Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/10/2021

Pétain : deux poids, deux mesures ?

838_000_arp2405290.jpgQue mes confrères journalistes passent leurs journées à contester les propos d’Eric Zemmour sur Pétain, cela est légitime : on ne touche pas impunément à l’histoire de France. Mais que les mêmes journalistes soient absolument muets sur le sujet quand ils interviewent un autre candidat aux présidentielles, le dénommé Fabien Roussel, chef d’un parti (le PCF) qui fut clairement et concrètement allié à Hitler et Pétain pendant les deux premières années de la guerre et de l’occupation (d’août 1939 à juin 1941), cela me plonge dans la perplexité. Qu’est-ce qui justifie qu’il y ait à ce point, dans les médias, en matière d’histoire de France, deux poids et deux mesures ?

01/07/2021

Cette lueur qui monte à l'Est...

000_9df36x_1.jpgLe centenaire de la fondation du Parti communiste chinois a été célébré de façon fort martiale, ce jeudi 1er juillet, à Pékin. L’organisation politique la plus puissante de la terre, qui assume totalement son passé maoïste et ses dizaines de millions de victimes, n’a pas mâché ses mots à l’égard des "impérialistes", c’est-à-dire des Occidentaux. Ce qui, franchement, donne le frisson. Curieusement, je n’ai pas entendu réagir Fabien Roussel, l’homme qui va représenter aux élections présidentielles le Parti communiste français. Lequel a fêté son centenaire le 25 décembre dernier... dans l’indifférence générale !

17:45 Publié dans Blog | Tags : communisme, pcf, chine, roussel | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/06/2021

Gauche-droite, le retour !

reg-bourgogne.jpgLe recul sensible du RN et la sévère défaite des macronistes, dimanche, ont provoqué un phénomène inattendu : le retour du clivage droite-gauche ! Ainsi, chez moi, en Bourgogne-Franche-Comté : dès lors que le dénommé Odoul (RN) a perdu toute chance de gagner et que la liste Thuriot (LREM) est largement derrière tout le monde, les électeurs auront à départager Marie-Guite Dufay (gauche unie, y compris EELV et PCF) et Gilles Platret (droite républicaine classique). Comme au bon vieux temps. Dans cette perspective, que Macron ait exigé de sa liste archi-battue qu’elle se maintienne au nom du "en même temps" n’a aucune importance. Gauche ou droite ! Tout le reste est littérature.

11/05/2021

Le PCF, quelle histoire ?

21562641lpw-21606258-article-fabien-roussel-jpg_7875140_1250x625.jpgEntendu ce matin sur BFM-TV un certain Fabien Roussel qui va incarner le grand retour du Parti communiste français sur la scène électorale. Problème : en 30 minutes d’interview, il n’a pas cité une seule fois les noms de Marx, Lénine, Staline, Thorez ou Marchais. Il n’a pas fait la moindre allusion au communisme, au KGB, au Goulag, à la Terreur rouge, à l’alliance avec les Nazis en 1939-41, au Mur de Berlin et même à l'Union de la gauche en 1981. Rien, pas une allusion, que dalle, nitchevo ! Un siècle d’histoire (et quelle histoire !) rayé comme ça, hop, d’un trait de plume ! Il incarne quoi, exactement, le type ?

28/12/2020

Les cent ans du PCF

pcf.jpgSauf erreur de ma part, il semble qu’aucune télé, aucune radio, aucun journal n’ait rappelé, en ce jour anniversaire de la fondation du Parti communiste français, la liste hallucinante des innombrables aberrations, horreurs, crimes et trahisons qui ont jalonné les cent ans de ce parti – dont les dirigeants sont toujours reçus dans les médias français sans réserve ni critique. Pourtant, en étant un des rares PC européens à refuser de changer son nom après la chute du grand frère soviétique en 1991, le PC français a bel et bien décidé d’assumer son passé terroriste, stalinien, hitlérien, antidémocratique et totalitaire… Mais chut, silence, motus : du passé faisons table rase !

