Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/06/2018

Macron chez le pape François

macron_pape_francois.jpgComme à chaque visite présidentielle au Vatican, j’observe de près la façon dont les médias couvrent l’événement. Et j’enrage de voir que la question la plus souvent posée par mes confrères est : Macron va-t-il à Rome pour séduire les catholiques français ? Ne peut-on pas considérer que le président de la France, cinquième puissance économique du monde, puisse échanger avec le pape, représentant d’une communauté de 1,3 milliard de fidèles disséminés sur toute la planète, sans que ce soit dans l’intention sordide de grignoter quelques voix, d'ailleurs très aléatoires,aux prochaines élections européennes et municipales ? Et si on prenait un tout petit peu de hauteur ?

10/04/2018

Medias : y a comme un problème

macron-bernardins.jpgVoulez-vous savoir ce qui fausse le débat public ? Hier soir, alors qu’Emmanuel Macron prononce son discours devant les évêques aux Bernardins, les chaînes d’info parlent d’autre chose, des zadistes, de la Sncf, etc – après tout, c’est un choix éditorial. Mais soudain, breaking news ! Jean-Luc Mélenchon a pianoté un tweet rageur et insultant, de quatre lignes, sur ce qu’a dit le "chanoine Macron" sur l’Eglise et l’Etat. Sans plus attendre, partout, les invités sont priés de réagir au tweet de Mélenchon. Et les voilà tous, experts, élus, journalistes, en train de commenter avec passion le long discours de Macron… qu’aucun d’entre eux, et pour cause, n’a écouté !

00:26 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : medias, laïcité, mélenchon |  Facebook | | Lien permanent

25/01/2018

Ni képi, ni kipa, ni idée, ni opinon, ni rien !

interdit,députés,laïcité,parlementL’abbé Pierre, qui fut député, doit se retourner dans sa tombe. En 2018, il serait interdit de soutane et de col romain ! Que le règlement de l’Assemblée nationale suggère le port de la cravate, ou déconseille celui de la burqa, on peut l’admettre. Mais qui et au nom de quoi, dans une République comme la nôtre, peut empêcher un élu du peuple souverain de porter des bottes de cheval ou un chapeau à plumes ? On a donc interdit aux députés, hier, toute tenue qui induirait "l’expression d’une quelconque opinion" (sic) au Parlement : stupéfiant oxymore ! Pourquoi pas, dans la foulée, interdire aux parlementaires l’adhésion à un parti politique ?

12/01/2018

Laïcité : une nouvelle religion ?

schiappa-valls.jpgEmmanuel Macron a raison : il ne faudrait pas que la laïcité devienne, pour certains, une sorte de religion d’Etat. Déjà, ses grands-prêtres – comme Manuel Valls mardi sur Europe 1 ou Marlène Schiappa dans son dernier livre – s’indignent qu’on puisse accoler à leur dogme un qualificatif quelconque : une laïcité positive, ou restrictive, ou ouverte, ou radicalisée, c’est un blasphème ! Et prétendre, comme Macron, que "la République est laïque, pas la société", mérite, à les entendre, le bûcher. A tous les intégristes de cette religion laïque, rappelons que la loi de 1905 leur assure la liberté de pratiquer leur culte à condition qu’ils ne troublent pas l’ordre public…

00:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : laïcité, valls, schiappa |  Facebook | | Lien permanent

09/01/2018

Laïcité : elles préfèrent la castagne !

laïcité,loi de 1905,Schiappa,anticléricalismePlus le président Macron tente d’apaiser le débat sur la laïcité, plus certains de ses ministres enveniment sciemment les échanges sur le sujet. C’est Frédérique Vidal qui déclare sur France 3 que la religion doit rester "uniquement dans la sphère privée". Ou sa collègue Marlène Schiappa qui explique, dans un livre militant, que la laïcité est "un combat politique contre les dogmes en tous genres" et, plus loin, que la laïcité "rend inéligibles les ministres des cultes", oubliant, sans doute, que l’abbé Pierre fut député de 1947 à 1951, tout comme le chanoine Kir de 1945 à 1967 ! Quelqu'un pourrait-il suggérer à ces deux éminences laïques de lire, une fois dans leur vie, la loi de 1905 ?

