Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/04/2016

Emmanuel Macron ou le pape François ?

post_synodal.jpgDeux textes importants viennent de sortir, qui intéressent chacun des millions de Français. Pourquoi les grands medias ont-ils choisi de commenter unanimement et massivement le premier, qui est d’Emmanuel Macron, et pas le second, qui est du pape François ? Ne cherchez pas trop loin. La vérité c’est que le premier tient en deux mots simples ("En marche") qui appellent, sans la moindre réflexion, hop, fastoche, un accord ou un désaccord. L’autre texte fait 260 pages, avec un titre en latin assorti de mots compliqués (miséricorde, discernement, inculturation, magistère), et il ne se résume pas, justement, c’est bien là son intérêt, par oui ou par non. Informer est un métier difficile.

21/10/2015

Du neuf sur le pape !

pape-francois.jpgCe n'est pas très rigolo, un synode. Et celui-là semble tourner en rond. Heureusement, dans un cas comme celui-là, on peut toujours compter sur la presse italienne pour relancer l’attention. Cette fois, c’est le Quotidiano Nazionale qui révèle que le pape François a... une tumeur au cerveau ! Si ! Une infirmière anonyme aurait confié qu’il y a sept mois, dans une clinique de Pise, le pape serait venu consulter un neurochirurgien qui aurait repéré, sur une radio, une tache sombre ne nécessitant pas d’opération - ouf ! Aujourd’hui, le Vatican publie un démenti. Demain, d’autres journaux romains auront de nouveaux éléments, qui appelleront de nouveaux démentis. La routine, quoi.

12/10/2015

Hollande boude le pape François

pape-Holl.jpgLa diplomatie française multiplie les bourdes. Couper les ponts avec le pape François, en ce moment, c’est vraiment très fort ! Alors que Merkel, Castro, Obama et Poutine se disputent pour parler avec lui des grands sujets du monde, l’Elysée et le Quai d’Orsay se privent volontairement d’un ambassadeur auprès du pape jusqu’en 2017 ! Au lieu de s’excuser discrètement (la diplomatie sert à cela) d’avoir voulu imposer au Saint-Siège un ambassadeur gay (alors que la règle est de demander au pays hôte son agrément pour toute nomination), on s’obstine, on pérore, on éructe, on trépigne, on s’indigne ! Et on rate une formidable occasion d’être dans le vent de l’histoire. Très fort, vous dis-je !

09/10/2015

Le pape, la paix et le Nobel

prix-nobel-de-la-paix.jpg

Tous les ans, le 9 octobre, je publie le même texte : "Loin de moi l’idée de contester le choix des jurés Nobel : la cause défendue par les organisations tunisiennes primées ce matin à Oslo est inattaquable, bravo ! Je note simplement qu’en un peu plus d’un siècle, jamais le prix Nobel de la Paix n’a été décerné à un pape. Chaque année, ou presque, on trouve le nom du pape régnant dans la short list des favoris. De fait, personne n’aurait trouvé choquant de voir le prix attribué à un Benoît XV, un Jean XXIII, un Paul VI, un Jean-Paul II ou, à plus forte raison, au pape François. Les parlementaires norvégiens, protestants rigoureux et exemplaires, n’auraient pas un léger a priori contre le Vatican, des fois ? Sûr ?"  Cette année, pas mieux.

11:33 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : nobel, pape françois, pape, paix |  Facebook | | Lien permanent

04/10/2015

Synode : pourquoi la famille ?

Pape.jpgPourquoi l’Eglise consacre-t-elle tant de temps et d’énergie à la famille ? Parce que celle-ci est, de tous temps, le trait d’union entre l’individu et le reste de l’humanité. L’histoire en a forgé d’autres : la tribu, la nation, etc. Mais c’est au sein de la cellule familiale, dès le biberon, qu’on apprend l’ouverture à l’autre, la solidarité, la gratuité, la transmission, la confiance, le collectif. Dans un monde miné par l’individualisme, l’Eglise défend la famille éternelle – un papa, une maman, des enfants – comme un creuset d’humanité, une référence ontologique qui fonde bien plus que la seule morale. Ce qui ne la dispense pas d’appréhender la complexité du monde. D’où le Synode. D’autres questions ?  

02/09/2015

Le pape, l'avortement et la miséricorde

pape.jpgQuand le pape François a une idée quelque part, il ne l’a pas ailleurs. Le pape venu du sud veut une Eglise qui accueille, et non une Eglise qui condamne. Et à ceux qui redoutent que ce changement de pied ébranle le dogme, il oppose la miséricorde divine, qui est infinie, comme l’amour dont elle est le synonyme. Et comme mesure de ce pardon illimité, qui sera le thème de la prochaine Année sainte, il prend l’exemple de l’avortement qui est clairement, à ses yeux, une "horreur" et une faute quasi impardonnable : l’Eglise ne libéralise aucunement l’avortement, mais Dieu pardonne à tous ceux qui se repentent. Cqfd.

23/06/2015

Le pape inquiète l'Amérique

FoxNews.jpgDe toutes les réactions qui ont suivi la publication de l’encyclique papale Laudato si, deux semblent se distinguer outre Atlantique. D’abord, il y a celle de Jed Bush, candidat à la Maison Blanche : "Je ne vais pas à la messe pour entendre parler économie ou politique !" Ben tiens, à chacun son job, Jed, yeaahh ! Mais la plus intéressante est celle du chroniqueur Greg Guffeld (photo) sur la célèbre chaîne américaine Fox News : "Le pape François est l’homme le plus dangereux de la terre !" Rien que cela. Enfoncés, Daech, Al Qaïda, Poutine, l’Iran et tout le toutim ! On s’étonne que la chaîne n’ait pas préconisé, pour sauver l’Amérique, quelque raid aérien sur la Cité du Vatican.

16/06/2015

Le pape au secours de la planète

pape F.jpgJoli scoop du Monde, ce soir, qui a relayé la publication anticipée par le journal L’Expresso de l’encyclique du pape François sur les questions environnementales. Pourvu que ce mini-événement (la violation de l’embargo papal) incite le reste des médias français à lire ce texte essentiel, d’une portée comparable à l’encyclique Pacem in Terris publiée par Jean XXIII en 1963. Que le chef spirituel d’un peu plus d’un milliard d’humains s’exprime sur ce sujet, en lien étroit avec l’ONU, voilà qui devrait retenir autant l’attention des journalistes, normalement, que les bisbilles des Verts à propos du prochain remaniement, non ?

10/06/2015

Poutine au Vatican : un sommet capital

Poutine-pape.jpgC’est une rencontre capitale qui va se dérouler au Vatican tout à l’heure. Vladimir Poutine et le pape François sont les deux dirigeants qui ont le plus d’influence sur l’Ukraine tragiquement divisée. Le premier sur les russophones de l’est ; le second sur les uniates de l’ouest. Au moment où la diplomatie française s’est paralysée toute seule en se brouillant bêtement avec l’un et avec l’autre, ce qui n'est pas très malin, il faut espérer que Poutine et le pape trouveront les mots susceptibles de ramener la paix dans ce pays européen situé à mi-chemin entre Rome et Moscou. Oui, je sais, en France, tout le monde s’en fout, mais quand même…

22/01/2015

Pape François : le coup du lapin

pape-F.jpgIl est rigolo, ce pape. Ses propos sur les cathos qui ne devraient pas se comporter "comme des lapins" ont électrisé les médias. Or, qu’a-t-il dit, exactement, dans l’avion de Manille ? 1) Que tout enfant est un "trésor", surtout dans les familles pauvres, et qu’être parent est d’abord une "joie". 2) Que l’Eglise ne cesse de dénoncer le "néo-malthusianisme" qui voudrait réguler massivement les naissances pour des raisons économiques, voire mercantiles. 3) Mais que les catholiques doivent toutefois, en utilisant des moyens "licites", pratiquer une "paternité responsable". Rien de nouveau depuis Paul VI... et tous les médias le reprennent !

