Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2019

L'exemple vient d'en haut

slogan.jpgLa valeur en baisse, dans notre société en capilotade, c’est le respect. Respect de l’autre, de soi, des femmes, des institutions, de la patrie, de la famille, des anciens. Mais pourquoi voulez-vous que les jeunes, les petits, les sans-grades, les gilets jaunes, les pauvres, les braves gens respectent qui que ce soit quand ils voient à la télévision les politiques et les journalistes passer leur temps à se contredire, à s’injurier, à se mépriser, à se mentir, à se couper la parole ? Tiens, un exemple : comment voulez-vous que la "France d’en bas" respecte le président qu’elle a élu dès lors que la "France d’en haut" traine celui-ci dans la boue du matin au soir ?

16/01/2015

La liberté est-elle sacrée ?

charlie_hebdo_shoah.jpegAvez-vous vu exploser en vol, ces deux derniers jours, l’idée selon laquelle la liberté d’expression serait totale, voire sacrée ? De Delfeil de Ton (dans l’Obs) à Philippe Geluck (sur Europe 1), du pape François à beaucoup de jeunes profs de banlieue, retour à la réflexion, à la raison, à la nuance ! Oui, on peut rire de tout, librement, mais en évitant de piétiner d’autres valeurs fondamentales comme le respect, la vie, la décence, la paix, l'intimité, etc. Il n'y a pas de liberté absolue. Et s’il y a conflit entre deux principes fondamentaux, on a inventé un truc qui évite la violence : cela s’appelle le droit. On avance...

18/09/2008

Il rêve, Darcos

Il ne doute de rien, Xavier Darcos. Il rêve. Non seulement le ministre de l’Education nationale veut valoriser le bachot et réhabiliter la reconnaissance du mérite, comme au début de la République, mais il souhaite instaurer un "code de vie scolaire" pour apprendre aux ados le respect, la tolérance, et toutes ces valeurs… que la télévision bat en brèche du matin au soir. L’incommensurable vulgarité dont font preuve quotidiennement les Bigard, Gerra, Cauet, Youn, Bafie, qui sont les nouvelles idoles des jeunes, les modèles d’irrespect que le petit écran propose aux générations montantes, rend totalement irréaliste l’ambition méritoire de ce putain de vérole de moine de bite de merde d'enculé de bouffon de ministre à la con, non ?