Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2014

Sotchi : un moment magique

Sotchi.jpgSotchi, hier soir. Un moment magique, qui a donné du rêve à quelques milliards de terriens. Un moment d’espérance, aussi : si les hommes sont capables de telles réalisations, tout n’est pas perdu sur cette planète ! Les Russes ont montré qu’ils avaient conservé, par delà les accidents de l'histoire et les dérives politiques, le goût de la danse, du chant choral, de la scénographie, de la poésie. Cela fait bizarre, du reste, de voir retracer le passé de ce pays sans la prise du Palais d’Hiver en 1917 ! La vie des peuples est imparfaite, violente, voire cruelle, mais elle comprend, heureusement, quelques moments de grâce…

10:05 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : sotchi, jo, russie, poutine |  Facebook | | Lien permanent

03/08/2012

Agnel, un phénomène !

 agnel.jpgIncroyable, inouï, vous avez vu ? Tous les journaux l’ont souligné : le jeune nageur Yannick Agnel, trois fois médaillé aux Jeux de Londres, est un phénomène : il lit des livres ! Des livres, je vous jure ! A 20 ans, il dévore Dostoïevski, Tolkien, Van Vogt, et il apprend le russe, et il aime la philo : un extraterrestre, on vous dit ! Il a eu une mention au bac, c’est dingue, et, tenez-vous bien, il ne mâche pas de chewing-gum en chantant la Marseillaise ! En voilà un qui n’a aucun avenir dans le foot ! Tiens, à propos, voilà une info originale : à l’Olympique de Marseille, en juin 2012, 14 jeunes footballeurs membres du centre de formation ont passé les épreuves du bac : le taux de réussite a été de 0 %. 

 

22:36 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : agnel, livre, lecture, jo, foot |  Facebook | | Lien permanent

29/07/2012

Méditations olympiques

voile.jpgCes jeunes sportives voilées qui défilent sous la bannière olympique, à Londres, cela pose des questions. Le voile islamique, au niveau mondial, est-il symbole d’ordre religieux ou tradition d’ordre culturel ? Les organisateurs des JO, britanniques ou non, peuvent-ils contredire les règles impératives adoptées par les fédérations internationales, divisées sur le sujet ? L’humanisme idéaliste de Pierre de Coubertin pèse-t-il plus ou moins, dans cette affaire, que les juteuses relations entre les sponsors des JO et les riches pays du Golfe ? Pourquoi les footballeurs hommes et femmes, même en France, jouent-ils dans des équipes séparées ? L’olympisme, au fond, a-t-il quoi que ce soir à voir avec les droits de l’homme ? Et de la femme ?

11:25 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : femme, jo, voile, olympisme |  Facebook | | Lien permanent

09/07/2008

Le déshonneur ET la guerre

Sarko, ami de la Corse, connaissait pourtant ce vieux dicton de l’Ile de beauté : "Si tu sors ton flingue, tire, ou tu es mort !" Le président aurait dû écouter les vieux soviétologues. Face à un géant totalitaire, il ne faut pas être faible : la dictature repose sur un rapport de forces, et ne se maintient que parce qu’on en a peur. Les cocos chinois, en faisant les gros yeux, ont escamoté la question du boycott des JO, vite remplacée par celle de la cérémonie d’ouverture. Celle-ci aurait pu être symbolique, mais la désolante division des Européens l’a rendue inopérante, et fatale pour le petit chef provisoire de cette armée désunie : qu’il y aille ou non, au fond, n’avait plus d'importance. Dans ce contexte, autant ne pas y aller. Pour l’honneur. Rappelons-nous Churchill à propos de Munich, en 1938 : "Ils ont accepté le déshonneur pour éviter la guerre, ils auront le déshonneur ET la guerre".

22/04/2008

Le vieux pont de bois

Un éléphant et un petit singe, dans la jungle, traversent un ruisseau en empruntant un vieux pont de bois. Parvenus sur l’autre rive, le petit singe monte promptement sur le dos de l’éléphant, s’approche de son énorme oreille et lui crie, joyeux : "Tu as vu comme on l’a fait trembler, le pont ?" L’attitude contradictoire et brouillonne des Français dans l’affaire des JO de Pékin me rappelle cette histoire : Poncelet et Raffarin à Pékin, le Dalaï Lama à l’Hôtel de Ville, Drut et Douillet défendant le CIO, RSF en remettant une couche… Improvisation, prétention, irresponsabilité : n’aurait-on pas pu éviter ce pataquès en traitant l’affaire quand elle s’est déclenchée, en 2001, et non à la dernière minute, quand la seule issue probable est… le ridicule ?

24/03/2008

Boycotter les JO de Pékin ?

Faut-il boycotter les JO de Pékin ? Non. Faut-il laisser tomber le Tibet ? Non. Retenons les leçons du désolant cafouillage auquel avait donné lieu le vrai-faux boycott des JO de Moscou en 1980, six mois après l’invasion de l’Afghanistan par l’Armée Rouge (lire le récit complet de cette triste affaire dans Le Bunker, JC Lattès, 1994). Il n'est pas question de sacrifier le Tibet à la Realpolitik, ce serait indigne. Pas question non plus de se défausser sur les sportifs, ce serait une lâcheté. A la répression du Tibet par le PC chinois, la réponse "appropriée", comme disent les diplomates, c’est la menace collective d’un boycott de la cérémonie d’ouverture – humiliation terrible – par l’ensemble des officiels de l’Union européenne. La question est de savoir si ceux-ci auront, au moins, la sagesse d’adopter une position commune...