Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/12/2016

Fillon, cette fois, on sait !

matinale-de-france-inter.jpgLe petit monde politico-médiatique parisien, depuis un an, s’est complètement trompé sur François Fillon. Heureusement, depuis la victoire de celui-ci aux primaires, il a corrigé le tir. Avec une compétence et un aplomb qui laissent rêveur, les mêmes commentateurs assurent aujourd’hui que Fillon est un mystique ultralibéral et moyenâgeux, un partisan farouche d’une "casse sociale" destinée à profiter aux riches, un fieffé salaud qui veut privatiser la Sécu, dépouiller les hôpitaux et les gendarmeries, renvoyer les femmes à leurs fourneaux et faire volontairement, en cinq ans, le malheur du pays ! C’est bon de voir le microcosme redevenir pertinent.

25/11/2016

Les mots qui tuent

armes-gladiateur.jpgLa politique est un spectacle qui emprunte beaucoup aux jeux du cirque de la Rome antique. Sauf que le glaive, la masse et le trident de jadis ont fait place aux mots qui tuent : "réac", "tradi", "facho", et toc, et paf, et vlan ! On a ainsi vu réapparaître dans les médias, depuis dimanche, le mot "ultralibéral", qui ne veut rien dire, au moins en France, mais qui jette aussitôt l’opprobre sur celui qu’on qualifie aussi de "conservateur" ...qu'importe si l’ultralibéralisme et le conservatisme sont exactement antinomiques ! Hier soir, à l'évidence, les deux gladiateurs avaient choisi d'éviter les mots qui tuent… au risque de décevoir, sans doute, les organisateurs du spectacle !

23/11/2016

Une compétition perverse

juppé-Fillon.jpg"Juppé tacle Fillon qui lui réplique vertement". C’était prévu. Le second tour des primaires est un piège pour leurs organisateurs puisque le futur candidat unique à la présidence de la République, pendant une semaine, se fait méchamment déglinguer par son challenger, ce qui complique sérieusement le travail de rassemblement qu’il aura à opérer avant la campagne de 2017. Comme on l’a vu lors des primaires de la gauche en 2011, ces échanges fratricides entre les deux champions de la droite et du centre permettent à leurs futurs adversaires, le PS et le FN, d’emmagasiner tout un arsenal de critiques et d’attaques d’autant plus meurtrières qu’elles viennent… de la droite et du centre ! C’est pervers, la politique !

00:01 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : primaires, fillon, juppé, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

22/11/2016

Un simple rappel des faits

mariage gay.jpgAux jeunes journalistes qui expliquent, depuis la victoire de Fillon, qu’une retouche à la loi Taubira serait l’acte d’un extrémiste quasi-forcené, il faut rappeler que l’opposition au "Mariage pour tous", il y a quatre ans, comprenait une grosse moitié des Français (64 % en février 2013), la quasi-unanimité des partis de droite et du centre, la totalité des représentants des religions en France, l’immense majorité de la population des Dom-Tom, l’Académie de médecine, l’UNAF, le Défenseur des Droits, le Comité national d’éthique, les Semaines Sociales de France et d’innombrables personnalités non catholiques, de Lionel Jospin à Simone Veil, qui n’étaient pas de dangereux fachos obscurantistes !

21/11/2016

Pas le temps de réfléchir !

fiches_primaire-de-droire.jpgIl va quand même falloir que mes excellents confrères des grands médias parisiens se posent quelques questions s’ils veulent regagner un peu la confiance de la population française : pourquoi ont-ils annoncé que l’Angleterre resterait évidemment dans l’Europe, qu’Hillary Clinton battrait forcément Donald Trump, et que Juppé gagnerait facilement les primaires de la droite et du centre ? Malheureusement, journalistes, éditorialistes, experts, sondeurs et commentateurs n’ont pas le temps d’entamer ce genre de réflexion : ils sont trop occupés à annoncer, commenter, disséquer, analyser les résultats des élections à venir, en France et à l’étranger, dans les semaines et les mois qui viennent !

