Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2021

Il y a racisme et racisme

pulvar.jpgImaginez qu’Eric Zemmour explique à la télé que des réunions syndicales réservées aux blancs puissent accueillir des noirs à condition que ceux-ci se taisent ! C’est exactement ce que vient de dire Audrey Pulvar sur BFM-TV pour justifier les positions de l’UNEF de Grenoble. L’ex-journaliste, tête de liste aux régionales en Ile-de-France, est donc prête à tolérer certaines formes de racisme pour  préserver ses chances d’une alliance électorale avec les extrémistes d’EELV. Elle n’avait donc jamais appris, quand elle était journaliste, que la ségrégation raciale, en France, était un délit ?

10:18 Publié dans Blog | Tags : racisme, eelv, unef, zemmour, pulvar | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/03/2021

Annie Cordy, raciste ?

Mort-d-Annie-Cordy.jpgHo, les confrères et les consœurs, faut arrêter, là ! Toujours à la recherche de polémiques un peu trash, les médias ont trouvé un filon : dès qu’une féministe radicale attaque une personnalité pour "racisme", hop, on s'en fait l’écho et on remet une pièce dans la machine à connerie ! En Belgique, sur RTL-TVI, une militante engagée "contre le racisme anti-noir.e.s" (sic) a ainsi accusé Annie Cordy, très populaire en son pays, d’être raciste pour avoir chanté Chaud Cacao : et hop, cette cinglée extrémiste qui ne représente personne devient la vedette d’un jour dans l’ensemble des médias francophones ! Franchement, faut arrêter, là !

10:10 Publié dans Blog | Tags : racisme, médias, racialisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

14/03/2021

Les Français n'aiment pas les Roms

touchepas.jpgEtrange, le sondage de l’Ifop pubié dans le JDD de ce matin sur les préjugés racistes et antisémites. D’abord, au lieu de mesurer l’importance de ces deux dérives haineuses dans le pays, il exprime la perception qu’en ont les braves gens, ce qui n’a pas grand sens. Ensuite, il révèle que la communauté suscitant un sentiment négatif, avant toutes les autres, ce sont… les Roms ! Ce qui relativise sérieusement tous les débats sur l’islamophobie : qui alarme, qui hurle, qui menace, qui s’indigne contre la "romophobie" ? Enfin, que l’Education nationale et la police soient considérés comme les deux principaux remparts contre le racisme, cela rend un peu perplexe…

05/03/2021

La traductrice était blanche !

a gorman.jpgVoici une information qui montre que nous aussi, les éditeurs et les écrivains, nous entrons irrésistiblement dans un autre monde – un monde racialisé, totalitaire et terrifiant. L’éditeur néerlandais Meulenhoff avait confié la traduction d’un texte de la poétesse noire Amanda Gorman (une jeune Américaine révélée lors de l’investiture de Joe Biden) à une autrice, star aux Pays-Bas : Marieke Lucas Rijneveld. Or, tenez-vous bien, celle-ci est blanche : polémique immédiate, pressions des minorités, scandale public et…rétropédalage de l’éditeur, qui s’est platement excusé ! Dans le monde de demain, la qualité d’une traduction littéraire dépendra donc de la couleur de la peau. Brrr.

15/02/2021

Il aura ma peau, Léon !

napoleon.jpg"Napoléon, héritier ou fossoyeur de la Révolution ?" De mon temps, à Sciences Po, c’était le sujet d’exercice le plus répandu, le plus banal, le plus éculé, qui permettait de s'exercer au fameux plan en deux parties : "Certes… Mais…"  En cette année du bicentenaire de la mort de l’Empereur, la question se pose de nouveau, mais sans humour, sans réflexion, sans recherche historique : Napoléon, le Français le plus connu dans l’histoire du monde (avant de Gaulle et Brigitte Bardot) n’était-il pas un vulgaire dictateur assassin, sexiste et raciste ? Allez, sortez les insultes, les grossièretés, les caricatures : la castagne va durer plusieurs mois !

