Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/03/2021

L'Enfer ? On s'en approche...

dante.jpgA chaque jour son actualité "woke". Cette fois, c’est un éditeur hollandais, Blossom Books, qui publie une édition de la Divine comédie de Dante, où il a supprimé carrément le nom de Mahomet cité dans L’Enfer, le début du célèbre poème. Motif officiel de cette ahurissante correction d'auteur : "éviter que le livre soit inutilement blessant" (sic). S’il faut dorénavant expurger le nom de Mahomet de tous les grandes œuvres de la littérature mondiale, on n’est pas sortis de l’auberge. Franchement, tout cela fait peur, non ?

29/03/2021

Pour qui roule la maire de Strasbourg ?

mosq str.jpgParmi toutes les folies, maladresses, bévues et provocations dont se sont rendu coupables les  nouveaux maires EELV, celle de Jeanne Barseghian, maire de Strasbourg, est sans doute la plus insensée. Au moment où la Turquie d’Erdogan mène contre la France une politique délibérément hostile, prosélyte et conquérante, voilà que cette dame (d'origine arménienne, un comble !) subventionne la construction, dans sa ville, de la plus grande mosquée turque d’Europe, via une organisation islamiste à la fois antifrançaise, antirépublicaine et ouvertement antiféministe ! Elle n’a jamais lu un livre, jamais ouvert un journal, la maire de Strasbourg ?

14/02/2021

Laïcité : le grand retour en arrière

louis XVIII.jpgIl est choquant, à propos du projet de loi contre l’islamisme, de voir les députés, ignorant l’histoire de France, restreindre aujourd’hui les libertés dont bénéficiaient hier les chrétiens et les juifs pour mieux faire entrer l’islam dans le cadre légal de la République. On n’ose leur souffler cette règle simple : "Chacun professe sa religion avec une égale liberté, et obtient pour son culte la même protection". Voilà qui est clair, juste, sobre et démocratique, non ? Evidemment, il ne faudrait pas que nos parlementaires découvrent que c’était l’article 5 de la Charte constitutionnelle octroyée par le roi Louis XVIII en juin 1814…

08/02/2021

Concilier la foi et la loi

laicite-effel.jpgDarmanin a tort. Si on oblige les croyants à choisir entre la loi divine et la loi républicaine, la seconde sera vite pulvérisée ! Aucune loi humaine – votée par une majorité fragile, fruit d’une combinaison partisane éphémère, révisée après un événement inattendu, contestée par une alliance minoritaire – ne peut prétendre rivaliser, dans le cœur des gens, à tort ou à raison, avec une loi divine millénaire dont l’inspiration surnaturelle a traversé toutes les invasions, guerres de religions, révolutions et  séparations possibles ! Dit autrement : on n’est pas des bœufs.

09/01/2021

Sara Omar est vivante

La-laveuse-de-mort.jpgDédiée à tous ceux qui luttent contre la sinistrose, la bouleversante histoire de Sara Omar – lue dans La Croix du week-end. Un soir de 2015, à 29 ans, Sara décide d’en finir avec la vie après un trop plein d’horreurs subies dans son Kurdistan natal. Elle rédige une longue lettre d’adieu à la mémoire d’une amie tuée par son père, elle, comme tant de jeunes femmes irakiennes. A 5 heures du matin, Sara termine sa lettre, la relit… et prend conscience de la force de son écriture. Un choc ! Elle décide de rester en vie. Et d’écrire un roman qui est devenu chez elle, au Danemark, un best-seller ! L’héroïne de La laveuse de mort (sorti chez Actes Sud) s’appelle Frmesk – en kurde, "Frmesk", cela veut dire "larme".