20/11/2016

Primaires : trois remarques, vite fait

primaires-touge.jpgTrois remarques, vite fait, en cette soirée des primaires. 1) Ceux des observateurs et commentateurs qui sont tombés des nues en découvrant le score de Fillon ce soir sont des Parisiens qui n’ont pas franchi le périphérique depuis quatre jours. 2) Moi, si j’avais été Juppé, j’aurais tiré une conclusion "gaulliste" à ce scrutin parfaitement clair en me retirant, la tête haute, d’une compétition devenue inutile et contre-productive. 3) La première tentation des médias, cette semaine, va être d’opposer drastiquement deux hommes… dont personne ne pouvait distinguer les programmes, jusqu’alors, à deux ou trois bricoles près ! 

23:34 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : primaires, fillon, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

L'autre enjeu des primaires

Urne.jpgLe premier enjeu du vote d’aujourd’hui, c’est évidemment de faire en sorte que la droite et le centre présentent un candidat commun en 2017, afin de ne pas prendre le risque de laisser la gauche face au FN au second tour des présidentielles. Mais il y a un second enjeu : si ce scrutin se passe bien, s’il n’est pas contesté, et si les battus se rallient, comme promis, au vainqueur, il y a tout à parier que cette procédure va s’inscrire définitivement dans notre pratique démocratique. Avec les conséquences qu’on imagine, les bonnes (clarté politique), les mauvaises (saturation médiatique) et d'autres que personne n'imagine, car, heureusement, la vie est imprévisible !

07/11/2016

Des affiches assez... primaires

aff Juppé.jpgEn examinant les affiches réalisées par les candidats à la primaire de droite et du centre, on reste perplexe. Déjà, on est surpris de constater que NKM et Bruno Le Maire regardent ailleurs, tout comme JF Copé qui, sur sa photo, détourne ostensiblement les yeux de ses électeurs potentiels ! L’affiche de JF Poisson est plus classique, limite ringarde, mais on voit davantage sa veste, sa cravate et son pantalon que sa tête, toute petite, en haut à droite ! Rien à dire sur Sarko et Fillon, dont les visuels sont efficaces. En revanche, pour Juppé, critiqué pour son âge, quel saboteur a trouvé le moyen d’encadrer son visage un peu triste d’un cadre quasi-mortuaire ? Mais où sont les communicants d’antan ?

23/10/2016

Il fait si bon rester chez soi !

st-pierre.jpgLa semaine dernière, les médias français n’ont quasiment rien dit de l’impressionnante cérémonie romaine où deux de nos compatriotes étaient canonisés aux yeux de centaines de millions de fidèles. Inutile de dire que vous n’aurez pas une ligne sur le rassemblement d’hier, place Saint-Pierre, où cent mille personnes ont commémoré l’appel lancé il y a juste trente ans par Jean-Paul II, "N’ayez pas peur !", qui a réveillé les peuples de l’Est avec les suites que l’on sait. Il faut dire que nous, les Français, sommes tellement exceptionnels que nous n’avons pas besoin de participer aux solennités du reste du monde. Nous avons tant à faire, déjà, avec les amours de Mitterrand, les déclarations de Jean-Frédéric Poisson et les déboires de Cécile Duflot !

11:46 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : pape, monde, primaires, poisson, duflot |  Facebook | | Lien permanent

20/10/2016

Rien + rien = pas grand chose

Duflot-2.jpgExit Cécile Duflot, archibattue aux primaires de son propre parti EELV. En voilà une qui ne va pas nous manquer en 2017, pour une raison simple que le scrutin d’hier a confirmée : elle ne représentait rien ni personne. Ce qui est toujours un handicap dans une démocratie représentative. Militante hors sol, moulin à paroles médiatique, tacticienne obsessionnelle, ambitieuse au-delà du raisonnable, elle aura seulement incarné la dimension écologique du quinquennat de François Hollande, c’est-à-dire pas grand-chose. La conclusion est sévère : il ne suffit pas de rêver chaque nuit de se présenter aux présidentielles pour rendre service au pays. A bon entendeur…

10:51 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : duflot, eelv, primaires, 2017 |  Facebook | | Lien permanent

