Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/08/2016

...et l'Etat est son prophète !

laïcité,islam,loi de 1905,mosquées,halalDans le foisonnement de propositions plus ou moins brouillonnes concernant l'islam de France, il en est une qui arrive à maturité : instaurer une "taxe halal" pour compenser l’arrêt du financement des mosquées par l'étranger. Une taxe ? Pourquoi pas un point de TVA sur la vente du Coran, ou un impôt sur la Charia ? Que les représentants du culte musulman instaurent eux-mêmes une redevance privée pour services rendus au moment de l’abattage, d'accord. Mais que l’Etat organise par la voie fiscale le financement de la construction de mosquées, c'est une hérésie ! Faut-il rappeler la règle d’airain établie en 1905, selon laquelle "l’Etat ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte" ?

Écrire un commentaire