Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2018

On ne peut pas s'intéresser à tout

pape-francois-chine.jpgLa France va donc replonger dans ses petites bisbilles sociétales (PMA, euthanasie, etc). Les médias, trop occupés par ces affrontements rageurs et convenus, y trouveront un magnifique prétexte pour ce pas s'intéresser au bras-de-fer géant que viennent d’engager l’Eglise catholique (1,3 milliard de fidèles) et la Chine communiste (1,5 milliard d’habitants). Difficile de savoir si l’accord du 22 septembre entre ces deux superpuissances va tourner à l’avantage du pape François et des 12 millions de catholiques de Chine, ou du Parti communiste chinois qui ne supporte aucune influence étrangère dans l'empire qu'il dirige d'une main de fer...

12:21 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : chine, pape francois, pma, vatican |  Facebook | | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.