Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2016

Un simple rappel des faits

mariage gay.jpgAux jeunes journalistes qui expliquent, depuis la victoire de Fillon, qu’une retouche à la loi Taubira serait l’acte d’un extrémiste quasi-forcené, il faut rappeler que l’opposition au "Mariage pour tous", il y a quatre ans, comprenait une grosse moitié des Français (64 % en février 2013), la quasi-unanimité des partis de droite et du centre, la totalité des représentants des religions en France, l’immense majorité de la population des Dom-Tom, l’Académie de médecine, l’UNAF, le Défenseur des Droits, le Comité national d’éthique, les Semaines Sociales de France et d’innombrables personnalités non catholiques, de Lionel Jospin à Simone Veil, qui n’étaient pas de dangereux fachos obscurantistes !

06/07/2014

Lisez François d'Epenoux

epenoux.jpgLu le dernier roman de François d'Epenoux, Le réveil du cœur (Anne Carrière) où je retrouve la trace de son père, qui fut mon ami. Une fois encore, la quête du père ! Comme J.N. Pancrazi en juin à Dijon, comme D. Fernandez, E. Fottorino, F.O. Giesbert, P. Assouline et tant d’autres auteurs reçus depuis sept ans au Club des Ecrivains de Bourgogne. A rebours du cirque médiatique, la littérature permet de comprendre pourquoi s’en prendre à la filiation, l’an dernier, a déclenché un tel tollé - souvent confus, plus ou moins partisan, mais profond, viscéral. Avant de vouloir changer le monde, les politiques devraient lire des livres.

 

02/07/2014

Un peu lents, les juges !

palais-iena.jpgLa justice est un peu lente. Vous rappelez-vous qu’en février 2013, l’opinion avait été scandalisée – et pas seulement les adversaires du mariage gay – de voir le Conseil économique, social et environnemental (CESE) jeter à la poubelle, d’un geste méprisant, une pétition de 700.000 signatures de citoyens opposés au projet de loi Taubira et qui voulaient, avant tout, qu’on les écoute ? Ouste, à la niche, le peuple ! Eh bien, lundi, le tribunal administratif de Paris a condamné le CESE pour avoir déclaré cette pétition irrecevable ! Dix-huit mois après, cela leur fait une belle jambe, aux 700.000 signataires ! Vous entendez Taubira qui rigole ?

15/03/2014

La faute de Madame Taubira

Taubira.jpgLe grand Moloch politico-médiatique est en train de broyer Madame Taubira pour de mauvaises raisons. Oui, elle a menti deux fois, et en direct, bon : si tous les ministres convaincus de mensonge devaient démissionner, la France n’aurait plus de gouvernement depuis longtemps ! La faute de la Garde des sceaux est ailleurs : dans son nouveau livre, elle redit que les millions de gens qui se sont opposés à sa loi sur le mariage gay, début 2013, étaient des "antidémocrates". Pardon, désolé, mais dans la bouche d’un ministre de la République, ça, oui, c’est vraiment inacceptable !

25/02/2014

Son Majesté la Roi !

Reine.jpgLe mariage homo, adopté outre Manche en 2013, a obligé le Parlement britannique à tripatouiller des dizaines de lois pour convertir au masculin ou au féminin toute une série de situations matrimoniales particulières. A deux exceptions près. Si le roi ou le prince de Galles devait avoir un "mari" du même sexe, celui-ci ne pourrait pas se faire appeler "reine d‘Angleterre" ou "princesse de Galles". Pareil avec les ducs et les comtes, leurs "maris" ne seront officiellement ni "duchesses" ni "comtesses". Faut pas déconner. On peut rire de tout, mais pas avec n’importe qui !