00:03 Publié dans Blog | Tags : pcf, communisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/11/2020

Il n'y a pas que la santé dans la vie...

soiree-electorale-lfi.jpgPendant la pandémie, la politique continue. Loin du dramatique embouteillage des hôpitaux et des innombrables faillites de TPE-PME, il y a des gens qui, obnubilés par les présidentielles de 2022, nous font délicieusement oublier le réel. Vous avez vu que Jean-Luc Mélenchon, l'autre jour, a grillé la politesse à ses rivaux de LFI et, au passage, aux écolos ? On s’est tous demandé, bien sûr, si les communistes du PCF allait le soutenir : non, a répondu leur chef, un certain Fabien Roussel, qui a été lui-même démenti par certains de ses camarades, dont un député de Seine-St-Denis nommé Peu, favorable à Mélenchon. C’est dingue, non ? Elle est pas belle, la vie ?

22/01/2020

Les orphelins du communisme

le Point.jpgIl aura donc fallu 45 jours de grèves violentes, suicidaires et terriblement couteuses pour que les grands médias parisiens commencent – enfin – à s’interroger sur la CGT, ce syndicat radical ultraminoritaire,  orphelin du marxisme-léninisme, dont le but principal, depuis toujours, est de détruire la société capitaliste ! Et voilà qu’on reparle de la Charte d’Amiens en 1906 (la Charte de quoi ?) qui fit de la CGT un syndicat révolutionnaire (ouh la la, quel mot étrange), de la rupture CGT-CGTU après le Congrès de Tours (Lénine, connais pas) et de sa récupération en 1945 par un PCF alors 100 % stalinien (100 % quoi ?). Ah ! Si on pouvait à nouveau étudier l’histoire à l’école !  

10:18 Publié dans Blog | Tags : cgt, communisme, pcf, grèves | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/01/2020

Les chiffres qu'on ne cite jamais

grand-et-petit.jpgAllez, on se pose et on médite deux minutes sur quelques chiffres qu’on n’entend pas beaucoup dans les débats télévisés. 1) La CGT représente 2,6 % des travailleurs français. 2) Aux élections de 2019, les gilets jaunes ont remporté 0,5 % des voix. 3) Les communistes représentent, en France, 2,5 % de l’électorat. 4) Depuis Noël, la grève des transports ferroviaires a concerné moins de 5 % des salariés de la SNCF. 5) Au plus fort du mouvement social, 99,9983 % des Français ne faisaient pas grève. 6) Aux élections présidentielles, Macron a été élu par 20.743.128 citoyens français. 7) Un dernier, pour la route : dans notre monde hostile et brutal, la France représente un peu moins de 0,9 % de la population…

10:26 Publié dans Blog | Tags : grèves, cgt, pcf, sncf, gilets jaunes | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/01/2020

C'est la lutte finale...

drapeau pcf.jpgRéveillé ce matin, sur Europe 1, par un adjoint d’Anne Hidalgo nommé Ian Brossat annonçant, sans rire, que "la très grosse majorité des syndicats" (sic), "les Français" (sic) et "les salariés" (sic) allaient poursuivre le mouvement de grèves pour exiger le retrait de la réforme des retraites. Ledit Brossat est un des dirigeants du Parti communiste français, qui a remporté 2,49 % des voix aux dernières élections. Digne héritier de Lénine et Staline (son grand-père était un officier du GRU), il a évidemment le droit de prôner la dictature du prolétariat. Mais quand il parle au nom "des Français" ou "des salariés", il ne serait pas un tantinet excessif, le camarade en lutte ?  

07/01/2020

Un petit problème de représentativité

CGT-et-PCF-condamnés.jpgSi 97 % des travailleurs, en France, n’adhèrent pas à la CGT, il doit y avoir une raison. De même, si 97 % des électeurs français ne votent pas pour le Parti communiste français, ce n’est pas dû au hasard. Le problème, c’est que le blocage des transports, depuis un mois, est orchestré par un gars, Laurent Brun, qui est à la fois secrétaire de la CGT-Cheminots et militant du PCF. Le type est radicalement opposé à toute réforme des retraites, et son objectif est la destruction de la société capitaliste. C’est son droit. Mais on n’oublierait pas, parfois, dans cette affaire, les 97 % de gens qui pensent autrement ?

11:56 Publié dans Blog | Tags : cgt, pcf, grèves, syndicats, partis | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

04/05/2019

Hollande : l'avenir, c'est Brossat !

