Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2018

Quand le pape prêche la prudence...

pape Francois,migrantsAu lieu de monter en épingle le petit cafouillage du pape sur l’homosexualité dans l’avion du 26 août, les médias auraient été bien inspirés de citer son propos sur les migrants : "J’ai parlé ici même de la vertu de la prudence qui est la vertu du gouvernant, et j’ai parlé de la prudence des peuples quant au nombre et quant aux possibilités : un peuple qui peut accueillir mais qui n’a pas la possibilité d’intégrer, mieux vaut qu’il n’accueille pas. Là, se pose la question de la prudence ! Et je crois que c’est précisément le point sensible, aujourd'hui, du débat au sein de l’Union européenne." Que ceux qui ont des oreilles pour entendre…

11:21 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : pape francois, migrants |  Facebook | | Lien permanent

27/07/2018

Un sage nommé Védrine

Hubert-Vedrine.jpgD’accord (une fois de plus) avec Hubert Védrine qui explique dans le "Figaro" que la seule solution concrète au problème des migrants (qui va durer longtemps) est dans la maîtrise et la gestion des flux migratoires : redonner des frontières à l’Europe, sanctuariser la notion d’asile, impliquer les pays de départ et les pays de transit, etc. Si nos élites ne s’y collent pas, elles se heurteront à la colère des peuples, lesquels ne croient pas au mythe d’une mondialisation heureuse, et refusent farouchement l’idée du dépassement des nations. Tout le reste est excitation inutile et dangereuse.

22:49 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : migrants, védrine |  Facebook | | Lien permanent

28/06/2018

Europe : un peu d'histoire svp !

europe,histoire,paix,migrants,macronLa crise de l’Europe est aussi vive que complexe : migrants, frontex, budget, zone euro, défense, élargissement, Brexit, fossé nord-sud, rupture ouest-est, etc. Comment voulez-vous que le téléspectateur moyen s’y retrouve et, partant, s’y intéresse ? Il faudrait pour cela que les grands médias ne renoncent pas systématiquement à faire un peu d’histoire : rappeler les raisons pour lesquelles on a fait l’Europe au lendemain de la Deuxième guerre mondiale (réconciliation, paix, marché commun, valeurs, démocratie) permettrait à des millions de gens de comprendre que l’explosion de l’Europe serait, vraiment, une catastrophe !

26/06/2018

Macron, le pape et les migrants

pape,Macron,Saint-Siège,migrants,EuropeC’est sur les migrants, surtout, que la visite de Macron au Vatican, plutôt réussie, a fait avancer les choses. D’un côté, le chef de l’Etat a abandonné l'attitude timorée qu'il avait eue dans l’affaire de l’Aquarius. De l’autre, le pape François est affolé de voir les très catholiques Pologne, Autriche et Italie se donner des dirigeants extrémistes hostiles à toute immigration. Les deux hommes cherchent un même point d’équilibre, au nom du bien commun, entre accueillir les pauvres gens… et ne pas déstabiliser les nations européennes. La question étant : est-il encore imaginable que tous les Européens s’accordent sur ce point d’équilibre introuvable ?

20/06/2018

Les passeurs ont trouvé le truc

Migr.jpgDans l’affaire de l’Aquarius, il y a un truc que je ne comprends pas. Les mafias de passeurs, quand elles embarquent des groupes de migrants sur des canots pneumatiques ridiculement fragiles, comptent sur les bateaux des ONG humanitaires pour les tirer de ce mauvais pas, sauf malchance, dès leur arrivée dans les eaux internationales – c’est-à-dire à 22 km de leur point de départ. Pourquoi ces bateaux, une fois les malheureux montés à bord, leur font alors traverser la mer pour les débarquer en Europe au lieu de les ramener sur la côte africaine ? Dans le désolant brouhaha politico-moral qui parasite tous nos écrans, j’ai dû rater l’explication…

15/06/2018

L'Europe dans cent ans...

aquarius.jpgDans cent ans, que diront les livres d’histoire ? Qu’autour de 2020, un exceptionnel afflux de migrants venus majoritairement d’Afrique a fait exploser l’Union européenne, deuxième puissance économique du monde, ses dirigeants ayant été incapables de s’entendre pour organiser la régulation de ce phénomène. En quelques années, les vingt-six Etats européens ont vu leurs élites traditionnelles remplacées par de puissants mouvements populistes sans expérience politique ni culture démocratique. Très rapide a été le déclin de tous ces petits pays isolés, devenus aujourd’hui des provinces chinoises très prisées par les touristes du monde entier.