19/01/2015

Un chiffre venu de Manille

pape-foule.jpgL’info est presque anecdotique, et je m’en voudrais presque de polluer avec ce simple chiffre les torrents de commentaires massivement anticléricaux qui continuent, depuis le drame de Charlie Hebdo, d’animer les plateaux de la télévision française. C’est à peine, d’ailleurs, si nos médias ont signalé cette info très marginale : dimanche matin, aux Philippines, le pape François a réuni 6 millions de personnes à sa grand-messe, soit davantage qu’aucun rassemblement humain dans l’Histoire. Bon, restons léger et demandons-nous, pour rire, à combien serait monté ce chiffre s’il n’avait pas plu des cordes, ce jour-là, sur Manille…

26/11/2014

Un pape "de gauche" ?

Pape-avion.jpg"Très saint Père, êtes-vous social-démocrate ?" Dans l’avion qui le ramenait de Strasbourg à Rome, hier, un journaliste français a posé la question au pape François. Lequel lui a rappelé gentiment qu’il se référait à l’Evangile, à la doctrine sociale de l’Eglise, etc, ajoutant : "Merci pour cette question qui m’a bien fait rigoler !" (sic). De même, hier, à C dans l’Air, l’ami Yves Calvi voulait absolument savoir si le pape était "de gauche". Mais pourquoi veulent-ils tous faire rentrer les papes en général (et celui-ci en particulier) dans ces catégories politiciennes minuscules, réductrices, éphémères et tellement artificielles ?

11:41 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : pape, gauche, pape françois |  Facebook | | Lien permanent

19/10/2014

Martine Aubry écrase le pape

Martine_Aubry.jpgHier soir, en concluant la première session du synode sur la famille, le pape François a tenu des propos ébouriffants en vitupérant contre la "raideur hostile" des "zélotes", l’ "angélisme destructeur" des "bien-pensants", etc. Mais ces mises en garde, inédites dans la bouche d'un pape, n’ont pas pesé lourd – mes confrères sont incorrigibles – face aux quelques petites phrases de Martine Aubry critiquant le gouvernement dans une interview au Journal du Dimanche. Le pape, l’Eglise, le reste du monde, combien de divisions ? La France se portera mieux quand elle cessera de s’intéresser exclusivement à ses petites chicaneries politiciennes !

10/10/2014

A propos du prix Nobel de la Paix

Nobel.jpgLoin de moi l’idée de contester le choix des jurés Nobel, proclamé ce matin à Oslo : la cause défendue par Kailash Satyarthi et Malala Yousafzaï est inattaquable, bravo ! Je note simplement qu’en un peu plus d’un siècle, jamais le prix Nobel de la Paix n’a été décerné à un pape. Chaque année, ou presque, on trouve le nom du pape régnant dans la short list des favoris. Et, de fait, personne n’aurait trouvé choquant de voir le prix attribué à un Benoît XV, un Jean XXIII, un Paul VI, un Jean-Paul II ou, cette année, au pape François. Les parlementaires norvégiens, protestants rigoureux et exemplaires, n’auraient pas un léger a priori contre le Vatican, des fois ? Sûr ? 

