Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/06/2022

Macron à Kiev

62aac67f210000af215ed993.jpegJamais depuis 1958 on n'aura connu situation politique plus tranchée. D’un côté, un président français qui mène à Kiev, en pleine guerre, une opération diplomatique majeure (soutien européen à l’Ukraine attaquée, mise en place d’un système de sécurité à l’est de l’Europe). De l’autre, un parti en pleine ascension (NUPES) qui veut sortir de l’OTAN, contester les traités européens et démilitariser la France ! On n’ose imaginer que le parti de Jean-Luc Mélenchon puisse imposer une cohabitation à Macron. Ce serait, pour les Ukrainiens, pour la paix et pour l’avenir de l’Europe, une vraie catastrophe.

27/05/2022

Ukraine : Poutine a le temps...

1501858-vladimir-poutine-a-moscou-le-5-avril-2022.jpegL’armée russe supérieure en nombre ; les Turcs opposés à l’entrée des Scandinaves dans l’Otan ; les Allemands tiraillés sur les livraisons d’armements ; les Hongrois jouant perso ; l’opinion américaine en suspension avant les midterms de novembre ; Macron ne voulant pas "humilier" Poutine ; l’opinion européennes gagnée par la lassitude… Poutine compte sur ces dissensions occidentales, il joue la montre, il a tout son temps. Or, demain ou dans dix ans, il ne faut pas être agrégé d’histoire pour comprendre qu’une victoire de Poutine sur l’Ukraine serait une catastrophe pour l’Europe !

15/05/2022

Que pense la jeunesse européenne ?

c80c12c_5183880-01-06.jpgL’Eurovision, nouvelle défaite pour Vladimir Poutine. Au classement interne de cette compétition musicale, le groupe ukrainien avait obtenu la quatrième place. Mais le public, c’est-à-dire la jeunesse européenne, a décidé de dépasser les critères purement artistiques pour couronner l’Ukraine - par sympathie envers ce peuple européen agressé par son grand voisin russe. Pour la jeunesse russe, déjà privée d’Eurovision, c’est un nouveau coup au moral : Poutine aura du mal à expliquer que tous les jeunes qui ont voté pour l’Ukraine, hier soir, sont des "dégénérés" et des "néo-nazis" !

05/05/2022

Gauche : une nouvelle génération...

23148475lpw-23148491-article-jpg_8730520_660x287.jpgLe PS est mort. Ses leaders emblématiques viennent d’être brusquement mis sur la touche par une nouvelle génération de "socialistes" pleins de fougue, d’indignation et d’ambition, mais sans aucune culture politique. Insoumis, nous voici ! Le Smic à 1.400 euros, la retraite à 60 ans, les cantines gratuites, ouais, c’est super ! Le reste, c’est-à-dire la VIe République, la loi El Khomri, le nucléaire, la laïcité, les traités européens, l’Ukraine, le Mali, ouh la, c’est trop compliqué, tout ça ! L’Europe, surtout… Mais qu'importe l'Europe, après tout, si on peut sauver une poignée de sièges de députés ?

23:04 Publié dans Blog | Tags : mélenchon, ps, gauche, europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/05/2022

Le suicide des écolos

Melenchon-Jadot.jpgVisiblement, les Verts d’EELV n’ont pas compris que leur score ridicule aux présidentielles était dû à leur idéologie extrémiste (anticapitalisme exacerbé, révision genrée de l’histoire, écriture inclusive, haine des sapins de Noël, etc). Le seul argument en leur faveur était d’avoir admis qu’on ne pouvait lutter tout seul contre le dérèglement climatique, et que face à la Chine, l’Europe pesait plus lourd que la France. Patatras ! En échange de quelques sièges de députés, EELV vient de rallier Mélenchon et d’abandonner l’Europe ! A quand un nouveau parti d'écolos responsables ?