17:45 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : mariage gay, reine, roi, féminin |  Facebook | | Lien permanent

03/02/2014

Une pause dans le dénigrement ?

valls.jpegJ’ai fait un rêve : que la manif d’hier calme tous ceux qui m’expliquent, depuis un an, à la télé, que je vis dans un pays raciste, homophobe, antisémite, machiste, etc ! Parce que, d’abord, ce n’est pas vrai : tous les gens qui voyagent dans le monde savent bien que la France – qui a son lot d’extrémistes et de tordus, bien sûr –  est un pays plus aimable que les autres quant au sort qu’elle réserve aux juifs, aux noirs, aux homos ou aux femmes. Parce que, ensuite, un pays qui ne s’aime pas n’a aucune chance de surmonter le choc de la mondialisation : dénigrer son histoire, ses traditions, ses excès, sa culture et ses religions, c’est inhiber et désespérer ce pays qui aurait, pourtant, tant de raisons de croire en lui !   

02/02/2014

Sale temps pour la démocatie

Mariage-pour-tous.jpgIl y a un an, des millions de braves gens – pas tous cathos, pas tous à droite – ont exprimé leur inquiétude face à un projet de loi qui fragilisait l’institution familiale, ouvrait un "droit à l’enfant" et conduisait à la marchandisation du corps de la femme. Le pouvoir en fut stupéfait. S’appuyant sur les casseurs qui, après les manifs, se pavanaient devant les caméras de télé, le gouvernement et le PS ont alors lancé un vaste programme de diabolisation de tous ces gens-là : homophobes, racistes, intégristes, antisémites, factieux ! Cette grosse manip, hélas, a réussi : nul ne sait plus distinguer aujourd’hui un catho de gauche d’un facho, Simone Veil de Dieudonné, un projet de loi d’une matraque. Sale temps pour la démocratie.

01/12/2013

Fachos, les bonnets rouges !

 bonnets rouges,bretagne,mariage gay,hollande,confianceLe succès de la manif de Carhaix rappelle un peu celui de la Manif pour tous. Il confirme le divorce entre une population excédée qui se raccroche à ce qui lui reste, c'est-à-dire ses valeurs (la famille) ou son identité (la Bretagne), et une classe politico-médiatique qui, de sa bulle parisienne, laisse ses experts en propagande (pardon : en communication) lancer vers le pays profond des anathèmes et des insultes : "Fachos ! Homophobes ! Ploucs ! Racistes ! Obscurantistes ! Vendus au FN !" Entre les deux, la fracture s’approfondit. Hollande et ses ministres croient-ils vraiment qu’ils rétabliront la confiance, clef de la reprise, en brandissant des épouvantails ?

19/10/2013

Antigone et Hollande au rencart

 antigone.jpgDevant le Congrès des maires de France, le 20 novembre 2012, François Hollande avait rappelé ce principe fondamental des sociétés civilisées qu’est "le respect de la liberté de conscience" des élus de la République. Il avait d’autant plus raison que la loi sur le mariage gay, aux implications contestables, rejetée par une majorité de la population, ne serait finalement adoptée qu’à force d’artifices parlementaires peu glorieux. Or, à la surprise générale, le Conseil constitutionnel vient de bafouer Antigone… et Hollande, qui avait appris à l’ENA que si la loi était supérieure à la conscience, c’en était fini des droits de l’homme ! Oui mais ça, c’était avant.

29/06/2013

Un Américain en Afrique

 obama.jpgRigolo, cet échange entre Barack Obama en visite en Afrique et le président du Sénégal, Macky Sall. Oubliant qu’il y a encore deux décennies, les Etats-Unis expliquaient au monde entier que l’homosexualité était une maladie mentale, le président américain a doctement invité les Sénégalais à autoriser le mariage gay. Son hôte lui a répondu que son pays, musulman, n’était pas encore prêt à cela, et qu’il fallait respecter les choix de chaque Etat : par exemple, dit-il, le Sénégal a aboli la peine de mort, mais ne fait pas la leçon aux pays où elle est encore en vigueur. Obama n’a rien répondu.

27/06/2013

Homophobe, Cohn-Bendit ?

