Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/10/2016

La fin de l'insouciance ?

Le Mans.JPGRetour d’une série de salons du livre qui m’ont laissé, sur un point précis, un goût amer. Faut-il s’habituer désormais à voir des écrivains vaquer ainsi à la rencontre de leurs lecteurs… escortés par des policiers spécialisés qui veillent deux par deux, 24 heures sur 24, sur leur sécurité ? Je préfère taire leurs noms, même si leurs cas sont notoires. Ce philosophe et ce journaliste connus sont tous les deux menacés de représailles pour avoir écrit ou enquêté sur l’islam. Leurs gardes du corps ont beau ne ressembler en rien aux gorilles d’antan, leur seule présence, du matin au soir, dans un milieu littéraire qui incarne la fantaisie de créer et la liberté de penser, donne la chair de poule.

28/09/2016

L'islam ? Quel islam ? Où ça, l'islam ?

Girard 3.JPGLa plus grande erreur intellectuelle et politique, aujourd’hui, est le déni d’une réalité sociale qui va profondément et radicalement transformer, qu'on le veuille ou non, la société française à venir. Ainsi, dans l’Yonne Républicaine d’hier, la ministre Annick Girardin analyse dans une longue interview, sur une page complète, les défis posés à la laïcité aujourd’hui (dans la fonction publique, à l’hôpital, etc) ...sans jamais prononcer une seule fois les mots "islam", "islamisme" ou "musulman", ce qui est, avouons-le, une performance ! Pourquoi un tel aveuglement idéologique ? A quoi sert une telle interview ? A quoi sert cette dame ?

13:40 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : islam, laïcité, girardin |  Facebook | | Lien permanent

02/08/2016

...et l'Etat est son prophète !

laïcité,islam,loi de 1905,mosquées,halalDans le foisonnement de propositions plus ou moins brouillonnes concernant l'islam de France, il en est une qui arrive à maturité : instaurer une "taxe halal" pour compenser l’arrêt du financement des mosquées par l'étranger. Une taxe ? Pourquoi pas un point de TVA sur la vente du Coran, ou un impôt sur la Charia ? Que les représentants du culte musulman instaurent eux-mêmes une redevance privée pour services rendus au moment de l’abattage, d'accord. Mais que l’Etat organise par la voie fiscale le financement de la construction de mosquées, c'est une hérésie ! Faut-il rappeler la règle d’airain établie en 1905, selon laquelle "l’Etat ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte" ?

04/02/2016

"Les religions", c'est un amalgame !

voile.jpgLa société médiatique, toute d’émotion et d’immédiateté, réserve peu de place à la réflexion, à la raison, à la mise en perspective. Cela permet à bien des oracles pas toujours bienveillants, au nom d’une laïcité militante et brouillonne, voire agressive, de mettre régulièrement sur le dos "des religions" les nouvelles menaces qui pèsent sur la République : contestation des fondamentaux, désir de retour en arrière et refus du contrat social, notamment sur la primauté de la loi, sur l’égalité hommes-femmes, etc. Ce n’est pas être islamophobe que de rappeler qu’à de rarissimes exceptions, les chrétiens et les juifs, depuis un siècle, sont parfaitement en phase avec la République !

29/01/2016

Soumission, façon Houellebecq (suite)

Bigflo.jpgLes ministres de la République ont défilé sur les radios, toute la semaine, pour expliquer laborieusement que l’ex-ministre des droits de la femme Najat Valaud-Belkacem avait eu raison de ne pas quitter le plateau de Canal + où un sympathisant de Daech se vantait devant elle de ne pas serrer la main des femmes. Ben voyons. Pendant ce temps, deux jeunes rappeurs au look très sympa, Bigflo et Oli, ont brusquement annulé leur participation à une émission de Cyril Hanouna au prétexte qu’une des invitées, Véronique Genest, avait critiqué "la religion de leur grand-mère", c’est-à-dire l’islam. Personne ne s’est ému. Médias sans mémoire !

10/07/2015

"Touche pas à mon église !"

Boubakeur.jpgQu’est-ce qu’il lui a pris, au recteur Boubakeur, sur Europe 1, de proposer de transformer en mosquées les églises que n'utilisent plus les catholiques ? D’abord, on voit mal l’intérêt pour les musulmans de récupérer des statues de saint Martin, des vitraux représentant la Cène, des orgues, des confessionnaux, des crucifix ou des tabernacles. Ensuite, il fallait s’y attendre, près de 70 % des Français, croyants ou non, sont opposés à substituer ainsi une culture bimillénaire, la leur, par une autre qui n’a pas la même histoire. L’appel de Denis Tillinac ("Touche pas à mon église !") lancé ce matin dans Valeurs Actuelles va remporter, évidemment, un grand succès populaire...

29/06/2015

Daesh a soumis Le Lavandou !

Lavandou.jpgPardon, je dois être encore très naïf, j’ai cru que c’était une blague : le maire du Lavandou (Var) a interdit au curé de sa ville de dire, chaque dimanche de cet été, la traditionnelle messe en plein air sur le terrain de boules de la place Reyer (photo). Ceci pour des raisons de sécurité, explique le maire, et "pour ne pas attiser les critiques des adeptes de la laïcité" (sic). La menace islamiste est là, soumettons-nous fissa et interdisons carrément le culte catholique ! Plus lâche que ce maire, tu meurs ! En 1939-40, dans son école municipale, ce gars-là se serait sans doute dépêché d’ouvrir des cours d’allemand ?

00:21 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : lavandou, messe, islam, laïcité |  Facebook | | Lien permanent

08/05/2015

Promo, audimat et faux débats

Todd.jpgLe sociologue Emmanuel Todd a écrit un livre en trente jours (donc forcément bâclé) où il assène quelques propos scandaleux sur la manif du 11 janvier – à laquelle il n’était pas, et, évidemment, sans disposer de statistiques ethniques ou religieuses ! Dans les "bonnes feuilles" qui font la Une de l'Obs, il y fustige les "catholiques zombies" qui auraient exprimé ce jour-là leur haine de l’islam, "religion des faibles" ! La promo du livre est bien conçue : contesté par tous, Todd est invité partout ! L’audimat se nourrit de ces "débats" qui n’en sont pas, qui brouillent la réflexion collective et qui prennent les millions de téléspectateurs pour des veaux.  

10:06 Publié dans Blog | Commentaires (1) | Tags : todd, promo, audimat, charlie, islam |  Facebook | | Lien permanent

12/04/2015

Contre l'obscurantisme

lapidation.JPGCitation radio transmise par un ami. J’ai vérifié, c’est authentique. La ravissante Safia Azzedine, écrivain et scénariste, invitée sur Europe 1 le 9 avril pour son dernier roman, qui porte apparemment sur les dangers de la religion, explique doctement : "N’oublions pas que ce sont les chrétiens qui ont inventé la lapidation !" Les chrétiens ? Dans le studio, personne ne moufte. Personne n’a jamais ouvert l’Evangile, personne n’a jamais entendu parler de l’épisode de la femme adultère. Bon, allez, tout le monde peut dire une bêtise ! Mais quand même, faudrait voir à intensifier la lutte contre l'obscurantisme...

24/02/2015

La vérité, la raison et le dialogue

cukierman-crif.jpgPas très futé, le sieur Cukierman ! Sans doute le président du CRIF a-t-il raison en soulignant que les dernières manifestations d’antisémitisme en France sont le fait de musulmans, mais faut-il pour autant jeter l’opprobre sur tous les musulmans ? La politique, la vraie, celle qui fait avancer le bateau, ne consiste pas à prouver qu’on a raison, mais à trouver les mots qui permettront le dialogue, puis l’entente. Cela s’appelle la civilisation. Les religieux tombent souvent dans ce travers : qu’importe d’imposer à l’autre sa vérité, à tout prix, quand le but du jeu est de vivre en paix, tous ensemble, sous le regard de Dieu ? 

28/01/2015

Des mots, des mots !

hollande.jpgTrois semaines après l'attentat contre Charlie-Hebdo, les dirigeants politiques ont-ils tiré les leçons de ce drame ? Ils ont surtout réussi à nous noyer sous une pluie de concepts contradictoires menant à un grand flou général. En sus de lutter concrètement contre le terrorisme islamiste, voilà qu’on prône, pêle-mêle, la sévérité contre l’apologie du terrorisme, un grand plan d’action contre l’antisémitisme, la lutte contre l’apartheid dans les banlieues, l’idée du repeuplement dans les quartiers difficiles, un retour du fait religieux à l'école et, toujours et partout, le renforcement de la laïcité ! Quelqu'un peut-il me faire la synthèse ?

15/01/2015

Les musulmans et la République

leon-13.jpgJe connais une religion à vocation universelle, venue d’Orient, qui ne correspondait pas, il y a deux siècles, aux codes de la République. Violemment stigmatisés par ce nouveau régime, ces croyants-là ont été sur la défensive pendant près de cent ans. Ils ont même renâclé quand leur chef suprême, qu’on appelle le pape (photo), les a engagés à accepter la réalité républicaine. Il aura fallu la séparation de l'Eglise et de l'Etat, et, surtout, l’immense brassage social de la guerre 1914-18 pour que cette religion et la République se retrouvent enfin en phase. Et si cette autre religion, qu'on appelle l’islam, avait besoin d'un peu de temps pour se retrouver, à son tour, en phase avec la République ?

13/01/2015

Tout est pardonné ?

une-charlie.jpgDans l’incroyable avalanche d’émissions, de débats et d’articles provoqués par le drame du 7 janvier, j'observe qu’un sujet revient en boucle, obstinément, qui ne sera visiblement pas épuisé avant longtemps : était-il absolument nécessaire, pour afficher son attachement à la liberté de presse, de publier des caricatures ridiculisant Mahomet ? On a vu que la presse anglo-saxonne, le gouvernement marocain et des millions de simples croyants n’en étaient pas convaincus, sans être pour autant des ennemis de la liberté ! Débat difficile, brûlant, crucial. A mener, plus que jamais, dans le respect des uns et des autres…

10/01/2015

La parole aux musulmans

IMAM-DRANCY.jpgN’écoutez pas le babil des commentateurs politiques qui se demandent si les militants du FN seront à la manif de demain. La vraie question, c’est de savoir si les musulmans français, eux, y seront ! En quel nombre et sous quelle forme ? Au-delà des 3 ou 4 imams courageux qu’on voit à la télé, il dépend des 3 ou 4 millions de musulmans français, en grande part, que soit tracée clairement la ligne rouge séparant le cancer de l’islamisme, ou de l’islam radical, de la religion islamique pratiquée massivement et pacifiquement dans le cadre de la République. Pour notre liberté et pour la leur.

04/07/2014

IFOP : Pour qui votent Mouloud et Fatima ?

vote-musulm.jpgEn République, il n’y a ni blancs, ni noirs, ni maghrébins, etc. Ce qui interdit, chez nous, toute véritable sociologie électorale. L’IFOP a donc étudié les listes électorales prénom par prénom (les cathos appellent rarement leur fils Mouloud, et réciproquement) pour vérifier : qu’il y a une corrélation directe entre ce clivage ethnique et le vote des Français ; qu’en 2012, les "potentiellement musulmans" (sic) ont voté massivement pour Hollande ; mais que l'affaire du mariage gay en a fait basculer beaucoup, en 2014, dans l’abstention ; enfin, que le FN fait un carton là où les prénoms musulmans atteignent 16 % de la population, mais qu'il décroît ensuite. Voilà qui aide à décrypter certaines stratégies…

13:03 Publié dans Blog | Commentaires (0) | Tags : vote, musulmans, prénoms, islam |  Facebook | | Lien permanent

24/10/2011

La dictature, et après ?

libye.jpgSortir d’une dictature, soit, mais pour aller où ? Sur quels critères philosophiques, culturels, spirituels ? Les pays de l’Est ont connu cela dans les années 1990 et certains (Russie, Biélorussie) n’ont pas encore tranché. Le printemps arabe, c’est pareil. Voyez la première décision des dirigeants de la Libye "libérée" : "En tant que nation musulmane, nous avons adopté la charia islamique comme source du droit. Donc n'importe quelle loi contredisant les principes de l'islam est légalement nulle". Les Libyens, on le voit, ne sont pas tirés d’affaire. Et on attend avec appréhension le résultat des élections tunisiennes…

18/03/2011

Quel débat sur l'islam ? (2)

notre_dame.jpgAu début, j’ai cru à un gag de Nicolas Canteloup : un "collectif" de musulmans de la banlieue parisienne exige "la mise à disposition des églises vides pour la prière du vendredi". Ben tiens. Il est vrai que cela leur coûterait beaucoup moins cher que de construire des mosquées ! On pourrait d’ailleurs répartir l’argent que les cathos versent aux "Chantiers du cardinal" entre les différentes religions, tiens, au nom de la laïcité ? On pourrait aussi, soyons logiques, réquisitionner les synagogues, qui sont parfois un peu vides, elles aussi, le vendredi, pour que les imams ne prêchent pas dans la rue ? Inculture, hypocrisie, absurdités, manipulations : le "débat sur l’islam" est très, très mal parti… 

17/03/2011

Quel débat sur l'islam ?

 mosquée.jpgAvez-vous remarqué, comme moi, que le "débat sur l’Islam" lancé par Nicolas Sarkozy est devenu, sous la pression du politiquement correct, un "débat sur la laïcité" ? Cette désolante manip est la porte ouverte au n’importe quoi : d’un côté, hop, on supprime les conférences de Carême sur France Culture au prétexte qu’il n’y a pas l’équivalent dans les autres religions ; de l’autre, sans rire, on suggère d’interdire la langue arabe dans les mosquées ! Et pourquoi pas le latin à la messe ? A force de mélanger religion et laïcité, les politiques vont vraiment indisposer tous les croyants – et ils l’auront bien cherché, à force de les mettre tous dans le même sac !


27/01/2010

Un imam courageux

chalghoumi.jpgJ’ai déjeuné l’autre jour avec l’imam de Drancy, Hassen Chalghoumi. Cet homme est généreux, sincère et courageux. Les violences perpétrées hier contre lui sont inquiétantes. Elles ne visent pas, en réalité, ses propos sur le voile intégral, mais sa dénonciation des innombrables imams qui, en France, sont aux ordres exclusifs des consulats qui les paient et entretiennent leurs lieux de culte. Ces fonctionnaires étrangers peu cultivés,qui ne parlent pas le français, qui parfois ne parlent même pas l’arabe littéral (celui du Coran), dépendent totalement du consulat de Libye, ou de Turquie, ou du Maroc, et n’ont aucune considéraion pour la loi ou la culture françaises. Voilà un sujet tabou, bien plus grave que la burqa !

 

14/01/2010

Interdire le niqab ?

niqab2.jpgFaut-il interdire le niqab ? Ce voile intégral ne laissant qu’une fente pour les yeux, que les médias s’obstinent à appeler burqa, pose un vrai problème à la République, et le débat engagé là-dessus est sain. Depuis mon blog du 26 juin, j’ai beaucoup lu et écouté. Mon avis n’a pas changé, mais il s’est affiné. 1) En France, tout le monde doit se conformer aux lois sur la sécurité publique, l’égalité des citoyens, la laïcité et la dignité de la femme. 2) Mais en France, pays des libertés, on doit avoir le droit de s’habiller dans la rue comme on veut. 3) Une loi spécifique contre le niqab risque d’être défiée par les intégristes musulmans et, par là, contre-productive. 4) En guise de conclusion : et si on commençait par appliquer scrupuleusement l'énorme arsenal des lois qui existent déjà ?