Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2007

Saint Mikhaïl Gorbatchev

Très curieux, ce matin, sur Europe 1, cette dithyrambique adulation de Mikhaïl Gorbatchev par Jean-Pierre Elkabbach ! "Vous êtes le grand homme de notre époque, vous avez brisé le mur de Berlin, vous avez sauvé l’Europe, vous êtes le sauveur du monde !" En réalité, Gorbatchev est un sympathique bavard qui a fait sa première carrière sur des discours fumeux, et qui continue. Il avait été élu par ses ainés pour empêcher l’effondrement du Parti communiste et l’éclatement de l’URSS. Il a tout raté. Mais comme il n'a pas voulu régler tout cela par les chars, on lui pardonne. De là à le canoniser…
Un doute fugitif a effleuré Elkabbach quand le gentil Gorby a défendu le méchant Poutine. Zut alors ! Allons, Jean-Pierre : même les saints ont des faiblesses.

23/04/2007

Sacré Boris !

medium_Boris.jpgLes médias occidentaux avaient fait de Boris Eltsine un balourd alcoolo, limite facho, et il faut bien dire qu'il détonait, Boris Nikolaievitch, dans les réunions du G8 ! Mais cet ours mal léché, brut de décoffrage, qui n'avait jamais connu que son Oural profond, a gagné, à l'instinct, une des plus grandes batailles du XXè siècle : celle qui a opposé, dans un duel mortel, la Russie à l'URSS. Celle-ci était représentée par Mikhail Gorbatchev qui était, lui, le chouchou des médias de l'Ouest : ceux-ci attendaient depuis si longtemps le messie réformateur du communisme !
Or le communisme, comme l'a dit un célèbre soviétologue, était comme un oeuf - et dans l'Oural profond, figurez-vous, on ne connait qu'une façon de changer la forme d'un oeuf...