Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/11/2018

1918 : on a sauvé le communisme !

trotsky-lenine.jpgIl est un épisode de la fin de la guerre 1914-18 qu’on évitera de rappeler, en cette période de commémorations : c’est la survie inespérée, grâce à l’armistice du 11 novembre, du régime communiste ! On se rappelle que le 3 mars 1918, la paix de Brest-Litovsk avait placé le tout jeune Etat bolchevik, amputé du tiers de son territoire, sous la domination totale de l’Allemagne impériale. Huit mois plus tard, la victoire des Français, des Anglais et de leurs alliés américains sauva Lénine, Trotski et leur petite bande, in extremis, d’une disparition aussi définitive qu’inéluctable. Alors, camarades, merci qui ?

10:24 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : communisme, 1918, lénine, russie |  Facebook | | Lien permanent

11/07/2018

Et les droits de l'homme ?

sentsov.jpgIl n’y a pas que l’égalité hommes-femmes qui fasse les frais de la coupe du monde de foot. Il y a les droits de l’homme. Combien de radios ou de télés françaises ont l’intention, d'ici dimanche, de consacrer un sujet au cinéaste Oleg Sentsov, 41 ans, condamné à vingt ans de prison pour avoir protesté contre l’occupation russe de la Crimée ? Qu’un artiste prenne vingt ans pour une manif, où que ce soit, est insupportable ! Il ne s’agit ni de boycotter la finale, ni de déclarer la guerre à la Russie : il s’agit de rappeler, entre deux commentaires sportifs, que les Français, footeux ou pas footeux, ont encore quelques principes !  

09/07/2018

La révolution d'Octobre, et après ?

Couv Kritchevski.jpgLu avec passion les reportages de Boris Kritchevski, l’envoyé spécial de "l’Humanité" à Petrograd pendant la révolution d’Octobre. Je précise : tous ses reportages. Y compris ceux qu’il a envoyés après la prise du pouvoir par les bolcheviks, de novembre 1917 à janvier 1918, et qui ont été brutalement censurés par son journal. Ceux où il décrit, incrédule, la marche vers l’abîme d’une dictature sans scrupule qui n’a plus rien à voir avec l’idéal socialiste. Ces textes à la fois terrifiants et accablants viennent d’être publiés aux Editions de Fallois sous le titre : "Vers la catastrophe russe". A lire sans modération.

22:06 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : 1917, octobre, l'humanité, russie |  Facebook | | Lien permanent

11/06/2018

Le foot, ça me gonfle ! (1)

Nouvelle J.jpgImaginez que le Mondial se passe en France. L’équipe de foot de Russie a été logée dans un hôtel du sud de l’Yonne, à deux pas de Vézelay. Et voilà que les envoyés spéciaux de la presse russe, à l’unisson, titrent : "C’est un trou ! Un désert ! Il n’y a rien à voir !" Rien à voir, à Vézelay ? Pauvres incultes ! Eh bien c’est exactement ce qui se passe : en Russie, l’équipe de France est logée à Istra, tout près du formidable monastère de la Nouvelle Jérusalem, un des chefs d’œuvre de l’architecture religieuse russe, et toute la presse française, à l’unisson, titre : "C’est un trou ! Un désert ! Il n’y a rien à voir !"

11:36 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : inculture, foot, russie, religion |  Facebook | | Lien permanent

02/12/2017

Cette sale lueur qui se lève à l'Est

Tsar-Ipatiev.jpgJe déteste ces effluves nauséabonds provenant de pays qui me sont chers. A Moscou, à l’approche du centenaire du massacre de la famille impériale par les bolcheviks (17 juillet 1918), un certain nombre de responsables politiques, judiciaires et religieux agitent l’idée perverse selon laquelle ce meurtre épouvantable serait "d’origine rituelle", c’est-à-dire, bien sûr, qu’il serait inspiré par "les juifs". Pour avoir enquêté sur le sujet, j’affirme, comme beaucoup d’historiens, que cette thèse est totalement imbécile. La Russie n’a-t-elle pas connu suffisamment d’épreuves, qu’il faille l’entrainer vers cette fange ?

