Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/12/2016

La fin du journalisme politique ?

Alain-Duhamel-et-Olivier-Mazerolle.jpgPour assurer le spectacle permanent qu’est devenue la vie politique, les derniers journalistes spécialisés sont peu à peu remplacés par des commentateurs professionnels dont la verve est plus prisée que la compétence : d'estimables directeurs de journaux, des touche-à-tout audiovisuels, des représentants en sondages, des généralistes plus ou moins bavards, des JRI saute-ruisseau et des champions en banalités. Aucun ne connaît la Constitution de 1958, les discours du général de Gaulle, l’oeuvre de François Furet ou la liste des présidents de la IIIe République, mais quelle importance ? J’ajoute : aucun ne franchit jamais le périphérique, mais faut-il vraiment connaître la France et les Français pour causer dans le poste ?

20/11/2016

L'autre enjeu des primaires

Urne.jpgLe premier enjeu du vote d’aujourd’hui, c’est évidemment de faire en sorte que la droite et le centre présentent un candidat commun en 2017, afin de ne pas prendre le risque de laisser la gauche face au FN au second tour des présidentielles. Mais il y a un second enjeu : si ce scrutin se passe bien, s’il n’est pas contesté, et si les battus se rallient, comme promis, au vainqueur, il y a tout à parier que cette procédure va s’inscrire définitivement dans notre pratique démocratique. Avec les conséquences qu’on imagine, les bonnes (clarté politique), les mauvaises (saturation médiatique) et d'autres que personne n'imagine, car, heureusement, la vie est imprévisible !

17/11/2016

L'expérience, en politique...

macron.jpgEmmanuel Macron n’est pas mon candidat, mais je dois le défendre sur un plan : tous les hauts dirigeants socialistes qui pointent depuis hier son "manque d’expérience" seraient plus crédibles s’ils avaient eux-mêmes réussi, en cinq ans, à créer un maximum d’emplois, à résorber la dette publique, à sauver ce qui reste de notre industrie, à baisser le coût de l’énergie, à diminuer les impôts, à juguler la désertification rurale, à augmenter les petites retraites, à restaurer le dialogue social, à réformer l’Education nationale, à permettre aux paysans de gagner normalement leur vie, etc, etc. Si ce n’est pas cela, "l’expérience", en politique, alors expliquez-moi en quoi elle est si indispensable ?

00:37 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : macron, ps, quinquennat, politique |  Facebook | | Lien permanent

05/10/2016

Les primaires, une bénédiction !

primaires,politique,médiasFinalement, les primaires sont une bénédiction, car elles font gagner un temps fou ! Comme moi, sans doute, vous en avez tellement assez d’entendre les mêmes personnages, les mêmes commentaires, les mêmes rétrospectives et les mêmes débats que vous avez coupé la radio et la télé. Même les journaux se lisent beaucoup plus vite quand on saute la politique. Quel plaisir, soudain, de lire des livres et d’écouter de la musique ! On reprendra le cours de l’info quand Trump sera élu, Bachar el-Assad renversé ou le pape François assassiné – seuls événements susceptibles de sortir les rédactions de leur bulle politicienne. Enfin… pour un jour ou deux, au moins !

10:37 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : primaires, politique, médias |  Facebook | | Lien permanent

19/09/2016

Politique : on touche à l'absurde !

montebourg.jpgL’incident qui a plombé l’émission politique de Laurence Ferrari (sur C8) dont la vedette, Arnaud Montebourg, était déjà engagée dans une autre émission politique (sur France 2), n’est que le premier d’une longue série : les chaines de télé et de radio, devenues folles, ne font plus qu’interviewer des hommes politiques sur ce qu’ont déclaré d’autres hommes politiques sur d’autres chaînes de télé et de radio, en espérant être reprises dans les autres émissions politiques, dans une concurrence aussi effrénée qu’absurde. Qu’apportent au débat citoyen ces centaines d’émissions inutiles, superficielles et redondantes ? Rien. Que dalle. Du bruit. Du superfétatoire. Du vide.

