Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/09/2014

Le dernier tabou médiatique

Larcher-Raff.jpgJe rigole en écoutant les journalistes parler du duel Larcher-Raffarin, en constatant qu’aucun ne parle du rôle majeur joué au Sénat par la franc-maçonnerie – à l’exception, dimanche soir, des "Grandes voix" d’Europe 1, qui se lâchent sur le tard ! C’est le dernier tabou médiatique : pas d'interview, pas d'enquête, pas de sondage ! Or tout le monde politique sait que c’est la clef du scrutin, comme ce le fut en 2008. Allons ! face à l’ancien premier ministre Raffarin, dont on ne peut nier le charisme et la hauteur de vues, que pèserait l’aimable Gérard Larcher s’il n’était soutenu par ses "frères" ? Mais chut ! C’est tabou, vous dis-je !

30/05/2013

Le curé et le Grand Orient

 curéFM.jpgLe père Pascal Vesin, curé de Megève, a été démis de sa fonction pour n’avoir pas su choisir entre sa paroisse et sa loge maçonnique. "Retour à l’Inquisition ! Obscurantisme médiéval !", clame le grand maître du Grand Orient, José Gulino, qui trouve absolument normal, lui, qu’un curé de paroisse ait sciemment menti à son évêque pendant dix ans, ce qui est quand même gênant, et qu’un prêtre chargé d’âmes ne soit pas sûr que la religion qu’il incarne soit la bonne, ce qui laisse un peu perplexe. L’obligation du secret et l’indifférentisme religieux : c’est exactement ce que l’Eglise reproche à la franc-maçonnerie depuis 1738 (cf mon dernier livre). Vieille histoire !

12/01/2013

"Ces francs-maçons qui nous gouvernent"

 FM-Obs.JPGLu avec intérêt le dossier du Nouvel Obs sur l’influence des francs maçons dans l’entourage de François Hollande. En particulier sur l’influence déterminante du Grand Orient (50.000 "frères" proches du PS, dont une dizaine de ministres, quand même) sur les dossiers "sociétaux" poussés par la gauche (mariage gay, euthanasie, vote des étrangers). C’est quand même gênant, en démocratie, de ne pas savoir si tel ou tel politique (de Jérôme Cahuzac à Harlem Désir, de Christiane Taubira à Roselyne Bachelot, de François Rebsamen à Xavier Bertrand) est ou non "initié", et au nom de qui, mine de rien, il développe telle ou telle thèse dans les médias !

08/12/2012

Des lobbies très énervés

 Franc-mac.jpgDans mon blog d’hier, je pointais les lobbies qui font monter la tension à propos du "mariage pour tous" Le même jour, par hasard, les dirigeants de la fédération maçonnique Le Droit Humain (17.000 membres) publiaient un communiqué "désapprouvant les paroles haineuses, d’une bêtise et d’une violence insupportables, à la portée insidieuse, tenus par certains élus et par certains responsables religieux opposés à ce projet de loi, propos détestables car ils révèlent et réveillent une homophobie qui doit être réprimée sévèrement". Bigre. Voilà des gens bien énervés qui n’incarnent pas, avouez-le, la tolérance et la volonté de dialogue !

27/09/2011

Sénat : on ne nous dit pas tout !

 Sénat.JPGLes journalistes politiques seraient-ils aveugles ? Autistes ? Ou cachottiers ? Aucun n’explique qu’au Sénat, quand la majorité tient à quelques voix, ce sont les francs-maçons qui font la différence. Ce fut déterminant, par exemple, lorsque le quasi inconnu Larcher a battu l’ancien premier ministre Raffarin. Le Sénat basculera à gauche en fonction de ce qui se trame ces jours-ci entre le Grand Orient et la Grande Loge Nationale Française. Je suis stupéfait de voir qu’un observateur aussi pointu qu’Alain Duhamel n’intègre pas cette dimension essentielle dans ses analyses. A moins que lui-même ne nous cache... Non… Je n’ose pas y croire !...

28/01/2011

Euthanasie et Maçonnerie

franc maçonnerie.JPGLu avec intérêt le papier de Sylvain Courage dans le Nouvel Obs, d’où il ressort que l’offensive législative en faveur de l’euthanasie, en ce mois de janvier 2011, résulte directement des débats menés en 2010 dans les 1.200 loges du Grand Orient de France, auquel appartiennent, dans le secret le plus total, un grand nombre de parlementaires socialistes, communistes et UMP. Et quelques journalistes influents. Qui ? Mystère. Secret absolu. Sur un sujet aussi important que le droit à donner la mort, il est impossible de savoir qui pense quoi, qui représente qui, qui est porte-parole de quoi. Et ce au cœur même du dispositif républicain ! Y a pas un problème, là ?

10/10/2010

Exclu, le Grand maître ?

 

 

Franc_Macon.jpgC’est comme un rituel. La visite de Sarkozy au Vatican a automatiquement suscité une protestation du Grand maître du Grand Orient qui, dans le JDD de ce dimanche, estime "offensant" et  "inadmissible" une telle démarche qui  "exclut les agnostiques, les musulmans ou les juifs". Je le comprends : quand le chef de l’Etat se rend en visite officielle au Swaziland ou qu'il rencontre des paysans bretons, je me sens "exclu", moi aussi, et c’est franchement "inadmissible". Parions que le président va recevoir très bientôt à l’Elysée quelques hauts responsables de la franc-maçonnerie, histoire de les rassurer. Evidemment, cette rencontre va en "exclure" plus d'un, et de façon "inadmissible", mais bon.   

08/09/2009

Restons entre hommes

La nouvelle aurait dû faire l’effet d’une bombe, provoquer le scandale, susciter de vigoureux débats dans les médias. Il n'en est rien. Silence radio, à part un ou deux entrefilets. Etrange, non ? Pourtant, c'est une sacrée info : réunis en "convent" à Lyon, vendredi, les 1 200 principaux responsables du Grand Orient de France ont voté contre l’ouverture de leurs loges aux femmes. Incroyable. La première obédience maçonnique française (50.000 frères) calque donc son règlement sur celui de l’Eglise catholique, qui interdit, elle aussi, aux femmes de devenir prêtres – encore leur permet-elle de devenir religieuses ! Cela ne manque pas de sel, le GO étant le principal bastion de l’anticléricalisme en France. On comprend mieux, au passage, pourquoi il y a si peu de femmes dans la vie politique française, notamment au Sénat…

22/02/2008

Je ne suis pas maçon

Je ne suis pas franc-maçon. La nouvelle tendance médiatique consistant à dire qu’on a été initié ou non, autant l’anticiper ! Cela dit, les enquêtes sur "les francs-maçons et le pouvoir" qui fleurissent en ce moment sont risibles. Tout comme Alain Duhamel quand il explique, sur RTL, que "les franc-maçons ne sont pas plus influents en politique que l’Eglise catholique" : il avait fumé quoi, l'autre soir, le sympathique Alain ? La "fraternelle" parlementaire rassemble 300 frères. A Dijon, 16 loges se partagent l'essentiel du pouvoir local. Et beaucoup de maçons de mes amis regrettent les inévitables copinages que cette situation entraîne. C’est d’ailleurs pour cela que j’ai, à deux reprises, décliné certaines invites amicales : pour que personne ne puisse dire que je fais ceci ou que je suis nommé là "parce que je suis maçon". Tant pis pour moi, je ne ferai jamais la cover de L’Express.