07/10/2017

La mémoire qui flanche...

marx-engels-lenine-staline.jpgEn Russie, le dernier sondage de l’institut Vtsiom fait frémir. Il révèle que 46 % des jeunes Russes, en 2017, ignorent tout de la terreur stalinienne. Faut-il rappeler que Khrouchtchev lui-même, dans ses Mémoires, évaluait à 17 millions le nombre de citoyens soviétiques passés par les camps du Goulag entre 1937 (procès de Moscou) et 1953 (mort de Staline) ? Vous avez bien lu : 17 millions ! Mais... faut-il prendre de haut cette amnésie du peuple russe ? J’attends avec intérêt les sondages qui paraîtront en France pour le centenaire de la révolution d’Octobre : combien de jeunes Français en âge de voter savent qui étaient Lénine, Staline, Cachin, Trotski, Thorez, et ce que fut le communisme ?

12:12 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : staline, russie, communisme |  Facebook | | Lien permanent

25/08/2017

La censure, une valeur universelle ?

Serebrennikov.jpgA l’issue de sa rencontre avec le cardinal Parolin, numéro 2 du Vatican, Vladimir Poutine a célébré les "valeurs universelles et humanitaires" qui rapprochent le Saint Siège et la Russie. Sur le papier, les valeurs universelles, c’est sûr, c’est super. Sauf que le pouvoir russe, en ce moment, s’éloigne desdites valeurs par une censure insupportable, symbolisée par l’arrestation du cinéaste et metteur en scène Kirill Serebrennikov, dénoncée par tout le monde culturel moscovite. Un pays où tout artiste anticonformiste risque d’être accusé de "détournement de fond" ou de "pédophilie", c’est un pays qui tourne le dos aux valeurs universelles, point barre.

26/06/2017

Poutine : un vrai document !

poutine 2.jpgPassionnante, la longue interview de Vladimir Poutine par Oliver Stone, sur France 3, ce soir ! Evidemment, sur tous les sujets, le Russe délivre son point de vue, et j’entends nombre de journalistes s’indigner qu’il ne soit pas davantage contesté dans son propos. Allons ! Pour une fois qu’on n’interrompt pas un dirigeant toutes les cinquante secondes jusqu’à rendre son propos inaudible ! Et pour une fois qu’on ne se contente pas d’expliquer doctement que le président russe est infréquentable ! Les téléspectateurs ne sont pas idiots, ils sont capables de prendre du recul par rapport à un tel document. Et précisément, quatre heures de Poutine, c’est un vrai document !

23:40 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : poutine, russie, oliver stone |  Facebook | | Lien permanent

29/05/2017

Une histoire de trois siècles

8803160-8804156-article-russie-poutine-macron-versailles-jpg_4318750_660x281.jpgQue Poutine vienne se placer dans les pas de Pierre le Grand son idole depuis toujours tout juste 300 ans après la visite de celui-ci à Versailles n’a pas beaucoup fait vibrer mes confrères journalistes, et c’est dommage : ce grand tsar fondateur de Saint-Pétersbourg – ville natale de Poutine – fut le premier à orienter délibérément la Russie vers l’Europe ! Le seul fait de s’inscrire dans cette longue et riche histoire obligeait l’héritier de Pierre le Grand et l’héritier de Louis XIV à dépasser l'actualité épineuse, les bisbilles provisoires et les mésententes ponctuelles pour renouer entre eux un dialogue de fond qui dépasse largement leurs simples personnes !

16/03/2017

Il n'y avait pas de plan B !

tsar seul.jpgLa situation politique était devenue intenable. Les révélations sur sa famille et son entourage avaient terriblement altéré son image, y compris auprès de ses partisans. Comment allait-il pouvoir exercer le pouvoir et réformer le pays dans un tel climat de défiance ? Ce 15 mars, il a rejoint en province son état-major de campagne, qui l’a quasiment convaincu de passer la main. Encore fallait-il pouvoir proposer un plan B ! Son fils Alexis, 13 ans, était malade. Alors, son frère ? A peine son nom a-t-il été cité que le grand-duc Michel a refusé, dans un communiqué, cet héritage empoisonné ! Si l'abdication de Nicolas II, il y a cent ans, a fait basculer la Russie dans la révolution bolchevique, c’est qu’on n’a pas trouvé de plan B. A bon entendeur…

