Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2020

A bas Victor Schoelcher !

schoelcher.jpgLe racisme, en général, est dû à l’ignorance. Le racialisme, itou. Les excités indigénistes qui ont renversé les statues de Victor Schœlcher à la Martinique incarnent parfaitement cette inculture crasse qui mine les fondements mêmes de la République. Qui se rappelle que la première figure à laquelle Mitterrand rendit hommage au Panthéon, en mai 1981, c’était Victor Schœlcher ? Ce journaliste radical, franc-maçon engagé et militant révolutionnaire fut, en avril 1848, le principal artisan de l’abolition de l’esclavage ! "Les Martiniquais lui doivent leur liberté politique", disait Aimé Césaire. Ah, si quelqu’un pouvait, aujourd’hui, abolir la bêtise…

21/09/2017

Après Colbert, Ferry et Blum ?

Colbert.jpgMarre de ces talibans modernes qui passent leur temps à exiger, à grands cris, qu'on débaptise les rues ou les lycées dont les noms évoquent d’odieux esclavagistes, racistes, colonisateurs, pétainistes, homophobes, etc. Actuellement, c’est Colbert, le grand ministre de Louis XIV, qui est dans le collimateur du CRAN (Conseil représentatif des associations noires de France). On attend de ce groupuscule communautariste qu’il s’en prenne enfin à Jules Ferry et à Léon Blum, ces deux immondes partisans de la colonisation convaincus de l’existence de "races supérieures", et qu’il exige de changer les plaques de quelques dizaines de milliers de rues qui portent leurs noms aux quatre coins du pays !