Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/01/2022

Quitter l'OTAN ? Quitter le Mali ?

C_DANS_LAIR.jpgNous étions 800.000, hier soir, sur la 5, à regarder le "C dans l’Air" spécial présidentielle sur la politique étrangère. Face à Caroline Roux et aux excellents Pierre Servent et Vincent Hugeux, Eric Zemmour exposait pour la première fois sa vision – radicale, mais très gaulliste – de la politique internationale de la France : OTAN ou pas OTAN ? Quitter ou non le Mali ? Parler avec la Chine ? Questions vitales ! Or ce lundi matin, loin de ces sujets compliqués, toutes les chaines de télé saturaient leurs écrans avec cette problématique essentielle : Gilbert Collard a-t-il trahi Marine Le Pen en rejoignant le camp Zemmour ?

11:24 Publié dans Blog | Tags : zemmour, médias, diplomatie, otan | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/12/2021

Présidentielle en vue...

Zem.car.jpgLa désignation de Valérie Pécresse comme candidate de la droite républicaine, le discours de Jean-Luc Mélenchon ce dimanche et, plus encore, l’impressionnant meeting d’Eric Zemmour à Villepinte ont sonné le véritable début de la campagne présidentielle de 2022. D’un coup, ce soir, hop, on a oublié les trois mois d’hystérie médiatique pendant lesquels les chaînes d’info ont saturé leurs écrans de faux sujets, de vains débats et de polémiques inutiles. L’audience, toujours l’audience ! Et qu’importe si le résultat a été de porter un certain Eric Zemmour à plus de 15 % dans les sondages…

19/11/2021

TV : l'audience en chute libre ?

morning-glory-eric-zemmour-dit-merci-aux-chaines-dinfo-85327-103c54-9380ee-0@1x.jpgVu dans le Figaro les statistiques de Médiamétrie sur la consommation TV des Français… qui est en chute libre ! Après la forte hausse de la courbe lors du confinement de 2020, c’est la dégringolade : en octobre, les Français ont regardé la télé entre 30 et 50 minutes de moins chaque jour (soit entre 15 % et 25 % de baisse du temps d'écoute), selon les catégories, que les années précédentes ! Les experts se perdent en conjectures. Apparemment, aucun ne se pose la question qui tue : et si la télévision, en cette étrange période d’hystérie politico-sécuritaro-zemmourienne, était, tout simplement, moins attrayante qu’avant ?

01/11/2021

Hidalgo : la dernière cartouche ?

anne-hidalgo-0@1x.jpegDepuis une petite dizaine d’années, être de gauche, c’est dire du mal d’Eric Zemmour. Anne Hidalgo n’a pas dérogé à cette règle fondamentale, hier, sur LCI. Ses propositions démagogiques (doubler le salaire des profs, abaisser le droit de vote à 16 ans, etc) n’étant prises au sérieux par personne, la quasi-totalité de la province excluant de voter pour une maire de Paris aussi calamiteuse dans sa propre ville, il ne lui restait plus, pour éviter le naufrage, qu’à retourner à la vieille doxa de la gauche militante et à s’exclamer, péremptoire : "Zemmour est un guignol !" Pas sûr que cela lui fasse gagner la présidentielle…

20/10/2021

Encore 174 jours à tenir !

Z-arme.pngEncore 174 jours à tenir ! Les chaines d’info, vent debout depuis sept semaines, enchaînant polémiques artificielles et castagnes lamentables, commencent à s’essouffler. Heureusement, aujourd’hui, le non-candidat Eric Zemmour a fait joujou avec une arme, en visitant je ne sais quel salon, en la pointant en rigolant vers la meute des journalistes qui le suivent partout. Un gag de potache, pas très malin, certes, mais de portée infinitésimale. Sauf pour les télés qui ont monté aussitôt en neige une affaire gigantesque, un scandale insupportable ! Etonnez-vous que demain, Zemmour gagne encore un point dans les sondages…

16/10/2021

Panique chez les éditeurs !