 Dany.jpgAmusante, la citation du Point d'aujourd'hui à propos du mariage gay : "Je me place du point de vue de l’enfant. Pour l’enfant, cette situation n’est pas librement consentie. Pour moi, la norme, c’est qu’un enfant puisse vivre avec un homme et une femme pour choisir lui-même son modèle. […] Il faut accepter les limites biologiques, même si elles sont injustes…" C’est Daniel Cohn-Bendit qui a écrit cela dans son livre Une envie de politique (La Découverte, 1998). Homophobe, Dany ? Evidemment non. Curieux comme les tombereaux d’insultes qui ont tenu lieu de débat public sur ce sujet complexe ont occulté des dizaines de propos nuancés, voire réservés, de la part de grandes figures de la gauche… 

22:16 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : cohn-bendit, mariage gay |  Facebook | | Lien permanent

25/06/2013

"Indignez-vous", qu'ils disaient !

 prison-2.jpg"Indignez-vous", qu’ils disaient ! Où sont-ils, ceux qui militent pour la libération des Femen en Tunisie, des Pussy Riot en Russie, etc ? Pour le malheureux étudiant jeté en prison pour avoir combattu le "mariage pour tous", il n’y a plus personne ! Muettes, les grandes consciences ! Sont-ce les idées de ce garçon, évidemment discutables, qui empêchent de hurler à l’injustice flagrante en comparant son triste sort à celui, peinard, des voyous du RER B ou des casseurs du PSG ? A moi, Voltaire ! Les valeureux "indignés" ne s’offusquent donc pas de voir en France, deux siècles après la Révolution, un jeune homme croupir en prison pour délit d’opinion ?

21/06/2013

Valls et Taubira, façon Poutine

valls-taubira.jpgQuelle est donc la stratégie de Manuel Valls et Christiane Taubira ? En laissant condamner à 2 mois de prison ferme le jeune Nicolas coupable d’avoir manifesté contre le mariage gay, ces deux ministres jouent curieusement avec le feu : chacun sait qu’aucun des voyous ayant terrorisé les passagers du RER D à Grigny le 16 mars n’a été condamné à la prison, pas plus que les casseurs du PSG ayant dévasté le Trocadéro le 13 mai, alors ? Voilà une étrange sévérité qui ressemble à de la provocation, façon Poutine à l'égard des Pussy Riot. Pour susciter des protestations, des pétitions et des manifs de soutien ? Mais dans quel but ?  

15/06/2013

Le dialogue républicain selon Valls

 valls.jpgDécidément, en matière de dialogue républicain, les socialistes ne sont pas fortiches ! En cette période plutôt tendue, il y a en France quelques milliers d’élus locaux qui ne veulent pas procéder à des mariages gays. C'est ainsi. Peut-être ont-ils tort, mais le président Hollande lui-même leur avait bien promis la liberté de conscience, alors ? Faut-il les réunir, dialoguer, faire un point ? Sûrement pas ! Vis-à-vis des maires et adjoints récalcitrants, Manuel Valls, direct, vient de recommander aux préfets : les poursuites pénales (cinq ans de prison) ; l’injonction sans délai, éventuellement sous astreinte ; et la révocation par décret en conseil des ministres. Eh ! Ho ! Et pourquoi pas la peine de mort ?   

 

10/06/2013

Mariage gay, saison II ?

 genre.jpgLa semaine dernière, les députés ont été à deux doigts d’introduire une "éducation à l’égalité de genre" dans les programmes scolaires dès l’âge de 6 ans. L’avant-veille, Christiane Taubira avait convoqué les juges à un séminaire de "formation à la théorie du genre". A Marseille, le nouveau musée de la ville (Mucem) présente une exposition sur la "question du genre". A l’évidence, il y a offensive. Mais de qui ? Et sur quoi, exactement ? Est-ce la suite du feuilleton "mariage pour tous" ? Va falloir à nouveau se renseigner, réfléchir, rassembler des articles, lire des livres ? Comme si on n’avait que ça à faire !    

