Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/07/2020

Menacé, le suffrage universel ?

Urne.jpgLe taux d’abstention enregistré lors du second tour des municipales a relancé le débat sur l’avenir de nos démocraties. Prenez, dans ma région, l'exemple de Dijon, où 66,6 % des électeurs sont restés chez eux : le maire de cette ville de 159.000 habitants a été élu par 11.600 voix, soit 7 % de la population ! Soyons clair : aujourd'hui, sa légitimité est pleine et entière, et il n’est pas question de déroger à ce principe. Mais il va bien falloir, tôt ou tard, relancer l’idée du vote obligatoire (l’abstention passible d’une amende symbolique), ou celle du seuil de validité à 50 % de participation (en dessous duquel il faudrait refaire l’élection). Sauf à voir le suffrage universel confisqué par des minorités plus motivées que la moyenne…

29/06/2020

Qui a gagné, qui a perdu ?

ecolo.jpg"On a gagné !" crient les écolos qui ont conquis Lyon, Bordeaux, Strasbourg, Besançon, etc. "On a gagné !" crie le parti LR à Auxerre, Metz, Toulouse, Limoges, Angers, Saint-Etienne, Sens, etc. "On a gagné !" crie le RN qui a triomphé à Perpignan. "On a gagné !" crie-t-on au PS en voyant les résultats de Paris, Lille, Dijon, Nancy, Le Mans, etc. "On a gagné !" crie le pouvoir en citant Tourcoing, Pau, Le Havre, Arles… Sauf que tous ces vainqueurs-là ont été élus par de petites minorités d’électeurs, parfois désolantes, et qu’au total, la démocratie vient de remporter, toutes étiquettes confondues, une sacrée… défaite !

27/06/2020

Un "non" franc et massif

110 (2).jpgIl fallait s’y attendre. La proposition de la "Convention citoyenne pour le climat" visant à réduire à 110 km/h la vitesse sur autoroute est rejetée, selon les sondages, par 74 % (France Info) à 90 % (La Voix du Nord) des Français. Un non "franc et massif", aurait dit le Général. L’affaire est donc enterrée ? Pas du tout ! Car la petite minorité de militants écolos prêchant la "décroissance", la même qui passe son temps à exiger des référendums "citoyens" et à se réclamer du "peuple", se fiche complètement, quand cela ne va pas dans son sens, de ce que souhaite la population ! Cette élite-là sait mieux que le peuple ce qui est bon pour lui. Cela ne vous rappelle rien ?

24/06/2020

Climat : les élus, au rancart !

convention_citoyenne.jpgLa crise des Gilets jaunes avait montré au jeune Macron qu’un président de la République ne pouvait longtemps contourner les élus du peuple, détenteurs, comme lui, du pouvoir souverain. C’est pourtant ce qu’il recommence à faire avec cette "convention pour le climat" où 150 "citoyens" qui ne représentent qu’eux-mêmes (ils sont tirés au sort) sont invités à décider comme cela, hop, de sujets absolument majeurs… qui sont du ressort, justement, des élus de la République, lesquels incarnent, seuls, la volonté populaire ! Est-il bien conscient, le président, qu’il va se mettre à nouveau les élus à dos –  et, cette fois, définitivement ?

19/06/2020

Statues : et les élus du peuple ?

conseil_municipal.jpgDans le monde d’avant, la décision d’ériger (ou de remiser) une statue, ou de donner (ou de retirer) le nom d’une personnalité à une rue de la ville, était discutée et adoptée (ou non) par les "représentants du peuple" réunis dans ce qu’on appelle un "conseil municipal". Aujourd’hui, deux ou trois militants politiques vont bâcher la tête d’une statue devant une caméra, et les chaînes d’info diffusent leur exploit pendant des heures et des heures, en se fichant complètement des lois de la République ! Il n’y aurait pas comme un problème démocratique, là ? A quoi va-t-il servir de voter aux municipales du 28 juin si c’est la rue, désormais, qui décide ?

16/05/2020

Gouverner, c'est choisir ?

police....jpgLes Français pourront-ils aller passer leurs vacances en Italie ou en Espagne ? Tollé général : ce serait faire circuler le virus ! Devront-ils passer leurs vacances en France ? Tollé général : ces restrictions de nos libertés sont insupportables ! L’Etat débloque-t-il une aide pour l’automobile et l’aéronautique ? Tollé général : il n’y en a que pour les gros ! Le gouvernement débloque-t-il 18 milliards pour le tourisme ? Tollé général : et la culture, et le sport ? Les cafés et restaurants seront-ils ouverts cet été ? Tollé général : c’est le meilleur moyen pour provoquer une nouvelle vague de la pandémie ! Resteront-ils fermés ? Tollé général : c’est un tout un pan de notre économie qui va mourir ! Qui disait "gouverner, c’est choisir" ?

19/03/2020

Comment ajouter au désordre...

bureau-vote-2-c2bdc1-0@1x.jpegQuoi de plus exaspérant, ce matin, que cette tribune publiée dans Libération par une poignée d’ "enseignant.e.s chercheur.e.s en science politique" (sic) qui affirment qu’ils sont plus intelligents que tout le monde et qu’en vertu de cette supériorité, ils exigent fermement que les élections municipales soient annulées ! Ces "spécialistes" autoproclamés, qui n’ont probablement jamais participé à un conseil municipal en province, se fichent que 30.000 communes (sur 35.000) soient dûment armées, démocratiquement, pour affronter l’épidémie, sur le terrain, en bon ordre ! Au lieu de contribuer méticuleusement au désordre général, ces types-là ne feraient-ils pas mieux de s’occuper de leurs proches ?

20/02/2020

De Jean Daniel à Cyril Hanouna

Le-journaliste-Jean-Daniel.jpgLa mort de Jean Daniel me renvoie à une époque lointaine – celle de Giscard et Mitterrand – où le débat public opposait des gens comme lui à des Claude Imbert, Jean-François Revel, Philippe Tesson et autres Françoise Giroud, aiguillonnés par de jeunes journalistes nommés Duhamel, Elkabbach, Kahn, Cotta, Pivot, July, Boissonnat, qui m’ont transmis leur passion pour la chose politique et le débat démocratique. Aujourd’hui, le débat public tourne autour de personnalités comme Castaner, Griveaux, Faure, Nicolle, Hanouna, Ruquier, Hidalgo, Pavlenski, etc. Cela ne fait aucun doute : il y a un moment où on a merdé ! Mais quand, exactement ?

15/02/2020

Ce ne sont que des hypothèses...

Poutine.jpgQue les "services" russes soient derrière l’affaire Griveaux apparaît très plausible aux yeux des spécialistes. La question étant : dans quel but ? Hypothèse n° 1 : Sputnik et Russia Today se sont vengés d’avoir été méchamment écartés par Griveaux quand il était porte-parole du gouvernement. Hypothèse n° 2 : il s'agit d'un coup de semonce pour faire pression sur Macron à deux ans de son duel présidentiel avec Marine Le Pen. Hypothèse n° 3 : comme aux USA (élection de Trump) ou en Angleterre (campagne du Brexit), les services russes font flèche de tout bois pour décrédibiliser le système démocratique occidental. Ce ne sont que des hypothèses. Il reste à enquêter sur tout cela, sans complotisme ni naïveté.…

10/02/2020

Municipales : non à la violence !

violences.jpgLes violences commises contre des candidats aux municipales sont détestables. Mais ce qui l’est encore davantage, c’est le silence de certains politiques extrémistes qui, par démagogie, considèrent depuis la crise des Gilets jaunes que le "peuple" a le droit, lui, de ne pas respecter la démocratie représentative. C’est oublier que la Révolution française, en décembre 1789, a transformé les 44.000 paroisses du pays en communes reposant toutes, à égalité, sur le même principe électif : aucun candidat aux municipales de janvier-février 1790 n’a été frappé au visage par des crétins encapuchonnés criant "Macron démission !" Tolérer la violence, c’est retourner à la préhistoire.

01/02/2020

La démocratie, quelle importance ?

81991580485161158.jpegCette catastrophe-là, apparemment, n'intéresse personne. Elle n’a pas provoqué de réaction inquiète ou indignée sur les chaînes d’info, ni au Parlement, ni dans la rue. Et pourtant ! Pour la première fois, trois départements français se retrouvent sans journaux. Totalement. Définitivement. Dès lors que le journal "France Antilles" disparaît, les habitants de la Guadeloupe, de la Martinique et de la Guyane s’informeront uniquement, désormais, par la télévision et les réseaux sociaux. Comme aux États-Unis, où les deux tiers du territoire sont désormais privés de quotidiens régionaux - et vous avez vu quel président on élit quand on ne lit plus la presse écrite ?

18/11/2019

Censure à l'américaine

baillon-861x640.jpgJ’en rigole, dans mon coin de campagne, mais mes amis éditeurs parisiens me disent que j’ai tort de prendre cela à la légère. Insoumis, féministes, végans, antispécistes, militants LGBT et autres anticléricaux sont, en France, les importateurs plus ou moins conscients d’une judiciarisation à l’américaine qui fait peur – parce qu’elle permettra demain de saisir un juge pour faire effacer d’un livre telle phrase, telle expression, tel mot qui heurterait le "politiquement correct" en vigueur. Déjà, aux Etats-Unis, on n’édite plus un livre sans le faire corriger, par précaution, par des avocats spécialisés. Sylviane Agacinski, Alain Finkielkraut et Michel Houellebecq n’ont qu’à bien se tenir…

17/11/2019

Et la présomption d'innocence ?

censure,Polanski,droit,démocratieJ’irai évidemment voir le "J’accuse" de Roman Polanski. D’abord parce que c’est une œuvre, signée par un grand artiste. Ensuite parce la nouvelle affaire Polanski me met mal à l’aise, tant elle piétine un des principes fondamentaux de notre droit, la présomption d’innocence : "Tout homme est présumé innocent jusqu’à ce qu’il ait été déclaré coupable" (art. 9 de la Déclaration des droits de 1789). Polanski est accusé ? Il est forcément coupable ! Je suis surpris qu’aucune chaîne de télé n’ait eu le courage, depuis l'affaire MeToo, de rediffuser le magnifique film de Cayatte, Les risques du métier (1967), avec Jacques Brel dans le rôle de l’instituteur accusé d’avoir violé une de ses élèves. Un oubli, sûrement.

05/10/2019

Un sérieux problème démocratique

pma.JPGPublié mercredi, un nouveau sondage Ifop confirme que 83 % des Français considèrent que "chaque enfant a le droit d’avoir un père", et que 91% d’entre eux à estiment que "de façon générale, il est plus souhaitable pour le bien de l’enfant qu’il soit élevé par un couple ou par une femme seule". On pense ce qu’on veut de la PMA, mais que ce sondage (parmi d'autres qui vont dans le même sens) soit soigneusement occulté par les médias, pose un sérieux problème démocratique. Il est de plus en plus clair que Macron aura fait voter cette loi en lousdé, contre l’opinion d’une grande majorité de la population. Et on s’étonne que le peuple n’ait plus confiance dans les élus !

10:17 Publié dans Blog | Tags : pma, démocratie, sondages, père | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

16/09/2019

Vivre à l'européenne...

presidente.jpgLa présidente de la Commission européenne a créé un poste de commissaire chargé de la "protection du mode de vie européen". L’intitulé, assez clair, a aussitôt déclenché un tir de barrage de la gauche française ! Les Lumières, la démocratie, la mode, la gastronomie, la Sécu, la liberté de conscience, l’égalité hommes-femmes et l’exigence de justice sociale, pour Raphaël Glucksmann et quelques autres, c’est du pipeau ! Faut-il être sourd et aveugle pour ne pas voir qu’il y a bien un "mode de vie européen", de Varsovie à Oslo, de Bucarest à Lisbonne, et qu’il faut effectivement le défendre… notamment, mais oui, contre la culture américaine !