12:05 Publié dans Blog | Tags : eelv, lfi, jadot, écolos, europe | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

03/02/2022

Macron va devoir y aller...

images.jpgBien sûr que Macron, démocratie oblige, devra bientôt rejoindre le grand cirque médiatique de la campagne présidentielle. Et délaisser la gestion compliquée de l'Europe, du Mali et de l’Ukraine pour se faire hacher menu par Cyril Hanouna et autres Pascal Praud ! Son vrai problème ne serait-il pas la médiocrité et la vulgarité dans laquelle les chaines d’info et les réseaux sociaux ont fait sombrer le débat politique ? Si le président Macron repousse le jour où il devra plonger dans ce cloaque d’intolérance et d’inculture, où il n’a que des coups à prendre, ce n’est peut-être pas seulement pour des raisons tactiques…

28/01/2022

Ukraine-Russie : les fondamentaux (4)

830x532_emmanuel-macron-vladimir-poutine.jpgPourquoi la France a un rôle à jouer dans l’affaire ukrainienne ? 1) Parce qu’elle est le seul pays de l’Union européenne à posséder une armée puissante dotée, en outre, de la force nucléaire. 2) Parce qu’elle sait depuis de Gaulle qu’il serait suicidaire, pour elle et pour l'Europe, de briser les ponts avec la Russie. 3) Parce que si elle a réintégré l’Otan, elle n’est pas pour autant aux ordres des militaires américains.4) Parce que, du coup, elle est un des rares Etats à pouvoir discuter avec les Russes et les Ukrainiens, comme elle l’avait fait avec les Russes et les Georgiens en 2008. D'autres questions ?

17:44 Publié dans Blog | Tags : ukraine, russie, macron, europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/01/2022

Genève : le singe et l'éléphant

07f5eeb0-7913-11eb-a88b-02fe89184577.jpgL’inexistence des Européens face au duo Biden-Poutine est pathétique. Quand ces deux-là parlent de l’Europe, en fait, ils parlent de l’OTAN, et seulement de l’OTAN. Tant que l’Union européenne ne sera pas unie, voire autonome, sur le plan de sa propre sécurité, elle ne sera qu’un pion sur l’échiquier international. Les gesticulations de Von der Leyen, Macron et Scholtz me rappellent une vieille histoire drôle. Dans la jungle, un petit singe et un éléphant franchissent ensemble une rivière sur un pont de bois. Parvenus sur l’autre rive, le petit singe dit à l’éléphant : "Tu as vu comme on l’a fait trembler, le pont ?" 

07/01/2022

Poutine, Biden, quelle importance ?

298265-vladimir-poutine-rencontre-joe-biden.jpgTrop occupés par les polémiques ridicules qui saturent quotidiennement la planète médiatique, nos candidats aux présidentielles semblent se désintéresser complètement de la réunion de Genève, les 9 et 10 janvier, où la Russie et les Etats-Unis doivent décider de la sécurité de l’Europe… sans l’Europe, aujourd’hui présidée par la France ! Poutine ne veut discuter qu’avec les USA, ce que Biden a accepté : pour ces deux-là, l’Union européenne compte pour du beurre, c’est l’OTAN qui pèse sur la paix et la guerre ! Quelque chose me dit, pourtant, que ce serait bien utile, sur ce terrain, de se demander qui a envie d’emmerder qui !

17:41 Publié dans Blog | Tags : poutine, biden, otan, europe, paix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/01/2022

Europe : Une polémique minable

Europe,racines,présidentielle,drapeauEt c’est reparti ! La campagne présidentielle a repris, hier, avec une polémique aussi pourrie que minable. Pour marquer la présidence française de l’Union européenne, on avait fait flotter gentiment le drapeau européen sous l’Arc de Triomphe. L’extrême-droite, aussi sec, a hurlé au sacrilège ! Sans savoir, ces pauvres incultes, qu’en 1955, pour illustrer l’union des peuples européens, le graphiste Arsène Heitz a composé ce drapeau à partir des étoiles de la Vierge miraculeuse de la rue du Bac : c’est aujourd’hui l’une des dernières références aux racines chrétiennes de notre continent ! Faudrait savoir ce que vous voulez, Marine, Eric et les autres…

