Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2019

Les Rouennais veulent un roi

roi.jpgL’image qui restera du voyage à Rouen d’Emmanuel Macron, ce sont ces habitants qui l’accusent de les avoir "abandonnés" lors de l’incendie de l’usine Lubrizol : il aurait dû venir les sauver tout de suite, lui, le président, au lieu de leur envoyer le chef du gouvernement ! On comprend, bien sûr, le traumatisme des Rouennais. Mais, si l’on veut bien passer du mode "émotion" au mode "raison", on peut se demander s'ils ont bien compris que la France était désormais une République, et que le chef de l’Etat, hélas, n’est pas un roi tout-puissant élu par la grâce d’un Dieu qui lui aurait donné le pouvoir de guérir les écrouelles. La laïcité ou le miracle, il faut choisir.

09:34 Publié dans Blog | Tags : rouen, macron, roi, laïcité, médias | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/10/2019

"20 Minutes" : inculte ou malhonnête ?

20 minutes.jpgDès qu’on parle du voile ou de l’islam, les médias deviennent fous. Prenez le journal "20 Minutes" du 27 octobre, qui a littéralement disjoncté. Pour illustrer le sondage du JDD expliquant que face aux prières de rue, 78 % des Français jugent la laïcité "menacée", le journal a choisi une photo ahurissante : un pèlerinage catholique à Lourdes, le 15 août 2011 ! De deux choses l’une : ou le journaliste est analphabète, ou il est malhonnête. Ou il a tellement la trouille des musulmans qu’il  balance tout sur les chrétiens, hop, on ne sait jamais ! Faut-il souligner que si la laïcité est "menacée", c'est aussi à cause de ce genre de mauvaise action ?

28/10/2019

La République et le voile

the-voice-mennel-ibtissem.jpgJe reviens sur la catastrophique hystérisation du débat sur le voile islamique, en France, pour rappeler – à contretemps, je sais ! – deux ou trois principes républicains. 1) Ce n’est pas à l‘Etat de dire aux gens comment ils doivent s’habiller. 2) Ce n’est pas à l’Etat d’exiger qu’on serre ou non la main des femmes. 3) L’Etat, en revanche, doit faire respecter l’ordre public – par exemple, veiller à ce qu’aucun vêtement ne dissimule le visage de quiconque. 4) Et c'est à lui de lutter, évidemment, contre les menées hostiles de toute puissance étrangère – à condition de ne pas confondre Daech et mon épicier arabe ! D’autres questions ?

27/10/2019

Laïcité : les médias irresponsables !

islam,voile,laïcité,médias,religionIrresponsables, les médias ! Avez-vous lu, dans le JDD de ce matin, le résultat de deux semaines d’hystérisation médiatique sur le voile islamique ? Le sondage est terrifiant : désormais, les 3/4 des Français sont pour l’interdiction de tout signe religieux dans le métro, dans le bus, dans les entreprises privées, etc ! La violence brouillonne des débats télévisés, où l’on profère allégrement trois bêtises à la minute, contribue ainsi au recul des libertés, à la progression du communautarisme, au dévoiement de l’idée de laïcité, au repli de la France sur elle-même, et, au passage, au futur succès électoral de Marine Le Pen. Merci, les médias !

26/10/2019

Le totalitarisme en marche (2)

La-Bible.jpgIntolérance, encore ! En 2017, un instituteur de Malicornay, dans l’Indre, avait été dénoncé (la lettre anonyme est une grande spécialité française) pour avoir utilisé la Bible comme sujet d’étude dans le cadre de son enseignement sur le fait religieux, ce qui lui avait valu d’être… suspendu ! Incroyable ! Heureusement, le Tribunal de Limoges, en juillet dernier, jugeant cette sanction "disproportionnée", a permis à cet instit de retrouver ses élèves. Eh bien, tenez-vous bien, le ministère de l’Éducation nationale a fait appel ! Il est interdit aux petits Français, au XXIe siècle, d'apprendre à l'école ce qu'est le livre le plus lu sur la planète ! Au secours !