Brossat.jpgAinsi, l’ancien président François Hollande trouve que Ian Brossat, tête de liste du Parti communiste français (PCF) aux européennes, "a de l’avenir". Bigre ! Ian Brossat, le petit-fils de l’agent du KGB Marcus Klingberg, avenir de la gauche française ? Personne n’a donc dit à Hollande que la liste Brossat aux prochaines européennes peinait à atteindre les 2 % dans les sondages ? Franchement, qu’on puisse parler d’avenir à propos d’un des derniers héritiers directs de Lénine, Trotski, Staline, Beria, Mao, Thorez, Pol Pot, Marchais, Brejnev, Ceausescu, Castro, Chavez et Kim Jong-un, voilà qui laisse un peu rêveur…

03/01/2019

Le bon vieux temps du PCF

Couv-simpl-jpg.jpgQuand j’étais étudiant, on apprenait que le Parti communiste exerçait, en France, une fonction "tribunicienne". Explication de texte : ses militants endiguaient la colère des petites gens, ses porte-parole l’exprimaient dans les meetings, ses élus la relayaient dans les médias et ses dirigeants la transformaient en une force électorale. Le PCF n’a pas été remplacé, on finirait presque par le regretter. Car les prolétaires en colère, aujourd’hui, ne savent plus ni écrire un tract, ni formuler une revendication, ni élire un délégué, ni organiser une manif. Georges Marchais, reviens ! La lutte finale tourne en eau de boudin !

26/03/2018

Les trois tournants de mai 68

mai 68.jpgPassionnant, le doc de Patrice Duhamel sur mai 68, hier soir, sur France 5. Il a permis de mieux comprendre, en trois épisodes, en quoi le mouvement étudiant, à force de scander les noms de Mao, Trotski, Ho Chi Minh et Guevara, était voué à finir dans la violence en l’absence de tout débouché politique concret ; en quoi la CGT et le PCF, paniqués par le risque d’anarchie, ont confisqué l’événement dès le début de la grève générale ; et en quoi de Gaulle, in extremis, a gagné une incroyable partie de poker qui lui vaudra, de la part des Français, une majorité absolue au Parlement. Un beau moment d’histoire !

00:23 Publié dans Blog | Tags : mai 68, de gaulle, pcf, cgt | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/01/2018

Mieux vaut en rire !

rire.jpgTristounette, la vie politique ? Parfois désopilante, aussi ! Je lis par exemple que Christophe Castaner, patron du parti LREM, plaide, à l’approche des européennes de 2019, pour un "renouvellement" (sic) allant "de Cohn-Bendit à Juppé" ...qui auront tous les deux 74 ans ! Je lis aussi que dans sa déclaration de patrimoine, la facétieuse Nicole Belloubet, ministre de la Justice, a "oublié" (sic) deux appartements à Paris et une maison dans l’Aveyron. Rigolo, non ? Je lis enfin que le porte-parole du Parti communiste, Olivier Dartigolles, ne supporte pas l’ "archaïsme" et l’ "autoritarisme" (sic) du président Macron ! Géant ! Quand on a des politiciens aussi drôles, on n’a pas besoin d’humoristes…

 

00:30 Publié dans Blog | Tags : politique, humour, pcf | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/01/2017

Le patriotisme confisqué

pcf patriote.jpgPourquoi la France a-t-elle tant de mal à se définir (identité, culture, idées, histoire) dans le grand vent de la globalisation ? Parce que le Parti communiste n’est plus là, avec ses 30 % des voix, son appareil militant, ses dizaines d’associations et ses 70 journaux, pour défendre la "renaissance française", la Marseillaise et le drapeau tricolorecomme il le faisait dans les années 50, dressé sur ses ergots contre "l’impérialisme américain". Ce patriotisme-là, populaire, massif, viscéral, antieuropéen, c’est le FN qui l’a repris à son compte, un demi-siècle plus tard, et qui en a fait son fonds de commerce. Faudrait-il donc être coco ou facho pour être patriote ?