10/12/2020

Noir, c'est noir !

psg-istanbul-basaksehir.jpg"Négro ?" "Négro !" "Il a dit négro ?" "Négro, il a dit !" "Il a dit négro !" "Il est raciste ?" "L’arbitre est raciste !" On entend très bien tout cela sur la vidéo. Stupéfaction et indignation (légitime) des joueurs du PSG. Refus (compréhensible) de continuer le match. Renvoi (sans discussion) de l’arbitre "raciste". L’événement, rare dans le football, fait le tour des médias, puis du monde entier. Et les footballeurs, de retour dans le stade, s’agenouillent sur le gazon. Sauf que voilà, l’arbitre est roumain, et il n’a pas dit "négro", mais "negru", ce qui, en roumain, ne veut pas dire "nègre", mais "noir", tout simplement. Cela justifiait-il donc une telle explosion de colère... noire ?

09:45 Publié dans Blog | Tags : noir, racisme, psg, nègre | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

25/10/2020

Huit jours après le drame

islammm.jpgLe drame de Conflans, après huit jours, a permis de clarifier le combat que la République doit mener pour résister à la pression islamiste. Dans l’enseignement comme ailleurs (transports, sport) le conflit nait toujours d’une altercation obligeant une autorité (professeur, élu local) à réaffirmer fermement la primauté de la laïcité ou des principes républicains : aussitôt un individu (parent d’élève, grand frère) puis deux, bientôt assistés d’une personne extérieure à l’institution, viennent accuser celle-ci d’ "islamophobie" ou de "racisme", avec ou sans menaces physiques. Si l’autorité républicaine (proviseur, maire, juge) cède à ce moment précis, c’est le début de la fin.

 

19/08/2020

Et le serment d'Hippocrate ?

hippocrate.JPGLu avec effroi dans "La Croix" l’inquiétude de l’Ordre des médecins et celle de l’Ordre des infirmiers face à la multiplication sur internet d’appels, de listes et même d’annuaires de médecins noirs ou, comme on dit aujourd'hui, "racisés". Ces dérives communautaristes, pour ne pas dire racistes, sont autant de violations de la Constitution française et, faut-il le rappeler, du serment d’Hippocrate qui oblige toutes les professions médicales à soigner sans distinction d’origine, de race, de religion, d’orientation sexuelle, etc. Qu’un gynécologue ou une infirmière, en France, sélectionne ses patients en fonction de leur couleur de peau, cela ne vous donne pas froid dans le dos, vous ?

23/06/2020

Ils ont mangé leur pain blanc...

viet.jpgL’anecdote, racontée par Caroline Fourest, date de 2015 mais elle est savoureuse. Une militante racialiste d’origine vietnamienne étudiante à l’université d’Oberlin (Ohio) avait protesté, en mangeant un Banh mi traditionnel à la cantine de la fac, contre le détournement de ce plat typiquement asiatique par la "culture blanche". La direction de l’Université a aussitôt rayé le plat honni du menu de sa cantine. Sauf que le fameux Banh mi indochinois est un plat typiquement colonial, une sorte de baguette dont le nom n’est qu’une déformation du mot français "pain de mie". Salauds de colons !

15/06/2020

Au prix où est la minute de pub...

LCI_pub.pngCe qui fait le succès des manifs organisées par le clan Traoré, c’est la fascination qu’elles exercent sur les chaînes d’info. Lesquelles, après avoir analysé les sondages révélant que 85 % des Français soutenaient la police, n’auraient jamais dû consacrer des heures et des heures à répercuter les images en direct de la manif ratée de samedi (au prix où est la minute de pub, cette complaisance envers un rassemblement interdit est vertigineuse). Mais le système médiatique est ainsi. Un conseil à tous ceux qui voudraient bénéficier ainsi d’une communication gratuite : mettez trois ou quatre gilets jaunes au premier plan d’un rassemblement, toutes les télés seront à vous !