01/01/2018

Les personnalités de l'année

personnalités.jpgLes sondages, souvent, battent en brèche les certitudes des medias parisiens. Auriez-vous deviné, en regardant la télé ou en écoutant la radio, que les deux personnalités préférées des Français en 2017, d’après l’Ifop, étaient, à égalité, Emmanuel Macron… et le pape François ? Vous savez, le pape, à Rome, le chef d’une étrange communauté comptant 1,3 milliard de fidèles homophobes et fascisants qui sont autant de contrevenants présumés à la laïcité et dont il est fortement recommandé, dans les rédactions, de ne parler que le dimanche de Pâques et le jour de Noël et encore, sans évoquer la Résurrection ou la Nativité, on n’est jamais trop prudent !

31/12/2017

Dernier regard sur 2017

noel Langon.jpgL’année 2017 s'est terminée par un conte de Noël plutôt désolant. A Langon (Gironde), une petite centaine d’écoliers avaient été invités au cinéma Le Rio pour y voir le film d'animation américain "L'Etoile de Noël"… quand leurs institutrices, en pleine projection, ont découvert qu’il y était question de Marie et Joseph, de la naissance de Jésus dans une crèche, etc. Juste ciel ! Panique à bord ! Les enseignantes affolées ont aussitôt interrompu le film et, de toute urgence, évacué les enfants ! On imagine que le préfet du coin, le jour même, a installé une cellule de crise psychologique pour faire face au traumatisme de ces pauvres gosses…

10/12/2017

La laïcité, c'est ça !

johnny_madeleine_macron.jpgA tous les sectaires, les grincheux et les pinailleurs qui croient encore que la laïcité est un outil de lutte contre la religion, l’hommage populaire rendu à Johnny Halliday, hier, a apporté une réplique magistrale. Dans la foule des fans qui se pressaient autour de la Madeleine, rien ne distinguait ceux qui croient au Ciel et ceux qui n’y croient pas. Garant de la laïcité, le chef de l’Etat a parlé en dehors de l’église, et n’a pas béni le cercueil. Subtil mélange, très français, qui permet une émouvante cérémonie où chacun, selon ses convictions, est libre de prier, de méditer, de frapper dans ses mains au rythme des guitares ou de pleurer, tout simplement, l'ami disparu.

26/10/2017

Oui au pape, non à la croix !

jean-paul-ii-ploermel.jpgLe Conseil d’Etat a tranché. La municipalité de Ploermel, qui avait érigé en 2006 une statue de Jean-Paul II sur le territoire de la commune, devra retirer… non pas la statue elle-même, mais la croix qui la surplombe, qui contredit l’article 28 de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Il aura donc fallu onze ans pour que d’éminents juristes estiment qu’une croix exprime une intolérable "préférence religieuse", contrairement… à un pape ! Un peu ubuesque, non ? Et attendons que cet arrêt du Conseil d’Etat fasse jurisprudence : s’il faut retirer la croix de toutes les statues représentant des personnages religieux, on n’est pas rendus !

16/09/2017

Un sacré Tour d'Italie !

Giro.jpgEn 2018, le Tour d’Italie partira de Jérusalem et se terminera au Vatican, au nom "de la coexistence et de la paix". Félicitons les Italiens pour cette belle idée un peu folle, que les organisateurs du Tour de France n’auraient jamais pu émettre : chez nous, ils se seraient heurtés à l’opposition des mouvements pro-palestiniens, au veto farouche des libres penseurs, aux militants de la laïcité tous azimuts, aux représentants du culte musulman qui auraient exigé un détour par La Mecque, aux catholiques intégristes qui détestent le pape François, au FN qui aurait défendu la préférence nationale, aux écolos dénonçant la pollution de la Méditerranée et aux femmes de soldats qui n’auraient pas vu leurs maris pendant trois semaines…