11/12/2021

Les télés sont incorrigibles

b6e8337ef532f5810d11a6bbea699bd3e8520ed3.jpegComment voulez-vous que les Français ne soient pas considérés, à l’étranger, comme arrogants et repliés sur eux-mêmes ? Le nouveau chancelier allemand Olaf Scholz effectue sa première visite officielle à Paris. Après son échange avec le président Macron, la télé retransmet la conférence de presse des deux hommes, le discours de Macron d’abord, puis… puis on coupe, parce que oh, faut pas pousser, l’Allemand, on s’en tamponne, d’ailleurs on n’a pas prévu d’interprète et on doit surtout, en urgence, commenter jusqu’à plus soif le fait que Macron n’a pas dit s’il sera candidat ou non à sa succession en 2022 !

17:46 Publié dans Blog | Tags : europe, télévision, scholz | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/12/2021

Comment l'Europe se suicide

europe,woke,marie,noël,laïcitéC’est le journal Il Giornale qui a tiré la sonnette d'alarme. A Bruxelles, la commissaire à l’Egalité a concocté un guide interne (photo) et préparé des stages de formation pour mieux "refléter la diversité" dans la communication de l’Union européenne. Exemple : éviter de prononcer le prénom "Marie" ou le mot "Noël" (en sus des fadaises woke qui interdisent désormais de commencer ses discours par "Mesdames et Messieurs" pour ne pas discriminer les bi et les trans). Interdire Marie, censurer Noël ! C’est ainsi, en biffant tout ce qui a fait la culture bimillénaire de l’Europe, qu’un continent se suicide.

11:38 Publié dans Blog | Tags : europe, woke, marie, noël, laïcité | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

15/11/2021

Il faudra juger Loukachenko

cover-r4x3w1000-618d03b64cddd-bielorussie-loukachenko-ordonne-la-fermeture-de-la.jpgQuand Michel Barnier, hier, sur BFM-TV, suggère de traduire le dictateur Loukachenko devant la Cour pénale internationale (CPI), il sait que Vladimir Poutine s’y opposera, évidemment. Mais il s’agit de faire comprendre que le Biélorusse, en utilisant des migrants comme arme de guerre,  commet l’équivalent d’un crime de guerre. En outre, Poutine le couvre (les deux hommes sont tous les deux des anciens du KGB) mais... jusqu’à quand ? On parie que le FSB russe, le jour venu, donnera l'ordre au KGB biélorusse de remplacer fissa ce dictateur de plus en plus encombrant aux yeux du Kremlin ?

12/11/2021

Le beau mot de "solidarité"

20631517lpw-20631568-article-bielorussie-loukachenko-poutine-jpg_7286153_660x281.jpgIl y a trois mois que le KGB biélorusse (oui, il s’appelle toujours comme ça), couvert par le FSB russe, achemine par charters et par autobus des milliers de migrants à sa frontière occidentale (Lituanie, Lettonie puis Pologne). But : déstabiliser l’Europe en divisant les Européens. Eh bien, depuis trois jours que les médias français ont découvert le sujet, j’entends déjà, un peu partout, sur les ondes, que "certes, ce que fait la Biélorussie n’est pas bien, mais la Pologne n’est pas blanc-bleu non plus". Bravo la solidarité ! Poutine n’aura pas eu à se fatiguer beaucoup pour diviser les Européens...

11/11/2021

France, Pologne, le même 11 novembre !

guerre-mondiale-première-finie.jpgDeux sujets distincts, ce matin, dans les médias : l’anniversaire du 11 novembre 1918 (victoire sur la barbarie, patriotisme, retour de la nation, etc) ; et l’incroyable attaque barbare contre les frontières de la Pologne à partir d’un pays voisin dirigé par un cynique trafiquant d’êtres humains. Curieux qu’aucun de mes excellents confrères ne signale que c’est le même sujet : le 11 novembre 1918, elle aussi, la Pologne recouvrait ses frontières, celles-là même que la Biélorussie attaque aujourd’hui à coup de migrants ! La solidarité entre les nations européennes commence par la connaissance de l’Histoire…  

