Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/02/2017

La démocratie écornée

baillon.jpgJe lis que la direction de Sciences Po Bordeaux a récemment interdit de conférence Madeleine de Jessey, secrétaire nationale des Républicains et fondatrice de Sens Commun, en raison de ses opinions "réactionnaires". Quinze jours plus tôt, Sciences Po Paris avait annulé in extremis la conférence du journaliste américain David Satter parce que trop critique à l’égard de Poutine. A Bordeaux, la direction a cédé aux injonctions de l’extrême gauche locale. A Paris, la direction n’a pas voulu se brouiller avec le gouvernement russe. Et moi qui avais appris, pendant mes études à Sciences Po, que la liberté d’expression était un des fondements de la démocratie !

04/07/2016

Nush, j'écris ton nom...

paul_eluard.jpgVous vous rappelez le poème Liberté de Paul Eluard, cet immortel hymne à la résistance ? Alors vous allez être déçu ! Dans une expo inaugurée samedi à Vézelay, où a été écrit ce mythique poème en 1942, on apprend que le texte rédigé par Eluard était en réalité une ode à sa femme Nush, avec laquelle il s’était disputé la veille à La Goulotte, chez leurs amis Zervos. Quand Georges Bataille l’a lu le lendemain, au petit-déj, il a vivement conseillé à Eluard d’en faire, d’un coup, une œuvre universelle : "Regarde, tu rayes Nush et, à la place, tu écris Liberté !" Et c’est ainsi que naissent les plus grands chefs d’œuvre…

18:32 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : eluard, liberté, vézelay |  Facebook | | Lien permanent

16/01/2015

La liberté est-elle sacrée ?

charlie_hebdo_shoah.jpegAvez-vous vu exploser en vol, ces deux derniers jours, l’idée selon laquelle la liberté d’expression serait totale, voire sacrée ? De Delfeil de Ton (dans l’Obs) à Philippe Geluck (sur Europe 1), du pape François à beaucoup de jeunes profs de banlieue, retour à la réflexion, à la raison, à la nuance ! Oui, on peut rire de tout, librement, mais en évitant de piétiner d’autres valeurs fondamentales comme le respect, la vie, la décence, la paix, l'intimité, etc. Il n'y a pas de liberté absolue. Et s’il y a conflit entre deux principes fondamentaux, on a inventé un truc qui évite la violence : cela s’appelle le droit. On avance...

11/01/2015

Quatre questions avant la manif

Charlie.jpgQuatre questions avant la manif de ce dimanche. 1) Peut-on "être Charlie" par solidarité et ne pas trouver drôle qu’on ridiculise Jésus ou Mahomet ? 2) Peut-on avoir le sens de l’humour sans être forcément anar, anticlérical, coco ou mao-spontex ? 3) Peut-on concilier l'esprit de Charlie-Hebdo et un méga-défilé partisan strictement encadré par des milliers de policiers où on entonne la Marseillaise ? 4) Peut-on défendre farouchement la liberté et réclamer plus de moyens policiers contre le terrorisme ? La réponse est "oui" à chaque fois : la France, ce n’est pas rationnel.

18/12/2014

Voltaire, reviens, ils sont devenus fous !

Zemmour.jpgQue dire d’un pays où le porte-parole du parti au pouvoir demande officiellement l’interdiction d’un journaliste qui ne pense pas comme lui ? Où le premier ministre en personne insulte publiquement les centaines de milliers de lecteurs de ce polémiste ? Où la quasi-totalité des journalistes en place appellent au boycott professionnel de ce confrère qui vend plus de livres qu’eux ? Où une grande chaîne de radio suggère d’interdire un chroniqueur travaillant sur sa principale concurrente ? Où les talk-shows à la télé se transforment peu à peu en procès de Moscou à grand spectacle ? La réponse est évidente : ce pays, c’est la Russie de Poutine, bien sûr ! 

 

23/09/2013

La police de la pensée

 Roucas.jpgJe ne connais pas Jean Roucas et je me contrefiche de ce qu’il vote. Mais je m’inquiète de la montée, dans mon pays, d’une véritable police de la pensée. Depuis que l’ex-animateur du Bêbête-Show a dit sa préférence politique pour Marine Le Pen, la femme la plus invitée de France dans les médias (qui se l’arrachent) et qui représente légalement plus de 20 % des Français, ledit Roucas est insulté, vilipendé, condamné, notamment sur France 2 et Canal +, et même censuré dans son métier : à Gardanne, le maire a interdit le spectacle de l’humoriste ! Il n’y a pas que la popularité d’Hollande qui est en chute libre : la liberté d’expression suit la même tendance. Et c’est beaucoup plus grave.

11:52 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : roucas, fn, le pen, liberté, médias |  Facebook | | Lien permanent

20/09/2012

Une liberté (presque) sacrée !

 Charlie-H.jpgUne telle unanimité m'émeut aux larmes : la liberté d’expression, c’est sacré ! En France, tout le monde peut dire ce qu'il veut - y compris les cons, les menteurs, les malfaisants, les incultes, les provocateurs, les semeurs de haine, les extrémistes, les insulteurs d’imams, les fauteurs de guerre, les pousse-au-crime, les irresponsables de tout poil, etc. On en oublierait presque que chez nous, il est interdit de discuter la Shoah, de stigmatiser les homosexuels, de dire du bien de la colonisation, de contester le génocide arménien, etc, etc. C'est bien Charlie Hebdo, en 2008, qui a viré l'humoriste Siné coupable d'avoir osé dire que le fils Sarko allait épouser une riche juive ?


07/12/2008

"Se faire" un journaliste ?

L'étau se resserre sur la liberté d’expression. Il a fallu plusieurs jours, comme toujours, pour savoir ce qui s’est exactement passé au domicile de Vittorio de Filippis, l’ancien directeur de Libé. On se doute qu’être réveillé à l’aube par des policiers pour une affaire aussi bénigne qu’un délit de presse insignifiant, a provoqué de la part de Filippis quelques propos bien sentis à l’égard des pandores en mission. Lesquels, du coup, ne l’ont pas ménagé, jusqu’à le déférer, menotté, au Palais de justice ! L’important est ailleurs : si Filippis n’était pas été un ancien directeur de Libération, la justice l’aurait-elle humilié ainsi ? La magistrate a-t-elle voulu "se faire" un journaliste en envoyant chez lui, ostensiblement, un marteau-pilon pour écraser une fourmi ?