Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2010

Nazi ! Collabo ! Fasciste !

 

 

nazi.jpgEst-ce la tyrannie médiatique du binaire obligé, du simplisme absolu et du réductionnisme systématique – voir mon dernier livre – qui pousse les hommes publics à s’exprimer en noir et blanc pour bien se faire comprendre ? Et à utiliser, pour aller plus vite et frapper plus fort, l’imagerie la plus grossière et la plus négative de notre histoire ? Les exemples pleuvent. Pour une broutille de procédure, le président de l’Assemblée Nationale se fait traiter de "fasciste" ; pour une circulaire mal rédigée, la commissaire européenne Viviane Reding reproche à la France ses "déportations de masse". On voit bien que tous ces gens-là n’ont pas connu la guerre. S’il faut rétablir d’urgence l’enseignement de l’histoire au lycée, il faut aussi que tous les politiciens d'Europe y retournent, au lycée, et dare-dare !