21/10/2019

Des chiffres sans intérêt

pape.jpgHabitués à ne traiter que l'actualité franco-française et maladivement obsédés par la question du voile (à l’étonnement de tous nos voisins), nos médias vont oublier, j’en suis sûr, de vous donner l’info suivante, tirée du rapport annuel de l’agence Fides : le nombre des catholiques dans le monde est en augmentation constante. Sur 7,4 milliards de terriens, 1,3 sont catholiques (soit 1 sur 5). Ce chiffre est en hausse sensible en Afrique et en Amérique (USA compris) ; en faible hausse en Asie et en Océanie ; il est inchangé en Europe ; il est en baisse dans quelques pays comme l’Espagne, le Québec, la Belgique et la France – où ces chiffres, on vous l’assure, n’intéressent pas les téléspectateurs !

27/09/2019

Chirac fasciné par les papes !

chirac-pape.jpegAucune rétrospective sur Chirac ne vous dira qu’il n’était intimidé que par un personnage public : le pape ! Aucune ne vous racontera qu’en juillet 1976, apprenant que Mgr Lefèbvre allait être excommunié, le Premier ministre lui adressa une longue lettre pour lui demander "comme à un frère dans la foi" de se réconcilier avec la papauté ! Aucune ne rappellera les efforts démesurés que Chirac accomplit pour que Jean-Paul II, en 1980, passe par l’Hôtel de ville. Ni la pompe exceptionnelle qu’il donna, à peine élu président, à sa visite au Vatican le 20 janvier 1996. Pas un mot sur tout ça, ça ferait désordre…

29/06/2019

Sus aux crèches de Noël !

280px-Paray-le-Monial_Basilique_Sacré-Coeur_08.jpgLa secte des chasseurs de crèche peut crier victoire. Il y a quelques jours, Le tribunal administratif de Dijon a donné tort au maire de Paray-le-Monial (Saône-et-Loire) à propos de la petite crèche qu’il expose chaque année dans le hall d’accueil de sa mairie. Que Paray-le-Monial soit une ville-sanctuaire dont la basilique du Sacré-Cœur accueille 450.000 visiteurs par an (300.000 pèlerins rien qu’à la célèbre chapelle de la Visitation), n’a pas été pris en compte par les juges dijonnais. Si j’habitais à Lourdes, je me méfierais : au nom de la laïcité, un jour, les juges y interdiront les grottes !

25/06/2019

Laïcité : le couac du SNU

snu 2.jpgLa première session expérimentale du nouveau Service National Universel (SNU) semble être une réussite. A un détail près : les jeunes catholiques qui effectuent cette période semi-militaire n’ont pas le droit d’aller à la messe le dimanche ! Les très laïcs organisateurs du SNU ont prévu, à la place, des "salles interconvictionnelles" (sic) pour que chacun puisse prier ou méditer dans son coin. Personne ne leur a dit, apparemment, qu’une messe était une cérémonie forcément collective. Ils ne savent pas non plus, visiblement, que, selon la loi de 1905, "la République garantit l’exercice des cultes". On ne peut pas tout savoir.

25/06/2018

Macron chez le pape François

macron_pape_francois.jpgComme à chaque visite présidentielle au Vatican, j’observe de près la façon dont les médias couvrent l’événement. Et j’enrage de voir que la question la plus souvent posée par mes confrères est : Macron va-t-il à Rome pour séduire les catholiques français ? Ne peut-on pas considérer que le président de la France, cinquième puissance économique du monde, puisse échanger avec le pape, représentant d’une communauté de 1,3 milliard de fidèles disséminés sur toute la planète, sans que ce soit dans l’intention sordide de grignoter quelques voix, d'ailleurs très aléatoires,aux prochaines élections européennes et municipales ? Et si on prenait un tout petit peu de hauteur ?