20/09/2021

Le pape, les migrants et l'Europe

image.jpgQuand le pape – chef spirituel de 1,3 milliard de fidèles – donne son point de vie sur l’Europe, les médias s’en tamponnent. Surtout quand il martèle, comme la semaine dernière en Hongrie et en Slovaquie, que l’Europe doit "trouver le juste équilibre entre deux devoirs moraux : protéger les droits de ses propres citoyens, et garantir l’assistance des migrants". Oui, c’est équilibré et nuancé, ce n’est donc pas pour les chaines d’info ! En revanche, les propos de ce pape, simplifiés et tronqués, se retrouvent à l’envi sur les réseaux sociaux où ils font gaillardement s’insulter entre eux les catholiques eux-mêmes ! A bas la calotte, vive la castagne !

23/04/2021

Ukraine : une seule certitude...

index.jpgLa paix en Europe obéit toujours à quelques principes simples. On le sait depuis le congrès de Vienne (1815), le Traité de Versailles (1919) et les accords de Yalta (1945). Actuellement, au lieu d'agiter en vrac tous les poncifs qui traînent sur la Russie (Navalny, Donbass, Crimée, Turquie, Nord Stream, Syrie, sanctions), les commentateurs feraient mieux de partir de la seule certitude en cours, qui est la clef de la situation : jamais Poutine n’acceptera que l’Ukraine entre dans l’OTAN. Jamais. A aucun prix. Est-ce clair ? Tout le reste se discute, sauf ça. Quelqu’un pourrait-il en informer les militaires américains ?

19:51 Publié dans Blog | Tags : poutine, ukraine, russie, europe, paix | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

17/09/2020

L'info ? Quelle info ?

ursula.jpgJe joins ma voix aux (rares) commentateurs qui dénoncent l'étroitesse de vue de nos quatre chaines d’info, promptes à interrompre brutalement leurs programmes pour la moindre petite phrase inutile de Marine Le Pen ou Jean-Luc Mélenchon (priorité à l'actu !) mais incapable de s’intéresser au discours sur l’état de l’Union de la présidente de l’Union européenne, Ursula von der Leyen (Ursula comment ?). Le plan de relance européen, le Brexit, la question des migrants ou la lutte contre les gaz à effet de serre, quelle importance ? Attention ! Attention ! Il paraît que Danièle Obono va bâcher Gérald Darmanin : BREAKING NEWS ! BREAKING NEWS !

05/03/2020

L'Europe, c'est où, c'est quoi ?

tv.jpgTiens, encore un sondage dont vous n’entendrez pas parler à la télé ! Je lis dans "La Croix" que, selon l’institut ViaVoice, 72 % des Français souhaitent être davantage informés sur l’Europe (le chiffre monte à 79 % chez les 18-24 ans). On se rappelle que les chaînes françaises, selon une récente étude de la fondation Jean-Jaurès, ne consacrent que 3 % de leurs infos à l’Europe (la France étant sur ce point, et de loin, en queue de peloton européen). Etonnez-vous que les Français soient aussi nuls en politique (en économie, n’en parlons pas) et se complaisent dans le repli sur soi et la chasse aux sorcières !

10/10/2019

Europe : un beau gâchis !

europe.jpgC’est la troisième erreur stratégique de Macron vis-à-vis de l’Europe. La première, c’était d’avoir poussé Nathalie Loiseau à la tête du groupe centriste (alors qu’à l’évidence, elle n’était pas au niveau). La seconde, c’était de ne pas avoir soutenu prioritairement la candidature de Michel Barnier à la tête de la Commission européenne (alors que lui, au contraire, aurait fait l’unanimité). La troisième, c’est d’avoir voulu imposer Sylvie Goulard comme commissaire (alors qu’elle avait des casseroles rédhibitoires). Cela fait beaucoup. Il est loin, l’espoir que le jeune président français rehausse le prestige de la France en Europe, et de l’Europe dans le monde !

15:16 Publié dans Blog | Tags : europe, macron, barnier, goulard | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |