Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

24/09/2015

Droits de l'homme : retour au Moyen âge !

femmes-voiles.jpgEst-ce que ce monde est sérieux ? On peut se poser la question du taureau de la célèbre chanson de Francis Cabrel en voyant que l’ONU a nommé à la tête du groupe consultatif de son Conseil des Droits de l’homme un… Saoudien ! Que cette préoccupation brûlante soit désormais incarnée par le représentant d’un pays qui condamne ses jeunes opposants à être décapités et crucifiés, voilà qui fait froid dans le dos. Grâce à son pétrole, l’Arabie Saoudite achète le silence des autres Etats devant le viol quotidien de la liberté religieuse et du droit élémentaire des femmes. Lui confier le dossier des droits de l’homme montre que non, décidément, ce monde n’est pas sérieux.

28/08/2011

Nicolas Hulot hésite

 

Hulot.jpgNicolas Hulot est bien embêté. Il doit choisir entre deux propositions. D’un côté, Sarkozy veut en faire le représentant de la France lors de la prochaine Conférence sur l’environnement et le développement de l’ONU qui, vingt ans après le premier "sommet de la Terre", se tiendra à Rio, au Brésil, en juin 2012. De l’autre, Cécile Duflot l’invite, pour pas un rond, à rejoindre la minorité d’un parti gauchiste de 8.000 membres qui le déteste, afin d'aider Eva Joly à faire un score présidentiel qui permette aux Verts de négocier avec le PS trois ou quatre postes de députés aux législatives suivantes. Franchement, à sa place, j’hésiterais ! Pas vous ?

 

26/06/2011

Homos : le grand retournement

 

homo.jpgUn sondage IFOP réalisé par internet l’atteste : 63 % des Français sont favorables au mariage homo. Vendredi, le mariage gay a été légalisé à New York. Comme le temps s’est accéléré ! Qui se souvient qu’en France, l’homosexualité a été considérée comme un délit (art. 332-1 du code pénal) jusqu’en 1982 ? Que les homos, en France comme aux USA, ont été considérés comme des "malades mentaux" jusqu’en 1985 ? Et que les Nations Unies n’ont retiré l’homosexualité de la Classification internationale des maladies qu’en… 1992 !

21/04/2009

La tentation de Babaorum

N’en déplaise aux grandes consciences qui découvrent régulièrement, de la terrasse du Flore, que le monde est peuplé de gens infréquentables, il fallait que la France – et que l’Europe, hélas – soit présente à "Durban II". Certes, il eût été préférable de ne pas laisser cette conférence mal s’emmancher en 1977, puis se dénaturer en 2001. Mais si l’ONU organise en 2009 une conférence sur le racisme, il faut y aller et dire ce qu’on pense, quitte à y entendre, parfois, des horreurs. Sauf à laisser les pays intolérants s’approprier durablement les Nations Unies – tragique retournement de l’Histoire ! Il serait si facile de nous replier, indignés et impuissants, sur notre petit territoire occidental désormais ultra minoritaire, à la façon d’Astérix : ce n’est pas la tentation de Venise, c’est la tentation de Babaorum…

07/09/2008

La Bourgogne à l'ONU !

La Bourgogne sera bientôt membre de l’ONU. Le précédent du Kossovo lui permet de l’espérer. Après l’Abkhazie et l’Ossétie du sud, on verra bientôt le Waziristan, le Somaliland, le Haut-Karabakh, la Transnistrie et quelques autres s’engouffrer dans la brèche et revendiquer leur indépendance. Pourquoi pas la Bourgogne ? L’ancien duché scandaleusement annexé par Louis XI à l’Etat français en 1477 est plus peuplé et plus viable que tous ces peuples qui ne savent même pas ce qu’est un tire-bouchon. Il suffit qu’une colonne de chars russes s’approche de Dijon, qu’une poignée de miliciens morvandiaux mettent le feu à quelques voitures et que l’armée française, après réflexion, renonce à bombarder le Kremlin.

20/02/2008

Europe : une gravissime absence

L’affaire du Kosovo est dangereuse. Elle montre à quel point les détracteurs de l’Europe font preuve d’un aveuglement irresponsable, voire criminel. En effet, si l’Union européenne avait collectivement accepté (ou refusé) l’indépendance du Kosovo, l’affaire aurait été pliée : l’ONU n’aurait pu que ratifier la décision européenne, et chacun se serait rallié à l'ONU avec plus ou moins d’enthousiasme. Au lieu de cela, l’auto-proclamation de l’indépendance du Kosovo donne des idées à tous les sécessionnistes transylvains, tibétains, palestiniens, basques, tchétchènes, abkhazes, etc, qui rêvent de profiter, à leur tour, de l’absence d’une autorité supérieure incontestable, seule capable de contenir à la fois l’arrogance des Etats et l’exaspération des minorités. Gravissime, l'absence de l'Europe !

23/12/2006

Noël à l'ONU

L’événement de la semaine s’est produit lundi, à l’ONU. Pour le départ du secrétaire général Kofi Annan, le East-Western Divan Orchestra a donné un concert sous la direction de Daniel Barenboïm, son chef et fondateur. Dans cet ensemble atypique, qui joua un jour pour Jean-Paul II, il y a, entre autres, des musiciens juifs et arabes originaires de Palestine.
Entre Mozart et Brahms, Barenboïm a fait un petit discours : "Mesdames et Messieurs, vous avez vu jouer, assis devant moi, des Egyptiens, des Israéliens, des Libanais, des Syriens : c’est la première fois dans cette enceinte, je crois, que des citoyens de ces pays s’expriment ainsi à l’unisson !" Rires et applaudissement dans la salle.
Pendant une heure, la musique a couvert le fracas des bombes. Un vrai conte de Noël.