Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2021

Pâques, ou ce qu'il en reste

paques.jpgLa fête de Pâques a été, pendant des siècles, un moment exceptionnel – la commémoration de l’arrestation, du procès, de la crucifixion, de la mort et de la résurrection de Jésus – pour la majorité des gens. Aujourd’hui, cette fête fait courir des enfants dans le jardin à la recherche de cloches et de lapins en chocolat. "Davantage de lapins que de cloches, ai-je entendu à la télé tout-à-l’ heure : les cloches sont en baisse, laïcité oblige !" On a donc atteint le fond du trou. Non seulement la transcendance, la passion et le mystère ont disparu, mais, apparemment, l’intelligence et la culture aussi. Quelle tristesse.

25/03/2021

Pâques ? Connais pas !

vigile-pascale.jpgPardon de revenir là-dessus, mais je suis effaré de voir à quel point l’inculture religieuse, dans les médias français, a atteint un seuil critique. Ce matin, sur une chaine d’info, l’animateur s’inquiète du fait que les mesures gouvernementales contre la pandémie vont empêcher, la semaine prochaine, toute veillée pascale. Réaction d’un des chroniqueurs : "C’est quoi, une veillée pascale ?" Des exemples comme celui-là, il y en a presque chaque jour. Combien de grands esprits discutent doctement du Proche Orient, de la guerre en Syrie ou de l’islam politique… sans savoir la différence entre un sunnite et un chiite !

05/04/2015

Avant nous, le déluge !

Kenya.jpgMédias sans mémoire, qui ne s’intéressent, à Pâques, qu’aux effets diététiques du chocolat, et qui n’ont pas vu davantage passer le 10è anniversaire de la mort de Jean-Paul II (qui ça ?) que le 25è anniversaire de la chute du Mur de Berlin (c’est où ?). Responsables politiques sans références qui ne comprennent pas l’importance du dramatique massacre antichrétien (anti quoi ?) du Kenya ! Dirigeants de la RATP criminels qui veulent rester "neutres" entre les chrétiens d’Orient et leurs bourreaux, comme d'autres, naguère, entre Hitler et les Juifs, et qui diront demain qu’ils "ne savaient pas" ! Plus de passé, plus de sens ! Avant nous, le déluge !

09:02 Publié dans Blog | Tags : pâques, laîcité, kenya, pape, ratp | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/04/2012

La religion avant la politique

paques.jpgSi les producteurs et animateurs télé n’étaient pas si obnubilés par l’élection présidentielle, ils m’inviteraient sur toutes les chaînes, du matin au soir, au lieu de m’expliquer qu' "en ce moment, on est désolés, mais la campagne électorale prend toute la place". Observateurs aveugles, gens de courte vue ! Le sondage CSA publié par Le Figaro de cette veille de Pâques révèle deux choses intéressantes : primo, que les 18-34 ans s’intéressent beaucoup plus aux questions religieuses que leurs aînés (c’est nouveau) ; deuzio, que "pour améliorer la société", les Français font davantage confiance à la religion (29 %) qu’à la politique (22 %) ! Et toc !

22/03/2008

Votez Verlaine !

Les urnes sont rangées, les maires sont élus, on va pouvoir effacer les traces sanglantes de milliers de guerres picrocholines souvent ridicules, et reprendre des relations adultes. Les campagnes électorales poussent à un manichéisme infantile. Alors que la gauche et la droite ne se distinguent, comme le disait ce matin sur Europe 1 le socialiste Jean-Paul Huchon, que sur des "nuances". La vraie distinction, en politique, est entre l’ouverture et le sectarisme. La première est la condition de la survie, la seconde est une régression débilitante. C’est à cela, décidément, qu’il faut juger les politiques. Cessons de dévaster les villages pour des brioches. Vive la nuance ! La nuance qui "seule fiance le rêve au rêve et la flûte au cor". Votez Verlaine.