00:07 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : europe, migrants, populisme |  Facebook | | Lien permanent

29/05/2018

Dans le train Paris-Dijon...

train.jpgLu dans le "Bien Public". Alertée par les contrôleurs du train de Paris, mercredi soir, la police de Dijon a interpellé deux jeunes Afghans de 20 et 23 ans, tous deux demandeurs d’asile, qui venaient d’agresser et de harceler une voyageuse dijonnaise. Cette femme, âgée de 33 ans, était à leurs yeux "trop décolletée en période de ramadan". Les deux agresseurs "présumés" (c’est comme cela qu’il faut dire, puisqu’ils nient les faits) comparaîtront dans cinq mois devant le tribunal correctionnel de Dijon. En attendant, ils ont été remis en liberté. Pas de quoi fouetter un chat. La routine.

10:29 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : dijon, ramadan, islam, migrants |  Facebook | | Lien permanent

07/03/2018

Le déni de réalité

salvini.jpgCe qui fascine, à propos des élections italiennes, c’est le déni de réalité qui caractérise encore certains médias. Combien de mes excellents confrères de Libération, de France Inter ou de France Info n’arrivent toujours pas, c’est plus fort qu’eux, à expliquer froidement, sereinement, que la victoire de l’extrême-droite en Italie est due essentiellement à la question de l’immigration ? Il faut ne jamais franchir le périphérique parisien pour ne pas voir que nos vieilles sociétés européennes sont dangereusement ébranlées, et le seront demain plus encore, par ce bouleversement culturel majeur, et qu’on ne trouvera pas de solutions à ce problème en le niant !

08/02/2018

L'Afrique, l'Europe et la démographie

smith-livre.jpgCe livre-là va faire du schproum : "La ruée vers l’Europe", du journaliste Stephen Smith, vieux routier de l’Afrique, qui explique tranquillement : 1) Que rien ne pourra empêcher les Africains de migrer par dizaines de millions vers l’Europe dans les prochaines décennies, pour de strictes raisons démographiques. 2) Que l’aide au développement (à ne pas confondre avec l’aide humanitaire) est une prime à l'émigration de la minorité locale qui en profite ! 3) Que l’avenir n’est ni à une fusion eurafricaine désordonnée, ni à une "Europe forteresse" tout-à-fait vaine, mais à la gestion raisonnable de cette irrépressible "ruée" qui ne sera pas un drame si elle est bien gérée. Du schproum, je vous dis !

 

17/01/2018

Le président et les migrants

La-circulaire-Collomb-sur-les-migrants-contestee-en-justice.jpgJe cite le président de la République : "Il faut que les Français comprennent que c'est un problème européen (…). L'immigration clandestine ne doit pas être tolérée : les clandestins qui viennent en France, qui sont hors-la-loi, doivent donc s'attendre à être rapatriés ou dirigés sur un pays de leur choix (…). Le mot n’est pas plaisant, mais ils doivent être expulsés ! (…) On ne peut pas mettre un policier tous les dix mètres, on peut tout de même contrôler les passages aux frontières…" Ah ! Un détail : ce n’est pas Emmanuel Macron qui parle, c’est François Mitterrand, interviewé à la télévision le 10 décembre 1989. Il y a presque trente ans…

13/09/2017

Le pape et les migrants : on se calme !

pape-Francois-dans-avion.jpgDans l’avion qui le ramenait de Colombie, le pape est revenu sur sa position à propos des migrants, qui lui a valu tant et tant de critiques et d'insultes. Je le cite : "Il ne suffit pas d’ouvrir son cœur. Le problème des migrants est, premièrement, un cœur ouvert, toujours, entre autres parce que c’est un commandement de Dieu : recevoir, parce que "tu as été esclave (migrant) en Égypte". Mais un gouvernement doit gérer ce problème avec la vertu propre au gouvernant, à savoir la prudence. Qu’est-ce que cela signifie ? D’abord, combien de places j’ai ? Deuxièmement, ne pas seulement recevoir : intégrer !" Comme quoi la folie de l'Evangile n'exclut pas un certain bon sens...

10:35 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : pape françois, migrants |  Facebook | | Lien permanent

17/09/2016

Des charters pour la bernache ?

bernache.jpgLu dans l’Yonne Républicaine les difficultés, pour notre environnement, d’accueillir un certain nombre de nouvelles espèces qui envahissent et maltraitent notre faune bien à nous : la grenouille taureau, la coccinelle asiatique, l’écrevisse américaine, le rat musqué, la tortue de Floride, le frelon asiatique et, bien sûr, la bernache du Canada (à laquelle j’avais consacré mon blog du 9 décembre 2012 pour dénoncer, déjà, la frilosité de l’Etat face à leur prolifération problématique !). Que faire contre ces populations invasives ? Construire des lieux d’accueil ? Les renvoyer dans leur pays d’origine ? Ou demander à la Turquie, moyennant finances, de les récupérer et de les garder chez elle ?

21/09/2015

Une peur indicible...

peur,fn,migrants,médiasCe qui frappe, quand on circule un peu dans le pays, c’est la montée d’une peur irrationnelle, confuse, presque honteuse, qui tient au sentiment d’impuissance des Français devant la finance internationale, les flux migratoires, le terrorisme islamiste et le dérèglement climatique – qui sont autant de menaces sur leur style de vie, leur confort, leurs références, leur culture, leur avenir. A Paris, dans les médias, on reste enfermé dans la sphère politicienne, on s’accuse ad nauseam de "faire le jeu du FN". Or,dans la vraie vie, on ignore les postures électorales, on n’attend rien des politiques et on se fiche bien du FN : on aimerait surtout que les médias expliquent et rassurent au lieu de mettre en scène, du matin au soir, cette peur indicible dont ils sont en partie responsables.

19:38 Publié dans Blog | Commentaires (4) | Tags : peur, fn, migrants, médias |  Facebook | | Lien permanent

14/09/2015

Par-delà le bien et le mal...

Refugies.jpgEcartons-nous prudemment des grands moulinets moralistes qui disent le bien et le mal sur les plateaux télé, et voyons ce qu’il en est dans la vraie vie. Concrètement, la ville d’Auxerre s’apprète à recevoir 15 réfugiés syriens "bénéficiant du droit d’asile". Le département de l’Yonne, 120. La région Bourgogne, 400. C’est un bon début, pour une région grande comme la Belgique. Je ne me moque pas. J'observe qu’il est très compliqué, sur le terrain, d’accueillir dignement des réfugiés dont on espère, en outre, qu’ils ont des compétences – médicales, tiens, en milieu rural, ce serait bien ! Mais l’exemple de l’Allemagne est éclairant : on va faire comment quand il faudra passer de 400 à 40.000 ?  

11/09/2015

Migrants : le monde est injuste

réfugiés.jpgL’affaire des réfugiés syriens est un révélateur des bons et mauvais travers de nos sociétés, qui sont inextricablement mêlés. Oui, c’est une photo parue dans toute la presse étrangère qui a poussé nos médias à traiter sérieusement le sujet – mais voilà, c’est fait, et plutôt bien ! Oui, la France a réagi avec retard à ce drame – mais voilà, c’est fait, des centaines de mairies, d’associations, de paroisses ont décidé de faire quelque chose ! Oui, l’accueil de ces réfugiés-là peut choquer les chômeurs en fin de droit, les SDF oubliés, les émigrés en instance de reconduction à la frontière – mais voilà, c’est ainsi, même la générosité provoque de l’injustice ! Il n’y a que les binaires simplistes qui pensent que le monde se divise en gentils et en méchants...