13/06/2020

A bas Victor Schoelcher !

schoelcher.jpgLe racisme, en général, est dû à l’ignorance. Le racialisme, itou. Les excités indigénistes qui ont renversé les statues de Victor Schœlcher à la Martinique incarnent parfaitement cette inculture crasse qui mine les fondements mêmes de la République. Qui se rappelle que la première figure à laquelle Mitterrand rendit hommage au Panthéon, en mai 1981, c’était Victor Schœlcher ? Ce journaliste radical, franc-maçon engagé et militant révolutionnaire fut, en avril 1848, le principal artisan de l’abolition de l’esclavage ! "Les Martiniquais lui doivent leur liberté politique", disait Aimé Césaire. Ah, si quelqu’un pouvait, aujourd’hui, abolir la bêtise…

12/06/2020

Racialisme : qui est visé ?

Colomb.jpgLes journalistes devraient examiner attentivement la liste des statues déboulonnées par les indigénistes purs et durs, racialistes militants et autres hygiénistes de l’histoire. Ils verraient qu’elle coïncide avec les piliers de notre culture : Christophe Colomb, Colbert, Louis XIV, Napoléon, Jules Ferry, Hugo, Schœlcher, Churchill… en attendant probablement Clemenceau, Blum, la reine Elisabeth et le général de Gaulle ! Il suffit de prendre un peu de recul pour comprendre qu'il s’agit d'effacer de nos manuels scolaires tous les grands personnages – dont aucun n’était sans défaut, évidemment – qui ont inventé l’éducation, la nation, le débat public, la démocratie, les droits de l’homme, la science…

11/06/2020

Aux poubelles de l'histoire !

07quaivoltaire12.jpgAvis à tous les racialistes déboulonneurs de statues et aux indigénistes débaptiseurs de plaques de rue. Que penser d’un type qui dit que "La race des nègres est une espèce d‘hommes différente de la nôtre" ? D’un autre qui déclare : "Nous admettons le droit et même le devoir des races supérieures d’attirer à elles celles qui ne sont pas parvenues au même degré de culture" ? D’un troisième qui proclame que "La France a d’autant plus le droit de prolonger [en Afrique] son action économique et morale que la civilisation qu’elle représente auprès des indigènes est certainement supérieure" ? Allez ouste ! Voltaire, Léon Blum, Jean Jaurès, aux poubelles de l’histoire !

10/06/2020

Des nouvelles inquiétantes

Autant....jpegQuelques nouvelles du jour ? La compagnie HBO-Max a retiré de son catalogue le film "Autant en emporte le vent" (pour ne pas heurter la communauté noire) ; la société Adidas a annoncé qu’elle embauchera dorénavant 30 % de noirs (ce qui est interdit en France, mais bon) ; une Ecole de commerce de Nantes a annulé brusquement "en cette période" une conférence sur Napoléon (le fameux esclavagiste) ; à Anvers, les Belges ont déboulonné une statue du roi Léopold II (le fameux colonialiste) ; à Londres, dimanche, on a aussi dégradé la statue de Churchill "parce qu’il était raciste". Tout cela sent mauvais. Tous les régimes totalitaires, sans exception, ont commencé par réécrire l’histoire…

08/06/2020

Entendu sur les marchés...

adama.jpgLes journalistes parisiens qui sont allé passer le week-end en province ont dû être ébranlés par ce qu’ils ont entendu sur les marchés. Dans mon coin de Bourgogne, par exemple, les habitants n’ont rien compris à ces soudaines manifs "antiracistes" scandant des slogans américains quatre ans après l’affaire Adama Traoré. Ils ont tous été choqués, en revanche, de voir que les 20.000 manifestants se fichaient complètement des règles sanitaires en vigueur – gestes barrières, masques, distanciation – alors qu’eux se battent localement avec mille et un problèmes cruciaux d’école, de cafés-restaurants, de cinéma, etc. Refiler le Covid 19 à ses parents ou ses voisins, en banlieue, ce n’est donc pas si grave ?