09:02 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : genre, gender, mariage gay, lgbt |  Facebook | | Lien permanent

08/06/2013

A chacun sa barre de fer !

antigone.jpgPauvre démocratie ! Qu’un maire refuse, en conscience, de célébrer un mariage gay, et la violence déferle : insultes, menaces, invectives, etc. Ne manquent que les barres de fer et les coups de poing américains. Terminés, le débat, la réflexion, la confrontation des idées ! Antigone, au goulag ! Va-t-on interdire Sophocle, Anouilh et Brecht ? Va-t-on censurer François Hollande qui, devant les représentants des 36.000 maires de France, le 20 novembre, reconnaissait"la liberté de conscience" aux élus qui refuseraient de célébrer des mariages homos, ajoutant que "le débat était légitime" ? C’est terrible comme la France commence à ressembler à la Russie…

06/06/2013

La bêtise face à la violence

 clement.jpgIl suffit de surfer sur le net pour mesurer le déficit d’intelligence qui plombe la vie politique française. Au lieu de déplorer la mort dramatique du jeune Clément, tué par un groupuscule de cinglés au petit cerveau et à la nuque raide, au lieu d’exiger l’arrestation et le jugement de ces nazillons connus des services de police, voilà que certaines voix autorisées (les Verts, Libération, Pierre Bergé, etc) s'en prennent aux manifestants contre la loi Taubira, la droite, les cathos, que sais-je, les accusant d’être à l’origine de ce crime. Ce n’est pas en forgeant et en propageant des amalgames aussi imbéciles qu’on va apaiser la société française… 

10:18 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : bergé, verts, mariage gay, meric |  Facebook | | Lien permanent

01/06/2013

Manuel Valls à Matignon ?

 m-valls.jpgManuel Valls est officiellement candidat au poste de Premier ministre. Il y a un an, cela n’aurait choqué personne : il était le plus à droite des candidats de la gauche et pouvait donc passer pour un rassembleur. Mais depuis l’aventure du "mariage pour tous", le ministre a montré qu’il n’était pas au niveau : emportements regrettables et sectaires à l'Assemblée, erreurs de jugement manifestes face aux casseurs, minimisation ridicule des grandes manifs, amalgames malhonnêtes et absurdes entre les fachos et les cathos (cf Le Point), etc. Valls a perdu une bonne part du crédit qu'il avait il y a un an… et l’explosion de l’insécurité n’y est pour rien !

31/05/2013

Ces jeunes qui naissent à la vie publique...

 Zola.jpg"Je le demande, où trouvera-t-on la claire intuition des choses, la sensation instinctive de ce qui est vrai, de ce qui est juste, si ce n’est dans ces âmes neuves, dans ces jeunes gens qui naissent à la vie publique, dont rien encore ne devrait obscurcir la raison droite et bonne ? Que les hommes politiques, gâtés par des années d’intrigues, que les journalistes, déséquilibrés par toutes les compromissions du métier, puissent accepter les plus impudents mensonges, se boucher les yeux à d’aveuglantes clartés, cela s’explique, se comprend !"  Signé : Emile Zola, Lettre à la jeunesse, 1897. Chacun en fait ce qu'il veut.

27/05/2013

Un "mai 68 à l'envers" ?

 mai68.jpgNon, le "mariage pour tous" n'est pas un "mai 68 à l’envers", concept façonné par quelques intellos sexagénaires, nostalgiques et instables. L’héritage de mai 68, c’est une société de consommation libéralo-libertaire qui formate des individus sacralisés, aux droits illimités et libérés de toute contrainte institutionnelle, c’est-à-dire isolés, soumis à leurs pulsions, faciles à séduire et prêts à consommer – et non des citoyens attentifs au bien commun, au collectif républicain, aux valeurs religieuses ou à la discipline de parti. Les libertés individuelles (l'égalité, le droit à l'enfant) contre les valeurs collectives (la famille, la morale), c'est bien la suite de mai 68, mais... à l'endroit !