche, nous épargne un tel gâchis ?