Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/10/2022

Tous contre Poutine ?

Discours-de-politique-generale-les-signaux-envoyes-a-la-droite-par-Elisabeth-Borne.jpgLe débat qui a suivi le discours d’Elisabeth Borne ce lundi à l’Assemblée nationale, a marqué une étape : il n’y a plus de parti, en France, qui défende Poutine. Ni à l’extrême-gauche, qui reste pourtant farouchement anti-américaine, ni à l’extrême-droite, où nul n’admire plus les muscles du président russe. Devant les massacres, les bombardements, les crimes de guerre et les menaces nucléaires, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen ont dû changer de discours. Il aura fallu huit mois pour que la France parle enfin d'une seule voix. Mieux vaut tard que jamais.

20:38 Publié dans Blog | Tags : poutine, russie, ukraine, députés, rn, lfi | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

01/10/2022

Donbass : les leçons de l'Histoire

d8776c4_1663924038911-2022-09-23t083631z-1365090892-rc2umw9onwxf-rtrmadp-3-ukraine-crisis-referendums.JPGJ’entends, sur les plateaux télé, le scepticisme des commentateurs : comment Poutine peut-il imaginer annexer le Donbass contre l’avis du monde entier et au mépris de toutes les règles de droit ? C’est oublier que ledit Poutine a un modèle que les Occidentaux, visiblement, ont oublié : quand Staline a annexé brutalement les pays Baltes, en 1944, les Occidentaux ont condamné ce coup de force, et n’ont jamais reconnu l’appartenance de ces trois pays à l’URSS ! Ce qui n’a pas empêché ces trois malheureux Etats de faire partie de l’URSS, contre leur gré, pendant un demi-siècle…

26/09/2022

Quand Poutine "mobilise"

870x489_000_32ju7zc.jpgDe retour sur ce blog après avoir passé trois jours hors actualité - pour constater que c’est bel et bien de mauvaise grâce que Poutine a accordé aux chefs de l’armée cette "mobilisation partielle" dont il ne voulait pas. Il savait, lui, grâce au FSB (qui reste bien informé à l’intérieur du pays) que l’annonce d’une "mobilisation", fût-elle qualifiée de "partielle", ferait descendre beaucoup de gens dans la rue - des mères, des épouses, des jeunes et des moins jeunes qui savent, aujourd'hui, ce qui se passe en Ukraine. Pour l’instant, la police contient le mouvement, mais pour combien de temps avant de tirer sur la foule ?

21:11 Publié dans Blog | Tags : poutine, russie, guerre, ukraine | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

21/09/2022

Un loser au Kremlin

ac98974_7c9aa7af7e2843e89878249d724ac196-7c9aa7af7e2843e89878249d724ac196-0.jpgEn Ukraine, sur le plan militaire, l’armée russe a perdu la bataille du Donbass. A Samarkand, Poutine a essuyé un grave revers diplomatique. En Russie, le système de propagande et de terreur du FSB commence à être débordé. A Moscou, les ultranationalistes ne cachent plus leur mépris pour Poutine. A Londres, lors des obsèques d’Elisabeth II, Poutine était au ban des nations. Et maintenant, Poutine décrète une mobilisation partielle qu’il avait toujours voulu éviter. Qui peut imaginer qu’un tel loser restera longtemps à la tête de la glorieuse Russie ?

09:50 Publié dans Blog | Tags : poutine, russie, ukraine, guerre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

18/09/2022

Poutine au ban des nations

poutine-959x480.jpgOn a dit et redit que Poutine allait se retrouver, lui et son pays, au ban des nations. Mais on n’avait pas prévu que le décès d’Elisabeth II allait précipiter spectaculairement cette exclusion de la Russie du monde civilisé. Les Britanniques n’ont pas voulu que le voyou sans foi ni loi qui veut effacer les Ukrainiens de la surface de la terre soit représenté aux obsèques de leur Reine, haute figure de ces régimes que Poutine qualifie de "dégénérés", de "décadents" et de "pourris". Rien que ça ! Il ne l’aurait pas un peu cherché, le dictateur moscovite ?

13/09/2022

Après Poutine, qui ?

thumbs_b_c_912a0cf1d69eda22a3b057f0cb8b2ce6.jpgÇa bouge à Moscou. On essaie d'anticiper ? Poutine va s'accrocher, mais il est fichu ; il sera bientôt écarté et remplacé par un des siens, un Patrouchev quelconque, qui gérera la défaite en Ukraine, qui fera le ménage dans les hautes sphères du pouvoir, mais qui sera incapable d'éviter l’effondrement du pays (chaos économique, magasins vides, manifs éparses, velléités séparatistes en Sibérie, etc). Le risque est alors qu'un réseau d’ultranationalistes fascisants confisque soudain le pouvoir au nom du nécessaire rétablissement de l’ordre...

10/09/2022

Après Poutine, le chaos ?

VP.jpgJe le répète : Poutine a définitivement perdu la guerre, et pas seulement sur le plan militaire. Ce qui est nouveau, c’est que les Russes, après six mois de propagande hallucinante, commencent à comprendre qu’ils sont gouvernés par un personnage incompétent qui les emmène dans le mur. Des pressions vont se faire sentir ici ou là, venant d’élus locaux, d’intellectuels ou de militaires, pour dégager Poutine. Mais dans un pays totalitaire, on ne remplace pas un président comme ça ! Après Poutine, l’anarchie, ou le fascisme, ou les deux ? Gaffe, ça risque de tanguer à l’est…

17:20 Publié dans Blog | Tags : poutine, ukraine, russie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/09/2022

Laisser tomber l'Ukraine ?

segolene-and-luc.jpgMais qu’est-ce qui peut bien passer dans la tête d’une Ségolène Royal ou d’un Luc Ferry – qu’on a connus tous les deux mieux inspirés – quand ils prêchent soudain à la télévision la bienveillance envers Poutine, la levée des sanctions et le lâchage des Ukrainiens ? Il faut surtout éviter, disent-ils, l’un et l’autre alignés sur le RN, de ne pas contrarier le "processus de paix". Mais ils ne suivent pas l’actualité, ces deux-là ? De quel "processus de paix" parlent-ils ? De la volonté farouche de Poutine, dès qu’il aura refait ses forces, d’absorber toute l’Ukraine ?

05/09/2022

Les sanctions ? Quelles sanctions ?

usine-tanger.jpg"Les sanctions occidentales n’ont aucun effet sur la Russie". Ce mantra est répété à l’envi à la télévision, avec un sourire entendu, par des "experts" qui ont tous les mêmes caractéristiques : ils ne parlent pas le russe, ils n’ont quasiment jamais mis les pieds en Russie, ils n’ont aucun informateur dans la population russe. Osera-t-on leur conseiller de lire les articles, de plus en plus nombreux, des gens qui connaissent le sujet ? A commencer par la passionnante étude des chercheurs de l’université de Yale, parue en août, qui annonce une véritable paralysie de l’économie russe cet hiver ?

02/09/2022

Poutine n'aura pas le temps...

Gorby-Pout.jpgImagine-t-on un communiqué officiel plus méprisant et plus vulgaire que celui du président Poutine expliquant que "son emploi du temps ne lui permettra pas d’assister aux funérailles" de son prédécesseur Mikhaïl Gorbatchev ? Cette plate excuse, invraisemblable, confirme que Vladimir Poutine est resté un voyou mal redressé par sa formation d’agent du KGB, et qu'il incarne aujourd’hui l’exact contraire du projet avorté de Gorbatchev il y a trente ans : ouverture, optimisme et pacifisme pour l’homme de la perestroïka ; fermeture, violence et haine recuite pour son brutal successeur. Brrr. 

18:28 Publié dans Blog | Tags : poutine, gorbatchev, urss, russie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/08/2022

Ukraine : sacré Mélenchon !

1531517-un-militaire-russe-devant-la-centrale-de-zaporijia-le-1-mai-2022.jpgIl est rigolo, Mélenchon, il a la pêche, il a du bagout, mais il ne faudrait pas qu’il s’occupe de politique étrangère : le voilà qui exige la présence de "casques bleus" de l’ONU autour de la centrale de Zaparijia ! Bon sang, personne n’y avait pensé ! Il n’a pas compris, Mélenchon, que l’ONU pourra y envoyer des casques bleus quand Poutine le voudra bien, ce qui n’est pas le cas ? Alors, camarade, si Poutine s’obstine à occuper militairement Zaporijia, on fait quoi ? Si Mélenchon était aux manettes, en France, il est assez probable que l’Ukraine aurait déjà rejoint le giron russe…

25/08/2022

Quelle différence entre démocratie et dictature ?

1529757-vladimir-poutine-et-emmanuel-macron-ne-s-appellent-plus.jpgL’invasion de l’Ukraine par la Russie aura permis, au moins, de mesurer la différence entre une démocratie et une dictature. 1) En France, la seule idée que l’essence et le gaz pourraient augmenter à la rentrée fait trembler la République. En Russie, l’idée que le PIB va sans doute diminuer de 30 % à la rentrée ne provoque pas la moindre réaction populaire. 2) En France, 95 % des gens qui passent à la télé tapent joyeusement, du matin au soir, sur leur président de la République. En Russie, ils seraient tous en prison depuis longtemps...

22/08/2022

Une voiture explose à Moscou...

66836931-47399058.jpgEn quoi l’attentat de Moscou qui visait Alexandre Douguine, proche du pouvoir russe, est-il un événement ? En cela que la population russe est prête à tout accepter de son tsar pourvu qu’il lui garantisse la sécurité et la tranquillité. La guerre en Ukraine, les Russes s’en tamponnent tant qu’ils ne sont pas directement concernés. Déjà, les bombes en Crimée ont changé la donne. Mais si Poutine et le FSB se sont plus capables d’empêcher les services ukrainiens - par hypothèse - de faire sauter des voitures de personnalités politiques dans les banlieues russes, alors rien ne va plus !

12:25 Publié dans Blog | Tags : poutine, russie, ukraine, fsb | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/08/2022

C'est quoi, être russe ?

2be442a5036f9698774693bc69a15395.jpegQuand on demande à un Breton, un Alsacien ou un Savoyard quelle est sa nationalité, il répond : "française". Quand on demande à un Russe quelle est sa nationalité, il répond "bouriate", ou "yakoute", ou "arménien" ou "tchétchène". Ou "russe". On ne comprend rien à ce qui se passe en Ukraine si l’on ignore que l’URSS, comme l'empire des Tsars, comprenait plus de 160 nationalités, dont environ 80 % de russes "ethniques". L'ambition impériale de Poutine, c’est d’imposer – y compris par la force –  la "citoyenneté" russe à toutes les anciennes "nationalités" de l'ex-URSS. Par exemple, tiens, au hasard : aux Ukrainiens…

07/08/2022

Petit rappel au coeur de l'été

288664262_803959263923722_3719334584861179871_n.jpgPetit résumé estival. Le 24 février, Vladimir Poutine, dictateur impérialiste et manipulateur professionnel, a déclenché une guerre meurtrière contre l’Etat ukrainien et, au-delà, contre la civilisation occidentale. Cette guerre – qui est aussi nucléaire, alimentaire, énergétique, religieuse, etc – s’est enlisée dans l’est de l’Ukraine, et risque de durer des années, pour le grand malheur des habitants de ce pays. Mais aussi pour la population russe qui va se retrouver, pour très longtemps, dans une sorte de grande Corée du Nord coupée de l’Europe et dépendante de la Chine…

16:40 Publié dans Blog | Tags : ukraine, russie, poutine, guerre | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

12/07/2022

Une actualité vertigineuse

phpwKBD6C.jpgL’actualité donne parfois le vertige. Depuis hier, après vingt-cinq ans de recherches, les terriens disposent d’un téléscope spatial, conçu par la NASA, qui leur permet de scruter le fond de l’univers. En même temps, en Ukraine, au cœur de l’Europe, un ex-fonctionnaire du KGB devenu président de la Russie bombarde et massacre sauvagement, à coup de dizaines de milliers d’obus vétustes, façon 14-18, la population civile de l’Ukraine qui ne demandait qu’à scruter tranquillement, elle aussi, à la veille des vacances d’été, des galaxies datant de 13 milliards d'années.

09/07/2022

Russie : la culture dans le collimateur

Moscow_05-2012_Bolshoi_after_renewal.jpgTerrifiant papier du journaliste Benoït Vitkine dans Le Monde de ce week-end sur l’incroyable régression du domaine de l’art et de la culture en Russie, du fait de la guerre en Ukraine : salles fermées, directeurs débarqués, metteurs en scène condamnés, acteurs emprisonnés, c’est à une chasse aux sorcières impitoyable, comme on n’en avait pas vu depuis l’époque de Brejnev, que Poutine et le FSB se livrent sur tout le territoire de la Russie – le pays de Tchekhov, Pouchkine, Gogol et Tchaïkovski, quelle misère !

13:16 Publié dans Blog | Tags : russie, poutine, culture, fsb, urss | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

06/07/2022

Ukraine : ce que veut la Russie

3853-800x549-1-800x549.jpgLes pacifistes français qui pensent que l’occupation du Donbass ouvre la porte à des négociations de paix entre l’Ukraine et la Russie, ont-ils entendu hier le bras droit de Poutine, Nikolaï Patrouchev, rappeler quels étaient les objectifs de la Russie ? Annexer le Donbass, oui, mais aussi "démilitariser" et "dénazifier" toute l’Ukraine, ce "territoire russe" qui, répétons-le, a le culot de se prétendre un Etat souverain ! Que les choses soient claires : la Russie, tôt ou tard, entend bien absorber militairement l’ensemble de l’Ukraine. Alors, on négocie quoi et avec qui ?

25/06/2022

Les "dissidents" sont de retour

80c6c3dc-0bfb-43eb-ab74-95851abde983.jpgPoutine a fait faire à la Russie un bon de cinquante ans en arrière. A Moscou, le correspondant du Figaro a rencontré quelques-uns des opposants à la guerre, ballotés entre le tribunal et la prison. C’est terrible comme ces rares types courageux qui ne soient pas partis à l’étranger, les Gorinov, Roizman, Iachine et autres Kara-Murza, qui risquent tous des années de détention, rappellent les  "dissidents" de naguère, les Sakharov, Kovalev, Gorbanevskaïa et autres Boukovski. Retour à l’ère Brejnev, l’idéologie en moins. L’exil ou le goulag. Quelle incroyable régression !

06/06/2022

Ne pas "humilier" Poutine ?

15328112.jpgAutant j’ai applaudi Macron, en janvier, quand il a réintroduit l’Europe dans l’affaire ukrainienne alors monopolisée par les Russes et les Américains, autant j’ai du mal à comprendre pourquoi le même Macron appelle à ne pas "humilier" le pays qui a déclenché la guerre ! Tout propos un peu conciliant envers Poutine est vécu par lui comme une victoire, ne serait-ce que parce qu’il divise l’Europe : en quoi la France a-t-elle intérêt, contre l’avis d’une majorité d’Européens, à accorder la moindre victoire, même diplomatique, à l’agresseur de l’Ukraine ?