00:38 Publié dans Blog | Tags : patriotisme, france, nation, pcf, fn | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/11/2016

"Laissez la place !"

hue.jpgRobert Hue était vendredi à Sens, dans mon département, pour dédicacer son nouveau livre. Robert qui ? Hue ! L’ancien secrétaire de Georges Marchais, pas antipathique au demeurant, est l’homme politique le plus inutile de France. L’ancien patron du PCF n’est même plus communiste, c’est dire ! Bon, à voir le titre de son livre, on constate qu’il a gardé un peu de lucidité, puisqu'il a intitulé son opus : "Laissez la place !". Les mauvaises langues disent que cet éminent sénateur du Val d’Oise (eh oui) aurait été plus crédible en appliquant, depuis longtemps, cet excellent conseil à lui-même ! Ben oui, mais, ho, faut bouffer, camarade !

12:07 Publié dans Blog | Tags : pcf, hue, communiste | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/06/2016

Après les cocos, les tutus !

dijon-le-siege-du-parti-communiste.jpgChangement de propriétaire ! Il y a des opérations immobilières qui en disent long sur l’évolution de notre société. En Côte d’Or, où il est réduit à sa plus simple expression, le Parti communiste a fini par vendre son siège, place Abbé-Chanlon, à Dijon : ce bâtiment de 200 mètres carrés ne servait plus à rien. Le repreneur est une prof de danse qui va y réaliser un centre de formation artistique avec, notamment, une scène de théâtre. Carolyn Carlson plutôt que Georges Marchais, j’achèèèèèète ! En plus, les vieux cocos locaux ne seront pas complètement dépaysés : on continuera, dans cet endroit, à faire des ronds de jambe et à jouer la comédie !

11:34 Publié dans Blog | Tags : pcf, dijon, danse | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/04/2015

Le progrès, c'est hier !

tract-PC-70.jpgEn comparant le programme de Marine Le Pen à "de vieux tracts du PC des années 70", dimanche, sur Canal +, François Hollande a commis une bourde politique, c’est sûr, mais il a aussi proféré une désolante évidence : c’est la même propagande franchouillarde, en effet ! Voir s’offusquer tous les dinosaures de la gauche archaïque – les Pierre Laurent, Jean-Luc Mélenchon, Charles Fiterman, etc – montre bien dans quel passé vit toute une partie de la classe politique qui, un comble, se dit "progressiste" ! Si tous ces messieurs-dames voulaient bien se donner la peine d'entrer dans le XXIe siècle...

10:34 Publié dans Blog | Tags : progrès, pcf, fn, hollande, mélenchon | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

26/01/2015

Grèce : l'Europe paiera !

Alexis-Tsipras.jpgJ’ai du mal à partager l’espèce de fascination qui a gagné nombre de commentateurs après la victoire électorale d’Alexis Tsipras en Grèce. D’abord, l’enthousiasme à son endroit de Pierre Laurent (PCF) et de Marine Le Pen (FN) devrait rafraîchir un peu, me semble-t-il, les éditorialistes. Ensuite, il y a un détail qui a dû échapper à certains : contrairement au Vénézuéla d’Hugo Chavez, la Grèce n’a pas de pétrole pour financer plein pot les promesses de son nouveau démagogue. Mais bon. Tout le monde a l’air de s’entendre pour dire que tout cela n’est pas tragique puisque "l’Europe paiera". Et comme chacun sait, l'Europe, c'est les autres !

 

11:50 Publié dans Blog | Tags : grèce, tsipras, europe, dette, pcf | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

14/12/2014

Mais à quoi sert M. Hue ?

Robert-Hue.jpgPar trois fois, le Bien public a annoncé la venue à Dijon, cette semaine, de Robert Hue. Rappelons aux plus jeunes que cette éminente personnalité fit toute sa carrière politique dans l’ombre de Georges Marchais auquel il succéda à la tête du PCF en 1994. Il siège depuis 2004 au Sénat où il a quitté, en 2012, le groupe communiste. Il anime aujourd’hui le Mouvement des progressistes, dont il est à peu près le seul membre. Cohérent, il déclare "n’être candidat à rien". Un revenu très confortable, une retraite en or massif : la République est bonne fille avec les gens qui, comme M. Hue, sont totalement et absolument inutiles.

17:00 Publié dans Blog | Tags : hue, pcf, sénat, marchais | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |