Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/06/2022

Un peu de politique ne saurait nuire

Meluch.jpgLes médias sont devenus fous. A entendre les commentateurs, depuis dimanche soir, la France est au bord du blocage, de la paralysie, du chaos ! Ho là ! On se calme ! Que le président Macron, régulièrement et largement réélu le 24 avril, doive composer avec une Assemblée nationale où il ne dispose plus que d’une majorité relative, ce n’est pas la fin du monde ! Les opposants exultent, les technocrates s’inquiètent, mais la démocratie continue, que diable ! Il va simplement falloir redécouvrir un exercice un peu oublié ces derniers temps : la politique…

22/06/2022

Macron, l'apprenti sorcier

35409721.jpgA force de se persuader qu’il n’y avait plus ni gauche, ni droite, Emmanuel Macron a provoqué la croissance d’une extrême-gauche et d’une extrême droite qui l’ont dépossédé du pouvoir ! L’habile tacticien de 2017, cinq après, s’est révélé un piètre stratège (comme on l’a vu, soit dit en passant, dans la 1ère circonscription de l‘Yonne). Cela n’aurait pas été dramatique s’il avait su s’entourer, mais il est clair que cet homme-là ne fait confiance à personne, et s’entoure de ternes mais fidèles exécutants – sans vouloir être discourtois à l’égard d’Elisabeth Borne. Gouverner seul, aujourd’hui, n’est pas une option. N’est pas de Gaulle qui veut.

19/06/2022

Yonne : Macron s'est planté !

marine-le-pen-a-henin-beaumont-le-12-juin-2022_6355664.jpgPas de surprise dans ma circonscription (la 1ère de l’Yonne), où est arrivé ce qui devait arriver. Depuis dix ans, chez moi, le jeune député Guillaume Larrivé (LR) faisait rempart à la forte progression du FN, puis du RN. Mais cette fois, bêtement, la Macronie a envoyé un jeune candidat LREM qui a pris suffisamment de voix à Larrivé pour le faire arriver troisième. Résultat : en l’absence du député sortant, le RN a remporté le second tour, comme prévu. En 2017, on avait dit que la Macronie était composée d’amateurs. A l’évidence, cinq ans plus tard, c’est toujours vrai !

21:26 Publié dans Blog | Tags : macron, rn, législatives, yonne, lr | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/06/2022

Macron à Kiev

62aac67f210000af215ed993.jpegJamais depuis 1958 on n'aura connu situation politique plus tranchée. D’un côté, un président français qui mène à Kiev, en pleine guerre, une opération diplomatique majeure (soutien européen à l’Ukraine attaquée, mise en place d’un système de sécurité à l’est de l’Europe). De l’autre, un parti en pleine ascension (NUPES) qui veut sortir de l’OTAN, contester les traités européens et démilitariser la France ! On n’ose imaginer que le parti de Jean-Luc Mélenchon puisse imposer une cohabitation à Macron. Ce serait, pour les Ukrainiens, pour la paix et pour l’avenir de l’Europe, une vraie catastrophe.

12/06/2022

Législatives : merci, Macron !

Le-LR-Guillaume-Larrive-appelle-a-une-nouvelle-majorite-avec-Macron-si-Pecresse-est-battue.jpgTout le monde savait que dans la première circonscription de l’Yonne, seul le député sortant Guillaume Larrivé, qu’on l’aime ou non, était en mesure d’éviter la victoire des partis extrémistes. Tout le monde… sauf le célèbre stratège Emmanuel Macron, qui lui a envoyé un jeune candidat dans les jambes, lequel lui a pris suffisamment de voix pour le faire arriver troisième derrière l’extrême-gauche et l’extrême-droite ! Bravo, Macron ! Dimanche, dans ma campagne icaunaise, le choix sera entre une candidate "Mélenchon" et un candidat "Le Pen". Pour la première fois de ma vie, je vais devoir voter blanc…

08/06/2022

Macron : encore cinq ans de réflexion ?