14/08/2017

La France n'est pas née d'hier

15 aout mardi.jpgPourquoi la République française, en 2017, continue-t-elle de célébrer officiellement la montée au Ciel de la Vierge Marie ? Parce qu’en 1905, l’article 42 de la loi de séparation de l’Eglise et de l‘Etat a confirmé l’arrêté du 29 germinal de l’an X de la Révolution validant la décision prise par Louis XIII en 1637 de faire mémoire, ce jour-là, de la consécration de la France à la mère de Jésus. Seul Napoléon avait osé rompre avec cette tradition en faisant du 15 août la… saint Napoléon, en toute simplicité ! Pas sûr que nos médias, demain, s’étendent sur cette histoire qui montre que la France est un vieux pays et que la laïcité est un sujet complexe…

19/05/2017

Macron : une bombe... à retardement !

MarleneSchiappaMinistre.jpgLe gouvernement Macron comporte une bombe à retardement. Une jeune femme au débit de mitraillette (on dirait Cécile Duflot) qui a bien l’intention de "lutter contre le complot fomenté par les trois grandes religions monothéismes pour juguler le corps des femmes" et autres fadaises laïcistes. Les propos de Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes (sic), trahissent une inculture religieuse manifeste et un engagement anticlérical hargneux. Elle entend bien, par exemple, supprimer toutes les émissions religieuses à la télévision ! En voilà une qui risque fort de provoquer, façon Taubira, la prochaine grande déchirure de la société française...

19/12/2016

Le "pouvoir des cathos"

Obs-catho-2 001.jpgMieux vaut en rire. Les médias sont tellement habitués à véhiculer des fantasmes, à mettre en scène des duels imaginaires et à ignorer la réalité sociale, que le succès d’un candidat catholique à la primaire de la droite et du centre les a fait réagir à l’unisson : les voilà qui titrent tous sur le "pouvoir" des cathos, sur leur "résurrection", leur "montée en puissance", leur "percée" ou leur "réveil", dans les mêmes termes qu’ils utiliseraient pour dénoncer l’influence électorale du Grand Orient ou un complot fomenté par le Ku-Klux-Klan. Pauvres naïfs qui ignoriez que le programme électoral de Fillon avait été secrètement concocté par le pape François et la Curie romaine !

21/10/2016

Des crèches, oui, mais pas religieuses !

crèchedeNoël.jpgLa France est le seul pays du monde où l’on mobilise les plus hautes autorités de l’Etat pour savoir si un maire peut décorer le hall de sa mairie d’une crèche à l’approche de Noël. Le rapporteur du Conseil d'Etat a répondu : oui, "à condition" qu’elle soit conçue comme un concept "culturel", et surtout pas "religieux" ! J’attire l’attention de nos éminents juristes, dont l’avis fera évidemment jurisprudence, sur le fait qu’ils condamnent ainsi tout concert donné dans un bâtiment public qui aurait le culot de présenter l’Ave Maria de Gounod, la Messe en Si de Bach, le Requiem de Mozart et quelques centaines d’autres œuvres musicales dont personne ne peut nier la nature éminemment religieuse…

16/10/2016

Les deux France réconciliées ?

salomon_leclerc-1.jpgOn aurait pu se dire que la France allait mieux, et que l’Histoire allait dans le bon sens. Que le n° 3 d’un gouvernement socialiste (Ségolène Royal) aille représenter la République, ce dimanche, à Rome, lors de la canonisation d’un martyr de la Révolution (frère Salomon Leclercq, assassiné par les sans-culotte en 1792), n’était-ce pas un signe important de réconciliation entre les "deux France", un symbole de la volonté d’unir notre vieille nation face aux dangers qui la menacent ? Hélas, on peut aussi avoir une autre approche de l’événement : et si tout le monde, les médias, les politiques, l'opinion publique, s’en foutaient totalement ?

28/09/2016

L'islam ? Quel islam ? Où ça, l'islam ?