5edeb0d44c2f9_maxpeopleworld846505.jpgC’est la panique chez les éditeurs. Des auteurs aussi performants que Kilian Mbappé, Eric Zemmour, Riad Sattouf et Joël Dicker ont inauguré, cette année, une tendance assassine : celle d’éditer eux-mêmes leurs livres – et d’empocher, en sus des 10 à 15 % du prix du livre correspondant à leurs droits d’auteur, les 20 à 25 % qui reviennent à la maison d’édition (soit, en moyenne, 5 euros par livre). Première victime, les éditions De Fallois, qui ont fermé cette semaine. Beaucoup de grands éditeurs vivent d’abord de quelques stars. Si tous les auteurs de best-sellers commencent à s’éditer eux-mêmes, attendez-vous à une hécatombe…

10:27 Publié dans Blog | Tags : édition, zemmour, mbappé, livres | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/10/2021

Pétain : deux poids, deux mesures ?

838_000_arp2405290.jpgQue mes confrères journalistes passent leurs journées à contester les propos d’Eric Zemmour sur Pétain, cela est légitime : on ne touche pas impunément à l’histoire de France. Mais que les mêmes journalistes soient absolument muets sur le sujet quand ils interviewent un autre candidat aux présidentielles, le dénommé Fabien Roussel, chef d’un parti (le PCF) qui fut clairement et concrètement allié à Hitler et Pétain pendant les deux premières années de la guerre et de l’occupation (d’août 1939 à juin 1941), cela me plonge dans la perplexité. Qu’est-ce qui justifie qu’il y ait à ce point, dans les médias, en matière d’histoire de France, deux poids et deux mesures ?

29/09/2021

Un journaliste face à la presse

index.jpgIl y a quelque chose d’ambigu dans le traitement du phénomène Zemmour par les journalistes politiques – qui, pour beaucoup, le connaissent depuis vingt ou trente ans. Je vois sur LCI Jean-Michel Aphatie (ex-RTL) et Olivier Mazerolle (ex-RTL) se disputer sur le cas Eric Zemmour (ex-RTL) ; je vois sur CNews Joseph Macé-Scaron (ex-Figaro) et Anne Fulda (du Figaro) analyser les propos d'Eric Zemmour (ex-Figaro), etc. Cette proximité parfois ancienne, rarement mentionnée à l’antenne, renforce le sentiment confus que la politique est un petit monde d'initiés, fermé sur lui-même – loin, très loin des problèmes quotidiens des électeurs…

27/09/2021

Trois jours sans Zemmour

eric-zemmour-le-22-avril-2021-a-paris_6312392.jpgJ'ai passé trois jours sans ouvrir un journal, sans regarder la télé. Ce matin, je reprends contact avec les médias : Zemmour, Zemmour, Zemmour ! Lequel lance chaque jour un thème nouveau repris aussitôt, massivement, par toute la presse : les prénoms français, les délinquants mineurs, les immigrés en prison, les prestations sociales allouées aux étrangers, les relations avec la Hongrie, etc. Pendant que Marine Le Pen se ratatine, que la gauche s’effondre en silence et que la droite républicaine se noie dans ses petits micmacs procéduriers : étonnez-vous que la campagne présidentielle, demain, porte sur les sujets fixés, balisés et cadrés par Eric Zemmour !

19/09/2021

Le CSA roule-t-il pour Zemmour ?

image.jpgEt si les juges du CSA faisaient secrètement campagne pour Eric Zemmour ? Depuis qu’ils l’ont privé de sa tribune sur CNews, Zemmour est partout, du matin au soir, invité par toutes les autres chaines, interviewé dans tous les journaux ! Résultat, alors qu’il n’est pas candidat, il est déjà à 11 % dans les sondages ! Voyez comme tous ceux qui le boycottaient se bousculent désormais pour le rencontrer devant la moindre caméra, comme Jean-Luc Mélenchon aujourd’hui même ! L’hystérie médiatique déclenchée par la très contestable décision du CSA, est pathétique. On se demande s’il faut en rire ou en pleurer…

14/09/2021

Il n'y a pas de prénoms "français"