06/06/2020

La France, un pays raciste ?

manif-black-lives-matter.jpgJe vis en France depuis 70 ans, j’en connais l’histoire et la culture, la ville et la campagne, les excès et les faiblesses, et j’affirme que ce pays n'est pas "raciste". Parler d’un "Etat raciste" en France, c’est de la manipulation militante. L’exploitation précipitée de l’affaire George Floyd aux USA par des groupuscules extrémistes et indigénistes me fait peur, car elle vise clairement à remplacer, dans le débat public, nos principes républicains par des critères communautaristes, notamment raciaux, venus d’ailleurs. Car c’est bien la République (sa justice, sa police) qui est visée. La naïveté des jeunes journalistes de la télé, sur ce point, est désarmante...

02/09/2019

Oui, mais lui, c'est pas pareil...

l-ecrivain-yann-moix.jpgCe qui me gêne le plus, dans l’affaire Yann Moix, ce n’est pas le flot de mensonges et d’accusations que profère en désordre l’ancien sniper de l’émission ONPC, ni le méli-mélo familial qui tient lieu, cette année, de scandale littéraire bien glauque et bien sordide. C’est l’incroyable facilité avec laquelle certains virulents pourfendeurs de l’antisémitisme trouvent soudain des excuses - à titre tout-à-fait exceptionnel, bien sûr - à celui est leur ami (Laurent Ruquier), leur auteur (Olivier Nora), leur collaborateur (BHL), leur salarié (Catherine Barma), etc. Je ne juge personne, je trouve seulement que le "deux poids, deux mesures", sur le sujet de l’antisémitisme et du racisme, est simplement insupportable.

22/07/2019

Avec deux jours de retard...

mamoudou_barry.jpgDeux poids, deux mesures. Qu’un président de l’Assemblée nationale (François de Rugy) fasse servir du homard à des dîners officiels, et l’ensemble des médias surexcités suivent, minute par minute, ce feuilleton désolant. Qu’un jeune enseignant guinéen (Mamoudou Barry) soit sauvagement assassiné à cause de la couleur de sa peau, en plein jour, à Rouen, par des supporters algériens, le jour de la finale de la Coupe d’Afrique des Nations, et les mêmes médias mettront deux jours à se demander, prudemment, s’il s’agit bien d’un crime raciste ! Il y a quand même un sacré problème dans le traitement de l’information, non ?

08/07/2018

Hop, il n'y a plus de races !

races.jpgLa très ancienne proposition communiste de rayer le mot "race" de la Constitution va enfin aboutir. Magnifique. Sauf qu’en supprimant ce principe constitutionnel, la République se prive d’un sacré argument pour lutter contre le racisme – Badinter, en son temps, s’y était vivement opposé. Au moment où nombre d’associations autoproclamées "antiracistes" poussent à "racialiser" la société, ce déni de réalité est-il bien opportun ? Ah, j'oubliais : dans l’expression constitutionnelle "sans distinction d’origine, de race ou de religion", on va remplacer le mot "race" par le mot "sexe". Le bon docteur Freud en aurait tiré de riches conclusions.

10:53 Publié dans Blog | Tags : race, sexe, constitution, racisme | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

23/04/2018

Le racisme, on laisse faire ?

racisme,racisés,antisémitisme,noirsEn France, le racisme n’a pas droit de cité. Il est interdit par la Constitution. C’est pourquoi on s’inquiète de la désinvolture avec laquelle l’Etat et les médias tolèrent les assemblées ou organisations "racisées", c’est-à-dire, pour être exact, interdites aux étudiants de race blanche. A quand les concerts interdits aux blancs, ou aux juifs, ou aux arabes ? Qui va poursuivre en justice les promoteurs de ce néo-racisme, la semaine dernière, dans la fac de Tolbiac occupée, ou le stupéfiant "Collectif féministe racisé de l'Université de Nantes en lutte" ? Si la République ne se défend pas contre des adversaires aussi déterminés, ce sera bientôt la fin de notre système politique et social !