Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/07/2018

Un sage nommé Védrine

Hubert-Vedrine.jpgD’accord (une fois de plus) avec Hubert Védrine qui explique dans le "Figaro" que la seule solution concrète au problème des migrants (qui va durer longtemps) est dans la maîtrise et la gestion des flux migratoires : redonner des frontières à l’Europe, sanctuariser la notion d’asile, impliquer les pays de départ et les pays de transit, etc. Si nos élites ne s’y collent pas, elles se heurteront à la colère des peuples, lesquels ne croient pas au mythe d’une mondialisation heureuse, et refusent farouchement l’idée du dépassement des nations. Tout le reste est excitation inutile et dangereuse.

22:49 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : migrants, védrine |  Facebook | | Lien permanent

Commentaires

Védrine enfonce une porte ouverte, tous les responsables de ce monde et personnes sensées font la même analyse et savent très bien tout ça. Il devrait plutôt aller jusqu’au bout de la vérité des choses et la dire : les flux migratoires énormes et pour de nombreuses décennies qui sont inéluctables ne pourront pas se faire sans conflits terribles et majeurs, ni sans une destruction majeure des repères ancestraux les plus nécessaires, les plus vitaux à l’équilibre et à la paix des peuples.

Écrit par : Baobab | 27/07/2018

Les commentaires sont fermés.