 

12/09/2016

Les Français pris au piège

frondeurs.jpgRetour à la maison après trois jours de pause médiatique : ni journaux, radio, ni télé. Et ce lundi matin, en retrouvant l’info, impression que la France toute entière tourne à l’unisson, quasi exclusivement, autour des ambitions et des humeurs d’une toute petite catégorie de gens qui ont réussi à confisquer l’actualité, l’attention et la réflexion d’une population de 66 millions de personnes : les "candidats aux primaires" de gauche et de droite, et ceux qui les mettent en scène ou s'en nourrissent : journalistes, animateurs, humoristes, etc. Vertigineuse étroitesse d’esprit ! Incroyable régression culturelle ! Cela va-t-il vraiment durer encore des mois et des mois ?

31/08/2016

Un peu d'espoir ne peut pas nuire

macron.jpgNous venons d’assister au décollage d’une fusée dont personne ne peut affirmer qu’elle atteindra son orbite. Macron est peut-être trop jeune, trop fragile, trop seul, trop centriste, l’avenir le dira. Son pari est qu’Hollande, qu’il connaît bien, ne se représentera pas. Si c’est le cas, on ne peut rien exclure. Il sait, Macron, que les Français sont terrifiés à l’idée de revoir en 2017 les mêmes Sarkozy, Hollande, Le Pen et consort leur promettre, juré, craché, qu’ils réussiront demain tout ce qu’ils ont raté hier. Macron incarne, de fait, l’espoir d’un renouvellement de la classe politique, d’une modernisation du logiciel étatique, d’un retour au bon sens économique et social. A suivre !

10:29 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : macron, 2017, hollande, politique |  Facebook | | Lien permanent

23/08/2016

La presse est unanime !

sarko-2.jpgIl va bien falloir se poser la question : pourquoi les médias font-ils à ce point le jeu des politiques, toutes étiquettes confondues ? Aucun journaliste, en France, ne doutait que Nicolas Sarkozy fût candidat aux primaires de la droite, aucun ! Pourquoi donc la presse en fait-elle des tonnes et des tonnes, en plein mois d’août, quand il laisse entendre, par un nouveau livre prétexte, qu’il va bientôt confirmer officiellement, tenez-vous bien, qu’il est… candidat aux primaires de la droite ? Le talent d’un homme politique, aujourd’hui, se mesure à l’efficacité de son plan média. Le reste, c’est-à-dire ce qu'il peut faire, en vrai, pour la France et les Français, est très largement secondaire.

25/06/2016

Ils ne lisent plus de livres !

Clk--14WEAEHbth.jpgDans sa longue interview publiée jeudi par Le Point, Michel Rocard (87 ans) explique pourquoi le monde politique est devenu si décevant : "Les hommes politiques sont harcelés par la pression du temps. Ni soirée ni week-end tranquille, pas un moment pour lire – or la lecture est la clef de la réflexion. Ils n’inventent donc plus rien !" Et plus loin : "On n’a pas besoin de lire et de comprendre pour faire une campagne électorale, il suffit de recopier des discours écrits par d’autres – c’est de cela que la France crève !" J’ajoute : et c’est de cela que l’Europe souffre, car cette désolante dérive, évidemment, n'est pas propre aux hommes politiques français...

 

10:58 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : rocard, europe, livres, politique |  Facebook | | Lien permanent

11/05/2016

49.3 : le triomphe du vide

loi-travail.jpgDéjà, une loi qui s’appelle "loi Travail", ce n’est pas clair. C’est comme le salon du livre de Paris, qui s’appelle désormais "Livre Paris", ce qui ne veut rien dire. La langue donne du sens ; les mots, pas toujours. Surtout quand ils servent de munitions dans d'absurdes combats d’initiés, loin du sens commun. Il y a encore vingt ans, l’article 49.3 de la Constitution faisait l’objet d’explications, voire de discussions, pas d’invectives. A l’époque, les journalistes avaient fait du droit, contrairement à tous ceux (élus, auditeurs, internautes, manifestants, humoristes) qui déblatèrent toute la journée sur un texte dont ils ignorent le contenu. Lequel n'a aucune importance. La politique est devenue un nuage d’électrons libres sans rien à l’intérieur.

11:03 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : loi travail, 49.3, politique, vide |  Facebook | | Lien permanent

12/04/2016

"Nuit debout" : un leurre médiatique

Nuit-debout.jpgPourquoi les médias en font-ils tant sur une poignée de néo-baba-cools irresponsables infiltrés par quelques casseurs, dont le discours vaguement soixante-huitard est d’une indigence absolument abyssale ? Parce qu’ils sentent confusément que la politique politicienne dont ils saturent leurs écrans du matin au soir (les frondeurs, les primaires, toutes ces petites choses sans intérêt) est devenue une bulle artificielle et désincarnée, complètement déconnectée des problèmes de fond, de la vraie vie, des réalités du terrain. Mais est-ce bien la nuit, place de la République, à Paris, qu’ils mesureront la profonde et inquiétante lassitude de la population française ?

03/04/2016

Les lycéens sont dans la rue !

lyceens.jpgUn air de déjà vu. Ces lycéens attardés de 18-19 ans qui parlent encore plus vite que Cécile Duflot pour "exiger" le retrait d’un projet de loi qui tente de leur ouvrir le marché du travail, ces jeunes très politisés qui protestent contre la "répression policière" en plein état d’urgence, nous rappellent que la France est un pays qui n'a pas évolué depuis un demi-siècle. Mais les médias, eux, adorent ces jeunes aussi formatés que leurs aînés ! Bon, évidemment, il ne faudrait pas oublier que les jeunes Français, aujourd’hui, sont majoritairement à droite, et votent davantage pour le FN que leurs parents. Mais à quoi bon s’embarrasser du réel ?

00:14 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : lycéens, manifs, politique, jeunes, fn |  Facebook | | Lien permanent

24/02/2016

Les jeux du cirque

Cosse-Duflot-Plac.jpgAlléchants, les sujets politiques du jour ! Comment Valls va-t-il tuer Hollande ? Macron va-t-il dézinguer Valls ? Comment Copé va-t-il compromettre Sarko ? Jean-Marie parviendra-t-il à écrabouiller Marine ? La gauche de la gauche va-t-elle renverser Hollande ? Le Maire va-t-il ringardiser Juppé ? Cosse, si elle survit aux attaques, réussira-t-elle à ratiboiser Duflot ? On se tue, on s’entretue, on se plombe, on s’assassine ! La politique renoue avec la vieille tradition des gladiateurs dans le cirque romain : jamais elle n'a été aussi péremptoire, meurtrière, violente, égoïste... et aussi loin des aspirations de la population.

15:26 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : cirque, castagne, politique, duels |  Facebook | | Lien permanent

31/12/2015

Un voeu pour 2016 ?

HOLLANDE-SARKOZY-LE-PEN.jpgUn vœu pour 2016, là, au pied levé ? Que les caciques indéboulonnables qui nous gouvernent depuis vingt ans – avec les résultats qu’on sait – laissent la place à la génération suivante ! Si la France est dans l’ornière, c’est bien à cause du langage archaïque de ses dirigeants, du spectaculaire immobilisme de sa classe politique, de l’incapacité de ses élus à s’adapter au monde moderne. Une majorité de Français est désespérée à l’idée de devoir choisir, en 2017, entre Hollande, Sarkozy et Marine Le Pen. Alors, qu’on les remplace, balle pour balle, par Emmanuel Macron, Bruno Le Maire et Marion Maréchal-Le Pen, ne serait-ce que pour reprendre contact avec l’époque, avec la réalité, avec la vie !

11:09 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : politique, hollande, sarkozy, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

09/11/2015

"L'union des Républicains, de l'UDI et du Modem"

Bourg-F-C.jpgLes régionales ne vont pas redonner à nos compatriotes, hélas, le respect de la politique. Ainsi en Bourgogne-Franche-Comté : à peine François Bayrou avait-il diffusé son communiqué du 19 octobre officialisant "l’union des Républicains, de l’UDI et du Modem", qu’un militant du Modem du Territoire de Belfort (désormais marié à la Bourgogne) lançait une liste régionale dissidente, recrutant de quasi-inconnus de gauche et de droite frustrés de n’avoir pas été retenus sur les deux grandes listes en présence. Histoire d’entretenir une confusion déjà désolante, qui va faire monter le taux d’abstention ? Ou de permettre au FN, très présent en milieu rural, d’arriver en tête au premier tour ?

30/08/2015

La rentrée politique, pour quoi faire ?

migrants.jpgRarement la rentrée politique, en France, aura été plus médiocre et plus éloignée des problèmes à résoudre. Que le parti au pouvoir soit tétanisé dès qu’un ministre ose s’interroger sur le bien fondé des 35 heures montre bien le blocage total - et suicidaire - de la réflexion collective. Que les médias nous bassinent nuit et jour avec les petites phrases de Mme Le Pen et de M. de Rugy montre leur gravissime incapacité à traiter les vrais sujets. Comment voulez-vous que des élus si paralysés dans leurs certitudes d’antan et des médias si dépourvus d’imagination prennent à bras-le-corps le dossier le plus important d’aujourd’hui en Europe, à savoir celui des migrants ?

14/05/2015

Le degré zéro du débat démocratique

noire-arabe.jpgSi l’opposition a contesté fermement la politique menée par Christiane Taubira, c’est, affirme celle-ci, "parce qu’elle est noire". Si les juges s’en prennent aux dépenses inconsidérées de Rachida Dati quand elle était garde des sceaux, c’est "parce qu’elle est arabe" (sic). Si une grande partie des parents d’élèves s’inquiètent de la réforme des collèges de Najat Vallaud-Belkacem, c’est "parce qu’elle s'appelle Belkacem" (c'est la position officielle du PS). Jusque-là, la discussion démocratique consistait à confronter des arguments et comprenait le droit de critiquer les ministres sans s'intéresser à la couleur de leur peau. Celle-ci serait-elle donc le nouveau critère de la raison républicaine ? Voilà qui me met dans une colère noire.

13/05/2015

L'exemple vient d'Angleterre...

cameron-etc.jpgUn dernier regard sur les élections au Royaume Uni, gagnées par David Cameron. Les libéraux-démocrates ont essuyé une cruelle défaite : leur chef, Nick Clegg, a démissionné. Le chef du parti anti-européen Ukip, Nigel Farage, a été battu dans sa circonscription : il a démissionné. Le parti travailliste a été nettement battu par son rival conservateur : son chef, Ed Miliband, a démissionné, lui aussi. Je ne voudrais pas pointer tous les battus qui, de ce côté de la Manche, expliquent sans rire qu’ils sont indispensables à la vie politique française, mais, franchement, j’en connais qui devraient en prendre de la graine !  

01/05/2015

Le bon air de la campagne

holl-sarko.jpgIl est cohérent François Hollande ! Il a compris que, pour gouverner, il était franchement nul. Mais il a le souvenir d’avoir été, en 2012, un bon candidat aux présidentielles. Pas con, il arrête de gouverner (à quoi bon) et redevient un candidat aux présidentielles (au cas où). Allez, on repart en campagne jusqu'en 2017 ! Cela tombe bien, Sarkozy fait le même constat et le même calcul. Au fond, Hollande, c’est tout pareil que Sarkozy mais en moins bien sur tous les plans. Ces deux-là sont en train de vider la politique de son sens, et de désespérer les Français qui, eux, excusez-les, veulent être... gouvernés !

20/04/2015

Les politiques face au drame des réfugiés

bateau-refugies.jpgIls sont incorrigibles : depuis hier, le drame des réfugiés est instrumentalisé par les politiques, soit pour critiquer le PS qui a longtemps nié le problème, blablabla, soit pour critiquer le FN qui en fait un épouvantail à électeurs, blablabla. Or, la question est : qu’est-ce qu’on fait, concrètement, au lieu de parler pour ne rien dire ? J’en connais deux qui s’y sont mis : Alain Madelin en contribuant à informatiser les Africains, Jean-Louis Borloo en leur apportant l’électricité. Le problème, c’est que l’un et l’autre, justement, ont quitté la vie politique !