31/07/2019

La vérité, les faits, quelle importance ?

depositphotos_60721797-stock-photo-guillotine.jpgUn ministre est accusé, photo de homards à l’appui, de gaspiller l’argent de l’Etat ? Hourvari chez les députés écolos : "Rugy, démission !" Et puis après, on verra si c’était vrai… Un malheureux gamin tombe dans la Loire dans la confusion d’une soirée qui finit mal ? Hurlements dans les rangs des partis de gauche : "Castaner, démission !" Et puis, plus tard, on verra bien ce qui s’est passé… Qu’importent les faits ? A quoi bon une enquête ? Tue, tue ! Ce n’est plus de la politique, c’est du chamboule-tout. Etonnez-vous que les citoyens de base, qui ont du bon sens, n’aient plus confiance dans la classe politique !

30/07/2019

Des violences contre la République

permanences.jpgLes violences commises contre les permanences d’élus sont un signe de l’inquiétante désagrégation du sens civique. La République, c’est d’abord le respect de la loi. Si la loi est mauvaise, ou injuste, ou néfaste, on la change. Les élus de la nation sont faits pour cela. La démocratie a été inventée pour éviter la guerre civile. Quand j’entends certains démagogues, à la télé, justifier qu’on viole la loi "parce que la colère du peuple est légitime",  j’ai envie de leur prêter mes livres d’histoire. Non, violer la loi républicaine n’est jamais légitime ! Ou alors, c’est la loi du plus fort qui la remplace, et on sait où cela mène.

31/05/2019

Le peuple a tranché...

gj 2.jpgLe seul arbitre, en démocratie, c’est le peuple. Et dimanche dernier, le peuple a tranché. Encore faudrait-il que les grands médias acceptent le verdict des européennes et cessent d’inviter à tout-va sur leurs plateaux l’inconsistant Benoît Hamon (3,3 %), l’inutile Dupont-Aignan (3,5 %), l’archaïque Ian Brossat (2,5 %), la préhistorique Nathalie Arthaud (0,8 %), l'inexistant Florian Philippot (0,7 %) et tous ces parasites largement désavoués par le peuple, le vrai, celui qui vote ! On parie, hélas, que les médias vont continuer d’en faire des tonnes avec les "gilets jaunes" qui, dans les urnes, ont obtenu, au total, à peine plus de 0,5 % des suffrages ?

13/03/2019

Répression : cherchez l'erreur !

Corée.jpgPetite revue de presse. En Algérie, le président Bouteflika et l’armée ont décidé que la prochaine élection présidentielle serait reportée aux calendes. Au Venezuela, la pénurie d’électricité dans les hôpitaux fait des dizaines de morts. En Russie, la Douma prépare une loi interdisant de se connecter par internet sur des sites non russes. En Thaïlande, des bombes ont explosé dans le sud malgré le renforcement du couvre-feu par la junte militaire. En Corée du Nord, aux législatives de dimanche, tous les candidats uniques ont été élus avec 100 % des voix. En France, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, dénonce un "renforcement de la répression policière". Cherchez l’erreur.

12/03/2019

Le démocratie sur le terrain...

le-maire-fouille-dans-les-poubelles.jpgSuite de mon blog de lundi. De fait, Emmanuel Macron aurait compris beaucoup de choses en assistant, hier soir, à Charny (89), à la réunion publique organisée par la Communauté de communes de Puisaye-Forterre sur la question des déchets. Etaient venus plus de 200 habitants désireux de savoir pourquoi le service des ordures ménagères, dans notre petit territoire rural, coûte de plus en plus cher alors qu’il se dégrade spectaculairement ! Ulcérée, la salle a hué à plusieurs reprises ces technocrates lointains qui nous ont bien fait comprendre, à nous, les bouseux, que notre avis n'avait aucune importance...