5c92c568240000b400c6f915.jpegLe débat sur les prénoms "français" lancé par Eric Zemmour et repris goulument par l’ensemble des médias, est complètement insensé. Parce qu’il n’y a pas de prénoms français : il y a des prénoms judéo-chrétiens, d’origine biblique, qu'on a donnés pendant des siècles à 99 % des bébés européens... et les autres ! Que le regain de prénoms islamiques provoque le débat, on peut en discuter. Mais en quoi s’appeler Magda, Antoni, Marcin, Anna, Jozef, Johnny, Mary, Ewa, Giovanni, Franck, Helen, Nikos, Julian, Nathan ou Bartolomeo poserait-il, en France, le moindre problème ? Ce sont tous des prénoms tirés des Evangiles !

28/03/2021

Il y a racisme et racisme

pulvar.jpgImaginez qu’Eric Zemmour explique à la télé que des réunions syndicales réservées aux blancs puissent accueillir des noirs à condition que ceux-ci se taisent ! C’est exactement ce que vient de dire Audrey Pulvar sur BFM-TV pour justifier les positions de l’UNEF de Grenoble. L’ex-journaliste, tête de liste aux régionales en Ile-de-France, est donc prête à tolérer certaines formes de racisme pour  préserver ses chances d’une alliance électorale avec les extrémistes d’EELV. Elle n’avait donc jamais appris, quand elle était journaliste, que la ségrégation raciale, en France, était un délit ?

10:18 Publié dans Blog | Tags : racisme, eelv, unef, zemmour, pulvar | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/10/2020

Censurer Eric Zemmour ?

juif Zemmour.jpgJe ne supporte pas la tonitruante campagne menée dans les médias contre Eric Zemmour – dont je ne partage pas, tant s’en faut, nombre d’analyses. Qu’à la suite de militants extrémistes, séparatistes ou racialistes, des journalistes (!!!) exigent de censurer un autre journaliste pour ses propos excessifs ou dérangeants, cela me dépasse. Que Le Monde, France Inter ou Libé veuillent "reproduire un certain nombre de censures dans l’espace public pour que les opinions justes prennent le pouvoir sur les opinions injustes", comme dit le sociologue Lagasnerie, cela me désespère. Moi, j’en suis resté à "Je ne suis pas d’accord avec ce que vous dites, mais je me battrai jusqu’à la mort pour que vous ayez le droit de le dire !" A mon âge, on ne se refait pas.

25/11/2019

Etre de gauche en 2019

parti-socialiste.jpgQue reste-t-il de la gauche aujourd’hui ? A observer attentivement l’arène politique, à suivre les grands débats de l’heure, à lire trois ou quatre journaux par jour, je suggère une réponse. Etre de gauche, aujourd’hui, c’est dire du mal d’Eric Zemmour. A la télé, dans un meeting ou sur les réseaux sociaux, on dézingue - avec virulence - ce polémiste dont, en général, on n’a jamais lu une ligne. Et puis on reprend un verre, la conscience en paix. Est-ce stigmatiser mes amis de gauche que de leur faire remarquer qu’aller distribuer l’Huma à 5 heures du mat’ à la porte des usines, naguère, cela avait un peu plus de gueule ?

17/10/2019

Bâillonner, censurer, interdire...

Zemmour_Sifaoui-a0f81.jpgJe n’en peux plus de tous ces gens qui, au lieu de combattre les opinions d’Eric Zemmour, veulent l’interdire d’antenne. Surtout ses propres confrères : quand des journalistes veulent faire taire un autre journaliste, ils portent un mauvais coup à la liberté d’expression. Voltaire, reviens, ils sont devenus fous ! Dans une bulle médiatique monocolore qui ignore superbement toute une partie de la population, Zemmour exprime des opinions partagées par de nombreux Français (d’où ses scores à la télé et ses ventes de livres) qui ont le droit, eux aussi, de penser ce qu’ils veulent. Bâillonner, censurer, interdire, c’est toujours une régression.