10/04/2018

Medias : y a comme un problème

macron-bernardins.jpgVoulez-vous savoir ce qui fausse le débat public ? Hier soir, alors qu’Emmanuel Macron prononce son discours devant les évêques aux Bernardins, les chaînes d’info parlent d’autre chose, des zadistes, de la Sncf, etc – après tout, c’est un choix éditorial. Mais soudain, breaking news ! Jean-Luc Mélenchon a pianoté un tweet rageur et insultant, de quatre lignes, sur ce qu’a dit le "chanoine Macron" sur l’Eglise et l’Etat. Sans plus attendre, partout, les invités sont priés de réagir au tweet de Mélenchon. Et les voilà tous, experts, élus, journalistes, en train de commenter avec passion le long discours de Macron… qu’aucun d’entre eux, et pour cause, n’a écouté !

00:26 Publié dans Blog | Tags : medias, laïcité, mélenchon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

25/01/2018

Ni képi, ni kipa, ni idée, ni opinon, ni rien !

interdit,députés,laïcité,parlementL’abbé Pierre, qui fut député, doit se retourner dans sa tombe. En 2018, il serait interdit de soutane et de col romain ! Que le règlement de l’Assemblée nationale suggère le port de la cravate, ou déconseille celui de la burqa, on peut l’admettre. Mais qui et au nom de quoi, dans une République comme la nôtre, peut empêcher un élu du peuple souverain de porter des bottes de cheval ou un chapeau à plumes ? On a donc interdit aux députés, hier, toute tenue qui induirait "l’expression d’une quelconque opinion" (sic) au Parlement : stupéfiant oxymore ! Pourquoi pas, dans la foulée, interdire aux parlementaires l’adhésion à un parti politique ?

12/01/2018

Laïcité : une nouvelle religion ?

schiappa-valls.jpgEmmanuel Macron a raison : il ne faudrait pas que la laïcité devienne, pour certains, une sorte de religion d’Etat. Déjà, ses grands-prêtres – comme Manuel Valls mardi sur Europe 1 ou Marlène Schiappa dans son dernier livre – s’indignent qu’on puisse accoler à leur dogme un qualificatif quelconque : une laïcité positive, ou restrictive, ou ouverte, ou radicalisée, c’est un blasphème ! Et prétendre, comme Macron, que "la République est laïque, pas la société", mérite, à les entendre, le bûcher. A tous les intégristes de cette religion laïque, rappelons que la loi de 1905 leur assure la liberté de pratiquer leur culte à condition qu’ils ne troublent pas l’ordre public…

00:05 Publié dans Blog | Tags : laïcité, valls, schiappa | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

09/01/2018

Laïcité : elles préfèrent la castagne !

laïcité,loi de 1905,Schiappa,anticléricalismePlus le président Macron tente d’apaiser le débat sur la laïcité, plus certains de ses ministres enveniment sciemment les échanges sur le sujet. C’est Frédérique Vidal qui déclare sur France 3 que la religion doit rester "uniquement dans la sphère privée". Ou sa collègue Marlène Schiappa qui explique, dans un livre militant, que la laïcité est "un combat politique contre les dogmes en tous genres" et, plus loin, que la laïcité "rend inéligibles les ministres des cultes", oubliant, sans doute, que l’abbé Pierre fut député de 1947 à 1951, tout comme le chanoine Kir de 1945 à 1967 ! Quelqu'un pourrait-il suggérer à ces deux éminences laïques de lire, une fois dans leur vie, la loi de 1905 ?

01/01/2018

Les personnalités de l'année

personnalités.jpgLes sondages, souvent, battent en brèche les certitudes des medias parisiens. Auriez-vous deviné, en regardant la télé ou en écoutant la radio, que les deux personnalités préférées des Français en 2017, d’après l’Ifop, étaient, à égalité, Emmanuel Macron… et le pape François ? Vous savez, le pape, à Rome, le chef d’une étrange communauté comptant 1,3 milliard de fidèles homophobes et fascisants qui sont autant de contrevenants présumés à la laïcité et dont il est fortement recommandé, dans les rédactions, de ne parler que le dimanche de Pâques et le jour de Noël et encore, sans évoquer la Résurrection ou la Nativité, on n’est jamais trop prudent !