14/10/2016

Un bon point pour la droite

débat.jpgPas mal. Un débat frustrant dans sa forme, mais clair sur le fond. Les sept candidats aux primaires ont donné une bonne image de cette droite qui, sauf surprise, reprendra la direction du pays l’an prochain. Mon palmarès personnel : Juppé plutôt convaincant, Sarkozy toujours agaçant, Fillon assez cohérent, Le Maire un peu décevant, NKM intéressante, Copé marginalisé et Poisson gentil mais inexistant. A part quelques piques, aucun excès, aucune insulte, aucun dérapage. Et l’assurance que tous ces gens-là se reporteront sur le vainqueur de la primaire : la droite, ce soir, n’était pas "la plus bête du monde". Dommage que cela ne lui arrive pas plus souvent.

00:47 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : primaires, droite, débat, 2017, juppé |  Facebook | | Lien permanent

05/10/2016

Les primaires, une bénédiction !

primaires,politique,médiasFinalement, les primaires sont une bénédiction, car elles font gagner un temps fou ! Comme moi, sans doute, vous en avez tellement assez d’entendre les mêmes personnages, les mêmes commentaires, les mêmes rétrospectives et les mêmes débats que vous avez coupé la radio et la télé. Même les journaux se lisent beaucoup plus vite quand on saute la politique. Quel plaisir, soudain, de lire des livres et d’écouter de la musique ! On reprendra le cours de l’info quand Trump sera élu, Bachar el-Assad renversé ou le pape François assassiné – seuls événements susceptibles de sortir les rédactions de leur bulle politicienne. Enfin… pour un jour ou deux, au moins !

10:37 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : primaires, politique, médias |  Facebook | | Lien permanent

30/09/2016

Les primaires de la droite

primaires,droite,2017,Juppé,SarkozyMe voilà bien embarrassé. Si je veux un homme d’expérience ouvert sur le monde, je vote évidemment Juppé. Mais si je souhaite un professionnel dynamique qui n’a peur de rien, je vote forcément Sarkozy. Si je rêve d’un homme plutôt sage, à la fois expérimenté et modéré, je vote naturellement Fillon. Mais si je veux un homme nouveau, moderne, aux idées raisonnables, alors je vote Le Maire, bien sûr. Et si j'étais tenté par une femme intelligente, un peu ébouriffante, rigolote et courageuse, je voterais NKM, direct ! Vous n’auriez pas un modèle synthétique, genre homme d’Etat, qui rassemble toutes les qualités de ces candidats-là ?

19/09/2016

Politique : on touche à l'absurde !

montebourg.jpgL’incident qui a plombé l’émission politique de Laurence Ferrari (sur C8) dont la vedette, Arnaud Montebourg, était déjà engagée dans une autre émission politique (sur France 2), n’est que le premier d’une longue série : les chaines de télé et de radio, devenues folles, ne font plus qu’interviewer des hommes politiques sur ce qu’ont déclaré d’autres hommes politiques sur d’autres chaînes de télé et de radio, en espérant être reprises dans les autres émissions politiques, dans une concurrence aussi effrénée qu’absurde. Qu’apportent au débat citoyen ces centaines d’émissions inutiles, superficielles et redondantes ? Rien. Que dalle. Du bruit. Du superfétatoire. Du vide.

 

12/09/2016

Les Français pris au piège

frondeurs.jpgRetour à la maison après trois jours de pause médiatique : ni journaux, radio, ni télé. Et ce lundi matin, en retrouvant l’info, impression que la France toute entière tourne à l’unisson, quasi exclusivement, autour des ambitions et des humeurs d’une toute petite catégorie de gens qui ont réussi à confisquer l’actualité, l’attention et la réflexion d’une population de 66 millions de personnes : les "candidats aux primaires" de gauche et de droite, et ceux qui les mettent en scène ou s'en nourrissent : journalistes, animateurs, humoristes, etc. Vertigineuse étroitesse d’esprit ! Incroyable régression culturelle ! Cela va-t-il vraiment durer encore des mois et des mois ?