03/09/2015

La photo qui dérange

Enfant-seul.jpg

Une photo terrible. A pleurer. Fallait-il la publier en Une, comme l’ont fait tant de journaux étrangers ? Je crois que oui. Rien que pour réveiller notre classe politique qui, obsédée par ses bisbilles internes, tarde à admettre l'urgence du problème. Aujourd’hui, la France est un des pays du monde qui accueille le moins de migrants. Par inculture (on ne distingue pas un réfugié syrien d’un islamiste radical), par peur (notre vieille civilisation va être submergée), par prétexte politicien (il ne faut pas faire le jeu du FN), par manque de solidarité (désolé, c’est la crise). Si seulement la photo du petit Alyan Kurdi, 3 ans, pouvait balayer toutes ces raisons de ne rien faire !

 

19:39 Publié dans Blog | Commentaires (2) | Tags : migrants, photo, presse |  Facebook | | Lien permanent

01/09/2015

C'est quoi, un "migrant" ?

migrants.jpgCombien de temps encore la France va-t-elle interdire les statistiques ethniques ? Ce tabou républicain entretient une confusion assassine. Réfugiés afghans, Maliens, immigrés maghrébins, beurs, arabes, musulmans, chrétiens d’Orient, réfugiés syriens, roms, gens du voyage, etc : personne ne comprend plus rien aux phénomènes d’immigration ! Le mot "migrant" lui-même, préféré à "réfugié" ou à "immigré", occulte la réalité et accroît le sentiment irrationnel d’insécurité. Comment traiter le sujet si on ne distingue pas une Française voilée faisant son marché à Dijon et un jeune médecin chassé de Mossoul qui tente, à Calais, de gagner l’Angleterre ?

30/08/2015

La rentrée politique, pour quoi faire ?

migrants.jpgRarement la rentrée politique, en France, aura été plus médiocre et plus éloignée des problèmes à résoudre. Que le parti au pouvoir soit tétanisé dès qu’un ministre ose s’interroger sur le bien fondé des 35 heures montre bien le blocage total - et suicidaire - de la réflexion collective. Que les médias nous bassinent nuit et jour avec les petites phrases de Mme Le Pen et de M. de Rugy montre leur gravissime incapacité à traiter les vrais sujets. Comment voulez-vous que des élus si paralysés dans leurs certitudes d’antan et des médias si dépourvus d’imagination prennent à bras-le-corps le dossier le plus important d’aujourd’hui en Europe, à savoir celui des migrants ?

05/08/2015

Les trottoirs de Paname

morano.jpgAu mois d’août, le débat politique est encore plus désespérant. Face à la proposition de la mairie de Paris visant à trouver des immeubles inoccupés pour y loger les migrants sans abri, l’ineffable Nadine Morano crie au scandale parce que tous ces va-nu-pieds encombrent avec leurs matelas les trottoirs de notre belle capitale. Ben justement, M’dame, leur proposer d’emporter ces matelas dans des immeubles vides, cela permettrait de dégager les trottoirs, non ? Ainsi va la politique française : c’est au moment où la gauche commence enfin à aborder concrètement la question de l’immigration que la droite la canarde avec des arguments débiles !

01/07/2015

Raffarin et les migrants

raff.jpgRoboratif, le propos de Jean-Pierre Raffarin sur les migrants, ce matin, sur France Inter : "C’est ma culture, je suis chrétien. Donc quand je vois quelqu’un qui est étranger, avant d’être un étranger il est mon frère. Alors bien sûr qu’il faut traiter les problèmes, bien sûr que je vois les difficultés, bien sûr que je veux limiter l’immigration. Mais on ne me fera pas dire de quelqu’un qu’on a repêché dans l’eau qu’il faut le rejeter à la mer simplement parce qu’on n’est pas capables de l’accueillir !" Bien vu, bien dit. Tout comme sa dénonciation du "manichéisme" et de la "radicalité" qui caractérisent les échanges politiques sur l'immigration. Rafraîchissant.