Girard 3.JPGLa plus grande erreur intellectuelle et politique, aujourd’hui, est le déni d’une réalité sociale qui va profondément et radicalement transformer, qu'on le veuille ou non, la société française à venir. Ainsi, dans l’Yonne Républicaine d’hier, la ministre Annick Girardin analyse dans une longue interview, sur une page complète, les défis posés à la laïcité aujourd’hui (dans la fonction publique, à l’hôpital, etc) ...sans jamais prononcer une seule fois les mots "islam", "islamisme" ou "musulman", ce qui est, avouons-le, une performance ! Pourquoi un tel aveuglement idéologique ? A quoi sert une telle interview ? A quoi sert cette dame ?

13:40 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : islam, laïcité, girardin |  Facebook | | Lien permanent

20/09/2016

Une belle victoire sur l'obscurantisme

laicité,anticléricalisme,jugesLu dans La Croix l’éclatante victoire remportée cet été par la France socialo-laïcarde sur l’obscurantisme forcené des curés et de la Manif pour tous. Le 8 août, le gouvernement a fait voter une loi supprimant rageusement un mot du serment prêté par les magistrats depuis le début de la Ve République, qui invitait ceux-ci à observer "religieusement" le secret de leurs délibérations. Histoire de donner à ce serment un caractère sacré, tout bonnement. Ciel ! Comment de Gaulle, Pompidou, Giscard, Mitterrand et Chirac ont-ils pu tolérer une aussi scandaleuse atteinte au principe de laïcité ? Heureusement, Hollande veillait au grain ! Vous allez voir, s’il est réélu, qu’il va se rendre compte, un jour, Jésus-Marie-Joseph, que la robe de ces magistrats ressemble furieusement à une soutane !

27/08/2016

Le droit, pas la religion !

Burkini-3.jpgAu risque de me répéter, je pose deux questions : 1) Etes-vous d’accord pour interdire toute provocation manifeste émanant d’un groupe, d’une communauté ou d’un parti délibérément hostile à la République ? 2) Etes-vous d’accord pour interdire tout affichage ou proclamation prosélyte affirmant que la femme est impure et soumise à l’homme ? C’est cela, le sujet, dans un Etat de droit ! Y mêler obstinément ou insidieusement des critères religieux comme l’ "appartenance religieuse" (citée dans l'arrêt du Conseil d'Etat), l' "islamisme" ou la "laïcité" ne fait qu’obscurcir le débat et donner du grain à moudre à ceux dont le but est d’opposer les Français entre eux !

03/08/2016

Un besoin de rituels religieux

messe.jpgJamais vu autant de messes à la télé que cette semaine, de Saint-Etienne-du-Rouvray à Cracovie en passant par Notre-Dame de Paris ! Qui ne voit que nos sociétés déboussolées ont besoin, plus que jamais, de rituels religieux ? La plupart des cérémonies, des hommages, des gestes accomplis sont chrétiens ou d’inspiration chrétienne, mais on voit aussi resurgir de vieux trucs païens, comme à Nice où, sur la Promenade des Anglais, un mausolée de haine a permis aux passants de cracher sur une décharge improvisée, d'y déverser des ordures, d'y jeter des mégots ou des excréments. Etrange époque.

10:50 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : messe, laïcité, terrorisme, nice |  Facebook | | Lien permanent

02/08/2016

...et l'Etat est son prophète !

laïcité,islam,loi de 1905,mosquées,halalDans le foisonnement de propositions plus ou moins brouillonnes concernant l'islam de France, il en est une qui arrive à maturité : instaurer une "taxe halal" pour compenser l’arrêt du financement des mosquées par l'étranger. Une taxe ? Pourquoi pas un point de TVA sur la vente du Coran, ou un impôt sur la Charia ? Que les représentants du culte musulman instaurent eux-mêmes une redevance privée pour services rendus au moment de l’abattage, d'accord. Mais que l’Etat organise par la voie fiscale le financement de la construction de mosquées, c'est une hérésie ! Faut-il rappeler la règle d’airain établie en 1905, selon laquelle "l’Etat ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte" ?