Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/09/2017

Liberté d'expression : attention, danger !

elise-lucet.jpgJugement le 7 novembre, on passe à autre chose. A-t-on bien vu l’enjeu colossal du procès intenté par l’Etat azerbaïdjanais à Elise Lucet et Laurent Richard, de Cash Investigation, pour avoir osé qualifier ce pays, dans un reportage, de "dictature" ? Imaginez une seconde que le juge donne raison au plaignant ! Imaginez la jurisprudence ! Dans cette hypothèse, tout journaliste, tout éditorialiste, tout polémiste français sera systématiquement attaqué et réduit au silence par la Corée du Nord, le Venezuela, Donald Trump, le gouvernement turc, Bachar El Assad ou l’Etat algérien ! Sans parler de tous les lobbys, les militants, les extrémistes et les cinglés de tous bords ! Terrifiant !

16/10/2015

Sale temps pour la liberté d'expression !

verdier.jpgJe ne connais pas Philippe Verdier, le Monsieur Meteo de France 2. Je n’ai pas lu son livre Climat Investigation. Je ne sais pas s’il a raison ou tort de dénoncer, seul contre tous, le consensus général sur le réchauffement climatique. Mais je suis terrifié à l’idée que France Télévisions pourrait licencier un de ses journalistes, après l’avoir mis à pied, parce qu’il a exprimé des idées dans un livre. Est-ce l'approche de la conférence COP21 sur laquelle François Hollande a fondé tant d’espoirs, qui rend nerveux nos dirigeants ? Si ce qu'écrit Philippe Verdier dérange, il convient de démonter ses arguments à la télé, dans des articles ou dans un livre, mais, bon sang, pas de le licencier !

25/05/2015

Les mots qui fâchent

mot.jpgLe Festival du Mot, à La Charité-sur-Loire, dans la Nièvre, a choisi ses deux "mots de l’année" pour 2015. Le jury a choisi "laïcité" et les internautes, "liberté d’expression". Pas mal. Cela vaut bien "frondeur", "selfie" ou "zadiste". Encore que ces deux mots ainsi consacrés laissent un peu perplexe : ce sont les deux termes tirés de l’actualité dont le sens prête le plus à polémique ! Personne ne s’entend sur leur définition ! Ainsi, la "liberté d’expression" est-elle sacrée au point qu’on peut, en son nom, offenser une religion comme l’islam ? Quant à la "laïcité", autorise-t-elle l’Etat à décréter la longueur des robes des jeunes filles ? Vous avez quatre heures.

20/12/2014

Censure à la télé : à qui le tour ?

zemmour-domenach.jpgLa décision d’I-Télé de supprimer son débat hebdomadaire "Ça se dispute" entre Eric Zemmour et Nicolas Domenach est un gravissime recul de la liberté d’expression en France, pays qui prétendait faire de celle-ci un principe fondamental. La vraie question qui se pose, maintenant est : à qui le tour ? Qui sera le suivant ? Qui sera la prochaine victime de ce Berufsverbot à la française ? Alain Finkielkraut ? Elisabeth Levy ? Eric Brunet ? Yves Tréard ? Philippe Tesson ? Yves Calvi ? Luc Ferry ? Natacha Polony ? Et si on supprimait, plutôt, tous les débats à la radio et à la télé ? C'est grave, docteur ? Oui, c'est très grave...

22/01/2014

Ces débats qui divisent...

NajatVB.jpgLa banalisation totale de l’avortement, votée hier à l’Assemblée, m’inquiète au moins sur un point : sanctionner de 2 ans de prison et 30.000 euros d’amende toute personne opposée à l’avortement qui continuerait à dire à une femme enceinte qu’elle "attend un enfant" et non "un fœtus", n’est-ce pas très dangereux, là encore, pour la liberté d’expression ? Marre de ces débats tronqués, simplistes, bâclés, politisés, antagonisés, instrumentalisés : n'y avait-il rien de plus urgent, cette semaine, que  déterrer la loi Veil de 1975, histoire de diviser profondément les Français, façon mariage gay, euthanasie, PMA, vote des étrangers, etc ?

18/01/2014

Taddeï viré de France 2 ?

taddéi.jpgJ’ai du mal à croire la nouvelle : l’émission Ce soir ou jamais de Frédéric Taddeï serait brutalement remplacée, sur France 2, par un nouveau talk-show animé par Alexandra Sublet. Si c’est confirmé, alors c’est une très mauvaise nouvelle pour la démocratie : c’était la dernière émission de télé où l’on pouvait dire ce qu’on voulait, y compris des horreurs, façon Michel Polac ! Et s’il est vrai que Taddéi est viré pour avoir tenu jusqu’au bout le discours de la liberté d’expression contre Manuel Valls et les chiens de garde de la police de la pensée rendus hystériques par le feuilleton Dieudonné, alors c’est très grave : affaire à suivre de près ! 

11/01/2014

Le silence de Taubira

 MbalaMbala.jpgLe plus fascinant, dans l’affaire Dieudonné, c’est l’assourdissant silence de Madame Taubira. Résumons-nous. Un militant islamiste nommé Mbala-Mbala, noir de peau et humoriste de métier, condamné à plusieurs reprises pour propos antisémites, n’a pas exécuté sa peine. La justice française n'ayant pas jugé bon de le poursuivre, c'est-à-dire de le mettre en prison, tout simplement, le ministre de l’Intérieur a décidé, de sa propre autorité, d’interdire son spectacle, au risque de violer la Constitution. Que la Garde des Sceaux, si prolixe sur ce terrain, n'ait rien à dire sur le sujet, voilà qui laisse pantois. L'affaire, en réalité, ne fait que commencer...