22/08/2016

Primaires : déjà le trop-plein ?

morano.jpgJe suis inquiet : aucun candidat aux primaires de droite ou de gauche ne s’est encore déclaré aujourd’hui. Que se passe-t-il ? Les candidatures de Nadine Morano, Jacques Myard et Jean Lassalle à droite, celles de Yannick Jadot, Benoît Hamon et Marie-Noëlle Lienemann à gauche, auraient-elles tant de poids intellectuel et moral qu’elles dissuaderaient leurs petits camarades de concourir à ce surréaliste hit-parade de l’ego politicien ? Ou bien les medias auraient-ils fait savoir qu’ils ont leur quota, pour un an, d’interviews répétitives et inutiles ? Ou bien... sont-ce les éditeurs qui n’ont plus assez de nègres pour écrire les livres que ces candidats vont montrer à la télé ?

12:51 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : primaires, 2017, morano, hamon, livres |  Facebook | | Lien permanent

21/08/2016

Un(e) candidat(e) par jour

cecile-duflot.jpgA un moment, j’ai eu peur. En voyant que les candidats aux primaires de gauche approchaient la dizaine, j’ai cru qu’elle allait renoncer. Cela aurait été dommage de ne pas voir inviter sur les plateaux télé, nuit et jour, pendant des mois, cette jeune femme brune qui parle comme une mitraillette en enfilant des banalités gauchisantes, et qui représente un des nombreux courants d'un groupuscule de 3.000 membres qui passent leur temps à se diviser. Cécile Duflot va pouvoir taper publiquement, du matin au soir, elle aussi, sur le président qui a fait sa carrière en la nommant ministre de la République (on ne sait plus de quoi, mais cela n’a aucune importance). Ingrate, va !

12:27 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : duflot, eelv, primaires, écolos |  Facebook | | Lien permanent

18/08/2016

L'hystérie est mauvaise conseillère

burkini.jpgIl est dans un sale état, le pays des droits de l’homme ! Qui aurait pensé, il y a encore 20 ans, que l’on ne pourrait plus se baigner, sur les plages de notre beau pays, dans la tenue de son choix ? Ou qu’une majorité d’hommes politiques français exigeraient d’interdire le port du foulard aux étudiantes étrangères venues étudier dans nos universités ? Voilà deux vertigineux retours en arrière ! L’hystérie anti-islamiste fausse le jugement et provoque, à l’approche des primaires, un concours de démagogie sécuritaire. Voyez la folie qui nous gagne, depuis trois jours, à propos d’une rixe estivale entre des Français corses et maghrébins : elle va mal, la France !

17/08/2016

Benoît Hamon président !

Hamon.jpgLa nouvelle a fait la Une des journaux américains et chinois… non, je déconne. L’info n’a intéressé qu’une poignée de journalistes parisiens : Benoît Hamon veut être président de la République en 2017. Benoît qui ? Un type au physique inexistant qui a été jadis, paraît-il, président des Jeunes socialistes, mais dont personne ne connaît le métier, la région d’origine, la circonscription législative. Il a été ministre de Hollande, mais de quoi, déjà ? Il avance, en guise de programme, trois vieux slogans sans intérêt. Le dénommé Hamon fait partie de ces politiciens inutiles qui signent, à force de n’avoir aucun mérite, l’effacement de la France dans le monde.

23:22 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : hamon, primaires, frondeur |  Facebook | | Lien permanent

19/06/2016

Une raison d'espérer ?

primaire.jpgLes Français sont moroses. Cela se sent dans les marchés, les trains, les dîners. Il faut dire qu’il y a de quoi : le terrorisme, les grèves, les intempéries, Hollande, les hooligans, la violence, le Brexit, sans oublier évidemment le chômage, cela fait beaucoup ! Mais ce ne sont pas les malheurs qui minent un peuple, c’est le manque d’espérance. Or, face à l’irrépressible dégradation du bien-être, des valeurs, des repères et des retraites, on cherche désespérément un projet, une vision, une ouverture. Ah si, pardon, j’oubliais, voici qu’arrivent, illuminant l’horizon... les primaires à gauche et les primaires à droite ! J'ai envie de dire : youpi.