Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/07/2022

Un bilan des réformes ?

Assemblée.jpgUn petit bilan des dernières réformes institutionnelles, pour le fun ? L’abandon du septennat : une grosse bêtise. Les législatives après les présidentielles : un mauvais calcul. L’interdiction du cumul des mandats : une erreur coupable. La suppression de la réserve parlementaire : une lâcheté. Le dessaisissement des pouvoirs du maire par les intercommunalités : une belle connerie. Le regroupement des régions en 13 entités impersonnelles : une faute. Moralité : à chaque fois que le pouvoir politique a voulu détourner l’attention des vrais problèmes, il a dégradé nos institutions. A bon entendeur...

25/07/2018

Benalla : les premières leçons

le-ministre-de-l-interieur-ce-lundi.jpgPeut-on déjà tirer quelques leçons de l’affaire Benalla ? 1) La presse est précieuse : si beaucoup de médias s’emballent à chaque histoire un peu scabreuse, il en reste, comme Le Monde, qui sortent les infos que le pouvoir politique voudrait cacher. 2) Réduire le pouvoir des députés, comme en rêvait Macron, paraît désormais risqué : c’est le Parlement, on l'a vu, qui questionne, débat, contrôle et remet les choses en place. 3) Les institutions de la Ve République tiennent le coup : elles empêchent toute surenchère partisane, notamment du côté des extrêmes, de renverser le régime pour un oui ou pour un non. A suivre.

04/07/2017

Le premier recul de Macron

CESE.jpgEn écoutant le discours de Macron, on comprend sans peine qu’il avait bien en tête de supprimer le Conseil économique, social et environnemental (CESE), mais qu’il en a été finalement dissuadé : le CESE sera donc réformé, réduit, redessiné, transformé "de fond en comble" (sic) , adapté, malaxé, reconfiguré… mais pas supprimé ! Or, chacun sait que ce machin coûteux est devenu rigoureusement inutile, et qu’il sert exclusivement à recaser quelques copains battus aux élections, ex-syndicalistes, francs-maçons marginalisés et vieux militants dans le besoin. Saura-t-on jamais qui a fait reculer Macron, et avec quels arguments ?

09:52 Publié dans Blog | Tags : cese, macron, institutions | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |