Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2021

Trop blancs, les Autrichiens ?

maalouf.jpgEst-ce parce qu’il a été violemment banni des médias français pendant trois ans pour des accusations d’agression sexuelle qui se sont avérées fausses, que le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf donne aujourd’hui des gages au "politiquement correct" ? Le voilà qui s’indigne que l’Orchestre philharmonique de Vienne "manque de diversité ethnique" : trop blancs, les Autrichiens ! La violoniste chinoise Zhang Zhang lui a vertement fait remarquer que l’Opéra de Pékin et les orchestres d’Afrique sud-saharienne manquaient, eux aussi, de diversité. Maalouf l’a aussitôt insultée en la traitant de fasciste. Bigre. "De la musique avant toute chose", écrivait Verlaine...

23/06/2020

Ils ont mangé leur pain blanc...

viet.jpgL’anecdote, racontée par Caroline Fourest, date de 2015 mais elle est savoureuse. Une militante racialiste d’origine vietnamienne étudiante à l’université d’Oberlin (Ohio) avait protesté, en mangeant un Banh mi traditionnel à la cantine de la fac, contre le détournement de ce plat typiquement asiatique par la "culture blanche". La direction de l’Université a aussitôt rayé le plat honni du menu de sa cantine. Sauf que le fameux Banh mi indochinois est un plat typiquement colonial, une sorte de baguette dont le nom n’est qu’une déformation du mot français "pain de mie". Salauds de colons !

13/06/2020

A bas Victor Schoelcher !

schoelcher.jpgLe racisme, en général, est dû à l’ignorance. Le racialisme, itou. Les excités indigénistes qui ont renversé les statues de Victor Schœlcher à la Martinique incarnent parfaitement cette inculture crasse qui mine les fondements mêmes de la République. Qui se rappelle que la première figure à laquelle Mitterrand rendit hommage au Panthéon, en mai 1981, c’était Victor Schœlcher ? Ce journaliste radical, franc-maçon engagé et militant révolutionnaire fut, en avril 1848, le principal artisan de l’abolition de l’esclavage ! "Les Martiniquais lui doivent leur liberté politique", disait Aimé Césaire. Ah, si quelqu’un pouvait, aujourd’hui, abolir la bêtise…

12/06/2020

Racialisme : qui est visé ?

Colomb.jpgLes journalistes devraient examiner attentivement la liste des statues déboulonnées par les indigénistes purs et durs, racialistes militants et autres hygiénistes de l’histoire. Ils verraient qu’elle coïncide avec les piliers de notre culture : Christophe Colomb, Colbert, Louis XIV, Napoléon, Jules Ferry, Hugo, Schœlcher, Churchill… en attendant probablement Clemenceau, Blum, la reine Elisabeth et le général de Gaulle ! Il suffit de prendre un peu de recul pour comprendre qu'il s’agit d'effacer de nos manuels scolaires tous les grands personnages – dont aucun n’était sans défaut, évidemment – qui ont inventé l’éducation, la nation, le débat public, la démocratie, les droits de l’homme, la science…