B9731117697Z.1_20220603153802_000+GB9KKO7G7.1-0.jpgDans l’interview qu’il a donnée récemment à la presse régionale, le président Macron a prononcé une phrase terrible : "Dès septembre, je souhaite que des discussions aient lieu sur le terrain, auxquelles seront associées toutes les parties prenantes… On va se donner plusieurs mois pour identifier les besoins et bâtir des projets…" Quoi ? On va encore étudier, discuter, réfléchir, débattre, alors que l’on connaît parfaitement, depuis cinq ans, notamment sur le plan de la santé, les tenants et les aboutissants de nos problèmes les plus graves ? Ho ! président, iI serait peut-être temps d’agir, non ?  

06/06/2022

Ne pas "humilier" Poutine ?

15328112.jpgAutant j’ai applaudi Macron, en janvier, quand il a réintroduit l’Europe dans l’affaire ukrainienne alors monopolisée par les Russes et les Américains, autant j’ai du mal à comprendre pourquoi le même Macron appelle à ne pas "humilier" le pays qui a déclenché la guerre ! Tout propos un peu conciliant envers Poutine est vécu par lui comme une victoire, ne serait-ce que parce qu’il divise l’Europe : en quoi la France a-t-elle intérêt, contre l’avis d’une majorité d’Européens, à accorder la moindre victoire, même diplomatique, à l’agresseur de l’Ukraine ?

18/05/2022

Une super-techno contre la technocratie ?

elisabeth-borne-.jpgJe n’ai rien contre Elisabeth Borne, que je ne connais pas. Mais j’ai compris quelles étaient à la fois sa force et sa faiblesse : c’est une super-technocrate. Or l’emprise croissante de la technocratie sur les différents rouages de l’Etat – on le voit bien dans le domaine de la santé – est le problème n° 1 de notre société politique, et la cause de l’impuissance générale des élus dans la plupart des affaires publiques. Alors, une super-techno aura-t-elle le courage d’affronter cet Himalaya de problèmes concrets ? Ou régnera-t-elle sur tout ce petit monde, de loin, à l’abri des tempêtes ?

26/04/2022

Et le plus mal élu est...

melenchon-mobilise.jpgSouvent les hommes politiques feraient mieux de réfléchir avant de parler ! Prenez Jean-Luc Mélenchon, qui expliquait péremptoirement, dimanche, qu'Emmanuel Macron, choisi par 58,5 % des électeurs, était le président "le plus mal élu de la Vème République". Evidemment, tous les médias ont aussitôt fait le calcul, pour constater que ce n’était pas exact, même si l’on se référait au nombre des inscrits. En revanche, tous les médias ont retrouvé, du coup, le score de Mélenchon aux dernières législatives : 19,96 % des inscrits ! Y a-t-il beaucoup de députés qui soient plus mal élus que Mélenchon ?

30/03/2022

Comme un petit vent froid...

Presidentielle-dans-les-sondages-l-ecart-se-reduit-entre-Emmanuel-Macron-et-Marine-Le-Pen.jpgUn petit vent froid vient d’envahir subrepticement, aujourd’hui, à Paris, les sphères politiques et les salles de rédaction : et si Marine Le Pen battait Emmanuel Macron au second tour de la présidentielle ? Les sondages s’affinent, les chiffres se resserrent, et voilà que chacun voit devenir crédible, en se frottant les yeux, cette hypothèse jusqu’alors considérée comme impossible ! Et si la Covid et l’Ukraine avaient détourné notre attention d’un scénario aussi terrifiant qu’une pandémie mortelle ou une guerre en Europe ? Voilà qui donne le frisson, non ?

27/02/2022

Fin de la campagne présidentielle ?

Macron,présidentielle,Russie,Poutine,UkraineLes médias n’y peuvent rien : la guerre menée par Poutine contre l’Ukraine a écrasé, ventilé, ridiculisé, effacé la campagne présidentielle française ! Si vous entendez sur les ondes, cette semaine, le portrait ou l’interview d’un candidat, sachez que c’est exclusivement pour satisfaire aux règles draconiennes de l'Arcom (ex-CSA) concernant le temps de parole. Au passage, trois candidats qui vantaient les mérites de Poutine (Mélenchon, Zemmour, Le Pen) ont perdu toutes leurs chances de gagner. Et on ne voit pas qui pourrait battre Macron, qui a géré la crise avec intelligence. La fin de la campagne va être d’un ennui !

07/02/2022

La France n'est pas n'importe quel Etat

Les-presidents-Vladimir-Poutine-et-Emmanuel-Macron-le-29-mai-2017-a-Versailles-1229044.jpgIl n’y a que les Français pour ricaner quand leur président prend le risque d’aller voir Poutine au Kremlin pour défendre la paix en Europe. Sans mesurer que pour les Russes, les Ukrainiens et les autres Européens, la France n’est pas seulement le pays qui préside l'Europe : il est surtout le seul Etat membre de l’Union européenne à avoir une vraie armée, le seul à disposer de l’arme nucléaire, le seul à siéger au Conseil de sécurité de l’ONU – et, du coup, le seul à pouvoir faire la nique aux Américains, comme l’avait fait de Gaulle ! Faut-il souligner que Macron est sans doute le seul, en France, actuellement, à tenir ce rang ?

21:33 Publié dans Blog | Tags : otan, russie, poutine, macron, onu | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/02/2022

Macron va devoir y aller...

images.jpgBien sûr que Macron, démocratie oblige, devra bientôt rejoindre le grand cirque médiatique de la campagne présidentielle. Et délaisser la gestion compliquée de l'Europe, du Mali et de l’Ukraine pour se faire hacher menu par Cyril Hanouna et autres Pascal Praud ! Son vrai problème ne serait-il pas la médiocrité et la vulgarité dans laquelle les chaines d’info et les réseaux sociaux ont fait sombrer le débat politique ? Si le président Macron repousse le jour où il devra plonger dans ce cloaque d’intolérance et d’inculture, où il n’a que des coups à prendre, ce n’est peut-être pas seulement pour des raisons tactiques…

28/01/2022

Ukraine-Russie : les fondamentaux (4)

830x532_emmanuel-macron-vladimir-poutine.jpgPourquoi la France a un rôle à jouer dans l’affaire ukrainienne ? 1) Parce qu’elle est le seul pays de l’Union européenne à posséder une armée puissante dotée, en outre, de la force nucléaire. 2) Parce qu’elle sait depuis de Gaulle qu’il serait suicidaire, pour elle et pour l'Europe, de briser les ponts avec la Russie. 3) Parce que si elle a réintégré l’Otan, elle n’est pas pour autant aux ordres des militaires américains.4) Parce que, du coup, elle est un des rares Etats à pouvoir discuter avec les Russes et les Ukrainiens, comme elle l’avait fait avec les Russes et les Georgiens en 2008. D'autres questions ?

17:44 Publié dans Blog | Tags : ukraine, russie, macron, europe | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/01/2022

Qui pour diriger la France ?

index.jpgQue doit faire la France de ses soldats engagés au Mali ? Que fera la France si la Russie envahit l’Ukraine ? La santé doit-elle devenir une compétence de l’Union européenne ? Que répondre à Biden s’il nous embrigade contre à la Chine ? Quelles relations établir avec les USA si Trump revient au pouvoir ? C’est en fonction des réponses à ce genre de questions que je choisirai mon candidat à la présidentielle. Le problème, c'est que les médias sont totalement muets sur ces sujets cruciaux. Mais bon, sous cet angle, au moins, gagnons du temps : sur les 14 candidats, on peut déjà en éliminer 12, non ?