13/07/2015

L'Europe a bien changé !

euros.jpgMarre de voir autant d’agitation autour de la dette grecque. Je ne nie pas que le sujet doive être traité, il y a des experts pour cela, mais je ne me résous pas à ce que l’Europe soit confondue, aujourd'hui, avec l’euro. L’Europe, quand j’étais jeune, c’était d’abord la paix, la démocratie, la solidarité, la subsidiarité. Aujourd’hui, c’est un coffre de banque, un distributeur de devises ou, pour les plus pauvres, un boulier à l’ancienne. Quel dirigeant européen s’est préoccupé, depuis dix jours, de cette stupéfiante remise en cause, par le procureur général russe, des fondements juridiques de l’indépendance des pays baltes ? Aucun ! Les Baltes, combien de milliards d’euros ?

17:52 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : europe, euro, grèce, baltes, russie |  Facebook | | Lien permanent

13/03/2015

Le triomphe des brutes épaisses

brute-2.jpg

Poutine n’est pas une brute, mais il semble de plus en plus débordé par les nuques raides et les grandes gueules qui veulent imposer un bastion russe à l’intérieur de l’Ukraine, façon Daech en Syrie, en violant tous les principes civilisés. Ces chiens de guerre sont ravis de damer le pion, à coup de canon, boum boum, aux extrémistes ukrainiens qui, eux-mêmes privés de cerveau, prétendaient leur interdire de parler leur langue. Contre les crétins va-t-en-guerre, les incultes avinés et les brutes épaisses, les gens qui lisent des livres et respectent le droit sont souvent démunis. Toute comparaison avec la politique française serait évidemment fortuite. 

19:19 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : violence, russie, ukraine, brutes |  Facebook | | Lien permanent

28/02/2015

Nemtsov, l'anti-Poutine

Nemtsov.JPG

Je l’avais connu chez lui, à Nijni-Novgorod, en 1994. Il avait 35 ans. Je l’avais comparé à Tony Blair. Boris Nemtsov était la preuve vivante que la Russie n’était pas condamnée à s’en retourner au temps des troubles, des tsars, de la violence. Ce brillant physicien était venu à la politique par Sakharov et Gorbatchev. Nommé vice-premier ministre de Boris Eltsine en 1997, il en était devenu l’un des deux successeurs possibles. L’autre, aussi jeune que lui, s’appelait Vladimir Poutine. La Russie renaissante avait le choix entre deux destins. L’assassinat de Nemtsov, cette nuit, confirme qu’elle a pris le mauvais chemin.

10:41 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : nemtsov, russie, poutine |  Facebook | | Lien permanent

11/02/2015

Marre de DSK !

DSK.jpgJe n’en peux plus, à chaque fois que j’allume la télé, d’entendre des journalistes interroger des experts pour savoir si Dominique Strauss-Kahn, à l’hôtel Carlton, avait payé avant la nana tarifée qu’il a prise par derrière (Jade), ou s’il avait rétribué après la nana pré-payée qu’il a prise par devant (Mounia). Trop, c’est trop. Surtout au moment où se joue, sur un fil, la paix en Europe : où sont les reportages sur la vie en Ukraine, sur ce qui divise vraiment ce malheureux pays, sur ce que pensent les jeunes Moscovites, sur le moral des soldats russes ? Ce déséquilibre de l’information devient indécent.

10/02/2015

Armer l'Ukraine ?

ukraine.jpgIl y a des parlementaires américains, très sérieux et très propres sur eux, qui plaident à haute voix depuis quelques semaines, à Washington, pour que l’OTAN fournisse un max de chars et de missiles à l’armée régulière ukrainienne pour lutter contre les Russes. Histoire qu’une vraie guerre s’étende de Lougansk et Donetsk à toute l’Ukraine, voire à toute l’Europe. Une belle guerre, avec plein de morts, des atrocités, des destructions massives et tout le toutim ! Ben tiens. On peut donc devenir député aux Etats-Unis sans avoir jamais lu un livre, jamais vu un film, jamais regardé une carte, jamais réfléchi à rien de rien ?