03/02/2016

Sarko fait un carton

LIVRE-SARKOZY.jpgJe lis dans Livres Hebdo que le livre de Nicolas Sarkozy La France pour la vie, lancé le 25 janvier chez Plon, s’est déjà écoulé à 67 725 exemplaires. Au grand dam de tous ses rivaux en librairie, de droite et de gauche, dont certains – comme Cambadélis ou Valls – peinent à dépasser la barre des 500 exemplaires vendus ! Je ne juge pas le fond, je ne l'ai pas lu, je constate. Cela me rappelle les scores fabuleux des livres d’Eric Zemmour et de Valérie Trierweiler. La règle est désormais bien établie : plus les journalistes parisiens dézinguent, brocardent ou déconseillent un livre à la télé, plus il se vend dans le pays réel !

16/03/2015

Lire ou haïr, il faut choisir

zem-ruq.jpgJ’ai fait un rêve. J’ai rêvé que tous les animateurs télé qui crachent sur Eric Zemmour, qui font applaudir le public en l’insultant, qui le condamnent sur la foi de bribes d’interviews tronqués, se mettaient… à lire son livre ! Oui, je sais, un livre, c’est lourd, c’est du texte, c’est compliqué, il n’y a pas d’images, on n’éructe pas, on ne zappe pas, ce sont des raisonnements, des démonstrations, il faut y consacrer du temps, le poser, le reprendre, parfois aller chercher un mot dans le dictionnaire, réagir, réfléchir, relire un passage, nuancer un jugement, formuler une critique, puis une autre… Pffui ! C’est vrai, la haine, c’est plus facile.  

 

27/02/2015

Les réacs, au goulag !

lePoint.JPGJe suis atterré quand j’entends la Nouvelle Edition de Canal + consacrer vingt minutes, hier, sans rire, à l’urgence de "lutter" contre les "réacs". Comment réduire au silence ces dangereux individus que Le Point met en Une le même jour, les Finkielkraut, Luchini, Zemmour, Ferry, Reynié, Baverez et autres Bellamy ? Moi, vous me connaissez, je conseillerais plutôt de lire ce qu’écrivent ces auteurs, qui ne sont pas exactement des néo-nazis ! Ce serait plus sain que de s’obstiner aveuglément à "avoir tort avec Robespierre, Marx, Lénine, Staline, Mao, Khomeiny, plutôt qu’avoir raison avec Camus", comme dit Michel Onfray, le facho bien connu.

23/12/2014

Interdire ou contredire ?

zemmour.jpgJ’entends les arguments des uns et des autres, et je m’en tiens à un principe : virer un journaliste pour ses opinions, c’est toujours un recul de la démocratie. Surtout quand c’est sur l’injonction du parti au pouvoir. Interdire au lieu de contredire, c’est un aveu de faiblesse observé sous toutes les dictatures. En France, s’il y a excès, c’est aux lois et aux juges de le dire. Les Jean-François Kahn, Michel Onfray, Pascal Bruckner, Nicolas Domenach et autres Daniel Cohn-Bendit ont raison de le rappeler avec force. Je note aussi avec tristesse, sur ce sujet, le silence assourdissant d’Aymeric Caron, Audrey Pulvar et autres grands donneurs de leçon…

20/12/2014

Censure à la télé : à qui le tour ?

zemmour-domenach.jpgLa décision d’I-Télé de supprimer son débat hebdomadaire "Ça se dispute" entre Eric Zemmour et Nicolas Domenach est un gravissime recul de la liberté d’expression en France, pays qui prétendait faire de celle-ci un principe fondamental. La vraie question qui se pose, maintenant est : à qui le tour ? Qui sera le suivant ? Qui sera la prochaine victime de ce Berufsverbot à la française ? Alain Finkielkraut ? Elisabeth Levy ? Eric Brunet ? Yves Tréard ? Philippe Tesson ? Yves Calvi ? Luc Ferry ? Natacha Polony ? Et si on supprimait, plutôt, tous les débats à la radio et à la télé ? C'est grave, docteur ? Oui, c'est très grave...