23/10/2020

Terrorisme : c'est la faute à l'Etat

contre-lislamophobie.jpgDans un communiqué pondu le 16 octobre, la Ligue des Droits de l’homme explique que le projet de loi contre le séparatisme annoncé par Macron pour le 9 décembre entend stigmatiser "une partie de la population, celle de culture et de confession musulmane". Or, s’en prendre "à celles et ceux que l’on a mis de côté et plongés dans le désordre d’une vie sans avenir, c’est s’exposer à la pire des révoltes, au cri de celles et ceux qui n’ont rien à perdre (…), aux potentiels porteurs des pires dérives allant jusqu’aux plus mortifères d’entre elles." En clair : c’est l’islamophobie de l’Etat, et non l’islamisme radical, qui arme le bras des terroristes ! Vu ?

20/10/2020

Les mots qui tuent

manif-islamophobie.jpegCertains mots sont des armes. Ils servent à éliminer l’adversaire. On en invente régulièrement de nouveaux. C’est le cas du néologisme "islamophobie". Or, un islamophobe, cela n’existe pas. Vous connaissez, vous, des gens qui détestent l’islam ? Des bouffe-curés qui détestent les religions, oui. Des personnes qui ont peur des islamistes, oui. Des racistes qui n’aiment pas les arabes, certes. Des crétins incultes qui confondent arabes et musulmans, passe encore. Mais des gens qui haïssent l’islam, je n’en connais pas. Le mot a été récemment inventé pour servir à la fois de trompe-couillon, de slogan mobilisateur et d’outil juridique. Et, parfois, comme on vient de le voir, d’arme de guerre.

06/09/2020

Le sondage qui fait peur

islamisme.jpgLe sondage commandé à l’Ifop par Charlie Hebdo, la semaine dernière, a provoqué une gêne manifeste dans les rangs de la gauche bien-pensante et des médias politiquement corrects. A la question : "Faites-vous passer vos convictions religieuses avant les valeurs de la République ?", à laquelle l’ensemble des Français répondent "non" à 83 %, les jeunes Français musulmans, eux, répondent "oui" à 74 % !  Les mêmes, à 45 %, jugent que "l'islam est incompatible avec les valeurs de la société française". Faut-il être naïf, aveugle et sourd pour ne pas voir que c’est la principale menace qui pèse, aujourd'hui, sur la République !

21/06/2020

L'ordre règne à Dijon...

dijon...jpgDu quartier des Grésilles, à Dijon, il suffit de franchir la rocade pour gagner la banlieue de Quetigny et sa mosquée toute neuve. C’est là que se sont retrouvés mardi, à 22h30, une quinzaine de représentants des communautés tchétchène et maghrébine autour de l’imam tunisien du lieu, Mohammed Ateb, et d’un imam tchétchène venu de Dole. On s’est expliqué, on a reconnu les torts des uns et des autres, et on a fait la paix. L’ordre règne à nouveau sur Dijon et ses quartiers. Fin du coup. Euh… il n’y a pas un truc qui vous choque, là ? Le préfet ? Quel préfet ? Le maire ? Quel maire ? Puisqu'on vous dit qu'on a fait la paix !

09:52 Publié dans Blog | Tags : dijon, islam, communautarisme | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/10/2019

"20 Minutes" : inculte ou malhonnête ?

20 minutes.jpgDès qu’on parle du voile ou de l’islam, les médias deviennent fous. Prenez le journal "20 Minutes" du 27 octobre, qui a littéralement disjoncté. Pour illustrer le sondage du JDD expliquant que face aux prières de rue, 78 % des Français jugent la laïcité "menacée", le journal a choisi une photo ahurissante : un pèlerinage catholique à Lourdes, le 15 août 2011 ! De deux choses l’une : ou le journaliste est analphabète, ou il est malhonnête. Ou il a tellement la trouille des musulmans qu’il  balance tout sur les chrétiens, hop, on ne sait jamais ! Faut-il souligner que si la laïcité est "menacée", c'est aussi à cause de ce genre de mauvaise action ?

28/10/2019

La République et le voile

the-voice-mennel-ibtissem.jpgJe reviens sur la catastrophique hystérisation du débat sur le voile islamique, en France, pour rappeler – à contretemps, je sais ! – deux ou trois principes républicains. 1) Ce n’est pas à l‘Etat de dire aux gens comment ils doivent s’habiller. 2) Ce n’est pas à l’Etat d’exiger qu’on serre ou non la main des femmes. 3) L’Etat, en revanche, doit faire respecter l’ordre public – par exemple, veiller à ce qu’aucun vêtement ne dissimule le visage de quiconque. 4) Et c'est à lui de lutter, évidemment, contre les menées hostiles de toute puissance étrangère – à condition de ne pas confondre Daech et mon épicier arabe ! D’autres questions ?

27/10/2019

Laïcité : les médias irresponsables !

islam,voile,laïcité,médias,religionIrresponsables, les médias ! Avez-vous lu, dans le JDD de ce matin, le résultat de deux semaines d’hystérisation médiatique sur le voile islamique ? Le sondage est terrifiant : désormais, les 3/4 des Français sont pour l’interdiction de tout signe religieux dans le métro, dans le bus, dans les entreprises privées, etc ! La violence brouillonne des débats télévisés, où l’on profère allégrement trois bêtises à la minute, contribue ainsi au recul des libertés, à la progression du communautarisme, au dévoiement de l’idée de laïcité, au repli de la France sur elle-même, et, au passage, au futur succès électoral de Marine Le Pen. Merci, les médias !

13/11/2018

Fais risette au petit Jihad !

nourrisson-bebe-sommeil_5856395.jpgA Dijon, une jeune femme a décidé d’appeler son nouveau-né "Jihad" (ce qui veut dire "guerre sainte"). Pas pour des raisons religieuses, dit-elle, mais parce qu’elle trouve cela joli. A la mairie, l'officier d'état-civil a saisi le procureur de la République. La dame s’étonne : "Mais enfin, il y a plein de catholiques qui s’appellent Marie !" (sic) Aux dernières nouvelles, "dans l’intérêt de l’enfant", le procureur de la République pourrait inviter la mère à appeler son minot "Jahid". Vous imaginez un catholique appelant son enfant "Croisade", invité par la justice à changer ce prénom en "Zadcroix" ?

21:31 Publié dans Blog | Tags : prénom, jihad, islam | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

29/05/2018

Dans le train Paris-Dijon...

train.jpgLu dans le "Bien Public". Alertée par les contrôleurs du train de Paris, mercredi soir, la police de Dijon a interpellé deux jeunes Afghans de 20 et 23 ans, tous deux demandeurs d’asile, qui venaient d’agresser et de harceler une voyageuse dijonnaise. Cette femme, âgée de 33 ans, était à leurs yeux "trop décolletée en période de ramadan". Les deux agresseurs "présumés" (c’est comme cela qu’il faut dire, puisqu’ils nient les faits) comparaîtront dans cinq mois devant le tribunal correctionnel de Dijon. En attendant, ils ont été remis en liberté. Pas de quoi fouetter un chat. La routine.

10:29 Publié dans Blog | Tags : dijon, ramadan, islam, migrants | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

30/04/2017

Il y a actualité et actualité...

al-azhar.jpgQuel dommage que les médias français, obnubilés par les petitesses électoralistes de Mélenchon et de Dupont-Aignan, n’aient pas compris l’importance historique de la visite du pape François à l’université sunnite Al-Azhar du Caire, hier ! Je le cite : "Ensemble, de ce lieu de rencontre entre Ciel et terre, terre d’alliances entre les peuples et entre les croyants, redisons un "non" fort et clair à toute forme de violence, de vengeance ou de haine commises au nom de la religion ou au nom de Dieu…" Pas un mot, pas un commentaire là-dessus, ou quasi ! Comment faut-il leur expliquer que c’est dans ce genre d’événements, qui s’inscrivent dans une perspective millénaire, que se joue le sort de la civilisation, de la culture, de la paix ?

11/10/2016

La fin de l'insouciance ?

