Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/12/2010

Censurez l'Enfant Jésus !

20minutes.jpgLa bêtise a encore frappé. La bêtise, la vraie, l’inculte, la méchante. Voilà qu’un journal lyonnais (20 Minutes) a censuré le texte du "Je vous salue Marie" dans une pub que l’archidiocèse de Lyon leur avait achetée le 8 décembre à l’occasion de la Fête des lumières, laquelle est née, comme tous les Lyonnais le savent, d'une vénération pour la Vierge Marie en 1852. "Pour ne pas faire le jeu de l’intégrisme, de l’islamisme", plaide la direction du journal. Plus crétin, tu meurs. Parce qu'ils vont être bien embêtés, à 20 Minutes : comment vont-ils faire – car c’est exactement la même chose – pour ne jamais parler de la fête de Noël d’ici le 25 décembre ?

07/05/2010

Le troisième secret de Fatima

Fatima.jpgMercredi, Benoît XVI sera à Fatima, le lieu où la Vierge est apparue pour la première fois, le 13 mai 1917, à trois petits bergers de ce coin perdu du Portugal. Ce voyage va encore susciter, dans les médias, bien des fadaises. A tous ceux qui veulent savoir exactement en quoi les apparitions de Fatima ont marqué les différents papes, et en quoi le fameux "troisième secret" de Fatima a fait le buzz pendant un demi siècle, je ne saurais trop recommander le chapitre 16 de mon livre Les secrets du Vatican (Perrin, 2009). Wikipédia, c'est bien, mais lire un livre de temps en temps, ce n'est pas mal non plus.

 

15/08/2009

Assomption ? Ascension ?

   Ce matin, 15 août, sur les radios, les journalistes hésitaient un peu à annoncer… l’Assomption… l’Ascension ?... enfin, la montée au Ciel ?... de la Vierge Marie. A leur décharge, la publication du volet français de l’enquête European Values Survey est venue confirmer la sécularisation de notre société : aujourd’hui, 42 % des Français se déclarent "catholiques" (contre 70 % en 1981), et seulement 19 % "catholiques pratiquants". Il faut souligner aussi que seulement 17 % se déclarent "athées convaincus". Les autres ? Ils hésitent, tâtonnent, baptisent les enfants, désertent les églises, ignorent le pape, etc. Le professeur Bréchon, qui pilote l'enquête, dit qu'ils ont des "croyances molles". Allez vous étonner qu’ils confondent l’Assomption et l’Ascension…