18:02 Publié dans Blog | Commentaires (3) | Tags : ukraine, russie, otan, guerre |  Facebook | | Lien permanent

06/02/2015

Poutine, l'homme double

poutine.jpgIl y a un an, jour pour jour, je répondais au Parisien : "La clé pour comprendre Poutine, c’est la chute de l’Empire soviétique. L’espion Poutine a été le témoin du désastre en Allemagne de l’Est, et ça l’a profondément marqué. En même temps, il a commencé sa carrière politique avec les démocrates de Saint-Pétersbourg. C’est un personnage double, homme de la nostalgie et de la modernité.  (…) Poutine reste en phase avec la Russie profonde, ce peuple russe au caractère assez machiste, à la recherche de pureté religieuse et de grandeur, qui veut une nation forte. S’il se réfère à Staline, ce n’est pas au despote des purges sanglantes, c’est à celui de Yalta !"

00:07 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : poutine, russie, yalta |  Facebook | | Lien permanent

23/07/2014

Un bon papier sur l'Ukraine

politique-internationale.jpgLes bons papiers sur le conflit russo-ukrainien sont rares. Je recommande d’autant plus chaleureusement la synthèse de Georges Sokoloff dans le tout dernier numéro de Politique Internationale. Son analyse, fondée sur l’histoire agitée de l’Ukraine (sans laquelle on ne comprend rien au film), sur la triste réalité des pressions extrémistes dans les deux camps, sur une bonne connaissance de la psychologie de Poutine et sur l'inanité des menaces de sanctions occidentales, permet de mieux comprendre l’actualité, y compris la plus tragique. Et, malgré tout, de rester optimiste !    

12:13 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : ukraine, russie, sokoloff |  Facebook | | Lien permanent

05/06/2014

Il est malin, Poutine !

Poutine-itv.jpgC’est drôle comme Poutine se joue des Français, qui le connaissent si mal ! L’épisode le plus comique, ce n’est pas la présence déconcertante du prédateur de la Crimée à la commémoration du D-Day, c’est quand il explique à Bouleau et Elkabbach qu’en Russie, il y a bien une loi interdisant la propagande homosexuelle en direction des enfants, mais qu’aux Etats-Unis, certains Etats continuent d’interdire toute pratique homosexuelle. Ce qui n’est pas la même chose, on en conviendra. Réaction à l'unisson de tous les journalistes français : ah bon ? Ben oui. Il n’est pas sympathique, Poutine, mais il est malin.

01/05/2014

Sondage : les 3/4 des Russes...

Gorby-2014.jpgC’est le dernier sondage en date (il a été publié lundi à Moscou par le très sérieux Institut Levada) : en Russie, 56 % des gens considèrent que la perestroïka de Mikhaïl Gorbatchev a été une mauvaise chose, et seulement 23 % de la population estime que ses réformes ont eu des effets positifs (21 % n'ont pas d'opinion). C’est dire si les Russes ont été traumatisés par l’effondrement de leur économie en 1990 et par l’éclatement de leur empire en 1991. Au point que les trois quarts d’entre eux ont zappé la fin de la guerre froide, du Mur de Berlin, du goulag et de la dictature communiste. Ainsi va la mémoire des peuples.

15/04/2014

Une Ukraine fédérale ?

donetsk2014.jpgCe qui est le plus désespérant, en Ukraine, c’est la monopolisation des tensions par les extrémistes des deux bords, qui se traitent réciproquement de "nazis" et de "terroristes" alors que 98 % de la population ukrainienne n’est, évidemment, ni nazie ni terroriste ! Comment envisager sereinement, dans ce contexte de haine nationaliste aveugle et sectaire, de mettre en œuvre les deux outils démocratiques que sont les élections générales et la fédéralisation de cet Etat divisé et ingérable ? Oui, je sais, Poutine pousse à cette fédéralisation : cela en fait-il forcément une mauvaise idée ? Vous en avez une autre ?  

00:07 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : ukraine, russie, poutine |  Facebook | | Lien permanent