31/12/2017

Dernier regard sur 2017

noel Langon.jpgL’année 2017 s'est terminée par un conte de Noël plutôt désolant. A Langon (Gironde), une petite centaine d’écoliers avaient été invités au cinéma Le Rio pour y voir le film d'animation américain "L'Etoile de Noël"… quand leurs institutrices, en pleine projection, ont découvert qu’il y était question de Marie et Joseph, de la naissance de Jésus dans une crèche, etc. Juste ciel ! Panique à bord ! Les enseignantes affolées ont aussitôt interrompu le film et, de toute urgence, évacué les enfants ! On imagine que le préfet du coin, le jour même, a installé une cellule de crise psychologique pour faire face au traumatisme de ces pauvres gosses…

10/12/2017

La laïcité, c'est ça !

johnny_madeleine_macron.jpgA tous les sectaires, les grincheux et les pinailleurs qui croient encore que la laïcité est un outil de lutte contre la religion, l’hommage populaire rendu à Johnny Halliday, hier, a apporté une réplique magistrale. Dans la foule des fans qui se pressaient autour de la Madeleine, rien ne distinguait ceux qui croient au Ciel et ceux qui n’y croient pas. Garant de la laïcité, le chef de l’Etat a parlé en dehors de l’église, et n’a pas béni le cercueil. Subtil mélange, très français, qui permet une émouvante cérémonie où chacun, selon ses convictions, est libre de prier, de méditer, de frapper dans ses mains au rythme des guitares ou de pleurer, tout simplement, l'ami disparu.

26/10/2017

Oui au pape, non à la croix !

jean-paul-ii-ploermel.jpgLe Conseil d’Etat a tranché. La municipalité de Ploermel, qui avait érigé en 2006 une statue de Jean-Paul II sur le territoire de la commune, devra retirer… non pas la statue elle-même, mais la croix qui la surplombe, qui contredit l’article 28 de la loi de 1905 sur la séparation de l’Eglise et de l’Etat. Il aura donc fallu onze ans pour que d’éminents juristes estiment qu’une croix exprime une intolérable "préférence religieuse", contrairement… à un pape ! Un peu ubuesque, non ? Et attendons que cet arrêt du Conseil d’Etat fasse jurisprudence : s’il faut retirer la croix de toutes les statues représentant des personnages religieux, on n’est pas rendus !

16/09/2017

Un sacré Tour d'Italie !

Giro.jpgEn 2018, le Tour d’Italie partira de Jérusalem et se terminera au Vatican, au nom "de la coexistence et de la paix". Félicitons les Italiens pour cette belle idée un peu folle, que les organisateurs du Tour de France n’auraient jamais pu émettre : chez nous, ils se seraient heurtés à l’opposition des mouvements pro-palestiniens, au veto farouche des libres penseurs, aux militants de la laïcité tous azimuts, aux représentants du culte musulman qui auraient exigé un détour par La Mecque, aux catholiques intégristes qui détestent le pape François, au FN qui aurait défendu la préférence nationale, aux écolos dénonçant la pollution de la Méditerranée et aux femmes de soldats qui n’auraient pas vu leurs maris pendant trois semaines…

14/08/2017

La France n'est pas née d'hier

15 aout mardi.jpgPourquoi la République française, en 2017, continue-t-elle de célébrer officiellement la montée au Ciel de la Vierge Marie ? Parce qu’en 1905, l’article 42 de la loi de séparation de l’Eglise et de l‘Etat a confirmé l’arrêté du 29 germinal de l’an X de la Révolution validant la décision prise par Louis XIII en 1637 de faire mémoire, ce jour-là, de la consécration de la France à la mère de Jésus. Seul Napoléon avait osé rompre avec cette tradition en faisant du 15 août la… saint Napoléon, en toute simplicité ! Pas sûr que nos médias, demain, s’étendent sur cette histoire qui montre que la France est un vieux pays et que la laïcité est un sujet complexe…