12:05 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : nobel, pape françois, oslo, paix |  Facebook | | Lien permanent

21/09/2014

Le pape à Tirana

Albanie.jpgLe voyage du pape François en Albanie, ce dimanche, ne va pas beaucoup intéresser les médias français. Pourtant, il est remarquable que le premier pape venu du tiers monde ait choisi le pays de mère Térésa et d’Ismail Kadaré pour aborder le continent européen : d’abord, c’est le pays le plus pauvre d’Europe ; ensuite, c’est celui qui a connu la répression antireligieuse la plus sanglante. Les Français ont déjà oublié qu’ils avaient à leur porte, à deux heures de Paris, une deuxième Corée du Nord se réclamant, elle aussi, du communisme le plus pur. Bon, c’est vrai, c’est beaucoup moins excitant que le retour de Sarkozy…

11/07/2014

Argentine-Allemagne : un choc apostolique

RadioVatican.JPGLe foot rend fou. Au Vatican itou. Déjà, le 2 juillet, avant tout le monde, le très sérieux Osservatore romano avait surpris ses lecteurs en imaginant une finale entre l’Argentine et l’Allemagne regardée par deux supporters hors normes : le pape François, pour l'Argentine, et le pape émérite Benoît XVI, pour l'Allemagne. Et voilà maintenant que Radio Vatican diffuse sur son site, pour rigoler, une des nombreuses photos-montages (ci-joint) qui circulent sur internet montrant les deux papes priant chacun pour son équipe ! Il est temps, pour le salut de nos âmes, que cette Coupe du monde s’achève…  

07/07/2014

Le travail du dimanche

la-croix-com.jpgAu temps du numérique, l’information ne s’arrête jamais. Grâce soit donc rendue aux valeureux journalistes de "La Croix" qui, naguère, ne travaillaient pas le week-end, et qui, désormais, eux aussi, rendent compte de l’actualité papale sur leur site, 24 h sur 24 et 7 jours sur 7. Car le pape François visitait hier la petite région du Molise, dans l’Italie profonde, et il n’était pas question que "La Croix" fît l’impasse sur les propos du Saint Père. Bravo, les confrères ! Au fait, qu’a dit de si important le pape François, ce dimanche ? Je vous le donne en mille : qu’il ne fallait pas travailler le dimanche !

 

08/06/2014

Une prière, à quoi bon ?

Trio-Vatican.jpgAu Proche Orient, la politique et la diplomatie poussent depuis trente ans un "processus de paix" totalement enlisé. Pourquoi ne pas essayer d’autres voies, comme la foi ou l’espérance ? Telle fut l’intuition du pape François en invitant le palestinien Mahmoud Abbas et l’israélien Shimon Peres, ce dimanche, à prier pour la paix. Les médias français, qui ignorent ces catégories, sont sceptiques. Une prière, à quoi bon ? Réponse : à redonner à tous les croyants de Terre sainte, toutes religions confondues, la conviction profonde, intime, viscérale, que tout n’est pas perdu. C’est énorme.

27/04/2014

La fête des quatre papes

canonisations.jpgFin du marathon papal. Fatigué mais heureux d’avoir passé deux jours vissé sur le plateau de BFM-TV pour couvrir une fête originale, émouvante, à la fois joyeuse et recueillie. Fête de l’Eglise universelle, qui réunit 2 milliards de téléspectateurs. Fête de la papauté, qui a pourtant si mauvaise presse, y compris chez les cathos. Fête de ces deux nouveaux saints, Jean XXIII et Jean Paul II, les plus populaires parmi les papes modernes. Fête du pape François, enfin, principal héros de cette incroyable réunion de quatre papes, et qui n’a pas fini de nous étonner…

22/04/2014

La mémoire de Jean XXIII

jean-xxiii.jpgQuelle bonne idée il a eue, le pape François, de canoniser en même temps Jean XXIII et Jean-Paul II ! Dimanche, au lieu de célébrer pompeusement le culte de la personnalité d’un pape exceptionnel (ce n’est pas moi qui en diminuerai les mérites, mais je sais les débordements qu’il suscite parfois), on rappellera aussi les vertus du pape Jean XXIII, grand ami de la France, promoteur du rapprochement judéo-chrétien et inventeur du concile Vatican II. Angelo Roncalli fut lui aussi un pasteur hors du commun qui, comme le pape d'aujourd'hui, rendit l’Eglise catholique sympathique à ses contemporains. Ce qui n'est pas toujours évident…