05/01/2022

Présidentielles : ça ne s'arrange pas

Emmanuel-Macron-se-dit-determine-a-emmerder-jusqu-au-bout-les-non-vaccines-au-Covid-19.jpgEmmanuel Macron a dit au Parisien, paraphrasant Georges Pompidou, qu’il entendait "emmerder" les Français non vaccinés. Au lieu de dire "faire pression sur". C’est entendu, le mot est grossier, clivant et irrespectueux. Un président ne devrait pas dire cela. Mais faut-il que la totalité des médias, à l’unisson, entretiennent sur ce point, jusqu’à plus soif, une polémique tonitruante dans laquelle se sont évidemment engouffrés les quatorze autres candidats aux présidentielles – qui, eux, bien sûr, ne sont jamais clivants, grossiers ou irrespectueux ? Et ce cirque va encore durer trois mois ?

07/12/2021

Ce n'est qu'un sondage, mais...

image.jpg52 % Pécresse, 48 % Macron ! Oui, je sais, les sondages sont volages, ils ne sont en aucune façon des prévisions, ni même des pronostics. Oui, je sais, il reste quatre mois de campagne avant le scrutin présidentiel d’avril 2022. Mais c’est quand même la première fois depuis presque cinq ans que Macron est donné perdant au second tour de la prochaine présidentielle. On avait dit ici que Pécresse était, en fait, le seul vrai cauchemar du président sortant : voilà qui se confirme. Un centre droit élargi sur sa gauche contre un centre droit très appuyé sur sa droite, on ne va pas s’ennuyer…

07/11/2021

Barnier-Le Maire ? Avec des si...

france-politics-government-barnier-le-maire_5370075.jpgSi l’on écoute les journalistes spécialisés, Michel Barnier devrait l’emporter au congrès LR en décembre. S’il crée une dynamique en faisant un "ticket" avec Pécresse, et si Zemmour et Le Pen s’annulent l’un l’autre, Barnier a une chance sérieuse d’arriver au second tour. Si Macron suscite un rejet de la part d’une majorité d’électeurs, Barnier sera élu président de la République. Si Macron est battu, le parti LREM disparaîtra en quelques semaines, et c'est le parti d'Edouard Philippe qui gagnera les législatives. Si c’est le cas, Philippe imposera Le Maire à la tête du gouvernement, ce que Barnier ne pourra refuser. Barnier à l’Elysée, Le Maire à Matignon ? Avec des si…

01/10/2021

Combien de "présidentiables" ?

index.jpgA force de s’étriper sur Eric Zemmour, le régime de Vichy et les prénoms français, mes confrères et amis journalistes oublient de poser une question toute simple, qui sera pourtant, en 2022, la seule qui vaille : parmi les candidats aux présidentielles, lesquels ont les qualités nécessaires pour piloter la France face à la Chine, dans le Pacifique, au Mali et au sein de l’OTAN ? Eliminés d’emblée : Poutou, Arthaud,  Mélenchon, Jadot, Hidalgo, Montebourg, Ciotti, Zemmour, Dupont-Aignan et Philippot. Un peu justes aussi : Le Pen et Pécresse. Limite-limite : Bertrand. Restent deux "présidentiables" : Macron et Barnier. Je me trompe ?

23/07/2021

Le blues des élus locaux

Bussereau.jpgD’accord avec Dominique Bussereau qui quitte la présidence de l’Association des Départements de France et qui, dans Le Monde d’hier, reproche à nos deux derniers présidents d’avoir plombé l’indispensable décentralisation du territoire français : François Hollande, qui a désincarné les régions en les regroupant de façon absurde, et qui a minoré les maires de France en les dépossédant de compétences confiées aux intercommunalités ; et Emmanuel Macron qui n’a jamais compris l’importance des élus locaux dans le fonctionnement concret de la nation et qui, du coup, s’est fait avaler tout cru par la technocratie.Cela fait beaucoup.