Le Mans.JPGRetour d’une série de salons du livre qui m’ont laissé, sur un point précis, un goût amer. Faut-il s’habituer désormais à voir des écrivains vaquer ainsi à la rencontre de leurs lecteurs… escortés par des policiers spécialisés qui veillent deux par deux, 24 heures sur 24, sur leur sécurité ? Je préfère taire leurs noms, même si leurs cas sont notoires. Ce philosophe et ce journaliste connus sont tous les deux menacés de représailles pour avoir écrit ou enquêté sur l’islam. Leurs gardes du corps ont beau ne ressembler en rien aux gorilles d’antan, leur seule présence, du matin au soir, dans un milieu littéraire qui incarne la fantaisie de créer et la liberté de penser, donne la chair de poule.

28/09/2016

L'islam ? Quel islam ? Où ça, l'islam ?

Girard 3.JPGLa plus grande erreur intellectuelle et politique, aujourd’hui, est le déni d’une réalité sociale qui va profondément et radicalement transformer, qu'on le veuille ou non, la société française à venir. Ainsi, dans l’Yonne Républicaine d’hier, la ministre Annick Girardin analyse dans une longue interview, sur une page complète, les défis posés à la laïcité aujourd’hui (dans la fonction publique, à l’hôpital, etc) ...sans jamais prononcer une seule fois les mots "islam", "islamisme" ou "musulman", ce qui est, avouons-le, une performance ! Pourquoi un tel aveuglement idéologique ? A quoi sert une telle interview ? A quoi sert cette dame ?

13:40 Publié dans Blog | Tags : islam, laïcité, girardin | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/08/2016

...et l'Etat est son prophète !

laïcité,islam,loi de 1905,mosquées,halalDans le foisonnement de propositions plus ou moins brouillonnes concernant l'islam de France, il en est une qui arrive à maturité : instaurer une "taxe halal" pour compenser l’arrêt du financement des mosquées par l'étranger. Une taxe ? Pourquoi pas un point de TVA sur la vente du Coran, ou un impôt sur la Charia ? Que les représentants du culte musulman instaurent eux-mêmes une redevance privée pour services rendus au moment de l’abattage, d'accord. Mais que l’Etat organise par la voie fiscale le financement de la construction de mosquées, c'est une hérésie ! Faut-il rappeler la règle d’airain établie en 1905, selon laquelle "l’Etat ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte" ?

04/02/2016

"Les religions", c'est un amalgame !

voile.jpgLa société médiatique, toute d’émotion et d’immédiateté, réserve peu de place à la réflexion, à la raison, à la mise en perspective. Cela permet à bien des oracles pas toujours bienveillants, au nom d’une laïcité militante et brouillonne, voire agressive, de mettre régulièrement sur le dos "des religions" les nouvelles menaces qui pèsent sur la République : contestation des fondamentaux, désir de retour en arrière et refus du contrat social, notamment sur la primauté de la loi, sur l’égalité hommes-femmes, etc. Ce n’est pas être islamophobe que de rappeler qu’à de rarissimes exceptions, les chrétiens et les juifs, depuis un siècle, sont parfaitement en phase avec la République !

29/01/2016

Soumission, façon Houellebecq (suite)

Bigflo.jpgLes ministres de la République ont défilé sur les radios, toute la semaine, pour expliquer laborieusement que l’ex-ministre des droits de la femme Najat Valaud-Belkacem avait eu raison de ne pas quitter le plateau de Canal + où un sympathisant de Daech se vantait devant elle de ne pas serrer la main des femmes. Ben voyons. Pendant ce temps, deux jeunes rappeurs au look très sympa, Bigflo et Oli, ont brusquement annulé leur participation à une émission de Cyril Hanouna au prétexte qu’une des invitées, Véronique Genest, avait critiqué "la religion de leur grand-mère", c’est-à-dire l’islam. Personne ne s’est ému. Médias sans mémoire !